Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2019 6 14 /12 /décembre /2019 07:22

Il existe depuis longtemps, le Maire à de nombreuses reprises s'est heurté à lui , qui l'a fait capituler, sur les 1400 logements de Dumez immobilier, l'extension du port rayant la plage rive droite de la carte ou la troisième ligne d'urbanisation avenue St Maurice  aggravant la situation des riverains.

   Mais un pas de plus est franchi, non contre quelque chose mais POUR un projet.  Il y faut un support , ce sera la liste lancée  aux municipales par le PS et le PCF, mais en y apportant sa dimension irremplaçable , l'initiative et le contrôle de la population. Un blog se crée, à votre disposition, avec de nouveaux noms, de nouvelles énergies, des idées à  échanger , sans formalisme, chacun restant ce qu'il est en dehors du socle commun.

   Pourquoi pas vous  ?

   JP  Molle

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2019 4 28 /11 /novembre /2019 08:34

A la veille des municipales Jeanjean s'est fendu d'une lettre magnifiant les pêcheurs.

 Cherchez-y la moindre mesure destinée à améliorer la pêche et la condition des pêcheurs, vous n'en trouverez aucune. Il n'est question que de "rouille", de folklore, d'une image de la station.

 Quel aveu :  tout est subordonné aux touristes et les pêcheurs sont un spectacle attrayant pour les attirer.   Merci monsieur  le Maire pour votre franchise. Les pêcheurs sont prévenus.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2019 2 26 /11 /novembre /2019 08:25

Pour les lecteurs et lectrices peu familiers de notre littoral un petit rappel.

 Le vaste étang de l'Or ne communique avec la mer que par UN grau , barré par la porte de Carnon,  barrage anti sel  ouvrant et fermant autrefois le grau et destiné à lutter  en se fermant contre les entrées d'eau de mer salée lors des tempêtes  puis à s'ouvrir pour évacuer l'eau douce d'amont.

  Mais le grau communique aussi avec l'étang du Méjean et le canal du Rhône à Sète  et joue un grand rôle dans l'écoulement des sédiments d'amont qui  s'accumulent au fond des ports de Carnon et Pérols exigeant des dragages de plus en plus fréquents.

 Au temps où l'Etat n'avait pas vendu  les bijoux de famille la porte de Carnon était bien entretenue par les ponts et Chaussées maritimes et comme les peuples heureux n'avait pas d'histoire.

  Puis sont venus les temps obscurs des privatisations. Voies Navigables de France privatisée  a informé le Département qu'elle n'assurait plus la maintenance du barrage dit anti-sel qui régulait en fait les rapports entre les étangs et  la mer. S'en est suivie une partie de mistigri entre le Département et les collectivités territoriales pour savoir qui se débarrasserait sur l'autre du fardeau.  Le constat est accablant : la porte faute de soins a déclaré forfait  et reste perpétuellement ouverte, ne régulant plus rien.  Cerise sur le gâteau  l'urbanisation d'amont fait que comme partout l'eau de pluie  arrive plus vite  et plus fort et les sédiments aussi. Une loi géographique est connue depuis le XIX° siècle : tout rétrécissement entraîne un dépôt. La porte pas assez profonde  et pas assez large est un goulet d'étranglement , pour le plus grand malheur des deux ports et des deux étangs, surtout l'Or  qui  en plus se salinise.

 Une association citoyenne puissante interpelle toutes les collectivités et l'Etat. Les réponses sont  édifiantes.

      Si l'est et l'ouest de l'Or n'ont pas la même salinité c'est à cause du vent. Donc sur les autres étangs qui ne connaissent pas ce phénomène le vent est différent. Les scientifiques des collectivités qui profèrent ces inepties ne peuvent être sincères.

      Les ports ont vocation à être dragués.   Que les dragages soient de plus en plus fréquents et coûtent 4 fois plus chers ne fait pas partie de la problématique. Au mont St Michel le phénomène chasse d'eau (mis au  point par BRL   à Nîmes! ) grâce à la construction d'un barrage fait merveille. Apparemment pour nos leaders locaux  en Normandie on  jette l'argent par les fenêtres.

     Lorsqu'on étudie l'hydraulique de l'Or la sédimentation est hors sujet.  Comme si  les mouvements de l'eau ne brassaient que de l'eau.

    Toutes les études ont prouvé que le barrage de Carnon ne servait à rien. Mais quand on demande quelles études, il n'y a pas de réponse.

En réalité , comme ailleurs dans la zone chaque étude étroite sur une partie du phénomène aboutit à la même conclusion : dépenser de l'argent ne servirait à rien. Mais si on additionne les effets pervers de la salinité qui augmente, , les inconvénients pour les habitants du port de Pérols,  le coût exorbitant des dragages, les pertes pour la capitainerie de Carnon si les bateaux de plaisance ne peuvent plus venir, sans parler de la faune  profondément perturbée , ce qui rejaillit sur la pêche et la chasse,   la note promet d'être salée. Et l'Etat est aux abonnés absents.

 Les enjeux sont énormes, le blocage aussi. Ce sera un des enjeux, espérons-le des municipales ...  à condition que le mouvement citoyen monte en puissance.

 HA

     

     

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 08:17

 Saurel renonce  (provisoirement selon lui et pour faire mieux) à améliorer le fonctionnement de MAERA.

 Pour des années encore , avec une Métropole qui continue de croître (et les eaux usées avec),  lors des gros orages les eaux non traitées  iront directement dans le Lez, et deux analyses /an à la sortie de l"émissaire entretiendront la fiction que la mer n'est pas impactée par les rejets insuffisamment traités. Les pêcheurs, les Compagnons de Maguelone et l'Institut devront patienter, ainsi bien entendu que la population mal informée par un pavillon bleu trompeur.

 C'est un des enjeux des Municipales, auquel la municipalité actuelle   est dans l'incapacité de répondre, enfermée dans le déni ,  la panique de nuire au tourisme et la fiction du village gaulois d'Astérix.   Mais si une conjonction d'impondérables crée une catastrophe sanitaire en pleine saison estivale  les barrages de papier seront sans valeur.

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 07:57

 Les municipales 2020  créent les conditions d'un sursaut à gauche. Socialistes et communistes  se sont mis d'accord mais ne sont pas seuls en jeu. Un mouvement citoyen se structure qui pèsera lourd dans la campagne , exigeant un programme  répondant aux besoins exprimés par les habitants.

   C'est Guillaume  Klein  (PS) qui mènera la liste  mais sans hégémonie de quelque parti que ce soit. Et c'est des différences que naîtra l'efficacité avec un programme qui ne sera pas un catalogue de bonnes intentions .  dans un monde merveilleux où tout est possible   avant  l'élection ...  et rien après. Il s'agira de montrer que la politique peut être autre chose que l'affrontement d'égos.

  Après les années de plomb de faux duel  droite-droite l'espoir renaît.

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 11:39

Nous avons lu avec attention une tribune de "Confluences" publiée par  100 paroles, longue et circonstanciée. Le rôle du blog est de dire ce qu'il en pense

         Confluences appuie où ça fait mal en dénonçant l'absence de démocratie dans le fonctionnement de la FI. La conférence de presse tenue la semaine dernière par les Insoumis ayant rejoint #NousSommes passe difficilement. . « Nous ne sommes pas du tout à l’aise avec cette décision qui a été prise contre notre gré. Au sein de l’Assemblée des Insoumis qui s’est réunie fin septembre où nous étions une centaine, nous étions majoritaires à défendre le projet de confluence face à des Insoumis, quatre fois moins nombreux, favorables à #NousSommes. D’autant qu’une partie de l’assemblée avait besoin d’en savoir plus pour choisir et d’ailleurs, depuis, ils nous ont rejoint ».

  • Confluences propose un rassemblement en des termes  que nous ne pouvons qu'approuver.  « Nous essayons de secouer un peu le paysage politique pour coconstruire avec toutes les forces, qu’elles soient citoyennes, collectives, sociales, écologiques ou politiques, une liste et être à la hauteur des enjeux  On ne peut pas demander à des organisations qui ont une expérience, un travail en commun, des programmes et des projets de se dissoudre.   Notre ligne est d’éviter l’éparpillement des listes comme on a pu le voir aux élections européennes et qui a été catastrophique. 
  • Etrangement ce magnifique discours montre de nettes limites. "Les Communistes ne seraient pas insensibles au discours  de Confluences.mais il leur est demandé de renoncer à s'allier avec Delafosse. "Certes il  n’y a pas d'exclusive sur des noms mais qu’il y a quand même un projet. Et notre projet écologique et social implique que l’on arrête le grand n’importe quoi de la bétonisation à Montpellier. Est-ce que l’on peut partir sur ce projet avec quelqu’un qui a été adjoint à l’urbanisme quand la gare a été programmée et les Folies dont il a été la cheville ouvrière ? En somme la question de la gare de Montpellier , considérée comme une bétonisation  devient la pierre de touche du rassemblement qui  est ouvert à tous à condition   de penser comme Confluences. Il faut rassembler des gens qui sont tous du même avis…Confluences critique FI  qui veut des individus et non des organisations… et fait pareil dès qu'il est question de Delafosse.  Pourtant il faudra bien qu'un certain nombre de question qui ne font pas consensus puissent donner lieu à un débat. C'est ça le rassemblement.

Les chemins de l'Unité nécessaire s'annoncent sinueux. Et remplacer une hégémonie par une autre  n'est pas la bonne façon d'y arriver.

    Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 11:58

À l’occasion de la fête de l’Unité nationale russe célébrée le 4 novembre, le maire de Montpellier Philippe Saurel  a reçu la médaille de l’Ordre de l’Amitié de la Fédération de Russie des mains de Vladimir Poutine.  Cette distinction  qu'il est le seul à obtenir " vient saluer les actions fructueuses de rapprochement et d’enrichissement mutuel des cultures nationales et populaires".

 Continuateur de Frêche , Saurel multiplie les commémorations  qui ne mangent pas de pain et les parrainages, le touriste russe aisé étant une denrée estimable qui dépense beaucoup d'argent.  Il aurait mangé avec Poutine. 

   La campagne commence fort.

 

 

Les relations entre la cité méditerranéenne et la Russie sont nées à l’initiative de l’ancien maire de Montpellier Georges Frêche. En 2011, la ville française a conclu un accord de jumelage et de coopération avec Obninsk, cité de l’espace russe.

 

 
Cette collaboration s’est renforcée avec la signature en 2017 d’un accord entre Montpellier-Méditerranée Métropole et la région de Kalouga. Au cœur des échanges: la technologie, l’innovation, la santé, la culture, le tourisme et le sport.

 

 
 
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 18:17

Le maire de Béziers profite du lamentable incendie de deux écoles , provoqué par un ou plusieurs adolescents  pour  réclamer dans les écoles qu'il parcourt une peine exemplaire.

   On pourrait lui objecter qu'il est maire depuis un certain nombre d'années,  qu'il a toujours  exigé des sanctions rigoureuses, qu'il s'est fait élire pour ça si on en juge par ses campagnes, et que le résultat de tant d'efforts n'est pas brillant.

La violence de l'exclusion engendre la violence de l'exclu.  C'est ainsi depuis la nuit des temps. Jadis les révoltes d'esclaves étaient terribles.

Pendant les trente glorieuses de la France tous les jeunes avaient un avenir : aucune école n'a jamais brûlé pour des raisons criminelles.  . C'est un fait incontestable.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2019 5 18 /10 /octobre /2019 07:03

Bonjour à toutes et tous,

 

 Comme cela avait été décidé lors de la réunion de fin septembre de l'Assemblée Citoyennes de l'ouest et du sud du Montpelliérain,

nous vous proposons de nous retrouver :

 

               le vendredi 25 octobre à partir de 18h30 à Fabrègues (espace Paul Doumer, sur la place de la Mairie).

 

A l'ordre du jour :

- finalisation de notre tract sur la réforme des retraites et organisation de sa diffusion,

 - comment participer à la campagne référendum aéroport de Paris, 
- le point sur la préparation des élections municipales dans nos villages et à Montpellier,

- les Gilets Jaunes dans notre secteur, notamment au rond-point de chez Paulette.

 

 Attention : la réunion n’a pas lieu à l’endroit habituel mais, toujours à Fabrègues, à l’espace Paul Doumer, grande porte vitrée sur la place de la Mairie, probablement au1° étage.

 

Et il n’y aura pas de casse-croute à la fin de la réunion car c’est interdit dans cette salle,

 

 

          Amicalement,

                    La coordination

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 07:15

Sauf en cas de grosse pluie  les gilets jaunes rouges sont toujours là.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens