Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2021 3 21 /04 /avril /2021 06:28

" Bonjour,

Lors de leur déplacement à Montpellier, E. Macron et G. Darmanin ont annoncé 50 postes de policiers supplémentaires, ainsi qu’une académie de police type « école de guerre ».

La sécurité, même si elle est un marronnier des échéances électorales, est pourtant maltraitée par les gouvernements successifs qui ont supprimé au fil du temps des milliers de postes de gardiens de la paix et de gendarmes. Alors que le sentiment d’insécurité augmente, l’annonce de 50 policiers supplémentaires à Montpellier sur 2 ans est donc le strict minimum.

Le droit à la sécurité pour tous est fondamental et nous pensons que rien ne peut remplacer une présence humaine dans ce domaine : ni caméras, ni lois liberticides. C’est un système global qu’il nous faut repenser, de la prévention à la répression, de la police de proximité en lien avec les habitants à la justice qui doit avoir de vrais moyens pour fonctionner.

La sécurité au quotidien est liée à tous les aspects de la société et ne saurait être traitée séparément. Qu’en est-il de la sécurité sanitaire alors qu’on peine à vacciner et que l’on déprogramme des opérations car les hôpitaux sont saturés ? Qu’en est-il de la sécurité de l’emploi alors que des milliers de personnes se retrouvent au chômage durant cette crise ? Qu’en est-il de la sécurité économique du pays alors qu’on laisse délocaliser nos industries, qu’on organise l’évasion fiscale et qu’on asphyxie nos collectivités en leur laissant seules supporter le coût social de ces choix ? Le recrutement de fonctionnaires doit être une priorité dans tous les secteurs.

15 ans après le Kärcher de Sarkozy, nos quartiers populaires ont avant tout besoin de travail rémunéré à sa juste valeur, d’un accès à des services publics de qualité, d’une école de la République qui ne pourra jamais être remplacée par une « école de guerre ».

Nous refusons que Montpellier devienne le territoire d’expérimentation des promesses de campagne d’un Emmanuel Macron toujours plus libéral et réactionnaire. A l’inverse les élus du groupe communiste et républicain réclament plus de moyens pour construire la République sociale, solidaire et fraternelle de demain."

Les élus

Cette réponse aux inquiétudes qui se font jour est sans ambigüité . La sécurité pour les communistes n'est pas celle de Macron et de ceux qui accompagnent sa démarcche
 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2021 7 18 /04 /avril /2021 08:00

 

Pablo Pillaud-Vivien sur www.regards.fr publie une analyse relayée par 100 paroles qui a le mérite de lancer un débat de fond.

Les deux principaux arguments de cette charge contre Roussel  sont tellement éloignés de ce que pense le blog  qu'une réponse est nécessaire

  1" Le PCF n’a pas choisi le meilleur moment."  Creusons cette affirmation, qui aura  hélas peut être  plus d'adeptes que la nouvelle stratégie proposée. Au cours des trente dernières années elle a servi de base aux accords électoraux de sommet qui nous ont amenés à la décomposition actuelle. Le PCF n'a pas présenté de candidat mais on ne peut dire que cela ait servi à grand chose.  Sa responsabilité dans l'affaire c'est d'avoir  signé des chèques en blanc

2 "Cette candidature de Fabien Roussel valide le fait que le PCF ne croit plus, à ce jour, à la victoire de la gauche en 2022 il s’agit surtout d’arriver en position de force lors des négociations avec les autres partenaires de la gauche pour les législatives qui suivront afin de sauver une nouvelle fois le groupe parlementaire à l’Assemblée nationale (qui doit se composer, sauf modification du règlement, d’au moins 15 députés)."  Donc une opération électoraliste défensive destinée à sauver les meubles.

Examinons cette affirmation. Ce n'est pas le PCF mais la réalité des sondages  qui annonce  que  la lutte des nains  donne  une gauche en lambeaux.

Et loin de s'en satisfaire le PCF s'attaque à ses deux causes : les promesses non tenues lorsque cette "gauche" a accédé au pouvoir, et le désespoir qui en a résulté avec une montée des populismes et de l'abstention.

    Ce n'est pas le PCF  qui a lié présidentielles et Législatives. Ce tournant  constitutionnel permet au vainqueur de la présidentielle de gagner les législatives, aux dépens de ses alliés , et de ne pas tenir ses promesses , qu'il n'a faites  que pour obtenir leur soutien. Ce perpétuel jeu de dupes est justement ce qu'il faut surmonter.

 Une majorité qui reflète le  rassemblement  et son contenu  est ce qu'il faut obtenir. En faire  une misérable opération  boutiquière ne peut signifier qu'une chose  : aucune leçon n'a été tirée par Pablo Pillaud Vivien de notre histoire récente.

   Henri   Ausseil

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 12:13

66,4% pour la stratégie, 73,57 % pour la candidature, la conférence nationale a tranché. Rappelons que le pacte pour les législatives en fait partie. C'est désormais à chaque communiste de trancher

 Les sondages se multiplient qui désespèrent et donnent une faible audience au communiste. Quelle mouche vous a donc piqué penseront trop de progressistes  ?

 La première raison, c'est de ne pas nourrir  à l'infini la machine à désespérer. C'est d'abord les renoncements une fois au pouvoir  qui affaiblissent la gauche

Le pari c'est de ramener devant l'isoloir tous ceux et celles  qui ont compris que le vote utile est inutile mais faute d'espoir ne voient que l'abstention comme solution.

 La méthode sera une campagne électorale pas comme les autres,  et pas seulement  avec les communistes.

  Le retrait n'est possible au 1er tour  que si de la stratégie réussie sort un autre candidat ou une autre candidate rassemblant encore  mieux  en offrant les mêmes garanties , dans un pacte législatif clair.   Le PCF refuse le combat de nains mais  n'est pas disponible pour le  chèque en blanc qui nous a fait tant de mal. Et ceux et celles qui le jugeront diviseur commettent un énorme contresens.

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 09:26

Voici le lien vers le direct de la Conférence Nationale. Il n'est pas nécessaire d'être inscrit à Facebook pour consulter la vidéo.

https://www.facebook.com/Particommuniste/videos/1023800471360774/

Fraternellement,

Nicolas Cossange

Contrairement à ce que vous pensez peut être si vous n'êtes pas communiste, vous êtes directement concerné ou concernée puisque de la qualité du rassemblement dépend son succès.  Le blog

Partager cet article
Repost0
23 mars 2021 2 23 /03 /mars /2021 11:51

Le blog ne donne aucune leçon, chacun jugeant selon le rapport de forces local. La rupture avec FI et les Verts est consommée, du moins pour le moment.

 Mais il ne peut s'empêcher de constater  que c'est à l'opposé du texte d'orientation qui est proposé aux Communistes. Dire une chose et en faire une autre n'est pas une pratique communiste. La suite dira si nous avons raison  de nous alarmer.

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 08:08

Sur une double page de l'Huma il nous livre sa conception du communisme , dont l'objectif premier est de sécuriser la vie matérielle des individus.

Si nous sommes aussi abrupts ( l'interview ne limite pas la visée à cela) c'st que tout est dit sur sa singularité dans la gauche. Donnons quelques exemples.

  Un vert est légitime à combattre le nucléaire. Mais il y a cinq millions de précaires qui ont du mal à payer leur facture d'électricité. Le rôle des communistes doit être de sécuriser la vie de ces précaires en leur donnant confort et chaleur comme à tout le monde.

  Un vert est légitime à lutter contre le gaspillage. Le communiste sait que des millions de Français n'ont pas l'occasion de gaspiller, la fin de mois commençant le 15. Les couches moyennes aisées ne sont pas seules au monde. Le gaspillage est réel mais relatif.

Une  particularité, Gramsci nous l'apprend c'est que les pauvres, les précaires , les travailleurs peu qualifiés, les discriminés , n'ont pas d'intellectuel organique. Ils sont silencieux, invisibles, parfois convaincus de leur nullité par le poids de l'idéologie. Le communiste se doit de sécuriser leur vie, de leur rendre la visibilité, et personne ne le fera à sa place.

 Quand les communistes "partisans du goulag"  sont chassés de la politique , du moins incapables de peser, ce qui est le cas depuis les années 80  on voit bien QUI en subit les conséquences en premier.

Oui la France a besoin des communistes, et elle est en train de le comprendre.

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 07:30

Le  projet de texte pour la conférence nationale adopté le 13 mars 2021 deviendra sans doute avec le temps   l'entrée dans le XXIème siècle du PCF et de la gauche.

  Au XXème siècle , à deux reprises,  en 1930  (Thorez   proposant l'union anti fasciste  aux radicaux et aux socialistes sortait d'une prison ou un ministre radical l'avait placé )   et pendant la Résistance, l'influence  du PCF a été déterminante pour trouver une solution aux malheurs qui s'abattaient sur la France  , d'abord ce qui deviendra le Front Populaire de 1936, puis la lutte contre l'occupant et les conquêtes sociales de 1945.  Il en a résulté une stratégie  "d'Union de la Gauche" de plus en plus en porte à faux, lorsque  le PS a viré au social libéralisme.

   Ce texte de 9 pages innove sur un grand nombre de points. Il n'est pas interminable, il ne se contente pas de dire ce qui ne va pas, il propose des solutions et un mode d'emploi.   Il est d'une grande clarté.

  Les familiers du blog savent que depuis longtemps  ce dernier souhaite ce moment.   Vous  trouverez  le texte sur internet , la presse aux ordres ne s'étant  pas aperçue de son existence  car il   fait exploser les espoirs macroniens  d'une gauche en miettes.

 Le préambule pose le problème  :  comme des millions de nos concitoyen-n-es nous ne voulons pas être enfermé-e-s dans le piège du duo Macron-Le Pen.   Il constate qu'en l'absence d'alternative politique progressiste crédible , la société française voit se développer  des phénomènes de résignation et de peur, des sentiments de relégation, mêlés à de la colère. La crise politique en est la traduction directe : un large pan de la population travailleuse et de la jeunesse manifeste sa défiance envers la politique. 

   Contrairement aux affirmations antérieures d'une droitisation des Français coupables de s'éloigner de la démocratie, droitisation sortie d'on ne sait où , un lien est établi entre la droitisation et l'offre politique insuffisante . Poser le problème correctement c'est se donner une chance de le résoudre.

 La solution proposée devient rassembler une majorité populaire autour des grands axes d'une politique correspondant aux exigences du moment. Ce n'est pas rassembler des Etats-Majors.

  Une autre nouveauté en découle. Sans prétendre en aucune façon à l'hégémonie, le PCF ne se résignera pas à être un second couteau sans pouvoir. Il met ses  conditions au rassemblement, et c'est pourquoi il choisit un candidat aux présidentielles. Si ce candidat  devait se rallier ce ne serait pas à n'importe quelles conditions. Les Législatives et le contenu énoncé feront partie de l'accord afin que la force victorieuse ne renie pas ses promesses comme tant de fois dans le passé.  Sinon qu'on ne compte pas sur le PCF pour des compromis qui seraient des capitulations.

Vous avez compris que cela ne peut se faire sans le peuple français. Cela suppose de mettre les votes utiles à la poubelle de se rassembler sur des objectifs précis , sans les abandonner aux seules luttes syndicales  mais en proposant une issue politique.

 Un espoir est né, à nous de le faire vivre.

  Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2021 1 15 /03 /mars /2021 13:50

Le conseil National du PCF a pris deux décisions fondamentales:

- Présenter Fabien Roussel aux présidentielles, dans le but de créer une dynamique de rassemblement. Donc une candidature qui peut évoluer.

-  Mais contrairement au passé, le rassemblement devra inclure un pacte  d'engagements législatifs . Personne ne devra être le dindon de la farce.

En même temps un appel est lancé  au monde du travail et de la création, à la jeunesse, à toutes les femmes et hommes de gauche, à ceux et celles qui sont en colère ou qui attendent des réponses à leurs aspirations. La réussite de cet appel  sera la  condition sine qua non d'un rassemblement victorieux, et garantira  que les promesses seront tenues.

Il faut à présent passer aux travaux pratiques.

Partager cet article
Repost0
17 février 2021 3 17 /02 /février /2021 07:56

Par 347 voix pour, 151 contre et 65 abstentions  le vote  solennel l'a mise sur les rails.

Avouons notre consternation. Une partie des députés communistes se sont abstenus alors que FI a voté contre à l'unanimité avec les Républicains qui se moquent des libertés et font un vote électoraliste.

 Le blog sait qu'une partie des articles de cette loi sont des progrès. Par  exemple l'interdiction des certificats de virginité.  Et quelques voix contre de plus  n'auraient rien changé.

  Mais il a en mémoire la modification sarkozienne de la Constitution. Comme elle contenait la pluralité des langues de France, nos amis occitanistes lui étaient très favorables. Le blog était tout aussi consterné. Et les reculs qui ont suivi ont prouvé que la loi dans son intention était profondément mauvaise et que l'occitan n'y a rien gagné.

  Le séparatisme est le contraire du rassemblement . Et nous ne devrions pas  cautionner par une abstention le rejet  des quartiers populaires que la loi   contient. Il va falloir débattre.

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2021 4 11 /02 /février /2021 18:10

La date est fixée. : les 13 et 20 juin 2021. mais pour les communistes elles marquent un tournant.

 En Occitanie l'accord dès le premier tour  avec les socialistes a été choisi sans qu'un débat interne sur le sujet ait été réellement engagé. Carole Delga n'étant pas la pire des socialistes  il n'y a pas de rejet à proprement parler mais l' interrogation chez certains se marque   par une forte abstention dans la consultation interne.

 Là où le PCF est le plus engagé dans la nouvelle stratégie, en Ile de France, , en Auvergne-Rhône Alpes, en Normandie, en Hauts de France avec  Fabien Roussel, c'est un autre  choix qui est fait ou en passe de l'être.  Clémentine Autain (FI), Cécile Cukieman (PCF,)  Sébastien Jumel (PCF) et Fabien Roussel  chefs de file , c'est la recherche d'une sorte de "printemps" à l'image de ce qui s'est passé à Marseille, le plus large rassemblement possible sur un programme novateur ,  qui est à l'ordre du jour. Là aussi d'ailleurs l'unanimité n'a pas régné, comment pourrait-il en être autrement.

Les solutions choisies reflètent les rapports de force locaux , les différences  sont donc normales.

Le blog aurait préféré la  solution "printemps" pour l'Occitanie mais n'est pas du tout désespéré. C'est le combat qui compte et les idées peuvent avancer quels que soient  les choix , à condition que le PCF soit clairement identifié.

  HA

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens