Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2023 6 28 /01 /janvier /2023 18:23
Beau combat pour la maternité de Ganges

Les initiatives (une nouvelle est prévue le 7 février)  ne laissent pas les personnels de santé se battre seuls. il s'agit d'une de ces formes de lutte qui sans être inventées avaient été un peu oubliées. Elle s'inscrit dans la durée. Les élus commencent à bouger. Et la population clame son besoin d'une maternité.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2023 1 16 /01 /janvier /2023 18:01

LE MARDI 24 JANVIER 2023 à 10H00
PARC DES EXPOS PERPIGNAN

MOBILISONS-NOUS POUR LA DEFENSE DE NOS CANAUX ET DE NOTRE TERRITOIRE !

Depuis plus de douze siècles, nos canaux contribuent à la vie de nos territoires :

Ils ont permis le développement de nos villages et nos campagnes en alimentant les nappes phréatiques pour l’eau de nos communes et de nos cultures.

L’activité économique, basée sur l’agriculture, repose entièrement sur nos réseaux d’irrigation et représente près de 20 000ha pour plusieurs milliers d’emplois directs et indirects.

Au-delà de l’agriculture, vous faites partie des 35 000 propriétaires adhérents du département,  usagers ruraux ou urbains qui utilisent l’eau des canaux pour vos jardins potagers, jardins d’agrément et jardins vivriers pour les plus modestes d’entre nous. 

Aujourd’hui, le fonctionnement des canaux est victime des attaques judiciaires menées par France Nature Environnement Languedoc-Roussillon, à Montpellier. 

Hier c’était le canal de Céret qui était dans son collimateur, c’est aujourd’hui au tour des principaux canaux du Roussillon (Ille, Thuir, Perpignan…) et demain ce sera vraisemblablement celui de l’ensemble des canaux du département et d’ailleurs.

Comme si la récente (2015 à 2017) multiplication par 4 des débits à laisser en rivière ne suffisait pas à l’association FNE ! 

Pour vous, usagers des canaux, ces décisions juridiques entraînent des restrictions d’usages et des coupures d’eau sur le canal, chaque année, été comme hiver. Cela impactera encore davantage l’alimentation des nappes phréatiques, engendrant des difficultés pour l’approvisionnement en eau potable de nos communes, comme c’est déjà le cas à Bouleternère, Saint Michel de Llotes, Corbère et Corbère les Cabanes et des forages individuels. Nos canaux, plus souvent à sec seront peu à peu délaissés et l’ensemble de la biodiversité animale et végétale associée à ces ouvrages pour certains millénaires va s’appauvrir. 

Les élus locaux, les parlementaires, les agriculteurs, les professionnels de la montagne vont se mobiliser. Les propriétaires adhérents aux ASA et les usagers des canaux doivent également être présents en nombre. 

NOUS COMPTONS SUR VOUS
POUR VENIR DEFENDRE NOS CANAUX

ASA CANAL DE CERET

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2023 7 15 /01 /janvier /2023 09:39

Il confie : " En 2023 Montpellier disposera du plus grand réseau de transports en commun gratuit en Europe". La mesure coûtera 30 millions d'euros financés par des économies. Toutefois les premiers rails de la ligne 5 seront posés en juin. Qui ou quoi  en fera les frais ? La gratuité sans recherche de financement alternatif (par exemple comme à Paris où les patrons financent la carte orange)  nous paraît une mesure de type "soviétique"! Un vrai progrès social qui  ne s'accompagne pas des moyens de le financer.   D'où nos inquiétudes.

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2023 6 14 /01 /janvier /2023 10:04

Le blog vous a déjà informés que la commune se porte partie civile dans une plainte  déposée  auprès du procureur  à propos de dénonciations dites calomnieuses à l'encontre de Jeanjean, avec deux perquisitions à la clé qui n'ont donné aucun résultat "probant". Ajouter probant  au lieu de dire "aucun résultat" introduit pourtant une nuance. Des documents ont été découverts qui ne suffisent pas à établir une culpabilité.

Aucune voix ne s'étant portée contre,  la demande est désormais municipale, ce qui la renforce fortement.

 Le blog n'est pas du tout d'accord. Même si la plainte vise une opposition de droite et non la liste sur laquelle le PCF était présent la question est d'importance. Le Maire peut-il régler des comptes politiques avec l'argent de la commune? Notre réponse est non. Il est parfaitement libre de le faire mais avec SON argent. Dans le passé il a agi ainsi contre votre serviteur et Jean Pierre Molle. Battu à l'époque il recommence.

 Le commentaire reçu de notre seul représentant  pour justifier l'abstention nous laisse perplexes.

"Pourquoi ne pas se contenter du recours à un avocat avec la protection fonctionnelle Ne s’agit-il que l’un de ces effets de manche et de menaces qu’affectionne
particulièrement le Maire?"

Elle ne nous paraît pas à la hauteur de l'enjeu. Quant à l'attitude des opposants de droite elle est stupéfiante. Ils acceptent d'être mis en cause avec l'argent de la commune.  Ont-ils compris ce qui est impliqué ?

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2022 3 28 /12 /décembre /2022 11:21

La grève a commencé le 17 décembre à l'appel de la CGT et des cadres CGT. En cause les salaires et les conditions de travail.

 Le problème (politique) c'est que la situation est la même que dans l'Ile de France de Pécresse ...  mais avec des élus de gauche. Proclamer la gratuité partielle   et sacrifier les personnels donne le sentiment  que ce progrès est payé par ces derniers.

Gérer n'est pas facile dans la crise. Mais nous ne pouvons  nous payer le luxe de laisser croire aux personnels que la droite et la gauche c'est pareil.  On a déjà vu ce que cela donnait avec Hollande. Perpétuer l'erreur n'est pas une solution.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2022 7 18 /12 /décembre /2022 08:10

L'Université de Montpellier , 3  D plus, Airbus espace, Expléo et Latécoère impliqués dans la fondation Van Allen ont renouvelé pour dix ans leur coopération. La cible est le nano satellite de 1 à 50 kg (4 seront lancés en 2023).

C'est forcément  essentiel pour la formation d'étudiants dans un secteur ultra innovant. Mais  cela profitera plus au privé qu'à l'université. C'est déjà le cas partout en France et le reprocher à la Fondation est donc stupide. Soyons dialectiques.

Montpellier fait un pas de plus dans l'activité de haute technologie très rémunératrice.  Elle n'est pas visible par la présence  de grosses usines comme autrefois   IBM, est en lien étroit avec l'université  et est composée de petites unités invisibles avec une très forte proportion d'ingénieurs et de docteurs d'université. Il est donc facile de ne pas la voir et d'imaginer Montpellier comme une ville du tertiaire   avec les hôpitaux, l'enseignement,  l'administratif et le commerce.

Montpellier est en train de devenir un grand pôle de la Haute technologie (il n'y en a que trois ou quatre en France) et notre gauche semble ne pas s'en apercevoir. L'envers du décor c'est la "solitude'  de  la Métropole   dans un Languedoc -Roussillon sinistré et vieillissant qui bat des records de pauvreté, si on excepte le secteur de Marcoule  à cheval sur trois régions et un peu  Nîmes.   Toulouse étant un autre pôle de première grandeur.
 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2022 6 17 /12 /décembre /2022 07:54

Le tribunal administratif de Montpellier a "condamné" Ménard à retirer sa crèche attentat à la séparation de l'église et de l'état. Il en coûtera 100 euros d'astreinte par jour de refus. D'ici noël cela fait 1000 euros.

Le blog voudrait bien que cette "condamnation" nuise à Ménard. Mais lui est persuadé du contraire et nous craignons qu'il n'ait raison.. Il n'obéira pas et c'est Béziers qui paiera, pas lui. La population qui sz'en moque   pensera que l'opposition aurait bien mieux à faire qu'à augmenter les dépenses  et certains catholiques s'imagineront que Ménard l'athée est un bon chrétien.

 La politique consiste-telle à se faire plaisir ou à être efficace ?

Henri Ausseil (qui s'attend à une volée de bois vert) fatigué de nos reculs dont aucune leçon n'est tirée.

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2022 5 16 /12 /décembre /2022 08:28

La séance du 14 décembre du conseil municipal a été surprenante.   Face aux perquisitions chez le Maire ordonnées par le procureur de la République  et qui n'ont rien donné de probant, la commune se porte Partie civile.

L'opposition , quelle qu'en soit la raison, n'y a pas vu malice,  à part quelques arguties de forme facilement réfutées  et a voté la proposition.

 Le but est de trouver le ou les dénonciateurs et les raisons pour lesquelles un ou  une des opposants  était si bien renseigné(e) dans les réseaux sociaux   .  Et cela se passera en Correctionnelle. C'est du moins ce que nous avons compris. Au fur et à mesure de la procédure il est certain que l'opposition ou une partie de l'opposition sera au pied du mur.  Esquiver les combats ne les empêche pas, telle est la dure loi de la politique.

HA

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2022 2 13 /12 /décembre /2022 13:30

Un passage d'un article précédent sur Palavas a fait réagir deux lecteurs qui me rappellent que Jeanjean est docteur en droit.  Le mieux est donc  de rendre publics les passages les plus  forts de l'arrêt. C'est d'autant plus nécessaire que cette fois  c'est au Procureur de la République que Jeanjean compte apprendre son métier.

Jeanjean  pour faire  condamner les 5 dirigeants d'associations coupables de vouloir empêcher le comblement du Grec  Sud a  fait écrire  au tribunal par un cabinet réputé d'avocats  ce qu'il répète tout le temps face à toutes les  oppositions  C'est ce qu'en jargon on appelle des "conclusions" qui ne concluent  heureusement rien.

"Faut-il rappeler aux intimés et au tribunal de grande instance que le conseil municipal de Palavas , son maire et ses adjoints ont la particularité d'être représentatifs, car issus de l'élection au suffrage universel, des intérêts généraux locaux"

Autrement dit , étant élus ils sont seuls à pouvoir juger ce qui est bon pour la commune.

 Voici ce que répond  (extraits) la Cour d'Appel  de Montpellier   qui dans  son arrêt du 26 mars 2008  l'a envoyé dans les cordes (les couleurs sont du blog) .

"Attendu  que ces conclusions  témoignent de plus fort  de la confusion  opérée ainsi entre la commune représentée par son maire, et la municipalité composée d'élus"…

Et attendu que s'agissant  de la commune stricto sensu, dont les intérêts sont évidemment en droit dissociables de la personne de son Maire,  l'on cherchera vainement au dossier, au-delà des affirmations dénuées de toute démonstration concrète, la preuve d'une atteinte à son image propre qui résulterait de l'action  des associations ou des personnes physiques œuvrant en leur sein…

Attendu… que  le Tribunal de Grande Instance  n'ayant en la matière aucune leçon à recevoir  de l'appelante  en matière de séparation des pouvoirs ou de légitimité républicaine, ainsi que  la commune le souhaiterait…

HA

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2022 1 12 /12 /décembre /2022 13:43

Le groupe majoritaire attaque (en apparence NDLR )  le Procureur de la République en raison de perquisitions jugées sans fondement. 

"Il semblerait que cette affaire ait débuté par une dénonciation anonyme et que cette source anonyme ait transmis de nombreuses informations à M le Procureur de la République. M Christian JEANJEAN, Maire, a expliqué que suite à cette dénonciation, son domicile a été perquisitionné par la police et que ses représentants lui ont indiqué n’avoir rien trouvé de probant à son encontre. Les élus du groupe majoritaire sont très surpris de constater qu’une enquête ait pu être menée et que M le Procureur de la République ait pu le citer devant le M le Maire a pu expliquer, à plusieurs reprises en conseil municipal, l’objet de ce procès et il a indiqué attendre ce procès avec sérénité dès lors que les décisions qu’il avait prises concernant les deux agents mis en cause n’ont pas été contestées par le contrôle de légalité. Le groupe majoritaire est par ailleurs étonné de voir l’opposition municipale être particulièrement bien informée par cette procédure, ainsi qu’en témoignent ces communications récurrentes sur les réseaux sociaux.

Dans ces conditions, Le groupe majoritaire souhaite, qu’au-delà du cas personnel de M le Maire et de celui de deux agents , toute la lumière puisse être faite sur la dénonciation anonyme, sur les conditions de l’enquête ainsi que sur celles de la mise en cause de M le Maire devant le tribunal.

Il est proposé au conseil municipal de faire droit à la demande du groupe majoritaire et d’autoriser la commune à se constituer partie civile dans l’affaire pendante devant le tribunal correctionnel de Montpellier n° parquet 21194000173.

M le Premier adjoint ou à défaut Mme la Deuxième adjointe seront autorisés, dans l’ordre du tableau, à saisir Me Sandrine BONNICCI, avocate, pour représenter et défendre les intérêts de la commune dans l’affaire précitée ainsi que devant toute juridiction et à signer tout document relatif à cette affaire y compris les dépenses qui sont inscrites au budget communal."

(extrait de l'ordre du jour)  la mise en gras est du blog

C'est cela qui sera voté le 14 décembre  au Conseil municipal.  Les mauvaises habitudes  de procès à l'opposition avec l'argent de la commune   ne se perdent pas.

Henri Ausseil 

attaqué avec 5 autres  pendant 10 ans jusqu'en cassation  devant les tribunaux avec l'argent de  la commune pour s'être opposé  victorieusement aux comblements . Le Maire à cette occasion a reçu une leçon de droit  constitutionnel par le tribunal d'appel.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens