Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2021 3 24 /11 /novembre /2021 11:33

De toute éternité le prix du pétrole est fixé par le marché.   Avec la reprise post covid, comme à d'autres moments çà flambe pour le plus grand malheur des consommateurs.  Comme la grêle, c'était un impondérable.

Une formidable nouvelle  nous parvient, entorse au marché libre et non faussé dont on nous rabat les oreilles.   Les Etats Unis mais aussi les grandes puissances capitalistes se fâchent avec le pétrodollar du golfe et rejoignent la Chine.  Les réserves stratégiques  débloquées  vont enfin servir à quelque chose, faire baisser les prix.  L'horrible dirigisme  l'emporte. Nous vivons une période extraordinaire.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 07:16

La nouvelle se situe dans le cadre du pétrodollar mais est de bon augure. La France va s'engager aux côtés des Émirats arabes unis dans la lutte contre le réchauffement climatique en développant des projets dans les secteurs des énergies renouvelables et de l'hydrogène vert, a annoncé dimanche Bruno Le Maire lors d'une visite à Abou Dhabi. Il devait rencontrer les responsables du fonds souverain ADQ et du fonds Mubadala Investment Co, ainsi que les dirigeants de la compagnie pétrolière nationale ADNOC.

Abou Dhabi aussi sait que le pétrole,  sans disparaître, doit décliner. Et l'accord est gagnant gagnant, sous condition du lieu de fabrication  du matériel évidemment.  Sinon le déclin industriel continuera pendant que les profits s'accumulent.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 13:06

Les précaires énergétiques  sont de plus en plus nombreux avec la hausse des prix.  EDF fait un geste mais de peu d'importance. un fusible limitera la consommation.  Plus question de se chauffer , il faudra des appoints ou se geler.

 Pour les 3 millions au moins de gens concernés, les économies d'énergie, c'est quoi?

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2021 6 13 /11 /novembre /2021 11:12
Où en est ITER ?

Le grand bâtiment est le totamak moteur de la fusion et de la production de chaleur.  ITER sort de terre .Officiellement "Lors de sa 22e session, le conseil Iter a confirmé que le chantier Iter continue de progresser à un rythme rapide et soutenu, afin de tenir l’engagement de produire un premier plasma en 2025, tout en demeurant dans le cadre du budget global du programme défini en 2016. 55% des tâches indispensables à la production du premier plasma sont aujourd’hui achevées. Le Conseil a aussi approuvé les amendements qui ont été apportés à la stratégie de construction en vue d’optimiser les séquences d’installation des équipements dans le Complexe Tokamak.

Vous remarquerez que 55 % des tâches ce n'est que la moitié. En réalité le retard est considérable et les informations rares.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 08:04

 Le think tank américain Council on Foreign Relations  considère  que la crise  la crise de l’énergie qui touche l’Europe n’est pas imputable à la Russie, mais à une situation mondiale. On ne peut lui donner tort.  Mais il ajoute avec tout autant de raison que   la Russie se tient prête à "exploiter les vulnérabilités de ses partenaires commerciaux". Moscou pourrait notamment profiter de la crise pour faire le forcing dans le cadre du Nord Stream 2, dont la construction est achevée mais qui attend toujours le feu vert réglementaire .

 On ne peut mieux résumer l'enjeu et l'inconsistance de  la politique européenne  de l'énergie. Le blog pense la même chose mais pour des raisons diamétralement opposées aux marchands de gaz de schiste.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2021 6 30 /10 /octobre /2021 06:06

Après trois jours de "négociations" à Saint-Pétersbourg, les autorités moldaves la corde au cou  et le groupe russe Gazprom se sont mis d’accord sur la prolongation du contrat gazier dont les conditions sont décrites comme "mutuellement avantageuses" par les deux parties. Mais pour 5 ans seulement, histoire de laisser planer la menace.   Et à un prix secret mais probablement imbattable. Et la dette  de 700 millions a disparu  miraculeusement du jour au lendemain.

 C'est pour l'Europe  ( et le gaz de schiste américain)  une terrible défaite. Lorsqu'on fait des promesses et qu'on se révèle incapable de  les tenir le moment venu  on perd la capacité de convaincre.     Poutine n'a pas  eu de gros efforts à faire, ses adversaires travaillent pour lui. Cocue et contente l'Europe  versera en prime 60 millions encaissés par Gazprom,  tout en se faisant botter les fesses.

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 10:54

Le Parlement moldave a décrété l'état d'urgence du 22 octobre au 20 novembre. Ce petit pays  souffre  d'une pénurie de gaz à l'entrée de l'hiver qui commence tôt là -bas. L’UE a décidé d’allouer à Moldavie une aide de 60 millions d’euros pour gérer cette crise. Mais Josep Borrel, a avoué que l'Europe ne pourrait pas résoudre le problème énergétique moldave.

Vous avez bien lu. La puissante Europe est dans l'incapacité de fournir du gaz à la minuscule Moldavie et lui octroie un pourboire. C'est comme  donner 2 euros à quelqu'un qui meurt de soif au Sahara pour s'acheter une bouteille qui n'existe pas..

Quelle est l'origine du problème   ?

 Jusqu'à fin octobre Gazprom livrait  du  gaz à la Moldavie à 790 dollars pour 1.000 mètres cubes, un prix inférieur à ceux pratiqués ,par  le marché de référence en Europe et qui, ces derniers jours, oscillent autour des 1.000 dollars.  La Moldavie a en effet négligé de payer le gaz précédemment livré, Gazprom exige que soit  réglée l’intégralité de sa dette . La ressemblance avec l'Ukraine est totale.

La Moldavie est politiquement coupée en deux entre pro et anti russes  et les antirusses viennent de remporter les élections. Ils ont vaillamment choisi la voie atlantiste et  la guerre froide, le terme est ici bien choisi..

Le résultat de cette politique irrationnelle est sans appel.

  • L'Europe ne peut rien faire puisqu'elle dépend du gaz russe. L'aveu est prodigieux.
  • Les Moldaves vont avoir une note salée  (très supérieure à 1000   dollars les 1000 m3), Gazprom étant le seul fournisseur possible et s'essuyant les pieds sur la Moldavie pour des raisons pas toutes commerciales
  • Le premier ministre moldave, la queue entre les jambes, est obligé de se rendre à St Petersbourg, siège de Gazprom pour "négocier" ce qu'il faut bien appeler un ultimatum.

Comment qualifier cette absence totale d'anticipation?

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2021 1 18 /10 /octobre /2021 07:10

 A propos de la flambée des prix du gaz en Europe  Poutine  a estimé  que "Si des  personnes incompétentes continuent à prendre des décisions affectant le marché de l'énergie, les Néerlandais devront bientôt circuler en patins pour se réchauffer", Il choisit une cible  facile mais toute l'Europe est visée.

Il a ses raisons très commerciales d'ironiser.  Mais le pire c'est qu'il a raison. Le blog ne croit pas à l’incompétence mais à l'arrogance des multinationales de  l'occident  qui croient toujours pouvoir imposer des sanctions  et en profiter  pour augmenter leurs profits.

Jamais la nationalisation de toute l'énergie en France  n'a  été plus urgente.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 17:22

Le Ghana possède 3167 stations services majoritairement aux mains des multinationales.  Mais la bourgeoisie nationale peut assumer la distribution qui n'exige pas des capitaux colossaux.

 Aussi le gouvernement vient de décider d'interdire la distribution aux multinationales et de la réserver aux nationaux. Les multinationales sont les bienvenues mais pour investir dans les raffineries. Le Ghana néo colonial n'en a qu'une  très insuffisante.  Il refuse donc d'être un fournisseur de matière première (le pétrole) qui reçoit ensuite les produits finis des multinationales et exige  une industrialisation qui valorise sur place le produit brut.

Si cela aboutit c'est une révolution que Chavez par exemple aurait dû faire.  Attention à la réaction !

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 07:32

Le prix du  gaz flambe. A peine Poutine évoquait-il la possibilité d'augmenter les livraisons par l'Ukraine que le prix baissait.  Comme Poutine n'a aucune intention de le faire sans contreparties, ce n'était qu'un répit. Examinons froidement la situation.  La reprise après Covid augmente la demande. Mais la commission européenne  atlantiste a bloqué North Stream II  pendant des années. La Russie s'est tournée vers la Chine qui ne demande pas mieux.  Et n'st nullement pressée d'augmenter   ses livraisons à l'occident

   Le résultat de cette absurdité est sous nos yeux.

  *  l'Europe est plus dépendante que jamais de la Russie et accumule pourtant les sanctions contre elle.

  * Mais ce n'est plus l'Europe  qui mène le jeu.

 * la hausse des prix aggrave la paupérisation des populations européennes les plus fragiles. et va créer une inflation que redoutent les rentiers à 15%  , petits chéris de l'Europe.

Ces énormes  contradictions  ne se résoudront pas par magie  Encore un des enjeux des présidentielles : le PCF serait de bon conseil, mais il faut pour cela qu'il renforce son influence. L'énergie est une chose ultra sérieuse , l'amateurisme n'est pas de mise.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens