Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2022 7 16 /01 /janvier /2022 09:34

Rappelons que SWIFT est la clé du dollar monnaie mondiale. Cet organisme change toutes les monnaies du monde en dollars et garantit les transactions  internationales.  Être exclu de SWIFT c'est sortir du commerce mondial. Ce n'est pas impossible mais difficile, Cuba, l'Iran ou la Corée du Nord le savent bien.

 Ultime recours contre North Sstream II   (camouflé par l'écran ukrainien) Biden menace la Russie de l'exclure  de SWIFT.

 Les conséquences  en seraient incalculables.

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 09:54

Les métaux des terres rares sont essentiels dans presque tous les appareils électroniques modernes, du smartphone standard aux équipements militaires les plus avancés.

China Minmetals Rare Earth Co, Chinalco Rare Earth & Metals Co et China Southern Rare Earth Group Co.  sont trois sociétés chinoises qui viennent de fusionner  L’État Chinois possède 31,21% du total des actions du nouveau groupe soit une minorité de blocage.   le nouveau groupe possède un quasi monopole mondial.

 la Chine possède un tiers des réserves mondiales seulement , et elles ne sont pas toutes connues. Mais ils contrôlent l'extraction,  extrêmement difficile.  Les États-Unis étaient autrefois le principal fournisseur de ces produits, mais ils  ont abandonné l'extraction onéreuse et achètent désormais  à la Chine.80 % des terres rares dont ils ont besoin.
 Comment s'opposer à la Chine dans ces conditions ?

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2021 1 27 /12 /décembre /2021 08:04

Selon la représentante américaine au Commerce, Katherine Tai. les contremesures  russes face aux sanctions favorisant leurs   propres biens et services au détriment des entrepreneurs américains, compromettent les principes de la libre concurrence contrevenant aux règles de l’Organisation mondiale du commerce. C'est avouer que l'OMC, le dollar monnaie mondiale  et les intérêts des  USA c'est pareil. 

C'est gonflé , il faut le reconnaître. Mais ces jérémiades correspondent à une observation: les sanctions se retournent  désormais contre leurs auteurs.  Pourquoi continuer dans le dérisoire ?

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 07:01

Si l’on en croit le classement  d'un organisme américain  qui classe les GAFA c’est Tik Tok chinois mais pour le marché non chinois  l’application mobile de partage de vidéos et de "réseau social", qui a été la plus fréquentée pendant les 12 mois de l'année 2021. Google perd la première place dans ce secteur dans le monde occidental.

Si cela se vérifie, après la 5G c'est le deuxième échec gravissime dans le domaine du Web, là où le monopole restait  indiscutable et les profits inouïs.  Certes Facebook est troisième  et les GAFA tiennent bon. Mais un quasi monopole de plus  pour peser sur le monde commence à échapper aux USA, après l'industrie, l'espace, l'aéronautique.  Le dollar monnaie mondiale et la bourse restent des bastions, mais pour combien de temps?

Reagan quasi déifié  aura été le  grand fossoyeur de la puissance américaine.  Et c'est Marx  qui triomphe : la production de richesse est plus essentielle  que l'accumulation des profits   qui se situe EN AVAL. Et quand on coupe la source, c'est l'aval qui en ressent les conséquences.

HA

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2021 6 04 /12 /décembre /2021 08:14

Le journal financier Les Echos, ça ne rigole plus, on parle sérieux. Jugez-en en cliquant sur ce lien.

 
Le capitalisme rentier qui a triomphé pendant quarante ans découvre l'impasse du capital amassé comme jamais  en supprimant l'emploi en occident. Cela  s'avère ruineux pour ses bénéficiaires qui font face à une option inattendue pour ceux qui croyaient à la fin de l'histoire.
 Le pire c'est que la seule à ne pas le comprendre c'est la gauche française dans son ensemble. C'est particulièrement nuisible pour le PCF dont la vision de la Chine doit être revue, ni modèle ni grand satan, telle qu'elle est.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2021 3 24 /11 /novembre /2021 11:33

De toute éternité le prix du pétrole est fixé par le marché.   Avec la reprise post covid, comme à d'autres moments çà flambe pour le plus grand malheur des consommateurs.  Comme la grêle, c'était un impondérable.

Une formidable nouvelle  nous parvient, entorse au marché libre et non faussé dont on nous rabat les oreilles.   Les Etats Unis mais aussi les grandes puissances capitalistes se fâchent avec le pétrodollar du golfe et rejoignent la Chine.  Les réserves stratégiques  débloquées  vont enfin servir à quelque chose, faire baisser les prix.  L'horrible dirigisme  l'emporte. Nous vivons une période extraordinaire.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 07:37

Ce n'est pas au zoo que vous la trouverez.Une licorne  en franglais  est  une "start-up" créée avec trois francs six sous  et beaucoup de matière grise,   non-côtée  en Bourse   mais  valorisée à au moins 1 milliard d’euro.  C'est bien sûr l'argent qui est mis en avant lors des réussites , le milliard étant la  barre mythique. Mais c'est la matière grise le moteur, avec les banques en appui ou non.

Montpellier recèle un de ces trésors parmi sa mini Silicon Valley, dont les centaines de  start- up se répartissent dans toutes les zones d'activité et les "incubateurs d'entreprise", en rivalité avec Toulouse.

Lancée en 2018 par Loïc Soubeyrand,  SWILE est une "worktech " spécialisée dans  "l’expérience employé". Elle a  mis au point la Swile Card, l’unique carte de paiement des employés qui gère l’ensemble de leurs avantages salariaux : titres-restaurants, chèques cadeaux, mobilités. En quatre ans  la start-up a réussi à capter 13% du marché des avantages salariaux et équipe désormais les 65 000 employés Carrefour.  Swile revendique 500 000 utilisateurs et 15 000 entreprises clientes, dont Le Monde, PSG, Airbnb, Spotify, Red Bull ou encore TikTok.

La société a créé 150 emplois , pour la plupart de très haut niveau.  Elle en annonce 500 en 2022  25% des effectifs à Montpellier, 25% à Paris,   25% au Brésil  et 25 %  en faisant appel à la sous traitance. Dans le grand silence des médias non spécialisés   , le lien entre université et économie prouve une nouvelle fois sa pertinence..  Et dans un secteur de l'économie sociale qui plus est.

Le blog  en tire plusieurs leçons. Le dynamisme de Montpellier ne vient pas de l'arrivée d'amateurs de soleil retraités qui font le bonheur de l'immobilier.. Il vient de son "réseau d'intelligences" qui crée   de la valeur  par ses découvertes.   En aucun cas cela ne règlera le problème du chômage qui touche massivement des gens insuffisamment qualifiés  des ghettos urbains.

 Cela prouve l'importance cruciale de l'école  que nous ne cessons de proclamer.  L'échec scolaire en 2021  devient de plus en plus un échec social.  Et le succès scolaire le meilleur remède contre le déclin  industriel de notre pays.

Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2021 4 18 /11 /novembre /2021 08:52

Ce sigle obscur cache un  organisme officiel  de recherche et d'expertise sur l'économie mondiale, ce qui n'est pas rien. La CEPII  vient de publier un "horizon 2050" de l'économie mondiale  qui confirme la montée de la Chine et de l'Inde, ce que nous savions déja.

  Mais ses méthodes de calcul sont étendues au monde afin de nous proposer les 10 plus grandes puissances mondiales à l'horizon 2050.  Pas de grosse surprise à l'exception d'une seule. Le Nigeria  8ème dépasserait la France devenue  neuvième.

 Fidèles à nos habitudes nous avons cherché à parfaire  nos connaissances sur le  plus peuplé des états africains, ce qui se réduisait à peu de choses. En effet alors que la littérature économique abonde sur les BRICS , entre autre le Brésil et l'Afrique du sud proclamés émergents (et que le CEPII dédaigne) le Nigeria reste dans l'ombre. Pour wikipedia c'est le champion africain de la corruption  , sa production pétrolière profite à une minorité, le néo colonialisme classique. Cherchant à approfondir (un organisme comme le CEPII ne pouvant être pris à la légère), nous sommes tombés sur un site de notre ministère des Affaires étrangères qui nous fournit des informations sur le Nigeria en 2021.

C'est le pays africain dont le PIB est le plus élevé, loin devant l'Afrique du Sud.  Sans surprise nous apprenons que les services représentent 50 % de l'activité  grâce à la rente pétrolière. Mais l'industrie  de transformation arrive deuxième, devant l'agriculture  et la production pétrolière directe. Et 5 raffineries sont en construction en 2021. Comme tous les producteurs   néo colonisés le Nigéria ne transformait pas son pétrole (pensons au Venezuela dans le même cas.) . En 2022 il en ira autrement. Les équations du CEPII valent ce qu'elles valent et nous n'allons pas les contredire. Elles prennent en compte le niveau d'éducation secondaire et supérieur , l'augmentation de la population (très forte au Nigeria)  , la productivité et un nombre incalculable de facteurs.  Par exemple sur les 10 millions de jeunes  nigérians ayant postulé entre 2010 et 2015 à l'enseignement supérieur , seuls 26 %  auraient pu suivre leurs études ; 62 % des étudiants nigérians continuent à les mener dans une université fédérale, 33 % dans une institution d’État et 6 % sur un campus privé très cher.. Mais 2 millions ce n'est pas rien.  Et cela prouve que le secondaire est un important pourvoyeur, à l'échelle d'un pays africain.

     Sans bruit le Nigeria  dont les dirigeants ne sont pas des modèles de vertu sort du néo  colonialisme et commence à produire autre chose que des matières premières.   Il n'est plus seulement rentier mais producteur de richesse. Et sa progression est annoncée fulgurante par un organisme sérieux. Qui l'eut cru ?

 Le Nigeria à son tour donne raison à Marx.

Henri Ausseil

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 17:17

Un article récent des Echos qui s'en désole mais n'en comprend  pas la raison donne des chiffres résultant d'un colloque patronal.

La Chine passe désormais  en Afrique devant les puissances néo coloniales française,  britannique et américaine. Selon Christophe Lecourtier,  un expert patronal  "il n'y a plus de chasse gardée pour raisons politiques ou historiques en Afrique, on n'est plus dans "l'Afrique de papa",  il faut s'appuyer sur une bonne compétitivité. Et celle des entreprises françaises ne passera pas par les prix mais par une offre complète, associant aussi la mobilité, l'environnement, la santé, sans chercher à plaquer des solutions toutes faites "

En dix ans  la France est passée de 11 % à 7 % du total de ce que les pays africains importent du reste du monde. Elle reste  au deuxième rang des fournisseurs du continent, avec des ventes de 30 milliards d'euros en moyenne  mais très très loin derrière la Chine et ses 111 milliards.

Encore plus grave compte tenu de son engagement historique vieux de cent cinquante  ans , son stock d'investissement est évalué à 65 milliards de dollars, soit la première place  . Mais la Chine avec un stock de 46 milliards, auquel il faut ajouter  20 milliards de dollars de Hong Kong la talonne déjà.  Elle a plus investi en dix ans que la France en un siècle et demi.

Lecourtier parle de meilleure offre et de concurrence. Il devrait y ajouter la fin des contreparties imposées aux pays  , privatisations, endettement, dépendance par rapport à l'occident.

  Mais c'est un début de repentance. Le patronat français  qui y est contraint  sera-t-il plus intelligent que Macron?

.

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 06:11
PAPSS : l'Afrique s'éveille

L'Afrique est le dernier continent resté post colonial et concentre les zones les plus pauvres de la planète.

 Elle est presque entièrement sous la domination du dollar et de l'euro.  Un évènement considérable et encore invisible vient de se produire :  la création du  PAPSS  ( African Payment And Settlement System)  fin septembre 2021.

De quoi s'agit-il?

Cet organisme , électroniquement donc immédiatement, aura la capacité de permettre les versements entre devises faibles sans passer par le dollar, ce qui est pour le moment impossible. Cette impossibilité coûte cher.  5 milliards de dollars/an de "commissions" c'est à dire de prélèvement post colonial sur les  pays pauvres.

 Le PAPSS changera, garantira, avancera des liquidités, ce qu'aucun organisme ne fait pour le moment. Il a été testé pour  6 pays dont l'énorme Nigeria et cela a fonctionné. Désormais le PAPSS s'élargit à tout pays africain qui le souhaite. Nous ne savons qui finance  le fonds de garantie mais l'hypothèse des banques  chinoises n'est pas stupide.

 C'est une révolution.  Si ce système existait en Amérique Cuba pourrait échanger ses services contre ce qui lui manque avec ses voisins. Le blocus américain basé sur le contrôle des changes s'effondrerait.

   Gardons la mesure de l'évènement. Les échanges sont faibles entre pays peu développés. L'essentiel des échanges (la vente des matières premières)  sera toujours libellé en dollars avec l'Occident.  Mais un  blocage  du développement industriel du continent est levé. Pensons à la pauvre Tunisie usine de l'Occident écrasée par l'euro et le dollar.  Un décollage devient possible en vendant aux autres pays africains.

 Pour le moment c'est peu de chose par rapport à l'Asie où de puissants états commercent beaucoup entre eux en s'affranchissant eux aussi du dollar. Mais l'évolution est irréversible : le dollar n'est plus la monnaie mondiale.   La résistance sera à la hauteur de l'enjeu.

  A moyen terme les conséquences seront énormes. Les Etats-Unis vont perdre la capacité de financer leur énorme déficit par les prélèvements du dollar roi.

La danseuse Israël ne pourra plus être entretenue, pas plus que les  centaines de bases militaires coûteuse ou les Kurdes.  Ce n'est pas en soi un gage de paix.  Jamais le monde n'a eu autant  besoin d'organismes internationaux  affranchis de la tutelle des puissants.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens