Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 07:56

Spécialisée dans la technologie de la métallurgie des poudres, Sintertech usine des pièces métalliques – à 80 % destinées à l’industrie automobile – au moyen d’un processus qu’elle est la seule à maîtriser et sur trois sites de production, à Pont-de-Claix et Veurey en Isère, et à Oloron-Sainte-Marie dans les Pyrénées-Atlantiques. « On utilise la compression de poudres métalliques pour fabriquer des pièces, comme des pignons de boîtes de vitesses », détaille Jean-Bernard Etchemendy. Le procédé permet de sortir des composants moteurs légers mais solides et « sans aucune perte de matière lors de la production », précise le délégué syndical CGT. Pourtant indispensable à l’industrie automobile, le sous-traitant a été mis en liquidation judiciaire le 16 octobre, au terme d’un an de tractations infructueuses pour trouver un repreneur et après plus d’un quart de siècle d’activité, passée de main en main, de rachats en cessions à partir de 1990.

La " restructuration" de 2015 se solde par la destruction d’une soixantaine de postes qui s’ajoute à l’érosion des effectifs (départ en retraite non remplacés, licenciements…), passés de 430 salariés en 2013 à seulement 280 aujourd’hui.

 « On allait dans le mur et on a décidé de réagir, d’élaborer un plan solide de relance industrielle, bâti avec les ingénieurs de l’entreprise et épaulé par des experts du cabinet Secafi », note le syndicaliste.

.Pour Renault, l’un des principaux donneurs d’ordres, c’est l’électrochoc. Le constructeur comprend très vite que, sans son fournisseur, ce sont ses propres chaînes de montage qui risquent l’arrêt total. Au lendemain de la mise en liquidation, la marque au losange se manifeste auprès du tribunal de commerce.

De la négociation avec Renault, la CGT ressort la tête haute : 5 000 euros brut mensuels pour tous les salariés, entrée aux comptes d’exploitation de l’entreprise et financement du plan de relance, le donneur d’ordres passe à la caisse. Le 23 octobre, la justice valide l’accord. « Pour nous, la démonstration est faite, se félicite le syndicaliste, le sérieux et le travail des salariés a payé. » Le rapport de forces aussi.

 Rien n'est gagné bien sûr.  Mais Sintertech liquidé est toujours vivant ! Et un large soutien effectif  politique à gauche ne ferait pas de mal !

D'après Marion d’Allard l'Humanité

 
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 07:29

Selon le journal russe Izvestia qui se réfère à des sources proches de la Banque centrale de Russie, Moscou, Pékin et Dehli auraient  trouvé un moyen pour contourner le problème de l’accès au réseau de la SWIFT

SWIFT (pour Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) est un système interbancaire international qui fournit des services de messagerie standardisée et de transfert interbancaire ainsi que des interfaces à plus de 10.800 institutions dans plus de 200 pays. Toujours en dollars.

 SWIFT rend de grands services au commerce mondial qui a besoin d'une monnaie commune et d'un système sécurisé. Mais à condition de ne pas devenir une arme  pour les Etats-Unis ce qu'il devient ces dernières années. Le fait que Donald Trump ait intimidé les dirigeants du réseau SWIFT et les ait  contraints à déconnecter l'Iran du système a poussé le reste du monde à comprendre que si les Etats-Unis  pouvaient le faire avec l'Iran, la même chose pourrait arriver un jour à n'importe quel état.

Pour contourner les sanctions et surtout les rendre inopérantes il est prévu de connecter le système russe de messagerie financière (PSSA) avec le système chinois de paiements internationaux (CIPS). En revanche, l'Inde ne disposant pas de système national de communication financière, il est prévu d’unir la plateforme de la Banque centrale russe avec le prometteur projet d'une structure indienne indépendante. La monnaie de référence ne serait plus le dollar.

Trump se tire une balle dans le pied, une de plus. Et la fétichisation qui confond monnaie et richesse (la vraie richesse c'est la production de plus value)  est mise à mal.

HA

 

 

 
 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2019 4 24 /10 /octobre /2019 07:05

 Évènement impensable  même du temps de l'URSS, et encore plus depuis son implosion, Sotchi va  accueillir un sommet Russie-Afrique avec 47 pays représentés, souvent par  leurs présidents. La ci-devant Françafrique est bien représentée. Le talon de fer du FMI a fait beaucoup de dégâts et Poutine en récolte les fruits .On peut en dire autant de la Chine.

 La Russie est tout aussi altruiste que les occidentaux, c'est à dire pas du tout, lecteurs et lectrices le comprennent. Mais  tard venue elle donne un peu pour recevoir beaucoup, ce qu'on appelait autrefois le plan Marshal lorsque  les Etats Unis de Roosevelt étaient  à la baguette.

 Les occidentaux ne donnent rien et prennent tout.  Jusqu'à ce qu'ils n'aient plus rien.  Même sortis des écoles les plus prestigieuses les dirigeants économiques occidentaux  sont des ânes .  Et que dire des actionnaires !

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2019 1 14 /10 /octobre /2019 09:13

Bruno Le Maire va vendre les bijoux de famille mais pas n'importe comment.  'Nous avons créé  une Autorité Nationale des Jeux  totalement indépendante  qui aura tout pouvoir pour lutter contre l'addiction au jeu, en particulier des plus jeunes."

Commentons  cette profonde pensée:

1-  Des financiers (et  en partie avec notre argent si nous achetons des actions) vont mettre la main sur le pactole des revenus des loteries, étatisés  depuis Louis XV, il y a donc un bail.

2 - L'Etat  pour un plat de lentilles va donc abandonner ces revenus.

3- Afin de protéger  la population des effets d'une publicité agressive que la société privée ne manquera pas d'enclencher une haute autorité de plus aura TOUS LES MOYENS pour faire comme les autres autorités :  être le pot de terre contre le pot de fer.  Songeons à la manière dont  le CSA régule l'information et le CNIL la main mise sur les fichiers informatisés.

4- Cela coûtera donc de l'argent au contribuable alors que  la situation précédente  en rapportait

5-Au même moment peut être pour trouver l'argent finançant  cette nouvelle instance, la Mission Interministérielle Contre les Dérives Sectaires (une addiction encore plus dangereuse) est supprimée.  Il y a de quoi se sentir protégé.

 Et Bruno Le Maire serviteur zélé de la finance  nous prend pour des imbéciles,   en attendant  peut être d'être remercié plus tard par une grosse pantoufle quand  les électeurs enfin éclairés l'auront mis hors d'état de nuire.

  

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2019 7 13 /10 /octobre /2019 13:06

Un journaliste de la presse économique capitaliste américaine a fait ses calculs.  Les sanctions de Washington contre le pétrole de  Caracas et Téhéran ont  incité de nombreux  acheteurs  à se tourner vers Moscou.  Les sanctions américaines auraient rapporté    905 millions de dollars de plus aux sociétés russes. Et Gazprom ne dit même pas merci.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 07:42

Une nouvelle passera probablement inaperçue mais est très révélatrice : Un nombre important de banques européennes ont décidé de taxer les gros comptes de particuliers afin d’inciter leurs clients à investir plutôt qu’à garder des liquidités. UBS, envisage de taxer les dépôts de plus de 500.000 euros, quand une banque allemande et surtout la grande banque italienne Unicredit pensent à taxer les comptes à partir de 100.000 euros, ce qui toucherait ainsi la plupart des clients, indique Europe 1.

  Comment interpréter ces mesures ?

* on peut les considérer comme des mesures sociales. Enfin on taxe les riches. UBS devient marxiste !  Nous n'aurons pas cette naïveté.

* Un nombre considérables de rentiers ont compris les inconvénients de la bulle qui pourrait en éclatant les ruiner. Leurs précieux dollars (pour simplifier)  s'accumulent dans des refuges.

* Mais la bourse pour flamber a besoin de carburant. On pénalise le refuge et on pousse à '"investir" c'est à dire  à acheter des actions ou des titres.

Drôle d'époque. Le grand capital international s'attaque aux rentiers dont il a un impératif besoin. Ce paradoxe résume la période : pour combler un trou on en est réduit à en creuser un autre  et les contradictions deviennent des gouffres. La fin serait elle proche ? Si nous en prenions conscience , certainement.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 12:24

Cette PME  qui fabrique des composants technologique a comme premier actionnaire l'état. Ses dirigeants se sont arrogé un pactole de 98 millions d'euros, au lieu de faire le pari du développement et de l'embauche.

  La leçon est cruelle: nationaliser ne suffit pas.  Les salariés doivent avoir leur mot à dire dans la gestion. C'est une des questions de fond qui nous sont posées  et une des causes de l'échec de 1981.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 07:52

Les augures de plus en plus nombreux l'annoncent , mais pour de mauvaises raisons : le climat, les troubles sociaux, les guerres.

   Comme l'accumulation gigantesque des profits  est à l'origine  de l'accélération du réchauffement, des troubles sociaux et des guerres pour le pétrole, il y a lieu d'être réservé sur ces explications.

   Le blog tire du marxisme une autre explication.

 Le profit , c'est à dire le rapport profit / investissement  baisse selon la loi de la baisse de la valeur produite, avec le progrès technique, cela est  vrai  pour tout le monde.  Il faut de plus en plus investir pour produire des richesses.

  Mais le capitalisme financier nie cette loi. Il AUGMENTE son profit  au moment où il devrait (légèrement ) diminuer. Aux dépens de l'état et des vrais producteurs de cette richesse. C'est ce que Marx appelle la fétichisation  :  pour le capitaliste et ses valets  le vrai producteur c'est le dollar ou l'euro.

    Comme le travail réel produit en fait de moins en moins de richesse il faut bien pour alimenter les bourses inventer de la monnaie, la titrisation, le bitcoin,  le crédit illimité par les banques centrales, la taxe carbone, et mille autres inventions qui fabriquent une bulle et des profits à 14 %.

  Forcément toute bulle crève puis se reforme jusqu'à crever de nouveau , avec des vainqueurs et des vaincus.  Ce n'est  pas la crise financière qui enfantera le monde nouveau mais notre capacité à changer les règles.

 Henri Ausseil

NB  : pour une analyse plus complète mais longue, le blog est à votre disposition. Il suffit en commentaires (qui ne sera pas lisible) de donner votre adresse mail.

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 09:36

Utiliser un grave incendie pour supprimer les usines SEVESO en France  est une escroquerie.

 Il y a eu des manquements, telle est la question. Toute activité a sa place en France mais à condition que les dangers soient répertoriés, et les industriels OBLIGES de respecter les consignes et d'y consacrer les moyens nécessaires.

 Sinon l'usine émigrera en Inde ou au Pakistan, puisque ce qu'elle fabrique est nécessaire. Et le chômage en France continuera de croître, la désindustrialisation triomphera, et la crise s'épanouira.

 En croyant lutter pour la planète on favorisera une délocalisation  et on confortera le profit, produire en Inde ou au Pakistan revenant moins cher.

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2019 7 29 /09 /septembre /2019 07:16

La Norvège ne prévoit pas d'empêcher la société chinoise Huawei Technologies de construire sur son territoire un réseau de télécommunications 5G, a déclaré le ministre du Numérique Nikolaï Astrup.  (internet). Un pilier de l'OTAN contrevient au souhait américain. 

Elle n'est pas seule puisque  interdire l'utilisation d'équipements de réseaux Huawei  pourrait coûter jusqu'à 55 milliards d'euros aux opérateurs du Vieux continent, selon une note interne publiée par l'Association mondiale des opérateurs (GSMA). C'est donc qu'ils sont bien engagés (dont Orange).

Le profit n'a pas de frontière et le  produit  le plus avancé l'emporte, c'est la loi  du capitalisme  qui se retourne contre Trump.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens