Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 10:05
D'après l'Humanité  du 5 juin 2018

D'après l'Humanité du 5 juin 2018

L'économie sociale et solidaire est censée contrebalancer le privé dans le domaine de la santé.

   Le principe de la mutualisation est de répartir le risque. Lorsqu’une mutuelle a des tarifs variables selon qu'on est célibataire ou père de famille elle n'est plus une mutuelle puiqu'elle individualise les situations. La majorité des gros organismes mutuels sont en fait des organismes privés dans leur fonctionnement.

 Le graphique montre qu'inexorablement les assurances (c'est à dire le secteur financier) gagnent des parts de marché, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi. Le pot de terre n'est pas à égalité avec le pot de fer.

  Il est de plus en plus difficile de trouver des bénévoles. La raison n'en est pas un désintérêt. Mais lorsqu'on constate que face aux logiques financières  il n'y a plus aucune marge,  comment justifier à ses propres yeux un engagement militant?

 L'économie sociale et solidaire est l'avenir mais nous ne devons pas nous payer de mots.

  HA

Partager cet article
Repost0
5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 06:56

Sophie Gadillot avocate d'affaires vend la mêche sur internet .Face aux sanctions contre l'Iran  L'avocate évoque une autre solution: celle de la création d'un organisme de contrôle financier, rival de  l'OFAC aux États-Unis:

l'OFAC est l'organisme international qui contrôle  et applique les sanctions financières à l'International. Malgré les apparences il est contrôlé exclusivement par les Etats- Unis  et repose sur le dollar monnaie internationale.

Que dit l'avocate d'affaires ?  

«Il a été question d'un OFAC européen. ..Pour l'instant, je n'ai pas encore de visibilité sur la manière dont cet OFAC européen pourrait justement permettre aux sociétés de contourner les sanctions ou plus exactement de continuer à faire des affaires en Iran, sans pour autant être touchées par les sanctions américaines quand leur secteur d'activité est touché.»

L'Europe et son euro n'a aucune possibilité de contourner les sanctions  de Trump. Donc les déclarations tonitruantes des Européens sont du vent. Le CAC 40 lié aux USA a les mains coupées  Le constructeur automobile français PSA a indiqué préparer son retrait d'Iran afin de respecter l'embargo imposé par Washington à l'encontre de Téhéran après son désengagement de l'accord sur le nucléaire iranien. C'est Trump qui mène le jeu. Avec une grande différence par rapport au passé récent.  Lorsque les  grosses entreprises françaises et européennes quitteront l'Iran, celui-ci pourra les remplacer facilement. Il ne se gêne pas pour le dire et le faire.

  Les rentiers européens du capital sont en train de se tirer une balle dans le pied. Leurs prestigieuses formations dans des universités de haut vol ne les empêchent pas d'être des  nuls. Cela fait partie des contradictions internes du capitalisme financier mondialisé.  Vive les PME qui ont seules la liberté  puisqu'elles n'ont pas besoin du dollar. Elles seraient déja très actives en Iran, notamment les Françaises. Au fond c'est une bonne nouvelle.

  HA

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2018 5 01 /06 /juin /2018 06:17

Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a annoncé le 31 mai que les États-Unis allaient appliquer à partir de vendredi d'importantes taxes douanières sur l'acier et l'aluminium importés des pays de l'Union européenne, du Mexique et du Canada.

   Macron comme d'habitude s'est dressé comme un coq. La question c'est quels actes vont suivre ?  Le temps des paroles creuses est largement dépassé.

Partager cet article
Repost0
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 09:15

A l'invitation du PCF et des Verts des cheminots allemands, britanniques, espagnols, belges, italiens, luxembourgeois, norvégiens, néerlandais  sont venus contrer  le discours dominant sur la privatisation du rail. La plupart la subissent depuis de longues années.

      " La diminution du nombre d'emplois allège la dette" . La dette cumulée qui atteint 4 milliards n'a jamais été  aussi élevée.malgré les diminutions massives  du nombre de cheminots.

       "la concurrence  garantit la qualité du service public" Partout la dérégulation a crée la destruction de la maintenance, les pannes, les retards, le danger pour les salariés mais aussi les usagers  ... et la hausse des tarifs.

        "La couverture du territoire ne sera pas concernée"  En Allemagne 19% du réseau n'est plus exploité, la"rentabilité" est la loi.

         "le rail est plus écologique que la route". C'est incontestable mais partout l'activité publique de fret s'effondre ... et c'est la route qui en profite.

Ce réquisitoire  aura peu d'effet sur le parti du fric. Mais il est précieux pour le rassemblement. La lutte des cheminots français concerne tous les européens. Et c'est ce qu'ils sont venus dire au Sénat.

Partager cet article
Repost0
29 mai 2018 2 29 /05 /mai /2018 11:19

Marie Guite Dufay présidente PS  de Région a soutenu Macron aux présidentielles. Elle avait prévu d'ouvrir plusieurs lignes de chemin de fer au privé. Elle vient de retirer l'article qui le prévoyait." La concurrence n'est pas un impératif catégorique".   . Aux autres présidents et Présidentes de faire pareil. C'est dans le camp macronien qu'il faut progresser. La Bourgogne prouve que c'est possible.

Partager cet article
Repost0
25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 07:11

Le stand français à l'exposition internationale de Saint Petersbourg   accueillera notamment, Air liquide, Auchan, Danone, Engie, Michelin, Sanofi, Schneider Electric, Servier, Société Générale, Technip FMC et Total. Macron étant le voyageur de commerce.

 Pour nous c'est une bonne nouvelle quelles que soient les motivations. En 2018 un monde unipolaire sous la tutelle des Etats-Unis est la pire chose qui puisse advenir.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 08:18

Le taux de chômage officiel  passe de 9 à 9,2 %.  C'est la preuve par neuf que nous avons raison. Accroître  le profit des entreprises utilisant ailleurs des travailleurs moins bien payés n'est pas accroître la richesse de la France, bien au contraire. Et diminuer les dépenses des collectivités crée du chômage.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 07:13

Les Premiers ministres burkinabé, ivoirien  et malien ont signé lundi un accord-cadre sur la mise en place d’une zone économique spéciale  englobant  les villes de Bobo-Dioulasso , de Korhogo  et de Sikasso  annoncent les médias africains.

  Les entreprises qui s'y installeront seront exonérées de taxes et d'impôts . On peut prédire que ces états   déjà  sans revenu n'y gagneront rien. La bénédiction de la Banque Mondiale ne surprend pas. Et les fonds de pension pourront y trouver les salaires les plus bas de la planète. C'est copier la Chine comme Bigeard "copiait"  la guerre révolutionnaire de  Mao.

Le problème c'est que pas d'impôt pas d'école, pas d'école pas de main d’œuvre instruite, Pas de main d’œuvre instruite pas d'industrie.  On appelle ça un cercle vicieux.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 07:09

Une chef  d'entreprise  qui ne songe qu'à son chiffre d'affaires témoigne sur internet

"Ourida Bouam, gérante d'une entreprise spécialisée dans les films de marquage pour l'impression, notamment dans le secteur des cosmétiques, estimait «très rassurant» le message adressé par Bruno Le Maire Un soutien de membres du gouvernement à des entreprises se sentant seules face à l'ultimatum des autorités américaines, d'autant plus important que dans le cas de cette crise, c'est le monde politique qui est venu se mêler à celui des affaires. La plupart de nos clients appartiennent à des fonds de pension américains. C'est quand même un très gros marché, 80 millions d'habitants, une population jeune, féminine, consommatrice»"

  Pourquoi les banques obéissent à trump

"Les banques internationales particulièrement exposées au système financier américain et ne peuvent se permettre de perdre leur accès au marché américain, ainsi qu'à toute opération libellée en dollars. Toutes gardent en mémoire l'amende record de 8,83 milliards de dollars infligée en 2014 à la BNP par les autorités américaines pour violation d'embargo américain. Un sort partagé par d'autres banques françaises (Société Générale, Crédit Agricole) et européennes (ING, Crédit Suisse, Deutsche BankDes banques pour lesquelles le Commissaire européen à la Stabilité financière, Valdis Dombrovskis, a lui-même admis que la mesure de blocage de l'UE serait d'une aide limitée."

Ceux qui bravent Trump

«Les Chinois sont beaucoup plus pragmatiques que nous. Il y a longtemps qu'ils ont compris qu'il fallait travailler avec leur monnaie et qu'ils ont commencé —avec les Russes, avec les Iraniens et cela fonctionne. Le dollar n'est pas une monnaie de singe… mais bon, ça commence à l'être…»

Les Suisses, commercent sans grand encombre avec la République islamique. Notre voisin helvète est resté monétairement souverain (franc suisse) et par la même occasion économiquement indépendant. Une concurrence moins exposée que les Européens aux diktats de l'«ami» américain, ce qui n'a clairement pas fait les affaires des compagnies françaises.

     L'enjeu

«Ce sont des marchés difficiles, là-bas, car après les sanctions américaines de 1979, les Iraniens se sont tournés vers des marchés low-cost pour s'approvisionner, comme la Chine. Peu à peu d'autres concurrents, comme les Japonais ou les Suisses ont contourné ces sanctions.

Pourtant, les grands groupes ne créent pas seulement de l'activité en Iran, mais également en France.  l'usine PSA de Sochaux produit pour l'Iran"

Un rapport de force que n'est pas près d'assumer le Président français, qui déclarait le 17 mai que toute «guerre stratégico-commerciale» avec les États-Unis serait contre-productive. 

  L'Europe et pas seulement la France est au pied du mur.  Les paroles terribles sont du vent non accompagnées de mesures. C'est une capitaliste  qui le dit.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2018 5 18 /05 /mai /2018 17:38

 le Portugal a réduit son déficit à 2,1% en 2016 et devrait le ramener à 1,5% cette année.  Il se situe donc dans la logique libérale de ce point de vue. Mais chose importante  il a obtenu ce résultat en faisant le contraire de Macron

      Pas de baisse des dépenses publiques

      Pas de remise en cause des droits des salariés.

      Pas d'abaissement des dépenses sociales

      Augmentation du SMIC  de 505 à 557 euros

C'est ni plus ni moins que le retour au New Deal de Roosevelt  de relance par la consommation contre le modèle Reaganien et Thatchérien.qui ne favorise que les actionnaires.

     Et le chômage est passé de 14 % en 2014   à 9 % en 2018. Comparer avec la France est difficile car le taux d'activité des femmes est beaucoup plus faible. L'important c'est la tendance. La croissance est supérieure  à la moyenne européenne et atteint + 2,5  %.

   Le FMI avait déjà expliqué qu'en Grèce l'austérité ne fonctionnait pas.     le Portugal le prouve.  Sur le fond la faiblesse des salaires l'explique en partie, ce ne peut être un modèle pour nous sur ce point.  Et le droit divin du patronat demeure.

  Mais ce qui est certain  c'est que combattre la politique économique de Macron peut donner des résultats même sans remise en cause fondamentale. Et les résultats facilitent la prise de conscience pour aller plus loin.     La gauche portugaise  avec un PS non hégémonique  a donc obtenu ces résultats non négligeables.    Imaginez  ce que  pourrait  un rassemblement plus large !

HA
 


 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens