Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 17:23

Le désir  d'intégrer l'Afrique est légitime. Mais l'Afrique ne figure pas parmi les 7 pays émergents en fonction du PNB calculé en dollars.

En 2021 le G7 représente 45105 milliards de dollars de PNB.

Les 7 pays émergents représentent 32446 milliards de dollars, ce qui n'est plus si éloigné. Et si on enlève la finance, ils sont devant.

Ce sont dans l'ordre la Chine,l'Inde, le Brésil, la Russie, l'Iran, le Mexique, l'Indonésie, l'Arabie Saoudite et la Turquie. Le monde change, il faut en prendre conscience.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 07:06

La tendance est de limiter la notion à la puissance militaire. Makongo dans relations internationales n° 122    montre que c'est faux.

Examinons la part dans la production mondiale du G7 en  1990, soit les principaux pays occidentaux au sommet de leur hégémonie économique . Elle était de 66,32%.  L'auteur compare aux BRICS  (Brésil, Inde, Chine Afrique du Sud)  . Si l'auteur avait choisi Chine , Inde, Viet Nam et Indonésie il est probable que la démonstration serait  encore plus éclatante. En tout cas les BRICS en 1990  représentaient  7,85 %, soit relativement peu.

20 ans après en 2019 le G7 est à 45,13 % (soit 10 % de moins) et les BRICS  à 24%.(16% de plus)   On n'ose imaginer la situation dans 20 ans si le capitalisme financier domine toujours l'occident. Et les calculs sont en dollars, ce qui avantage le G7.

Le G7 malgré son arrogance maintenue et ses rendez vous à Davos  si on le compare au reste du monde et particulièrement à la Chine et l'Inde n'est plus le club des pays les plus riches du monde. Ce n'est plus lui qui fabrique et pour les brevets il n'est plus le maître absolu, et pas d'avantage pour la balance  des échanges, qui étaient sa tasse de thé.

Les pays capitalistes qui ont gardé un état puissant comme la Corée du Sud ou Singapour tiennent le coup. Le déclin est pour les pays comme la France devenus incapables de fabriquer les composants de base de toute industrie et dont l'état part en brioche ne devenant le maître de rien.. Le choix de Reagan , soit la priorité aux  actionnaires sur la  fabrication  pour faire des économies sur les salaires et gonfler les profits  est en train de  nous détruire. Les millions chez nous servent à la Bourse ou a  acheter un tableau de Marylin Monroe ou à  des jets de luxe, pas à l'investissement ,comme autrefois l'or des échanges  se stérilisait dans les tombes des princesses de l'âge du fer.

Le pouvoir d'achat en hausse  n'est pas un coût social  mais un moteur.  Telle est la leçon du texte . C'est l'enjeu MAJEUR des Législatives... et de l'avenir.

HA

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2022 4 28 /04 /avril /2022 06:34

Les États-Unis   dans un dernier effort pour conserver l'hégémonie mondiale tentent de contrôler les processus de transport du gaz en redessinant la carte des corridors économiques. La crise ukrainienne a accéléré le processus et c'est le choix de Biden.

Les succès américains à court terme

Sovcomflot   transporte le pétrole russe vers le Japon et la Corée. Les méthaniers  de la société russe ont du mal à obtenir une assurance auprès de sociétés internationales après l'inscription du groupe Sovcomflot sur la liste des sanctions britanniques. Japon et Corée  s'inquiètent donc et cherchent ailleurs

En Ukraine, les États-Unis  s'ils obtiennent que l'Europe  coupe  le gazoduc  russe obligent  au  transport sur mer et  toutes les communications maritimes sont contrôlées par l'US Navy, et les assurances sont sous le contrôle de la loi anglo-saxonne.

L'Allemagne en renonçant à Nord stream II  a accéléré la construction de trois projets de terminaux GNL vitaux pour mettre fin à la dépendance du gaz  russe. Auparavant, ces projets avaient été ralentis car le gazoduc Nord Stream 2 réduisait la nécessité de diversifier les canaux d'approvisionnement. Les investisseurs potentiels ont déclaré qu'ils développeraient les terminaux en tant que sites pouvant accueillir les futures chaînes d'approvisionnement de gaz naturels alternatifs à zéro émission. Les États-Unis ont augmenté les expéditions de gaz de schiste  vers l'Europe.  À l'avenir, les États-Unis espèrent augmenter l'approvisionnement de l'Europe de 20 % supplémentaires. Ils transporteront du GNL à travers la mer, et la marine assurera la sécurité de l'approvisionnement.  Les ventes se font au prix du marché, à terme comme on dit. Les prix élevés rendent le gaz dz schiste rentable.

Disparition des contrats à long terme ?

Les approvisionnements par pipeline sont traditionnellement effectués dans le cadre de contrats à long terme.. les contrats à long terme jouent un rôle important dans le secteur du gaz, car un producteur dans une industrie avec un long cycle d'investissement doit comprendre la stratégie de vente pour de nombreuses années à venir. Et l'acheteur veut également des garanties d'obtenir les bons volumes à une formule de prix claire. C'est pourquoi 60 à 65 % du commerce mondial de GNL s'effectuent dans le cadre de contrats à long terme.Et de toute façon le gazoduc sur le long terme est moins coûteux que le méthanier, c'est bien pourquoi on construit des gazoducs. Ne pas les utiliser lorsqu'ils sont construits alors qu'ils ont coûté très cher (y compris en argent occidental)  est contraire au bon sens le plus élémentaire.

L'enjeu pour le monde et l'Europe est donc évident. Ces "succès" américains supposent un  gaz très cher ce qui n'est l'intérêt que des Etats-Unis. Ils supposent aussi un volume de gaz offert très supérieur aux possibilités américaines. Remplacer la Russie est impossible. Il est donc évident que la plupart des pays concernés  finiront par trouver une parade et c'est déjà le cas pour ceux qui ne payent pas en dollars. Et des assurances libérées du dollar et de la livre ne sont pas inconcevables.

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2022 2 26 /04 /avril /2022 06:17

L'hégémonie des Etats-Unis repose sur le dollar monnaie mondiale.

C'est une  question  fondamentale car les Etats Unis ont imprimé 80 %    des dollars en circulation  dans le monde dans les deux dernières années. Le dollar monnaie mondiale finance donc la colossale dette américaine, la guerre et le développement alors que les riches américains  paient de moins en moins d'impôts.  Et le résultat  contre productif des sanctions fait trembler tous les alliés.

Le premier des alliés des USA  le Royaume d'Arabie saoudite a  déjà accepté le yuan chinois comme moyen de paiement pour le pétrole saoudien.  Depuis un demi siècle  les États-Unis garantissaient une protection militaire à l'Arabie saoudite et en retour, les Saoudiens fixaient  le prix de leur pétrole exclusivement en dollars américains.

Véritable cataclysme pour les Américains,  le 22 avril  la Banque centrale d'Israël a annoncé qu'elle ajouterait le yuan à sa liste de monnaies de réserve tout en réduisant ses avoirs en dollars et en euros dans le but de « diversifier ses allocations de réserves » et « d'allonger son horizon d'investissement ».  La banque ajoutera également les dollars canadien et australien, Auparavant, elle ne détenait que des dollars américains (surtout) , des euros et la livre sterling. La part de l'euro passera de 30% à 20%, tandis que le dollar US sera réduit   à 61%, contre 66,5% . Cela peut paraître limité mais ce n'est qu'un début. On remarquera que c'est l'Euro le dindon de la farce.

Si le dollar mondial ne peut plus financer la guerre américaine, ce sont les Américains qui devront le faire.  La contre productivité des sanctions conduit les alliés de toujours à quitter le bateau qui coule. Biden devrait réfléchir sérieusement.

HA

 

.

 

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2022 6 16 /04 /avril /2022 08:35

Déjà,  "un si grand soleil "est tourné à Vendargues et le cinéma d'animation  y a conquis ses lettres de noblesse (avec le Gard).  Un promoteur, Antoine Piétrera  annonce la création à St Gély du Fesc d'un site dédié de  14 hectares dont 4 bâtis dédié  au cinéma.

Comme il a besoin de l'argent public il fait miroiter 2000 créations d'emplois. Dans le cadre de de la crise actuelle du cinéma européen il est probable que bien d'autres studios fermeront et qu'il s'agira de transferts, en cas de concrétisation.

 C'est tout de même une  aide à la création si malmenée   et une confirmation. Montpellier devient un pôle de plus en plus  important de la recherche , de l'innovation et de la culture. 

Le plus extraordinaire est que tout le monde n'en a pas conscience, alors que les chiffres sont là.    Bien entendu d' autres chiffres sur le chômage et la pauvreté sont tout aussi vrais. Soyons dialectiques.

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2022 4 07 /04 /avril /2022 10:11

Pour une fois le blog est en désaccord total avec l'Humanité mais pas  avec Economie et politique et bien des économistes communistes.

Le capitalisme depuis  les  années 1970 est devenu rentier. Au lieu de produire lui même il fait produire à bas prix ailleurs et vend cher en occident. C'est une rente. Cela a permis à son profit de passer de 4 à 15% pour simplifier. Et une bulle colossale.

Mais la stagflation ( déflation , gros profit,  sans création d'emploi)  était  la garantie du profit. Une rente à 15 % pour les actionnaires et une inflation à 10%  c'est une rente à 5%, soit le retour à la case départ.

Les salaires sont donc impactés par l'inflation mais ils l'étaient à la baisse par la stagflation. Il va falloir affiner nos analyses et se souvenir des Trente Glorieuses. L'inflation nourrit aussi la lutte sociale et le développement économique, si elle reste supportable  bien entendu.

HA

Partager cet article
Repost0
3 avril 2022 7 03 /04 /avril /2022 10:46

Swift est une entreprise privée belge, Society for Worldwide Inter­bank Financial Telecommunication de son nom complet, qui propose aux institutions financières du monde entier un système de messagerie instantanée. Quelque 11 000 établissements, principalement des banques réparties dans 200 pays, s’y échangent plus de 40 millions de messages par jour. Swift a progressivement remplacé le télex, ce réseau de téléscripteurs connectés via les réseaux téléphoniques. Ces messages sont principalement des ordres de virement. Comme le système financier ­repose sur la confiance, les infor­mations envoyées ne sont pas annulées. Si une banque se dédit, elle perd de sa crédibilité. Lorsqu’un ordre de virement passe par la messagerie, il est en général effectif trente minutes après. Au final, Swift ressemble à un énorme registre de comptes où est inscrit qui a viré des fonds, quand et à qui.  Il manque quelque chose à cette définition. Comme tant d'autres organismes  prétendument indépendants  SWIFT  est le bras armé du capitalisme rentier particulièrement anglosaxon. Sinon comment expliquer qu'un système privé  belge applique systématiquement les décisions de Biden?

Etre exclu de SWIFT ne signifie pas être exclu du système financier

En être exclu ne revient pas à ­sortir du système financier, contrairement à ce que d’aucuns ont pu penser à l’annonce de l’éviction de certaines banques russes du système. En revanche, les opérations qui n’y passent plus sont sérieusement ralenties. Car si Swift domine le marché, des concurrents existent, comme le chinois Cips, qui connecte 1 300 banques dans plus de 100 pays. Ou encore SPFS, développé justement par la banque centrale de Moscou, qui rassemble principalement des établissements russes, arméniens, biélorusses, kazakhs ou kirghiz. Ainsi, privée de Swift, la Russie peut emprunter ces autres moyens d’émettre ou de recevoir des paiements, moins pratiques et plus chers.  De 2012 à 2016, l’Iran avait subi la même exclusion de Swift. Si son économie ne s’était pas effondrée, elle en avait énormément souffert, en particulier son commerce extérieur, car ces sanctions financières étaient accompagnées d’un véritable embargo sur le pétrole iranien.. L’or noir est le nerf de la guerre , les pays qui ont adopté des sanctions contre Moscou représentent plus de 200 milliards de dollars d’importations d’hydrocarbures par an, contre moins de 50 milliards pour la Chine et environ 25 milliards pour le reste du monde . Si on isolait le gaz les chiffres seraient très différents, et moins défavorables à la Russie. De plus les hésitations de l'Arabie Saoudite ou de l'Indonésie ne sont pas prises en compte.

La main- mise de  l'occident sur SWIFT a ses limites

. Après le 11 septembre 2001, les États-Unis se sont accordé un droit de regard sur la messagerie pour tenter de repérer les circuits de financement du terrorisme. Mais, vingt ans plus tard, les plus de 40 millions de transactions enregistrées quotidiennement rendent la tâche colossale. Avec des moyens et un peu de volonté politique, garder un œil sur la messagerie pourrait néanmoins permettre de surveiller les comptes en banque officiels des oligarques russes visés par les sanctions. Et, de manière plus large, de quiconque soupçonné d’évasion fiscale ou de blanchir de l’argent sale. Il est par exemple facile de demander à Swift toutes les entrées et sorties de fonds sur un compte précis et, ainsi, de rassembler petit à petit des preuves de mouvements suspects. Outre le ralentissement de l’économie, l’exclusion de la messagerie peut agacer les riches kleptocrates russes, et remettre en cause leur soutien à Poutine.  Mais tous ont eu largement l’opportunité, le temps que les sanctions soient discutées et mises en place, de placer leur argent dans des paradis fiscaux lointains, derrière un écheveau de sociétés-écrans. Des structures qui sont par définition opaques et n’utilisent pas la messagerie Swift.

Beaucoup plus fondamentalement, si SWIFT reste ostensiblement le bras financier des USA, d'autres systèmes le remplaceront, c''est inéluctable. Et la catastrophe sera pour le dollar et SWIFT.

(librement tiré d'un article de 100 paroles)

Partager cet article
Repost0
14 mars 2022 1 14 /03 /mars /2022 10:10

En supprimant des postes  on démantèle des missions. La fraude n'est pas facileà déceler. Comment mener des enquêtes sérieuses avec de moins en moins de personnel. La perspective est la même qu'aux finances. Pour examiner les gros comptes il faut des mois.  Sans personnel c'est impossible. Qui  gagne à la baisse du nombre de fonctionnaires ?

La fraude  et l'évasion fiscale font partie de la panoplie des profits en privant l'état de ressources. A nous de le mesurer.

Partager cet article
Repost0
5 mars 2022 6 05 /03 /mars /2022 10:16

Pour les communistes et Jaurès,  le capitalisme porte la guerre dans ses flancs.  C'était vrai du temps des États nations. Les Etats-unis ont acquis leur puissance colossale grâce à deux guerres qui ont épargné leur territoire.

En 2025 il en va tout autrement. Le profit capitaliste exige de bonnes relations avec la Chine et l'Asie. Sinon qui produira les objets que le capitalisme fait produire à bon marché et vend cher? Il lui faut une énergie la moins chère possible.

Pour des raisons intérieures il faut diaboliser la Chine  et accessoirement la Russie. Mais pour des raisons de profit il  importe de ne pas tuer la poule aux œufs d'or.Et  les sanctions risquent de crever la bulle financière.

 Nous vivons donc une époque extraordinaire. Le capitalisme veut la paix, puisqu'il veut le profit. Profitons-en.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
5 mars 2022 6 05 /03 /mars /2022 08:33

Vous ignorez probablement l'existence de l'indice de cet organisme  mondial et néanmoins américain. Si vous aviez un gros paquet d'actions il en irait autrement.

Les observations  de cet organisme discret ne font pas la Une des journaux.  En 2021les dividendes versés dans le monde ont atteint le record de 1470 milliards de dollars. Et l'augure prévoit pour 2022 1520 milliards.

Que cela puisse exister sans révolte dans un monde où tout peut se savoir dépasse l'entendement.  Sauf si comme Gramsci on se pose la question de l'hégémonie dans les têtes.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens