Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 09:34

Le compte d'exploitation 2019  validé par un commissaire aux comptes , l'Huma étant sous haute surveillance, est positif pour la première fois depuis bien longtemps.

 La péril n'est pas écarté , qui concerne toute la presse  et particulièrement prestalis et la distribution. Mais l'Huma a des atouts.   Ses lecteurs, sous des formes diverses ont apporté 4 millions d'euros.    Aucun autre journal ne connaît un tel attachement.  Les dépenses ont drastiquement diminué, parfois dans la douleur. Le Tribunal de commerce l' a compris.

  En 2020 avec des difficultés accrues le nombre d'abonnés augmente  et les recettes aussi.  Il a été vendu pour 600 000 euros de bon de soutien à la fête pourtant virtuelle et encaissé 800 000 euros  grâce au hors série.

 Pour le blog, ce constat rejoint d'autres constats. Le temps  de la fin de l'histoire autoproclamée est fini, la résistance retrouve des couleurs, particulièrement dans le secteur stratégique de la bataille d'idées.  Le marxisme redevient un outil de lecture du temps présent. C'est un péril mortel pour l'intellectuel organique  du capitalisme financier.     Si tous ceux qui aspirent au changement en prenaient conscience au lieu de se lamenter sur les mauvais coups , ce serait un grand pas en avant.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 09:14

Voici le titre d'une nouvelle : "La "capitale" du Nagorny Karabakh bombardée malgré le cessez-le-feu".

Le blog y voit une triple opération de distorsion de la réalité

  1  les guillemets à "capitale" comme chacun sait introduisent le  doute. Ce n'est pas une capitale.  On peut en dire tout autant de Jérusalem alors que dans ce dernier cas l'AFP ne met pas  de guillemets malgré ce que disent les habitants de Jérusalem Est.

 2- L'article  renvoie les deux adversaires dos à dos malgré le titre qui dit que c'est la capitale du Haut Karabakh qui est bombardée et non la capitale de l'Azerbaïdjan. Si tel avait été le cas , nul doute que le titre serait devenu "Agression contre l'Azerbaïdjan".

 3-  sous l'apparence de  la neutralité l'AFP prend parti pour l'Azerbaïdjan.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 06:44

 L’extrême droite et les discours islamophobes ou racistes s’enracinent, de manière insidieuse et durable, en particulier dans les talk-shows des chaînes d’info.  Il est désormais évident que nombre d’animateurs, journalistes et personnalités occupant des positions de pouvoir dans les hiérarchies éditoriales – jusqu’à leur sommet (patrons de chaîne et actionnaires) – font le pari d’un militantisme politique assumé ancré à l’extrême droite.

 Les rapports de force internes aux rédactions, tout particulièrement au sein de CNews, sont hautement dégradés, et  le pouvoir de décision des journalistes, comme leurs capacités d’organisation, se réduisent  . Le contexte social et économique du pays, comme la reconfiguration brutale et rapide du champ politique ne sont évidemment pas neutres dans cette affaire, parcellisation de la gauche reflux des luttes sociales victorieuses, recul de la perspective d’une inversion des rapports de forces par des mobilisations collectives et, par conséquent, tentations du repli, qu’il soit national, identitaire ou communautaire.

   Mais dans le même temps la 2 programme à une heure de grande écoute une dénonciation terrible de la colonisation, barrage contre le Pacifique de Duras dénonce l'Indochine de papa, et les réseaux sociaux jouent un rôle ambivalent, souvent positif.

   Nous interprétons cette situation comme la preuve que nos dirigeants prennent peur.  Les 80 % d'abstentionnistes prouvent que la conviction ne fonctionne plus. Reste la propagande. Promouvoir l'extrême droite  équilibre  avec la gauche  et permet que le "centre" c'est à dire la droite de Macron reste au pouvoir.  Inutile donc de pleurer sur la promotion de l'extrême droite. Elle n'est qu'une réponse à nos propres insuffisances et un rassemblement porteur d'espoir la balaierait.

HA

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 06:17

Alors qu'elle animait son émission Punchline, lundi 5 octobre 2020 sur CNews concernant la crise sanitaire le débat a dérapé, c'est à dire que le médecin macronien a été mis  en grosse difficulté. Pour éviter son KO  Laurence Ferrari a  lancé une page de publicité en poussant  ce qu'on appelle un coup de gueule. Il est en effet insupportable que les opposants utilisent CNews pour  s'opposer  au politiquement correct. Qu'on se le dise.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 08:24

Le reportage  de M6 sur l'Algérie contient un nombre considérable de vérités.  L'Algérie rentière du pétrole souffre. Les reportages reflètent la réalité des plus pauvres, et sur ce point nous n'avons rien à redire.

 Mais l'intention de nuire semble l'avoir emporté sur  le reportage nuancé. Nous en voulons pour preuve  : «Aux yeux de la loi, les femmes algériennes sont mineures à vie. Il leur est interdit de voyager ou de travailler sans l'aval d'un tuteur, leur père, leur frère ou leur mari.».  Une tendance combattue  du FLN à revenir sur le statut de la femme devient une loi d'état. C'est donc un mensonge, du moins dans les grandes villes, là ou la tradition millénaire est le plus mal acceptée par les femmes.

 Ce reportage a donc une destinée curieuse.  Rendant compte d'une réalité incontestable, il est rejeté même par les adversaires  maghrébins du pouvoir en place.  C'est que M6 est beaucoup moins critique avec Macron, et que s'inscrire dans la police  des esprits idéologique occidentale, ce n'est pas de l'information.

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 07:39

une étude publiée dans "nos articles"  par 100 paroles  prouve une vérité de polichinelle.

Les matinales radio nationales (France Inter, RTL, RMC, France Info et Europe 1)  sont des lieux stratégiques de l’espace médiatique. En témoignent leurs audiences : les plus écoutées cumuleraient 5 719 000 auditeurs .

Elles  dévoilent  selon une étude  de Pauline Perrenot et Lucile Girard  la misère du pluralisme politique, économique et social à l’antenne.

Sur une  base de données de  287 invitations les représentants politiques sont les plus présents (35%), avec les professionnels de la santé (22%), Les chefs d’entreprises (« Business ») représentent quant à eux 16% des interviewés. Ces trois catégories écrasent les autres invités, représentés de manière résiduelle : entre 4% et 6% pour les universitaires, les syndicalistes (tous confondus), les représentants d’établissements publics ou parapublics. Les catégories restantes représentent moins de 3% des invités : « Culture », « ONG », « Institutions européennes », « Autres ».

  • Les hommes représentent 81 % des invités (73 ù sur France Inter au mieux).
  • Le pluralisme politique est mis à mal. La République en marche cumule plus de la moitié des fauteuils (55 sur 101, dont 4 fois un député… et 51 fois un membre du gouvernement !) S’y ajoutent 3 invitations de représentants politiques étiquetés UDI ou Modem, alliés à la majorité. Les Républicains (membres actuels ou ex) cumulent quant à eux 24 passages, soit un quart des invitations, et le Rassemblement national, 5 invitations. Au total, les libéraux et l’extrême droite auront donc, un mois et demi durant, capté 86% des invitations politiques des cinq principales interviews matinales de ce pays !  Reste, évidemment, fort peu de place… Le Parti socialiste et Europe Écologie les Verts totalisent respectivement 2 et 1 invitations. La France insoumise, quant à elle, sera représentée à seulement trois reprises (Jean-Luc Mélenchon est invité une fois sur Europe 1, une autre sur France Info et Alexis Corbière est intervenu dans la matinale de France Inter).
  •  Le Parti communiste est inexistant, de même que le Nouveau parti anticapitaliste et Lutte ouvrière.
  • À noter, également, l’ouverture quasi nulle des matinales à l’international : hormis une ministre allemande et une seconde, espagnole, les radios ont très peu tendu le micro à des personnalités étrangères pendant la période étudiée, alors que le contexte de pandémie mondiale le justifiait d’un point de vue journalistique. Quand des points de vue extra-hexagonaux ont été représentés, ce furent exclusivement ceux des hauts responsables libéraux des institutions européennes . .
  • Les chefferies entrepreneuriales (catégorie « Business ») et leurs représentants syndicaux (FNSEA, CPME, Medef) représentent en effet à elles seules 17% des invités … contre 1% pour les représentants de salariés (CGT et CFDT).

Le constat est sans appel : les voix de gauche ont littéralement été écrasées pendant la période étudiée. Offrant ainsi une démonstration de l’anémie du pluralisme politique dans les lieux clés de l’espace médiatique que sont les matinales radiophoniques et notamment le service public.

 

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2020 6 05 /09 /septembre /2020 08:47

Dans les années 80 Libération a clairement supplanté l'Humanité comme organe représentatif de la gauche, désormais  convertie au libéralisme. Son lectorat et ses moyens financiers étaient symbolisés par l'épaisseur du journal comparée à la maigreur de l'Humanité.

   Mais les  temps ont changé avec la perte d'influence de l'hégémonie libérale. Libération subit l'effondrement du PS.  Comme tous les journaux son prix de revient est très supérieur à son prix de vente.  La publicité et les couvertures bancaires y pourvoient de moins en moins. Le déficit grandissant menace le journal et la presse écrite. Libé meurt des solutions qu'il a contribué à faire triompher. Altice bat en retraite  sans être réellement remplacé.

  Ne croyez pas que le blog se félicite des malheurs de Libération. Son contenu , dialectiquement , dépassait les options de sa direction, comme l'école des popes russe, en apprenant aux enfants la lecture et le calcul a participé à la révolution russe de 1917.

  Le lectorat social démocrate ne se précipiterait  pas vers l'Huma et une partie des idées de la gauche seraient moins bien défendues.

   Une loi protégeant la presse écrite  de toutes opinions , vecteur du débat politique, s'impose. Et c'est TOUTE la presse écrite d'information qui en a besoin.

  Un évènement récent le prouve. Georges Malbrunot est journaliste au Figaro. il suit Macron au Liban. Dans sa conférence de presse, ce dernier raconte des salades sur les intentions françaises. Malbrunot se lève et  informe les autres journalistes:  la France à l'intention de sanctionner les dirigeants  libanais. Macron est évidemment furieux. Un journaliste de droite a fait son travail de journaliste, il n'a pas relayé le double langage de la propagande macronienne.

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 08:29

Du 4 au 13 septembre la fête de l'Huma sera un évènement  en Ile de France et par ricochet en France  : braderie avec le secours populaire, multiples concerts et débats, espace livre, expositions, cinéma, avec forcément l'obligation de s'inscrire, mesures draconiennes contre le COVID  l'exigeant.

  Pour 25 euros vous pouvez participer mai aussi soutenir.  pour la première fois le bon de soutien sera déductible des impôts.

Pour souscrire bon de soutien   et suivez le guide.

Partager cet article
Repost0
24 août 2020 1 24 /08 /août /2020 07:26

L'article original complet  se trouve chez 100 paroles fil actualité

Sale temps pour les photographes ou légendeurs enfumeurs. Naguère, il fallait des mois pour découvrir que la photo de (par exemple) soldats chinois tabassant des Tibétains avait été prise au Népal. Désormais, avec l’application InVID (In Video Veritas), le mensonge peut-être démenti sur le champ.

Quelques exemples d’actualité :
- Une ouïghoure ensanglantée à qui un bourreau Han arrache les ongles. InVid : vidéo tournée en 2004 à Chicago avec une actrice.
- Un bébé ouïghour tenu en laisse et mangeant dans une gamelle pour chien. InVid : photo diffusée en 2015 aux Philippines par la mère (indigne) de l’enfant.
- Un Ouïghour nu frappé au sol par un militaire ? InVid : tabassage d’un truand par un soldat indonésien en mai 2017..

Il reste les témoignages d’inconnus non photographiés dont le nom a été changé et qui vous racontent en gros ce que montrent les photos citées plus haut et avec assez d’imprécision (date, lieu…) pour que nul ne puisse aller vérifier.

Pour le blog cela entre dans la perte d'efficacité de l'hégémonie,avec  les vidéos de policiers matraqueurs  qui contredisent la propagande officielle et la divulgation des informations secrètes  par les Snowden ou Assange. C'est une très bonne nouvelle.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 09:39

 L'argent, l'audience, peut être des calculs politiciens  conduisent Macron à rétrécir toujours plus l'espace médiatique  public. L'Outremer n'aura plus que les séries américaines , ce qui n'est pas un progrès.

   Les déclarations gaullistes s'accompagnent de l'acceptation du déclin, le service public est toujours attaqué, le libéralisme  est  incapable de se remettre en cause.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens