Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 09:26

La Libre Pensée ne signera pas la Charte de la honte

Espace Martin Luther King, 27 Boulevard Louis Blanc, 34000 Montpellier

Mél : groupeunivlp34@yahoo.com

Blog : www.facebook.com/lp34universites.fr

Les citoyens sont libres de penser ce qu’ils souhaitent de la politique du pays conduite par un gouvernement et libres de s’associer comme ils l’entendent, indépendamment du pouvoir municipal dès lors que l’objet de leur association revêt un intérêt général et ne contrevient pas aux dispositions de loi sur la liberté d’association de 1901. Le conseil municipal de Montpellier, jamais consulté sur cette charte, soutient-il cette initiative ? Si oui, qu’il le fasse savoir ! Car comment parler de « démocratie » et de « liberté d’expression » quand on étouffe discrètement tout débat sur un sujet qui se voudrait son porte étendard ? Ces chartes sont inutiles concernant l’utilisation des fonds, compte tenu des dispositions juridiques en vigueur, et constituent une instrumentalisation opportuniste de la laïcité à des fins politiques. Pour preuve localement : le conseil municipal a voté il y a trois semaines et pour au moins la 11ème année consécutive une subvention au culte catholique de saint Roch.

On demande donc aux associations de promouvoir la laïcité, ce qui n’est pas de leur ressort, alors que le conseil municipal ne l’applique pas lui même pour le culte catholique quand c’est justement là et pas ailleurs que la loi de 1905 doit s’appliquer. Ubuesque.

Partout en France, des chartes de laïcité fleurissent, souvent sous l’impulsion des mairies de droite comme à Nice ou en région IDF, et ouvertement hostiles aux musulmans.

Le gouvernement a pourtant été obligé de les abandonner, ces « chartes », dans son énième mouture de la loi  " confortant les principes républicains"  au profit d’un " contrat républicain ", redondant avec la législation actuelle comme le rappelle le HCVA (haut-commissariat à la vie associative) sollicité, pour avis, sur ce texte. Le projet de loi affirmant même que « [le]contrat d’engagement républicain, dont le contenu est délimité par la loi, ne saurait étendre l’application du principe de laïcité au-delà de l’administration et des services publics ».

Non, la laïcité, ce n’est pas subventionner le culte catholique pour aller ensuite demander aux associations si elles ne seraient pas suspectes de séparatisme.

Non, la laïcité, ce n’est pas montrer du doigt les femmes voilées pour aller ensuite comme Maire aux premières loges des fêtes d’une Eglise qui est dirigée exclusivement par des hommes. Manifestement, dans le cas du culte catholique, les grands discours sur l’égalité homme femme disparaissent comme par enchantement. La tradition, sans doute ; le tourisme spirituel, sûrement.

Non, la laïcité ce n’est pas faire croire que l’on peut lutter contre le terrorisme avec des chartes en direction des associations, comme s’il y avait un lien, et comme si la mise en place d’une charte allait régler un problème qui est de l’ordre de la sécurité intérieure.

Non, la laïcité ce n’est pas d’aller régenter les cultes en empêchant la vente de mosquée, sous prétexte de refus « d’ingérence » étrangère, tout en ne trouvant rien à redire de celle du Vatican qui dirige l’Eglise catholique et ses actions, dont la réaction contre le mariage pour tous. Ce qui est intolérable pour les uns ne l’est plus pour les autres : c’est la laïcité à la sauce Manuel Valls !

Non, nous ne signerons pas !

Nous attendons donc avec impatience que la municipalité expulse, au nom de la « laïcité », la plus vieille association laïque de France du local qu’elle occupe à Montpellier. .. Nous formerons un recours au tribunal administratif contre cette charte.

La Libre Pensée mènera cette bataille avec tous ceux qui veulent défendre la laïcité et n’acceptent pas ce détournement honteux !

Le point de vue du blog :  il donne la parole à qui la demande dans le combat commun. S'il n'est pas lui même anticlérical  il approuve la dénonciation du deux poids deux mesures que contient ce texte et appelle à fonder une laïcité du XXIème siècle incluant la lutte contre toutes  les discriminations.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 08:15

 La Libre Pensée après avoir  analysé avec précision et justesse  les enjeux nationaux  et locaux de cette charte refuse avec   Rencontres  Marx  de la signer.
A   la mairie  de Montpellier  ,pas de  débat ni vote en Conseil  Municipal, ce qui n'est pas acceptable sur un sujet aussi important.
 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 11:52

Avec ses élèves de Cours Moyen il avait étudié des extraits de la Bible. Comme un document et non un texte sacré. La Rectrice  d'Orléans l'a sanctionné  d'une  mutation pour prosélytisme.  C'est à elle de décider ce qui est laïque ou pas.  La Cour d'Appel administrative dit non à la rectrice qui prend une véritable gifle.

    Dans le même ordre d'idées mais malheureusement en sens inverse le socialiste qui préside le Conseil Economique et Social Régional veut créer des "cours de laïcité" et former les enseignants en conséquence. Mais il s'agit de la laïcité de Macron. La police des idées en quelque sorte. Il devrait s'inspirer de l'exemple orléanais et abandonner cette fausse bonne idée.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2020 1 14 /12 /décembre /2020 08:51

Du débat d'idées intense autour de la sécurité et de la laïcité fait émerger ce qui sera probablement un des piliers du nouvel intellectuel organique de la multitude en construction.

Trois idées -force font l'unanimité (pour ceux évidemment qui désirent le changement).

 1-  La loi Macron est fondamentalement dirigée contre l'Islam pour des raisons politiciennes. Il s'agit de surfer sur le rejet des attentats islamistes en amalgament terroristes et croyants. Il n'y a pas de lien entre attentats et laïcité, même Macron le sait, une nouvelle loi n'aura aucun effet.

 2- L'état laïque n'est pas chargé d'organiser les religions,  les préfets n'ont aucune   légitimité à surveiller tous les 5 ans une  association religieuse, l'état est neutre vis à vis des religions, la liberté d'opinion est totale.  On a le droit de revendique un état religieux, d'être contre l'IGV. Ce sont les ACTES contraires à la loi qui sont condamnables

 3 C'est une loi liberticide, aspect le plus mis en valeur, nous n'insisterons pas.

 Au fur et à mesure  que le débat se poursuit, la logique concordataire de Macron dévoile d'autres aspects.

     * La logique concordataire c'est  la tentation de l'Etat d'organiser les religions.1905 a mis fin à des siècles de guerres de religion en France mais n'a pas aboli la tentation concordataire. L'Alsace-Lorraine rétribue le clergé, la Guyane a un statut datant de Charles X, Les ajouts de Pétain du 25 décembre 1942 n'onr  pas été abolis. La loi de 1905 ne s'applique pas en politique extérieure . Macron vient de loin aussi.

    * La loi de 1905  était prudente. L'Etat a  négocié 17 ans avec l'Eglise catholique, accepté le port de la soutane et de la cornette dans la rue, les cloches et les processions. Comme les fondamentalistes musulmans l'Eglise était contre la démocratie. C'est à Jésus Christ non élu  qu'elle obéissait.

     * Nombre d'articles du projet réinventent l'eau chaude.La polygamie ou le mariage forcé sont déjà condamnés   même   si notre justice faute de moyens ne s'en aperçoit pas toujours.

    * la nouvelle loi introduit le droit pour les religions de tirer profit de biens non religieux (hôtels, appartements...), ce que la loi de 1905 interdisait. La laïcité est donc violée.

  * Comme le disent de nombreuses associations ce projet de loi ne s'applique qu'aux associations. Pourquoi ne pas exiger la même chose des conseils d'administration des entreprises par exemple, notamment sur la mixité?

C'est en réalité un des fondements de notre tradition républicaine qui est attaqué. Pas question de l'accepter.

 HA

La conférence de presse de Mélenchon et Corbières à l'Assemblée   a été  une importante source d'information sur ce sujet

 

  -

    

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 11:32

Nous avions évoqué hier un possible rétropédalage,cet article semble nous donner raison.  Cette opération déminage met Delafosse en difficulté, le faisant apparaître plus macronien que Macron.

  Comme les trois décrets liberticides sont rigoureusement synchrones avec ces propos rassurants et que nous nous fions plus aux actes qu'aux paroles, nous ne sommes pas du tout rassurés.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 07:42

Après un entretien et une "déambulation" dans le centre-ville, ils se rendront dans le local de l’association La Bougeotte, pour évoquer la laïcité en ruralité." (internet  Jean Marc Aubert)

 Il semble donc que l'acceptation de la charte macronienne  reste  une obligation pour recevoir des subventions.  Et que pour Delafosse et son équipe  le  choix désastreux du grand écart qui va en résulter soit assumé.

 Attendons toutefois confirmation pour savoir s'il s'agit d'une retraite élastique ou d'un choix maintenu. Et la question de la mosquée de la Paillade  qui pourrait devenir  marocaine achèvera de compliquer l'équation. L'étau se resserre pour le maire de Montpellier.

NB : les  guillemets dans la citation sont du blog et pas de l'auteur. Nous ignorons en effet ce qu'est la déambulation  dans un débat et recusons  le contre emploi du terme principes républicains pour défendre l'inverse.

 

 
 
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 09:21

Au moment où Macron recule au niveau des mots Delafosse plus royaliste que le roi maintient l'obligation d'y souscrire  si une association veut une subvention. En prime France Bleu accuse la Libre Pensée de ne pas être laïque parce qu'elle attaque la Charte (elle n'est pas la seule)

 Aussi comme France bleu vous y invite  vous devez vous prononcer rapidement. Profitez en pour une fois que l'on vous donne la parole. Pour le moment les non l'emportent, pour le plus grand plaisir du blog.

https://www.facebook.com/FranceBleuHerault/posts/10158999919882329

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 08:12

Au même moment où Macron  affirme dans une loi en préparation que chacun doit respecter en France les "principes républicains", ce qui implique la neutralité de chacun vis à vis du fait religieux (cela valant surtout pour les musulmans)  a annoncé ce jeudi 19 novembre son intention d’accorder une assistance humanitaire au Haut-Karabakh ainsi  de protéger le patrimoine culturel et religieux de cette région, lors d’entretiens en visioconférence avec le Président azerbaïdjanais et le Premier ministre arménien, a déclaré l’Élysée.

 Sauf peut être pour Macron et ce n'est pas sûr , difficile de  trouver une cohérence entre les intentions affichées et les actes.

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 14:22

L'intense bataille des idées n'aura pas été inutile. Les termes laïcité et séparatisme disparaissent du projet de loi  discuté en décembre.

 Désormais les associations qui demandent une subvention devront se conformer  aux principes républicains ce qui est tellement vague  que cela devient acceptable pour toutes.

 Mais dans cette loi fourre tout, les musulmans restent la cible et la liberté des maires , des journalistes  et des associations en prend un coup. Les violences policières restent possibles. Comme toujours  son application, si elle est votée, sera affaire de rapports de forces. Mais si on considère l'objectif, exclure les quartiers populaires du jeu politique, il ne sera pas atteint.  Le roi Macron n'est pas tout puissant mais il peut encore mordre.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 08:11

Bouamama nous ramène   opportunément à  1979 . Les Etats-Unis  sont  sonnés par la victoire du peuple vietnamien, les indépendances de l’Angola et du Mozambique sont  arrachées par la lutte populaire en dépit du soutien de l’Otan , la révolution sandiniste triomphe au Nicaragua.

 Zbigniew Brzeziński,est  conseiller à la sécurité nationale de Jimmy Carter, que nous continuons à considérer comme progressiste.   Il élabore une stratégie d’affaiblissement de l’ennemi soviétique en soutenant et armant des fanatiques religieux dans la logique connue : « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ». Le 3 juillet 1979  la colombe Carter   signe la première directive sur l’assistance clandestine aux opposants du régime prosoviétique de Kaboul. » Brrzezinski assume dans son livre , il en est fier.

"Regretter quoi ? Cette opération secrète était une excellente idée. Elle a eu pour effet d’attirer les Russes dans le piège Afghan et vous voulez que je le regrette. Le jour où les Soviétiques ont officiellement franchi la frontière, j’ai écrit au président Carter, en substance : « Nous avons maintenant l’occasion de donner à l’URSS sa guerre du Vietnam. » De fait, Moscou a dû mener pendant presque dix ans une guerre insupportable pour le régime, un conflit qui a entraîné la démoralisation et finalement l’éclatement de l’empire soviétique. […] Qu’est-ce qui est le plus important au regard de l’histoire du monde ? Les talibans ou la chute de l’empire soviétique ? Quelques excités islamistes où la libération de l’Europe centrale et la fin de la guerre froide ?"

  Tout est dit qui triomphera ailleurs pour peu de temps mais se pérennise encore.

 Il ne s’agit pas de réduire ces différents conflits à la seule ingérence étrangère par l’instrumentalisation de groupes fanatiques mais de souligner que celle-ci est incontestablement une des modalités de la lutte pour le contrôle des sources de matières-premières stratégiques et d’énergies, des voies géostratégiques et pour l’affaiblissement des concurrents.

Et Macron et consorts, leurs héritiers, osent nous donner des leçons de laïcité.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens