Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2019 7 22 /12 /décembre /2019 08:37

Alors que depuis le 10 décembre, elle a été invitée dans 18 émissions, la porte-parole LREM à l'Assemblée nationale, Marie-Christine Verdier-Jouclas, a accusé  à LCI vendredi 20 décembre Fabien Villedieu délégué syndical Sud Rail, d’être trop présent dans les médias. Vous jugerez vous même de cette prétendue omniprésence de notre ami Fabien.

   Cela pourrait prêter à rire et rappeler la fable du loup et de l'agneau qui troublait l'onde pure  de celui qui voulait le dévorer. Pour notre part nous y voyons tout autre chose, la fureur d'un  domestique du capital financier qui ne parvient plus à convaincre et qui  perd le contrôle. Au fond le présumé loup de la fable est en train de perdre ses crocs. De quoi se réjouir.

   HA

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 07:29

Un petit fait gare de Lyon à Paris. Amélie Rosique, chien de garde de BFM TV,  décrit  la situation au 16e jour de la grève comme la fin du monde, et une prise d'otages généralisée. Elle prend à témoin une voyageuse, s'attendant à une connivence. Ô surprise la voyageuse a estimé à son micro que le plus important était de savoir où étaient «les vrais intérêts». La journaliste a rapidement mis un terme à cet échange improvisé.

 Elle va se faire gronder pour  son manque de discernement, ce qui devrait l'aider à comprendre où sont les vrais intérêts des journalistes. Du moins nous l'espérons, car le dieu dollar a encore des forces non négligeables.

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 11:52

. Macron à  tous les atouts pour  mener  la bataille de l'information. Télés, radios et journaux relaient son discours avec plus ou moins d'astuce et la presse d'opposition  ne fait en apparence  pas le poids dans ce combat inégal.

  Et pourtant il ne parvient plus à convaincre.  « justice », « égalité », « simplicité »  sont censés convaincre des vertus de la réforme des retraites  mais sonnent creux dans la bouche de ceux qui les prononcent. C’était pourtant malin : une « réforme universelle » qui nettoie ce maquis pour créer un régime unique, le même pour tout le monde.

    Qu'est-ce qui prouve que le discours ne passe plus ?   C'est qu'il faut constamment en changer

  • La fin des régimes spéciaux est le but recherché. Mais Castaner annonce aux policiers qu'ils garderont leurs avantages.  Les enseignants, seraient  "revalorisés" . C'est donc qu'ils y perdent puisqu'il faut une compensation.
  • Le fameux point, dont on ne connaît toujours pas la valeur, et  qui devrait remplacer le système par trimestre en soumettant les retraites aux turbulences financières, serait « sanctuarisé ».  C'est tout le contraire de ce qui est prévu par la finance.
  • Au comble de l’embarras, un ministre affirme que le « texte n’est pas encore écrit ». Et le dernier mode de défense consiste à brouiller les pistes à propos du calendrier d’application et de la génération des actifs concernés.
  • La difficulté est telle que quelques soutiens habituels lâchent Emmanuel Macron. L’éditorialiste du Monde constate les dégâts, et juge la réforme « illisible ». L’économiste libéral Nicolas Baverez observe, la mort dans l’âme, qu’elle aggravera les déficits. Laurent Berger, lui-même, le patron de la CFDT, pourtant tout prêt à servir, est pris à revers par sa base.
  • France Info, a dégotté Olivier, plombier de son état  qui aime si passionnément la réforme qu’il en assure avec talent la promotion, en connaît les détails techniques, et se dit prêt à des sacrifices financiers. Un plombier extraordinaire dont on avait seulement oublié de nous dire qu’il était un responsable de La République en marche.  La propagande est prise la main dans le sac.

Fondamentalement, tout discours pour passer doit être crédible c'est à dire comporter un certain nombre d'avantages pour celui qui le reçoit. Mais le capitalisme rentier n'a rien à offrir sinon des reculs. Et c'est cela qui est de plus en plus perçu.

Reprenant l'analyse de Gramsci nous dirons que l'intellectuel organique du capitalisme rentier est de plus en plus à la peine et que lentement l'intellectuel organique de la multitude lui tient tête avant de le supplanter.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 07:54

Le Monde a publié par erreur sur son site Internet la nécrologie de Bernard Tapie restée en ligne pendant une vingtaine de minutes. Le quotidien a par la suite présenté ses excuses à l’intéressé qui aux dernières nouvelles est bien vivant.

   La bonne nouvelle pour Tapie , c'est qu'il a une idée de ce qu'on dira de lui après sa mort, privilège rare si on ne croit pas à la vie eternelle.

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 06:42

Demain dimanche 13  octobre ont lieu les Législatives en Pologne.Selon le Guardian,  journal britannique le groupe de télévision publique Telewizja Polska a fait l’objet de nombreuses critiques au sein de l’opposition, qui affirme que celle-ci prend parti pour Droit et justice (PiS).

 Le  PiS majoritaire , chrétien rétrograde mais protectionniste   a répondu que certaines chaînes privées polonaises étaient détenues par des puissances étrangères et servaient davantage l’opposition. «Lorsqu’un média détenu par un capital allemand attaque notre gouvernement… quel intérêt national sert-il?»

 Quelle que soit l'option, voilà des citoyens et citoyennes étrangement  informés.  Avouons notre demi soulagement , il y a pire que chez nous.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 13:44

La rédaction  du blog est généralement en désaccord avec la vision simplificatrice  développée par  l'Huma sur Assad  et la Syrie , autant le préciser.  Seul Barbancey  introduit des nuances, lui qui est sur le terrain.

 Un précieux article de Jean Geronimo dans l'Huma du vendredi 11 octobre est une heureuse surprise. Lisez le et ne comptez pas sur nous pour le résumer car chaque phrase compte. ("Syrie, un terrible aveuglement"p 17)

  A ceux qui  jugent les dirigeants syriens comme le mal absolu , Geronimo explique  la raison économique du conflit,  et "l'aveuglement" (ou le cynisme)  occidental . La menace islamiste a été sous évaluée par les puissances occidentales au profit d'une focalisation contre la menace Assad.

  Certes rien n'est dit sur le problème Kurde, très complexe.  Mais nous aurions intérêt à écouter Geronimo.

   HA

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 06:34

Il donne son avis sur notre télévision publique.

"Que BFM TV choisisse, après tout, la chaîne appartient à des financiers. Les financiers choisissent ceux qui les serviront le mieux et ce qu’il faut renvoyer de la face obscure de notre pays. Mais France Télévisions, c’est quand même un symbole dans ce pays. C’est payé par la redevance des téléspectateurs. Pourtant, France Télévisions ne m’a pas invité une seule fois depuis trois ans. Ni France 3, ni France Inter, ni France Culture, ni France ... ni la 2, ni la 3, ni rien». "

Qu'un député de droite  explique ce que nous savons et subissons  depuis toujours ne manque pas de sel. Ses propos concernent un problème sociétal, la GPA (il est pour)  mais  dépassent le sujet. On lui a donné trois minutes.

    Le PCF subissait cette discrimination même lorsqu'il avait des ministres dans les années 80 , ce qui tout à fait extraordinaire. La télé d'alors avec une intelligence médiatique aigûe parlait de l'URSS puis tout de suite après du PCF créant un lien invisible mais réel destiné à nous marginaliser. Aucun mensonge donc mais un énorme mensonge. Le PCF ne prenait pas ses ordres en URSS.

 Mais le rouleau compresseur concernait toute opposition à la politique suivie.

  Je vais  vous  conter une anecdote personnelle.

Responsable syndical , la télé m'a contacté en 82   pour un débat avec le Recteur  (socialiste) sur la "rénovation" des collèges, premier pas vers la déliquescence que nous connaissons aujourd'hui,  pour raisons d'économies de moyens, en un temps où les lycées nouveaux ont poussé comme des champignons ,  à moyens constants pour les personnels.. Une "journaliste" m'a interrogé pendant  près de trois quart d'heures et j'étais heureux  de ce magnifique exemple de démocratie.

    Puis est venue l'heure de vérité , le fameux débat sur France 3 régional. Je n'étais pas invité mais un montage savant a opposé le Recteur bien présent et d'ailleurs remarquablement intelligent et sympathique (il me tutoyait en prive chose unique reconnaissons le) à des extraits de quelques secondes sortis de leur contexte et  tirés  de ma longue  interview.   J'avais expliqué que la transmission du savoir avait une importance essentielle .  La "journaliste" ou un autre tripatouilleur de bande magnétique m'a fait dire (implicitement , avec beaucoup d'astuce) que les élèves n'allaient pas en classe pour être heureux. Le bourreau face au Recteur bienveillant , le débat était gagné d'avance.

  J'ai reçu des syndiqués une bordée de critiques pour avoir été aussi nul dans le "débat". Le cadre (mon bureau et non le studio) aurait pu les alerter mais qui fait attention à ça?   Je me suis plaint lorsqu'un autre journaliste de FR3 (un vrai)  est venu m'interviewer traditionnellement pour la rentrée. Plein de sagesse il m'a donné un conseil  précieux."Si vous  avez 40 secondes au journal , parlez 40 secondes. "

   Jean Lassale réinvente le fil à couper le beurre.

  Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2019 2 08 /10 /octobre /2019 10:29

L'Encyclopédie de Diderot ne se contentait pas de constats. Elle ouvrait des perspectives sur un autre monde.

  Mordillat et Rothé  signent une série documentaire paraissant sur ARTE    "Travail,salaire, profit" qui "repolitise "  l'économie, à une heure de grande écoute (20 H 50) à partir du 15 octobre.

  Entendons nous sur les termes.  Il s'agit de prouver que la science économique officielle n'est pas la science économique mais l'utilisation de la science économique pour faire croire qu'il n'y a pas d'alternative.

    Le blog est résolument gramscien.  La masse des Français et Françaises reste sous l'emprise de l'hégémonie et ne regardera pas cette série d'utilité publique, avec une inconsciente censure. Les mêmes peuvent soutenir les gilets jaunes et pleurer au développement de la misère. La puissance de l'hégémonie , c'est qu'elle fait croire qu'il n'y a pas d'issue.

     Mordillat et Rothé , en revisitant les concepts remettent le monde à l'endroit, lecteurs et lectrices, s'ils la regardent, pourront le constater, malgré les limites.   Ils ouvrent une fenêtre sur le dépassement par exemple avec le revenu universel. Avec encore plus de capacité que l'encyclopédie (qui ne s'adressait qu'aux bourgeois) la série va armer des centaines de milliers de personnes. Comprendre le monde dans lequel on vit est la première condition si on veut le dépasser. L'épisode 6 est pour cela fondamental qui traite des logiques de rente.

    La série n'est pas parfaite, pas plus que l'encyclopédie ne l'était. Mais elle tranche avec les "investigateurs" qui ne s'attaquent qu'aux symptômes et négligent d'offrir des solutions.. ou en offrent de fausses en forme d'impasse.

   HA

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2019 4 03 /10 /octobre /2019 13:23

 La valeur de la Fête ne se mesure pas en argent. La fraternité, les débats, la recherche de l'unité, la culture populaire à l'honneur sont l'essentiel.

 Mais l'argent mesure autre chose.  Pour que  les centaines d'abonnements à l'Huma se réalisent il y faut la compréhension que l'Huma a plus d'importance que Libération ou le Monde, organes de la gauche libérale dans la bataille pour le dépassement. Il y faut des diffuseurs et des acheteurs de la vignette , il y faut des stands dynamiques, des fédérations dynamiques, un village du monde dynamique.

   Depuis de trop longues années la fête était déficitaire, l'impitoyable bataille d'idées  était difficile et le désespoir partout présent. C'est l'honneur de l'Humanité et du PCF d'avoir fait front. Le bénéfice revenu est donc bien autre chose qu'un bénéfice : le début des retrouvailles entre le PCF et le peuple français.  Beaucoup de chemin reste à parcourir mais il vaut mieux avancer que reculer.

   Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2019 2 09 /07 /juillet /2019 06:51

Dans un article publié dans The Hill le 7 juillet, Jonathan Turley, professeur de droit à l’Université George Washington, s’en est pris aux autorités françaises pour leur politique en matière de liberté d’expression.  «La triste ironie est de voir la France prendre la tête des pays visant à restreindre la liberté d’expression. Autrefois bastion de la liberté, la France est aujourd’hui devenue l’une des plus grandes menaces mondiales pour la liberté d’expression». Nous ne saurions lui donner tort.

Mais les difficultés de l'Humanité sont ignorées  de cet Américain sûr de la supériorité de son pays.  Ni la façon dont sa propre presse ignore le prisonnier politique  Mumia Abu Jamal et quelques autres. Il n'a en viue que les restrictions sur internet qui est justement en France la partie la plus libre de l'information.

  Contrairement à lui nous ne donnerons en la matiuère aucun prix d'excellence : aux USA comme en France  la presse aux mains des puissances d'argent décide de ce qui peut être dit ou non, parceque celà devient une question de vie ou de mort pour ceux  qui la financent.

 Pour ceux et celles qui connaissent mal l'évangile, le titre se réfère à une parabole qui   nous explique qu'il est plus facile de voir la paille dans l’œil du voisin que la poutre dans le sien.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens