Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2022 7 07 /08 /août /2022 09:29

A Yale (USA) des chercheurs ont fait revenir à la vie des cellules d'un cochon mort depuis une heure en les oxygénant. Il ne s'agit pas bien sûr de ressusciter le cochon mais d'améliorer la qualité des greffons pour sauver davantage de gens. On pourrait en prélever sur les corps de personnes victimes de cirses cardiaques  mortes avant  l'arrivée à l'Hôpital, ce qui est impossible pour le moment.

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2022 7 24 /07 /juillet /2022 08:13

"On vous attend au centre de soins immédiats" à deux kilomètres de là, dit une voix par l'interphone, devant la porte close des urgences de Montauban. Déconcerté, l'homme rebrousse chemin, avec son frère malade et son fils handicapé.

Pour éviter l'engorgement de son service des urgences, en manque de médecins, l'hôpital de Montauban est un des premiers en France à en filtrer l'entrée, nuit et jour, grâce à deux interphones.

Le vert est réservé aux patients ayant obtenu un accord téléphonique préalable de prise en charge. Via le rouge, les autres peuvent expliquer leur cas, avant d'être autorisés à entrer. Ou pas.

Ce "filtrage", mis en place depuis début juillet, vise à faire le tri pour ne traiter que les cas "relevant vraiment" des urgences, explique l'une des chefs du service, Hélène Pizzut, 45 ans apprentie monstre mou.pleine de bonnes intentions.

Le nouveau procédé se traduit par une "diminution moyenne de 25% du nombre de passages"

Cette nouvelle de l'AFP fait froid dans le dos. Sans une forte réaction c'st ce qui attend toutes les Urgences si des moyens ne sont pas donnés.  Ce qui suppose une réaction forte de la NUPES.

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2022 4 07 /07 /juillet /2022 09:24

Il y a trop de monde ? Empêchons les gens d'entrer. Il paraît que des syndicats de médecins sont pour. Pas nous.

 Mais nous doutons fortement  que cette mesure à l'américaine qui chasse  les pauvres puisse convaincre sur le terrain. Dans un bureau ministériel le calme règne, mais dans un service d'urgences la misère et la souffrance prennent des formes concrètes, les gens existent et l'horreur de l'abandon aussi. 

Plutôt qu'une manifestation à la rentrée ou une motion de censure sans effet  dans une opposition confortable, une bataille politique et syndicale  maintenant contre cette mesure abominable serait en mesure d'obtenir des moyens et les Français approuveraient.  La NUPES est au pied du mur.

HA

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2022 6 02 /07 /juillet /2022 08:35

Sous couvert de déménagements la firme qui émarge au soutien de l'Etat à la recherche  continue à supprimer des postes de chercheurs.  Dans un jeu de chaises musicales une soixantaine de chaises se volatilisent si on suit bien les chiffres.  Ceux qui partent volontairement (par exemple à la retraite) ne sont pas comptabilisés. Mais s'ils ne sont pas remplacés il y a bel et bien diminution du nombre de chercheurs, mais rassurez vous (?) pas du profit, l'essentiel.

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 09:16

Il est déjà scandaleux que la fabrication des vaccins soit affaire de commerce et non de santé.

En plus un moratoire d'un an visait les brevets des multinationales de la Pharmacie permettant les génériques bon marché.  sous la pression des occidentaux ce moratoire a disparu et les  fabricants   de génériques  devront payer pour utiliser le brevet, du moins en théorie et s'ils obéissent à l'OMC

Médecins du Monde a contraint BioNTech  a reconnaître que  la majorité des éléments indiqués en vue d'un brevet  vaccinal  étaient des connaissances déjà existantes  grâce à des recherches publiques. Nous ne sommes pas sans armes.

 Le combat de l'humain d'abord se poursuit.

Partager cet article
Repost0
30 mai 2022 1 30 /05 /mai /2022 09:46

C'est la grande débrouille. Il est fait appel à des  bénévoles, des médecins libéraux, au prix de dysfonctionnements   qui mettent en danger l'existence même des services. 3 pages de l'Huma en rendent compte.  L'espoir renaît mais il ne faudra pas décevoir.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2022 6 07 /05 /mai /2022 06:45
Détenue à 67 % par des fonds de pension, la biologie médicale c'est à dire le monde des analyses est le « laboratoire » de la financiarisation  de la santé, pointe une étude publiée jeudi.
Au fur et à mesure que le profit prend le dessus sur le service rendu, les horaires d’ouverture sont  restreints, et la prise prise en charge  devient impersonnelle du fait d’une rotation importante.  Selon une enquête Ipsos publiée jeudi 5 mai  la surcharge des professionnels de santé employés par les grands groupes conduit à une indisponibilité vis-à-vis des patients et des correspondants médicaux.

Plus de 50 % des médecins interrogés déplorent une absence de communication sur les résultats de leurs patients, ce qui entraîne parfois un retard de diagnostic,  « cette dégradation tient à la financiarisation du secteur. La pression de la rentabilité existe chez tous les laboratoires qui sont aux mains de grands groupes financiers. Or, ceux-ci détiennent aujourd’hui 67 % du marché, contre 0 % il y a vingt ans ». 

 La désertification médicale dans les zones trop faiblement peuplées pour que le profit soit assuré en résulte.  Les biologistes indépendants appellent les pouvoirs publics à veiller à la préservation d’une biologie au service de tous les patients sur l’ensemble du territoire, « pour que l’argent soit au service de la santé, et non l’inverse ».

Ces craintes liées aux difficultés d’accès aux infrastructures de santé vont d’ailleurs compter dans le choix de plus de 80 % Français aux élections législatives, indique l’enquête. Là aussi une victoire de la gauche unie  serait importante.

D'après Eugénie Barbezat sur www.humanite.fr


 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2022 4 28 /04 /avril /2022 10:19

Trois fois plus que la Norvège avec plus de 3  pour 100 000 salariés, ce n'est pas glorieux comme titre. Le second est la Bulgarie et le troisième le Luxembourg ultra libéral. Quel podium !  La sous traitance y est pour beaucoup.   Après la mortalité infantile, la France que nous aimons donne de très mauvais signes. Il est grand temps d'inverser la tendance.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2022 1 25 /04 /avril /2022 09:45

Pour l'ONU et les géographes, le nombre d'enfants décédés avant un an pour 1000 naissances est l'indicateur le plus fiable  de l'état d'une société.

Pour que l'indice  baisse il faut une médecine préventive évitant les morts nés, , l'accès à la médecine pour tous , un niveau de connaissances générales satisfaisant de toute  la population,  la possibilité d'un logement décent, la protection de la mère face aux prédateurs. 

Pour la première fois depuis la libération en France l'indice est passé de 3,32 à 3.56, nous faisant passer de la 9° à la 27° place mondiale, loin derrière Cuba pourtant bien plus pauvre.    La Slovénie est à 2.

C'est 1200 bébés de trop par an.  Ne tournons pas autour du pot. Ce n'est pas la Maternité ou le gynécologue  qui sont  en cause, et pour la masse des  mères Françaises l'indice reste satisfaisant. C'est la terrifiante pauvreté et la terrifiante discrimination qui l'expliquent. En Seine Saint Denis l'indice est 2 points au dessus de la moyenne nationale.

Cela est-il admissible dans un des pays les plus "riches" de la planète ?

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 10:09

Une subvention d'état de 900 000 euros récompensait Servier  pour avoir produit entre autres le Médiator. Elle est supprimée

C'est certes une misère et les 2,7 millions d'amende aussi. La valeur symbolique est forte, Servier qui fut intouchable ne l'est plus. Mais il va falloir aussi indemniser complètement  les victimes et donner aux lanceurs d'alerte comme Irène Frachon un statut protégé, et pas que pour la santé.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens