Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2021 6 17 /07 /juillet /2021 06:37

Longtemps la laïcité en France, issue de l'Affaire Dreyfus, a été anti cléricale. Elle a donné au radicalisme anticlérical une posture rouge (le fameux radis rouge dehors et blanc dedans)  et permis le Front populaire de 1936. Il serait dont ridicule de la condamner rétrospectivement. Mais en gardant les yeux grands ouverts sur ce qui change.

 Macron tente de renouveler l'opération. Mais sa laïcité à lui n'est plus anticléricale mais dirigée contre les quartiers populaires. Pour que le pouvoir resteaux multinationales il faut interdire le grand rassemblement des victimes et la fausse laïcité est un moyen.

 Le malheureux Jean Louis Bianco  accusé de complaisance avec "l'islamo-gauchisme" le clame  au micro d'Europe n° 1. Pour des raisons différentes  nous refusons   qu'un gouvernement s'arroge  l'application d'un principe républicain aussi complexe et important. La laïcité a toujours été un combat, et ce n'est pas près de s'arrêter. Et au vu de ce qui se passe à la Mairie de Montpellier nous devons comprendre que cela divise la gauche comme la droite.

 Le blog se situe du côté d'une laïcité repensée, mettant en son cœur l'égalité sociale et la fin des discriminations et pas seulement la neutralité  vis à vis des religions.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2021 7 04 /04 /avril /2021 08:53

Selon Mediapart  le Sénat  de droite a adopté  jeudi 1er avril le principe d’une dissolution des associations qui " interdisent à une personne ou un groupe de personnes de participer à une réunion à raison de leur couleur, leur origine ou leur appartenance ou non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion ". Une mesure votée à l’unanimité, avec le soutien de plusieurs sénateurs socialistes et verts (et l’abstention inquiétante  des communistes).

" C’est un vote honteux ", a estimé sur Twitter Jean-Luc Mélenchon,

C'est une réponse ridicule aux réunions non mixtes organisées  par l’Unef   qui en réalité n'est pas concernée juridiquement.  C'est le séparatisme qui est organisé, ce n'est pas l'UNEF qui est visée mais l'islam politique.

 Il paraît que socialistes et verts  ont obtenu des amendements à l'amendement le rendant présentable  dans les attendus. Mais un texte séparatiste n'est  en aucune façon amendable. La République est une et quand on prétend le contraire on n'est pas républicain. Soutenir l'UNEF et voter ce texte est incompatible..

. Le gouvernement, représenté par la ministre déléguée à la citoyenneté Marlène Schiappa, ne soutient pas l’amendement et s’en remet à la "sagesse" des sénateuirs bien peu sages.. Socialistes et verts  qui l'ont voté sont donc plus royalistes que le roi Macron.

Pierre Laurent, sénateur communiste de Paris, n’était pas présent dans l’hémicycle jeudi mais partage l’analyse de sa collègue de groupe Lienemann qui a quitté le groupe socialiste. " Je ne l’aurais pas voté. Les motivations de cet amendement étaient claires, ses auteurs aussi. Et je n’en partage rien. On a bien vu que cet amendement visait à discriminer un certain nombre d’associations et de syndicats, dont l’Unef. Ce que ça révèle, c’est l’offensive de la droite et du gouvernement contre l’Unef et, par-delà, contre la gauche. "

Nous aurions préféré l'affirmation d'un vote contre mais nous satisferons de la condamnation.

 L'amendement n'est qu'une misérable opération politicienne sans avenir, mais il est révélateur de la persistance du social libéralisme.

  Il ne reste qu'à espérer qu'il s'agisse d'un poisson d'avril.

 HA

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 10:39

Le Sénat veut interdire les sorties scolaires aux femmes portant le foulard (rebaptisé voile  , ce qu'il n'est pas)

 Imaginez un enfant qui voit sa mère volontaire pour l'accompagner rejetée pour cette raison. Il va subir un traumatisme, sa maman aimée présentée comme indigne, ce qui est insupportable.

  Si on désire fabriquer des bombes humaines tentées par le terrorisme c'est comme cela qu'il faut s'y prendre.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 07:47

Dans la grande saga de la remise en cause des droits fondamentaux, un nouveau  chapitre s'ajoute au gros in quarto en cours d'écriture. Avec un bel ensemble la presse aux ordres et tous les partis de droite veulent choisir la politique   de  l'UNEF et empêcher la stratégie de rassemblement,  sous couvert de laïcité.

 Les musulmans sont de plus en plus nombreux à l'Université, et c'est très bien ainsi. L'université devrait refléter la société.

   Mais comme il est des femmes musulmanes laïques qui ne souhaitent pas quitter le foulard lorsqu'elles se présentent aux élections, certaines étudiantes ont la même exigence dans la poursuite de leurs études. Certaines vont jusqu'à  souhaiter  des réunions réservées aux femmes, afin d'être plus libres de choisir leurs revendications très spécifiques.   Ne nous sommes pas très loin de la montpelliéraine Samira sur un tout autre terrain.

 Pragmatique, l'UNEF choisit l'efficacité pour avancer.  C'est le contraire du séparatisme puisqu'il s'agit de rassembler.

  Comme cela permet un rassemblement incluant des victimes du système pour le moment exclues de fait, c'est un DANGER MORTEL pour tous les conservatismes. Merci à l'UNEF de les obliger à se démasquer.

  HA

Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 08:52
La droite et l’extrême droite étaient donc invitées jeudi soir par le service public, à une heure de très grande écoute, à disserter sur la laïcité, principe forgée par la gauche contre la réaction cléricale, par le prisme étroit de la loi dite « séparatisme » sans qu’aucune voix de gauche n’ait été conviée.

Le service public se dévoie totalement en organisant ce type de débat entre un ancien sympathisant de l’Action française converti au macronisme et une héritière du pétainisme, chacun avec Maurras pour référence, adversaire farouche de la laïcité.

Cette contribution du service public au brouillage idéologique généralisé dans l’unique but de faire passer M. Darmanin pour un modéré tout en faisant la courte échelle à l’extrême droite est une honteuse forfaiture. Elle ne sert qu’à créer les conditions d’un match retour, annoncé sur tous les tons, toutes les antennes, toutes les pages, entre le pouvoir et l’extrême droite. Est-ce la mission du service public de l’audiovisuel ? De Jaurès, de Briand et des pères fondateurs de la laïcité vous n’avez rien entendu parler ce soir sur France 2. Mais de l’islam et des musulmans…

Que la laïcité, cette si précieuse conquête de la république sociale, devienne l’outil de ces basses manœuvres devrait révolter tout démocrate, tout républicain sincère.
 
Partager cet article
Repost0
6 février 2021 6 06 /02 /février /2021 09:00

Le Docteur Cyril Jaume délégué régional n'est pas un étourdi. Il connaît l'importance des subventions pour un organisme comme le sien.

  Et pourtant il a écrit le 29 janvier  au maire de Montpellier pour lui signaler que Médecins du Monde ne signerait pas la Charte, et cela au nom de la laïcité. Sa longue lettre circule sur le net, nous ne la reproduiront pas. Elle ne met pas en doute  la volonté de l'équipe municipale ( certains membres ont été rencontrés) de s'engager contre la précarité et elle l'en félicite.

  Mais la charte  contient des dispositions  qui ne semblent pas compatibles avec le principe de la liberté d'association inscrit dans la loi de 1901.

 Et Médecins du Monde  espère que la position de Delafosse peut évoluer.

Nous aussi.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 13:25

Tribune dans Libération - mercredi 27 janvier 2021

Le contrat d’engagement républicain nous protège

 Marlène Schiappa Ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, et Sarah El Haïry Secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement défendent dans cette tribune une des mesures phare du projet de loi, le contrat d’engagement pour les associations.

"De la région Ile-de-France (LR et alliés) à la ville de Montpellier (PS), nous voulons soutenir les élus courageux via ce contrat qui, seul, aura valeur de loi une fois voté - ce qui n’empêche pas d’autres dispositions comme la charte des engagements réciproques d’exister dans le même temps. C’est aussi ce que la poursuite de nos consultations précisera.Comme nous nous y étions engagées, nous avons commencé à consulter l’ensemble du mouvement associatif (culturel, sportif, familial, éducation populaire, etc.). Nous le faisons en toute transparence et au plus près des élus locaux, comme récemment à Montpellier ou aux Mureaux, au côté des maires engagés sur le terrain.L’intention du projet de loi est d’éviter l’amalgame entre les associations qui participent de l’offre républicaine et celles qui véhiculent le séparatisme."

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 19:02
Toutes ces associatioins  et syndicats se prononcentcontre. Delafosse va-t-il réfléchir ?

Toutes ces associatioins et syndicats se prononcentcontre. Delafosse va-t-il réfléchir ?

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2021 5 22 /01 /janvier /2021 09:00

Nathalir Verdeil secrétaire confédérale, répond aux députés.

  Question   Utilité du contrat d'engagement pour les associations demandant  des subventions publiques? Et pour les syndicats ?

 Réponse de la CGT  ! l'article 10 prévoit dans les modalités d'attribution des subventions de s'engager par "un contrat d'engagement à respecter les valeurs de la république ainsi que la sauvegarde de l'ordre public". La loi de 1901 prévoit que la constitution d'association est libre par lrs fondateurs et dans son article 3 que l'association ne doit pas être " contraire aux lois, ne pas avoir à porter atteinte à l'intégrité du territoire  national et à la forme républicaine du gouvernement". Ce contrat est donc surabondant. De plus une collectivité qui supprime des  subventions le fait souvent sans critère ou arguments particuliers.

Concernant les syndicats, ils ne relèvent pas de la loi de 1901. Ce sont des critères  déja exigés pour la représentativité et un tel contrat relève du soupçon,voire de l'affront.

     Le débat s'éclaircit.

 

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 18:57

Cette lettre  très longue  n'est pas la copie de la première laissée sans réponse.

Depuis,  la Libre Pensée (qui l'apprend au blog)  a  découvert que cette charte, qui était initialement destinée aux seules associations, soupçonnées d’abriter des activités religieuses et communautaristes, est maintenant imposée  aux syndicats ! Les syndicats FO et CGT  (et sans doute les autres) auraient  reçu cette charte pour signature, faute de quoi ils ne pourraient pas percevoir de subvention !

    Les syndicats sont régis par la loi de 1884 dite « Waldeck-Rousseau » et non par la loi sur les associations de 1901 Il n’y a pas de mélange à faire en la matière.

 

La Libre pensée demande donc l'abrogation de la charte de la laïcité à la  fois pour les associations et  les organisations syndicales..

Elle Rappelle  opportunément que la presse d'extrême droite a récemment félicité Delafosse sur ce sujet. Ce simple fait devrait l' alerter sur le chemin emprunté.

  A suivre mais ce qui nous inquiète un peu c'est que la nouvelle ne nous soit pas parvenue par les syndicats indignés.

 

 


 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens