Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 07:49

Le marché mondial du pétrole pourrait se retrouver confronté à une chute  durable de la demande, ont affirmé les analystes lors de la conférence virtuelle S&P Global Platts (APPEC) 2020, a fait savoir CNBC. Ainsi, les experts ont constaté la vulnérabilité des pays producteurs.

   Le blog fait deux observations  :

   *-  la rente pétrolière finançant le meilleur (les subventions) et le pire (la corruption et la guerre)  est une impasse économique. L'Algérie et le Venezuela en savent quelque chose. Rien ne remplace la PRODUCTION de richesse, surtout pas le PILLAGE des réserves. Les accords avec Israël prouvent que les émirs du Golfe l'ont compris mais en choisissant la facilité et le maintien de leurs privilèges.

   *   La fin du pétrodollar tout puissant et de la dépendance à l'or noir, avec la pollution associée, pourrait être une bonne nouvelle. Mais dans notre monde elle est la réponse capitaliste à une baisse du profit. Faire payer les populations et non les multinationales est le but recherché. 

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 07:39

Parmi les 32 multinationales à tirer partie de la crise les géants américains du numérique (Gafam) font la course en tête  et leurs créateurs accumulent des richesses qu'ils ne pourraient dépenser en vivant 400 ans.

  On comprend mieux les furieuses attaques contre la5G et Huawei.      Son principal défaut c'est  la  fin programmée  de  cet âge d'or du capitalisme financier

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2020 4 10 /09 /septembre /2020 09:14

La verrerie Verallia  à Chateaubernard dans les Charentes est propriété du fonds de pensions requin Appolo qui ferme un four et supprime   80 emplois.

  Mais les temps changent et les cadres aussi. La CGT a pu se procurer des documents qui prouvent outre des pratiques délictueuses la complicité de la banque publique d'Etat donc de l'état macronien  dans le transfert de centaines de millions d'euros aux Iles Caimans afin de fabriquer des difficultés à l'entreprise, sans parler des 35 millions versés aux actionnaires. La colère est à la hauteur de l'escroquerie. Ce qui nous  rend optimistes c'est la présence de militants PCF FI et LO aux grilles.  Les travailleurs  comprendront-t-ils que ce n'est pas une affaire syndicale mais  politique  au sens premier du terme, qui concerne un bassin d'emploi ? La justice est saisi mais il faudra beaucoup plus pour  mettre fin au droit divin d'un fonds requin.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 07:21

Ce géant du paiement en ligne ( 5 800 salariés)   qui vient de s'effondrer   est emblématique du capitalisme rentier  ou plutôt de ses inévitables dérives

  Un  adepte de l'argent qui fabrique de l'argent crée une start Up et occupe un créneau qui sent le soufre : les jeux en ligne et  le porno. Puis il se sent pousser des ailes. Sans contrôle réel il étend ses activités  à tout paiement en ligne et entre dans le cénacle du DAX, le CAC 40 allemand. Air France et le Crédit agricole sont ses clients entre autres.  Il garantit le paiement aux vendeurs même si l'acheteur paie mal. Cela suppose une accumulation capitaliste qu'il n'a pas en fonds de réserve.

   Alors commence l'escroquerie, du Staviski en grand. On fabrique deux milliards  d'argent fictif aux Philippines et vogue la galère.  Si l'enquête avait été immédiate, jamais l'opération n'aurait été possible. Un ministre socialiste et le laxisme aidant il faut attendre des années, le temps de recruter 5 000 salariés et les fonds de milliers de gogos. La chose découverte,  le scandale est énorme. Le PDG en prison, Wirecard en faillite, 5800 chômeurs, le DAX tremblant, la police de la bourse ridiculisée.

 Markus Braun n'a eu qu'un défaut : il s'est fait prendre.  Mais le blog est certain d'une chose : à l'intérieur de la bulle financière les Braun sont légion.

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 09:01

 L'enjeu n'est pas de gagner quelques points de PIB ¬comme le laisse à penser l'utilisation du mot «crise » qui suggère qu'il s'agirait d'un moment à surmonter pour repartir comme avant - mais d'opérer une très vaste mutation de l'économie française au cœur de laquelle se trouvent des activités productives négligées depuis plus d'une trentaine d'années, en particulier l'industrie et l'agriculture. Cette industrie doit impérativement renaître. D'abord pour répondre aux besoins fondamentaux, ce qui implique de réduire notre dépendance aux importations. La crise sanitaire a montré le prix, en l'occurrence en vies humaines de la défaillance industrielle alors que nous  n'avions ni masques, ni gel hydroalcoolique, ni réactif pour les tests... L'autre élément indispensable et inséparable de la réponse aux besoins est d'assurer la transition écologique. Ce double objectif est essentiel et le commissariat au Plan devrait être le lieu d'élaboration de cette stratégie de développement, et non pas de croissance économique.

 

 La question clé est celle des engagements pris par les entreprises en contrepartie des financements qui leur seront attribués. Une politique publique doit s'évaluer et cela suppose des objectifs, un calendrier, l'affectation de moyens au fur et à mesure que des objectifs sont atteints. C'est tout le contraire d'un chèque en blanc.

 

ENTRETIEN RÉALISÉ PAR JULIA HAMLAOUI pour l'HUMA

Blog   Le plan de  relance qui accorde 35 milliards de cadeaux fiscaux aux multinationales sans contrepartie ne va pas dans ce sens.

Partager cet article
Repost0
22 août 2020 6 22 /08 /août /2020 07:36

Nous avons déjà eu l'occasion de citer Christine Lagarde et de nombreux milliardaires.  Afin de sauver l'essentiel, c'est à dire le profit des fonds de pension, il importe de lâcher du lest.

  L'Afrique est en train de basculer, et de refuser le rôle que lui impose le capitalisme rentier.  Ses dirigeants corrompus ou pas ont aussi compris  que leur longévité politique n'est plus assurée. Ils réclament ce qu'on appelle un moratoire de la dette mais en réalité de ne plus la payer, pour une raison bien simple  : ils ne peuvent plus rembourser qu'en faisant d'autres dettes, et en abandonnant d'autres pans de la souveraineté nationale.

  la banque mondiale  et le FMI appuient  un allègement de la dette de 75 pays  puis un report au delà de 2021 des échéances, jusqu'à une annulation partielle. C'est proprement révolutionnaire. Des capitalistes qui acceptent de détruire du capital  !

    Examinons de plus près ces mesures révolutionnaires.  Les sommes envisagées (84 milliards) sont à comparer aux 1000 milliards d'euros  pour la seule Allemagne.  Sans compter que l'Amérique latine n'est pas en meilleur état.

   Et posons sérieusement le problème : supposons que vos revenus aient baissé et que vous ne soyez plus en mesure d'assumer les emprunts. On diminue les emprunts sans que vos revenus augmentent.

      * votre situation continuera à s'aggraver.

      * la banque ne perdra pas tout et sera  la seule gagnante relative.

Tout çà n'a rien de révolutionnaire  et répond à l'éternelle question : comment changer pour que rien ne change ?

 

Partager cet article
Repost0
19 août 2020 3 19 /08 /août /2020 17:51

Ce pays à la sagesse exemplaire  a découvert la pierre philosophale. Les finances admirablement gérées permettent de placer une partie des fonds de l'Etat dans un "Fond souverain" c'est à dire un requin qui fricote dans les dividendes à 15 %  et n'hésite pas à casser de la porcelaine chez les autres. Faire de l'argent avec de l'argent quel bonheur!

 Nous apprenons que ses dirigeants sortis des meilleures écoles américaines annoncent une perte  de 18 milliards au premier semestre. Ils espèrent bien sûr se refaire, comme au casino.

  Et on traite d'imbéciles les gens qui comme nous placent leurs économies à la Caisse d'Epargne !

Partager cet article
Repost0
19 août 2020 3 19 /08 /août /2020 17:20

Le Calvados, la Manche et l'Orne font partie des départements dirigés par la droite depuis  toujours , du moins sous les dernières républiques.  L'orientation économique de la France depuis Giscard, (bref épisode de 1981-83 à part) c'est à dire ce que l'on appelle la rigueur,  semble n'y   a voir jamais été remise en cause.

  Comme dit le sens commun, ou on  est pour ou on est contre. Ils étaient  donc pour le moins d'impôt pour les riches.

  Mais diriger un département dont la subvention d'Etat fond comme les glaces du Groënland n'est pas facile.  Les dirigeants ont alors eu recours à la justice et ont gagné. Le conseil d'Etat  condamne l'Etat à leur rembourser  les hausses du RSA entre 2013 et 2017 qui n'avaient pas été compensées.

   Le blog est ravi de cette décision .   Mais il trouve surprenante  la droite de l'Orne , de la Manche et du Calvados.

  Chacun sait qu'une décision du Conseil d'Etat  fait jurisprudence. Les autres départements quelle que soit la couleur politique, vont s'engouffrer dans la brèche et lorsque le Nord ou les Bouches du Rhône  entreront dans la danse la note promet d'être salée. Et le dogme de la baisse des dépenses  va en prendre un coup.

 Alors nous posons la question : quelle est la position de la droite traditionnelle sur le libéralisme ? Il va falloir poser la question à De Villiers.

Partager cet article
Repost0
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 10:07

Photonis , peu connue,  est une société française , leader mondial de la vision nocturne. Vous devinez les applications et en priorité militaires. C'est donc un secteur stratégique. Le fond vautour  Ardian (ex-AXA Private Equity) s'en était déjà porté acquéreur mais le profit n' a pas été suffisant. Il revend Photonis mais aucun acquéreur français  ne se présente.

 Macron accepte donc la vente "sous conditions"  aux Américains, ce qui est une hypocrisie ridicule à usage des gogos.. L'acheteur fait ce qu'il veut de ce qu'il achète. Nous en donnerons un exemple  historique. Colbert a acheté des tonnes de poudre aux Hollandais, premiers grands capitalistes européens, et à un bon prix, sous condition de ne pas les utiliser contre la Hollande. Cette poudre a servi à la guerre victorieuse de Louis XIV contre les Hollandais sans aucune difficulté.

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 06:23

Le réseau social Tik Tok, qui appartient au Chinois Byte Dance, devra  être vendu s'il veut rester aux États-Unis, a déclaré Donald Trump ce lundi 3 août, relate l’AFP. "Il fermera le 15 septembre à moins que Microsoft ou une autre entreprise soit en mesure de l'acheter et de trouver un accord".

  Résumons : Trump lutte contre la Chine et interdit ByteDance et Huawei. Les sociétés américaines savent que si elles n'ont pas le droit d'utiliser ces technologies innovantes , les utilisateurs se détourneront. Et elles pèsent sur Trump qui capitule. Il sait comme tout le monde qu'un brevet est un brevet. Racheter une société  en Amérique n'interrompra pas le versement de dollars pour  utilisation du produit breveté.

  Donc Trump est un farceur qui n'a pas les moyens de sa politique. Et ses domestiques devraient réfléchir !

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens