Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2023 3 25 /01 /janvier /2023 11:12

C'est sur ces bases que notre grande révolution a fini par vaincre une formidable coalition à Fleurus . Pour la victoire des Lumières. Et contre la Vendée soulevée , l'Angleterre et le reste de l'Europe

Nous vivons une époque extraordinaire De Villiers finance un film qui usurpe l'expression et fait de Charette un héros de la liberté. Il n'est pas inutile de rappeler que ce partisan des privilèges   bien de chez nous ancêtre  d'autres plus récents a passé alliance avec l'Angleterre et combattait pour le retour à l'ancien régime.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2023 7 22 /01 /janvier /2023 08:32

Les vaticinations sur un "droit voisin"  adopté sont destinées à cacher  sous une complication apparente la vérité toute nue. C'est la fin de la législation française protectrice sur le droit d'auteur et la toute puissance des plateformes, du moins hors de nos frontières.

Une fois de plus la Commission Européenne est le fourrier des GAFA et Macron s'incline. 

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2023 5 20 /01 /janvier /2023 07:58

 L'historien Paul Kennedy, dans un  livre de 1987 "The Rise and Fall of the Great Powers" a inventé la notion de  "surexploitation impériale." Ou plutôt il a donné un nom à une réalité connue depuis longtemps. Et beaucoup d'intellectuels actuels le redécouvrent.

De quoi s'agit-il ?.

Kennedy a décrit ce qui arrive aux grandes puissances lorsque leurs ambitions deviennent insoutenables, nécessitant des ressources plus importantes qu'elles ne pourraient en rassembler. Fait intéressant, dès 1987 , à la veille de l'immense succès de l'implosion de l'URSS  il a fait valoir que les États-Unis, qui à l'époque étaient au milieu d'une ascension majeure sous l'administration Reagan, connaissaient déjà les premiers stades de ce phénomène.

Le passage au capitalisme rentier lui a échappé , mais il a eu l'intuition que  l'.économie mondiale pivotait lentement vers l'Asie, la Chine jouant le rôle central dans ce processus.

Ce qu'il a bien compris par contre  c'est  le gaspillage colossal des ressources apparemment infinies de l'Amérique qui a  entraîné une augmentation massive de la dette, des déficits budgétaires et un déclin général de la puissance économique occidentale réelle. Avec l'externalisation généralisée de sa capacité de production, un processus que l'Occident politique espérait assuré par le dieu dollar  , ce dernier a "fabriqué" des adversaires  à sa hauteur.

. Désormais les États-Unis sont  exposés en tant que puissance impériale à la tentation  de s'attaquer simultanément à plusieurs adversaires mondiaux et régionaux. Cela les oblige  à donner à leurs vassaux  un rôle de plus en plus important , donc à perdre une partie de la maîtrise. Les vassaux seront moins enclins à suivre aveuglément le diktat de Washington.. Israël, la Corée du Sud et d'autres essaieront d'éviter de mauvaises relations avec Moscou et Pékin, tandis que l'Union européenne sera toujours trop lente pour parvenir à un consensus sur la plupart des questions clés.

Le blog est séduit par ces analyses car historiquement la situation a déjà existé. L'Espagne du siècle d'or sur laquelle le soleil ne se couchait jamais  a mené simultanément des guerres  épuisantes contre le protestantisme, l'Empire Ottoman,  les pirates barbaresques, la France, les corsaires, avec des succès retentissants  en Méditerranée mais une usure  mortelle en France, aux Pays Bas, en Angleterre, en Allemagne et dans l'Atlantique..L'or d'Amérique grâce à une contrebande massive  est passé  aux puissances manufacturières  de l'époque pendant que l'Espagne  devenait un pays  insignifiant.

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2023 7 15 /01 /janvier /2023 09:17

La Gazette dont les liens avec le PS  ne sont plus à démonter a sa vision : "le Diago sauve sa peau.".  Antoine Pereniguez  qui traite la Gazette de torchon dans la Marseillaise  sait ce qu'il en coûte de vouloir rester indépendant et la Gazette ne l'a pas épargné. Il a cédé ses parts mais le Diago continuera à promouvoir un cinéma qu'on ne trouve pas ailleurs.

Il est passé de 370 000 entrées en 2019 à 275 000 en 2022. La crise, le Covid, une certaine désespérance pèsent donc sur la fréquentation.  Elle baisse mais n'est pas ridicule.

 Le blog continuera à soutenir  un cinéma  qui a peu d'équivalents en France, en espérant qu'une hausse de fréquentation ne sera pas cherchée en abaissant les exigences.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2022 1 19 /12 /décembre /2022 11:35

Il y en a plus d'un avant elle   à qui le parfum capiteux de la gloire a  donné l'envie de s'intégrer à ces couches dominantes qui le ou  la célèbrent.

Oslo a entendu un discours  d'une toute autre nature. " Je ne regarde pas l'attribution  qui m'a été faite du prix Nobel  comme une victoire individuelle... elle est une victoire collective. j'en partage la fierté avec ceux et celles  qui souhaitent  plus de liberté, d'égalité, de dignité pour tous les humains, quels que soient leur sexe et leur genre, leur peau et leur culture..."

Ce discours a été prononcé devant un parterre de  privilégiés  qui pensent exactement le contraire. Elle le savait et ce n'est pas eux qu'elle visait. Lecteur et lectrice je vous félicite pour ce prix Nobel auquel vous êtes associés.

HA   (beaucoup aidé par l'ami Philibert du Travailleur Catalan)

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2022 6 05 /11 /novembre /2022 08:59

Ce label  a donné paraît-il des retombées économiques  à Marseille, émouvant quelques sponsors en quête de publicité. Pour la culture elle même rien n'a vraiment changé.

 Nous  en apportons une preuve pour l'Hérault   : le département de l'Hérault en 2021 a  baissé sa subvention à l'EPIC Hérault Culture   dont la situation financière n'est pourtant pas flamboyante.  En 2021 l'Epic "a eu recours à l'autofinancement" manière hypocrite de dire qu'il s'est endetté.

Cette information n'est pas un ragot mais est issue de la lecture du rapport annuel  officiel sur le sujet.

Deuxième exemple la Delteillerie (tuilerie de Massane) de Grabels. Le dernier logement de Joseph Delteil poète et écrivain  tombe en ruines. En faire un musée rappelant cet écrivain languedocien devrait aller de soi. Le maire de Grabels France Insoumise René Revol est d'accord. Mais à condition de le payer par la vente de terrains pour un lotissement de la tuilerie , ce qui dénaturera ce site magnifique. La culture cela coûte toujours trop cher.

 Les cités languedociennes capitales de la culture (c'est ce qu'elles demandent)  cela  risque d'être "débrouillez vous tous seuls", ce qui est un contresens.  La culture est un bien commun que l'Etat et les collectivités doivent soutenir.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2022 5 07 /10 /octobre /2022 09:44

Elle est la première française. Et surtout contrairement à tant d'autres promus elle  a montré que les classes populaires sont dignes de narration, que l'avortement  est un sujet à traiter,  que la vie des femmes mérite  un livre. Elle ne se situe pas dans le consensus à usage des puissants.

 Un signe de plus que notre monde change profondément, même le jury du Nobel est ébranlé.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 09:38

Nous apprenons que Disney  veut réserver la sortie du film Black Panther 2 à sa plateforme télé au détriment des salles.

 Peu importe la qualité du film, un problème de fond est posé. Le cinéma n'est pas la télé, un grand espace se ratatine sur le petit écran. Les sommes engagées sont différentes, le temps pour réaliser aussi. Des salles où l'on choisit d'aller sont en jeu. Ce n'est pas pour rien qu'on parle de 7ème art. La France de Malraux et Lang a connu pour des raisons historiques l'exception culturelle. Le cinéma est protégé par la loi, et ce que veut faire Disney est illégal. Pour combien de temps?  L'Huma consacre au sujet 4 pleines pages.  Un résumé est impossible.

A y regarder de plus près c'est vrai aussi pour le livre  et probablement tous les secteurs de la vie  culturelle. En faire un objet de profit peut tuer l'art. Et tuer la culture c'est tuer le lien social, donner la capacité à ceux qui ont l'argent  de modeler les cerveaux.

Le même jour l'Humanité consacre une page au Tzigane Ritchie Thibault qui a frôlé la mention très bien au bac et veut devenir l'historien de sa communauté. Ce qu'il nous dit est fondamental. Jusqu'à l'adolescence , prisonniers de son milieu il ne savait pas être tzigane et discriminé. A l'école avec les discriminés il avait  des notes médiocres. Chez lui on ne parlait jamais politique et l'enseignement était celui de la soumission et de la peur. Jusqu'à 14 ans il n'a pas lu un livre! Mais on lui a appris l'amour des siens. L'école, les gilets jaunes, la découverte de la lecture lui ont donné les moyens de revendiquer fièrement sa  communauté. 

On comprend  ce qui est en jeu.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2022 4 15 /09 /septembre /2022 07:28
Nous avons vu le  film TRANSE en avant-première le 8 septembre au Diagonal. Tous les spectateurs présents ont apprécié ce magnifique film musical sur un très grand musicien de Flamenco-Jazz.
C'est pourquoi je vous conseille de profiter d'une des douze séances pour aller voir-écouter ce film.

Jacques,, heureux de présenter un tel film.

Et selon le blog de très bon conseil....

 
Partager cet article
Repost0
4 septembre 2022 7 04 /09 /septembre /2022 08:09

Le lien entre le livre et le capitalisme n'a rien d'évident. Contrairement au cinéma ou à l'architecture qui ont besoin de l'argent des capitalistes, l'auteur parait seul devant sa feuille blanche.

"Le fétiche et la plume" nous explique que ce n'est pas si simple. Les maisons d'édition familiales sont rachetées par les grands groupes financiers. L'édition devient un appendice du divertissement qui se doit d'être rentable. Flaubert, Proust ou Flaubert de leur vivant n'ont guère été rentables. Proust au début a publié à compte d'auteur.  Leur émergence est restée possible , eux qui dépassaient leur siècle.

 De nos jours la littérature française a perdu  beaucoup de son importance. Et celui  qui possède Hachette possède en même temps un pouvoir extraordinaire sur la façon dont l'école modèle les cerveaux, en attendant que Bolloré  s'empare ensuite de 90 % de l'édition. Et les auteurs pour survivre se coulent dans le modèle volontairement ou involontairement.

 La littérature devient  un objet de consommation.  Et un formidable outil pour formater les cerveaux.

Le blog prendra un exemple dans le roman policier pour être moins abstrait.  Lorsqu'Agatha Christie   a perdu sa primauté dans ce genre de littérature  le roman noir américain  porté par le mouvement social a accouché de redresseurs de torts s'attaquant aux puissants de ce monde.   Aujourd'hui le héros traque d'odieux tueurs en série avec des moyens  rarement légaux.  L'effet sur le lecteur n'est plus du tout le même, il est préparé pour accepter la renonciation à une partie de sa liberté  et de ses droits. C'est le prix de la sécurité mais aussi l'acceptation d'un déclin de la démocratie.

 Littérature et capitalisme ne devraient pas avoir un destin commun. L'intellectuel organique de la multitude  devra susciter ses auteurs   qui refusent la soumission , leur donner les moyens d'exister, c'est aussi précieux que d'autres aspects plus immédiats comme le prix des choses ou la qualité de l'école.

Merci à  Hélène et Ines de nous le rappeler.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens