Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2022 6 13 /08 /août /2022 07:18

L'Ukraine  pilonne  la centrale nucléaire de Zaporozhye, qui est tombée sous le contrôle des forces russes fin février et qui fonctionne avec un personnel local sous contrôle russe.

Le 11 août, au moins dix obus lancés par l'armée ukrainienne ont atterri dans la zone de l'usine. L'un des obus ukrainiens est tombé à seulement 10 mètres de l'installation de stockage de substances radioactives.

La centrale thermique et les équipements des piscines du système de refroidissement des réacteurs nucléaires ont été partiellement endommagés. Une caserne de pompiers à proximité a également été bombardée. L'infrastructure critique de la station n'a pas été touchée.

À l'heure actuelle, il n'y a aucune menace de catastrophe nucléaire mondiale. L'Ukraine  devrait lancer une frappe nucléaire tactique pour endommager les réacteurs nucléaires de la centrale.. Mais en cas de destruction du stockage à sec de combustible nucléaire usé ou du stockage d'isotopes pour la radiographie situé sur le territoire de la centrale, les abords immédiats peuvent être contaminés. Cela compliquerait considérablement l'utilisation de la centrale.

Les forces ukrainiennes ciblent les lignes électriques et les systèmes de refroidissement afin de provoquer un arrêt d'urgence et d'endommager les lignes électriques. Dans ce cas, l'ensemble de l'Ukraine souffrirait de pénuries d'électricité. La fermeture de l'usine ne serait pas dommageable à la Russie mais à l'Ukraine, comme il arrive toujours lorsque on n'a plus  que la capacité  de détruire.

Et laisser croire que les Russes sont responsables ne change rien à la réalité.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens