Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2021 4 21 /10 /octobre /2021 13:11

Le  choix de discuter avec les rebelles directement, sans médiation  de la France, devrait aller de soi pour un pays indépendant. Mais l'occident et ses domestiques africains mettent beaucoup de bâtons dans les roues.   Nous avons du mal à discerner le rôle de la Chine et de la Russie, mais il ne doit pas être nul.  Quel que soit le résultat immédiat la Françafrique prend de plus en plus de coups et rien n'indique que la France face enfin le choix de relations équilibrées. C'est une grave erreur.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 06:00

Le blog célèbre un soixantenaire tragique que les médias  ont oublié.   l'assassinat de Lumumba par Kasavubu. Non pas directement bien sûr mais par  tueurs interposés, ici un peloton d'exécution.

 Lumumba avait comme Allende des faiblesses d'homme d'état que n'avait  pas Castro. Il croyait en l'homme ce qui est une qualité,  mais en tous les hommes ce qui est un défaut car il existe des corrompus.. Il croyait dans l'ONU, le droit international ce qui est un objectif louable. Mais l'ONU de sont temps était la marionnette des américains et l'a trahi. Il l'a payé cher et l'Afrique encore plus. L'impérialisme n'est pas un tigre de papier.

 Rappelons les faits. En 1960 Lumumba devient premier ministre du Congo qui se libère de la Belgique.  Il veut l'indépendance politique mais aussi économique.  La finance internationale tremble car le Congo contient des richesses inouïes.  Le Katanga et le Kasaï font sécession, et sont rapidement écrasés. L'ONU "arbitre" protège Tschombé le sécessionniste fantoche du capitalisme  mais  Lumumba est le vainqueur. L'indépendance  politique,  l'unité, l'indépendance  économique sont assurées.  Un coup d'état du président aux ordres de l'impérialisme  et son assassinat mettent fin  à ce grand espoir.

  Désormais pendant soixante ans le néo colonialisme triomphe. L'indépendance politique existe, pas l'indépendance économique. Les richesses sont aux mains des multinationales. L'Afrique des ethnies , le pillage en sont la rançon.

 Lumumba va revivre dans les mémoires africaines, n'en doutons pas .   Macron déjà réunit à Montpellier des Africains , non des chefs d'état africains, et partout les signes sont nombreux d'une marche vers l'affranchissement économique.  Vous les découvrirez pour peu que vous les cherchiez.

HA

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2021 6 31 /07 /juillet /2021 07:27

Depuis  à vrai dire un siècle et demi le colonialisme sans cesse revu et corrigé mais immuable sur le fond récompensait les acculturés  aux dents longues des pays soumis  qui faisaient le sale travail avant d'être rejetés. Elle leur assurait une retraite confortable en métropole  ou a Monaco ou dans un quelconque paradis fiscal et juridique. Et l'argent volé prospérait dans les banques occidentales.

 Un coup de tonnerre vient de retentir et la Cour de Cassation en est la cause.  Théodorin Oblang, vice président  de Guinée Equatoriale (à vrai dire il s'agit d'un confetti ex espagnol), à l'issue de QUATORZE ans de procès, a été condamné à trois ans de prison avec sursis, 30 millions d'euros d'amende et confiscation de tous ses biens en France.  soit la mort civile.

  Dépenser en France de l'argent qui appartient à votre pays d'origine devient illégal.  C'est assassiner la françafrique.

  Cet avertissement à tous les   domestiques dorés du monde  est révolutionnaire. C'est donner raison aux peuples et non à leurs dirigeants successifs. Nous retrouvons la France que nous aimons.

  Mais il faut désormais que cela s'applique à de plus gros poissons, et c'est une autre histoire.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 07:34

L'effroyable nouvelle d'un village rayé de la carte par la barbarie ne nous surprend hélas pas.   Lorsqu'un état n'a ni police, ni armée capables de maintenir l'état de droit sur son territoire, il devient le jouet macabre d'intérêts qui ne sont pas les siens. L'armée du Mali voisin l'a compris mais tout reste à faire.

  La France est à la croisée des chemins. Le néo colonialisme agonise, il n'a plus la capacité d'une "pax francesca"   permettant l'adhésion des populations. Il va falloir innover ou disparaître.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2021 4 03 /06 /juin /2021 06:52

Après un deuxième putsch militaire en neuf mois au Mali, le Président Emmanuel Macron annoncé son souhait de retirer la force Barkhane, si le pays sahélien "allait dans le sens d'un islamisme radical. "

 La vérité est toute autre. L'armée malienne a tiré les leçons du Tchad et exige désormais les moyens de combattre tous ceux qui empêchent l' unité du Mali, islamistes et touaregs, ces derniers alliés de la France.
  Et lorsque Macron annonce qu'il ne sera jamais l'allié d'une dictature il y a de quoi s'esclaffer. La France soutient les dictateurs depuis 40 ans.
   Nous en concluons qu'en réalité il ne sait quoi faire, maniant des sabres de bois. Barkhane ou pas Barkhane  ce qu"annonce le blog depuis longtemps est en train de se réaliser : la France va devoir choisir entre des rapports plus équilibrés et le néo colonialisme en crise profonde.
   Henri Ausseil
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens