Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2019 2 26 /11 /novembre /2019 07:18

M.Glapinski  ministre des finances polonais annonce fièrement «Nous avons achevé la procédure de transfert de notre or dans le pays."  En 1939  le gouvernement polonais en exil a déposé à Londres 200 tonnes d'or .  Glapinski en a récupéré la moitié.  Il poursuit  "À présent, nous avons autant d'or  que les autres pays industrialisés et civilisés"

  Plusieurs informations à la fois nous sont données par ce politicien.

  *  Glapinski croit la Pologne plus riche quand l'or est sur son territoire.

  *  Le passé lui donne en partie  raison puisque la Grande Bretagne  a refusé de le rendre à la Pologne du temps de la guerre froide, ce qui est malhonnête.

   *  un pays qui n'a pas d'or n'est pas "civilisé", ce qui confond richesse et civilisation.  C'est réconfortant pour Trump le milliardaire grand civilisateur de l'univers.

    *  La quantité d'or  détenu  par l'Etat mesure la richesse et donc la puissance d'un pays.

Nous savions le gouvernement  polonais nationaliste réactionnaire  mais pour le coup il fait un sacré bond en arrière.  Colbert a dit la même chose  au XVII° siècle.

 Et Marx  a appelé fétichisme la croyance  profondément ancrée que la richesse se mesure par l'argent ou l'or possédé.   Les USA déclinent en étant le pays le plus riche du monde en dollars accumulés sous diverses formes.  Mais c'est la Chine qui émerge parce qu'elle est l'usine du monde.

  C'est l'homme par son travail la seule richesse  , soyez-en convaincus

   HA

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2019 4 21 /11 /novembre /2019 07:32

Le Conseil d'Analyse Economique (CAE) rattaché à Matignon nous donne un exemple de la stratégie d'évitement de l'impôt des  multinationales françaises.

   Celles qui ont le siège social en France mais au moins une filiale dans un paradis fiscal paient 26 % de moins d'impôt que celles (probablement rarissimes)  qui n'ont pas de filiale dans un quelconque paradis fiscal.

 Cela coûte 4,6 milliards  de recettes fiscales en moins. 

  Ce calcul ne prend pas en compte les multinationales  françaises qui ont déja transféré  leur siège social et  donc le calcul de leur impôt à l'étranger , qui elles sont très nombreuses.

    très important, pour le CAE  la mise en place  d'un taux minimum  d'imposition européen  réduirait les transferts de bénéfices  et rapporterait aux fiscs avec peu d'effet sur leur attractivité.   Et clair rendrait inutile la course au moins disant fiscal.

   Le CAE en apporte la preuve :   le système actuel ne favorise QUE les multinationales. Il est l'essence même du capitalisme rentier qui grâce aux états domestiqués accumule les milliards aux dépens des services publics PARTOUT EN EUROPE.

  Il est donc vain d'envisager la fin de ce système sans un changement profond.

  (tiré de   l'Humanité)

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2019 3 13 /11 /novembre /2019 07:23

"Plus de 80% des entreprises allemandes opérant sur le marché chinois ont été directement touchées par la guerre commerciale sino-américaine, indique une enquête menée par la chambre de commerce allemande en Chine. Depuis une trentaine d’années, la Chine était un client stable pour plusieurs secteurs allemands, en particulier les automobiles, les machines et les outils d’ingénierie. Mais la baisse de croissance du géant chinois met l’économie allemande à rude épreuve, prévient le New York Times. "

   Cette information comprend :

 * un fait : la récession de l'économie allemande , comme de toutes les  économies qui ont choisi le capitalisme rentier.   Non une récession au sens strict mais un sur place qui  fait reculer.

 * une opinion  : la cause en est la Chine "en récession" et la guerre commerciale Chine-Etats- Unis.

    Il est de la plus haute importance  pour notre camp d'assimiler la manière dont sont "fabriquées" les statistiques  officielles. Elles ne sont pas fausses, elles sont faussées par l'étalon dollar.  Un ordinateur fabriqué en Chine pour le compte d'une société allemande  sera comptabilisé en dollars , monnaie mondiale. Un ordinateur fabriqué en Chine pour les  Chinois sera évalué en yuans puis converti en dollars.  Il vaudra moins non parce qu'il est moins bon, mais parce que le différentiel est favorable aux monnaies fortes librement convertibles, ce qui n'est pas le cas du yuan.

  C'est la même erreur commune qui nous fait croire qu'un laotien "gagne 300 dollars par an".    Si le coût de la vie était identique le calcul serait juste... et le Laotien mourrait de faim, or il vit avec 300 dollars /an pour la bonne raison qu'il achète dans la monnaie locale  sans valeur au change, ce qui donne en dollars un total calamiteux.     Calculer combien un allemand  peut acheter de kilos de pain avec 300 dollars et un laotien avec son salaire en kips donnerait des résultats très différents, à l'avantage certes de l'allemand mais  moins marqués.

    Il importe  donc de comprendre ce qui se passe sous nos yeux et qui va concerner la France tout autant que l'Allemagne.

  1 -  La Chine s'est développée comme usine du monde , fabriquant à bas prix les objets vendus chers aux occidentaux par les multinationales pour le plus grand bonheur de leurs actionnaires.

 2- La Chine a atteint la masse critique  qui lui permet de produire pour les chinois et d'une manière plus générale les asiatiques et les africains  de la zone yuan. Ce recul apparent  en dollars est un progrès pour les populations, du moins il faudrait le calculer.

 3- Ce faisant les entreprises chinoises vont REMPLACER inéluctablement   les multinationales qui ne produisent rien et croulent sous les dollars, les frappant à mort.

 4- Le modèle macronien signifie donc pour nous déclin et malheurs à venir.  Et ne comptons pas sur les privilégiés pour le comprendre. J'userai d'un conte  philosophique réel pour l'illustrer.  Il existe en Asie une espèce de singes qui accède au stade de l'outil , signe de grande intelligence. Mais on les attrape avec une facilité déconcertante.  On creuse une noix de coco en créant un orifice suffisant pour passer la main mais pas le poing et on introduit des graines dont le singe est friand. Il est incapable d'ouvrir le poing plein de graines pour se libérer !

 C'est à nous à construire le nouveau modèle économique... et la nouvelle théorie économique.

    HA

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 06:41

«Force est de constater qu’après l’esclavage, la colonisation, les pseudo-indépendances, on ne nous a reconnu que le droit d’être libres, mais seulement au sein de l’enclos français. L’Afrique francophone est encore, en octobre 2019, sous le contrôle de la France.»

 Ces paroles sont les nôtres, celles du PCF jugeant la Françafrique, celles de Patrice Lumumba ou de Ben Barka et de la cohorte de révolutionnaires  du passé.

  Mais le PCF  n'a pas pesé assez lourd  , et les révolutionnaires ont tous été assassinés ou ont viré de bord pour devenir des dictateurs aux poches remplies par les valises bourrées de fric  décrites par Orsenna pour le Mali.  Depuis,  les élections truquées et l'exacerbation des conflits ethniques maintiennent l'Afrique dans sa situation de pourvoyeur de matières premières chères à prix bradés. Ou plutôt maintenaient.

  Les propos qui ouvrent l'article ont été prononcés devant un parterre de chefs d'état  à Sotchi lors du sommet Russie Afrique d'octobre  par  Nathalie Yamb , une africaine. A Davos ou au G7 ils auraient été imprononçables, des incongruités.

 Soyons clairs, les capitalistes russes  ne sont pas différents des capitalistes français, tout aussi avides de profit. Mais tard venus à la table du festin, ils doivent plus que les autres tenir compte des réalités et accepter la parole de Nathalie Yamb. Nous n'avons pas la moindre illusion sur la qualité des applaudissements dans cette enceinte, du genre cause toujours.

   Mais le monde avance : ces propos que Nathalie Yamb tient depuis vingt ans ont eu tout à coup  une fantastique résonance dans l'Afrique d'aujourd'hui. Lorsqu'elle explique que l'Afrique est riche de sons sous sol et que ses jeunes vont mourrir en mer ou croupir dans les prisons européennes, tout à coup, des centaines de milliers d'Africains qui ont accès à internet , en attendant les millions qui n'y ont pas encore accès , réalisent qu'elle est leur porte parole. L'hégémonie pesante qui a inculqué la supériorité du blanc explose autrement qu'en vaines révoltes.

 Le XXI° siècle sera le siècle des lumières de l'Afrique, qu'on se le dise, et les justifications du Quai d'Orsay qui se voit contraint de répondre à cette inconnue sont risibles. Les accords militaires qui font de l'armée française la vraie armée de la Françafrique  n'ont aucun effet économique et garantissent la liberté des peuples !  Il est grand temps d'abandonner toute arrogance et de construire des relations gagnant-gagnant, sinon la France disparaîtra de l'Afrique francophone.

 HA

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 11:10

Le développement des nouvelles technologies et l’écart de richesse entraîneront des changements majeurs dans l’économie mondiale au cours des dix ans à venir, estime le milliardaire américain Ray Dalio qui voit un avenir effrayant.

Commentons ces propos qui peuvent apparaître  progressistes.

    *  Il est des parties du globe où le niveau de vie moyen progresse  et où l'avenir est envisagé sans crainte. Il ne s'agit pas de paradis sur terre, mais lorsque l'Europe était dans ce cas ce n'était pas le paradis pour tous non plus.  C'est le cas des BRICS et de beaucoup de pays émergents. Cuba avec ses difficultés donne l'exemple d'un pays  où les besoins humains sont  à portée du plus grand nombre.

    * parler "d'économie mondiale" c'est faire croire que l'enrichissement monstrueux et l'accroissement tout aussi monstrueux de la misère et du désespoir  n'ont pas de cause précise. Ce sont les choix des néo cons américains  étendus depuis à tous les pays capitalistes avancés qui portent la responsabilité écrasante du malheur  et on ne peut être milliardaire sans  avoir largement profité des dividendes à 15 %.

    * Changer pour que rien ne change est la tentation des privilégiés les plus conscients et Dalio en est.   Mais les nouvelles technologies n'y sont pour rien , ou plutôt ce sont des instruments, comme le chemin de fer fut l'outil de l'accumulation au XIX°.

Mais que des privilégiés commencent à douter est une excellente nouvelle.

 HA

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 06:41

Certains  ,  parmi les lecteurs du blog, considèrent qu'il donne trop de place à la politique extérieure. Dans un monde ou tout est relié, c'est selon nous une  erreur de le penser.

   La guerre Boeing-Airbus relayée par Trump peut impacter Toulouse. Les taxes sur les vins français peuvent impacter les vins du Languedoc. Une intervention militaire coloniale non budgétisée prend encore plus d'argent à l'école et à la santé. L'arrivée massive d'immigrés fuyant les guerres civiles que nous provoquons  crée les conditions de terribles retours en arrière.

 C'est ainsi et il va bien falloir en tenir compte.

  

 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2019 4 17 /10 /octobre /2019 07:00

 Olivier Da Lage, rédacteur en chef de RFI  nous prévient.    "La nature a horreur du vide, la géopolitique aussi."

 Que Poutine remplace Trump au Moyen Orient comme la stupidité occidentale le lui permet ne nous ravit pas.  Tôt ou tard les intérêts russes entreront en conflit avec ceux des populations. 

  Un monde stable suppose la multilatéralité et le contrat. Remplacer un dominant par un autre n'est donc pas la solution. Dans notre réflexion nous devrions l'intégrer , abandonnant clairement toute tentation d'intervenir dans les affaires des autres , même pour d'excellentes raisons et l'opposition inepte entre le bien et le mal à géométrie variable. La politique ne se fait pas de Sirius.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 10:11

Pour notre plus grand bonheur  l'article de Pierre Barbancey (Huma de mardi 15) contrebalance largement certaines affirmations mal venues.

 Lire " la France à la traîne des Etats-Unis" , reprochant à Macron  d'imiter Trump,  signifierait  que nous soutenons une intervention militaire  importante  de la France.  Si  nous paraissons avec des formulations maladroites soutenir les adversaires politiques de Trump opposés au lâchage des Kurdes  (article de Bruno Odent) c'est que l'intervention américaine en Syrie est légitime. Et le titre "le chemin de Damas" peut laisser supposer que les Kurdes ont  capitulé devant Assad., leur donnant une leçon bien mal venue. 

   Pierre Barbancey, lui, est sur le terrain. Les Kurdes lui disent "entre les compromis et le génocide nous choisissons la vie". C'est ce que le blog dit depuis des années. la politique ne se fait pas avec de bons sentiments mais en ayant une vue lucide d'une situation. Une vraie politique de défense du peuple Kurde est et sera de les aider à obtenir dans une Syrie réunifiée un statut protecteur.

   De manière abracadabrantesque presque tous les partis politiques français se disent aujourd'hui soulagés que Poutine sauve les Kurdes ! S'ils l'avaient dit plus tôt on pourrait leur en savoir gré mais ils ne l'ont pas fait.  Ils s'adaptent simplement à une situation non prévue (le départ américain) et se moquent de l'intérêt des Kurdes..  Et Macron dont les gesticulations gaulliennes masquaient le désir d'une intervention coloniale occidentale,  il a manqué l'occasion de prouver qu'il avait la stature d'un chef d'état.

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 13:44

La rédaction  du blog est généralement en désaccord avec la vision simplificatrice  développée par  l'Huma sur Assad  et la Syrie , autant le préciser.  Seul Barbancey  introduit des nuances, lui qui est sur le terrain.

 Un précieux article de Jean Geronimo dans l'Huma du vendredi 11 octobre est une heureuse surprise. Lisez le et ne comptez pas sur nous pour le résumer car chaque phrase compte. ("Syrie, un terrible aveuglement"p 17)

  A ceux qui  jugent les dirigeants syriens comme le mal absolu , Geronimo explique  la raison économique du conflit,  et "l'aveuglement" (ou le cynisme)  occidental . La menace islamiste a été sous évaluée par les puissances occidentales au profit d'une focalisation contre la menace Assad.

  Certes rien n'est dit sur le problème Kurde, très complexe.  Mais nous aurions intérêt à écouter Geronimo.

   HA

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 07:42

Une nouvelle passera probablement inaperçue mais est très révélatrice : Un nombre important de banques européennes ont décidé de taxer les gros comptes de particuliers afin d’inciter leurs clients à investir plutôt qu’à garder des liquidités. UBS, envisage de taxer les dépôts de plus de 500.000 euros, quand une banque allemande et surtout la grande banque italienne Unicredit pensent à taxer les comptes à partir de 100.000 euros, ce qui toucherait ainsi la plupart des clients, indique Europe 1.

  Comment interpréter ces mesures ?

* on peut les considérer comme des mesures sociales. Enfin on taxe les riches. UBS devient marxiste !  Nous n'aurons pas cette naïveté.

* Un nombre considérables de rentiers ont compris les inconvénients de la bulle qui pourrait en éclatant les ruiner. Leurs précieux dollars (pour simplifier)  s'accumulent dans des refuges.

* Mais la bourse pour flamber a besoin de carburant. On pénalise le refuge et on pousse à '"investir" c'est à dire  à acheter des actions ou des titres.

Drôle d'époque. Le grand capital international s'attaque aux rentiers dont il a un impératif besoin. Ce paradoxe résume la période : pour combler un trou on en est réduit à en creuser un autre  et les contradictions deviennent des gouffres. La fin serait elle proche ? Si nous en prenions conscience , certainement.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens