Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 07:12

L'astro physicien mondialement connu Jean-Pierre Luminet est interviewwé par l'Huma sur deux pleines pages. Faute de compétence nous n'avons pas d'avis sur les perspectives de l'astrophysique.

 Mais l'Huma lui demande s'il conseillerait l'astrophysique à un jeune étudiant. La réponse est édifiante.

" Pendant de nombreuses années j'ai encouragé les jeunes. Je suis  malheureusement aujourd'hui bien plus réservé. Non pas que le métier d'astrophysicien (ou plus largement de chercheur) soit devenu moins passionnant.

MAIS IL SE HEURTE MAINTENANT,A CAUSE DES DÉPLORABLES POLITIQUES SCIENTIFIQUES  CONDUITES EN FRANCE DEPUIS ENVIRON DEUX DÉCENNIES A TELLEMENT D'OBSTACLES,DE BARRIÈRES,DE CONTRAINTES,,VOIRE DE DEPRECIATIONS DE TOUTES SORTES (SALAIRES DÉRISOIRES PAR RAPPORT AU NIVEAU DE COMPÉTENCE REQUIS)  QUE CELA RELÈVE DE L'APOSTOLAT.

Je suis effaré quand je compare ma propre situation de jeunes chercheur d'il y a quarante ans, libre de choisir les sujets qui m'intéressaient alors qu'ils n'étaient pas encore à la mode (je pense notamment aux trous noirs), à celle des jeunes qui abordent aujourd'hui la recherche dans notre pays.... Il leur faut tout de suite présenter un projet de recherche bien ciblé pour avoir une chance d'être financé par une agence française ou européenne.

ALORS QUE PAR DÉFINITION LA RECHERCHE EST IMPRÉVISIBLE ET C'EST DE CETTE IMPREVISIBILITE QUE NAISSENT LES PLUS GRANDES INNOVATIONS."

Le blog se permet d'ajouter à ce constat que les projets "bien ciblés" sont ceux laissant augurer des profits. Tuant la poule aux oeufs d'or, le capitalisme rentier signe  l'arrêt de mort de la supériorité occidentale dans ce secteur qui tolérait "un gaspillage" permettant de découvrir ce qu'on ne cherchait pas, les exemples pullulent .   Le plus connu étant la pénicilline qui procure pourtant de gigantesques profits à Big Pharma.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2020 7 20 /12 /décembre /2020 07:55

South Front annonce que le vaccin  développé par le Vector Research Center de Rospotrebnadzor (Russe)  est capable de produire des anticorps contre le virus.  Cela aurait été vérifié par un essai sur 100 volontaires.

 Si   c'est confirmé par la réalité , c'est un formidable progrès. Les études ont commencé en 2011.

Pour le blog (sous réserve de vérification) , c'est le deuxième coup de semonce pour la sciences occidentale hégémonique, après la G5 chinoise.

 Depuis des siècles la formidable avance de l'Europe puis de l'occident provient de sa capacité à investir tous les secteurs pour faire avancer le savoir. Le brevet n'existait que pour la technologie.  Un nombre considérables de découvertes  sont dues au hasard et aux esprits préparés. Il est difficile de concevoir quelque chose qui n'existe pas. Fléming ne cherchait pas la pénicilline. Un certain gaspillage est nécessaire, beaucoup de chercheurs ne découvrant rien de notable.

  Depuis les années 90 un formidable changement s'est produit. Le "gaspillage"  n'est plus permis en occident, la priorité ce sont les actionnaires et les dividendes jamais assez élevés.

  Notre SANOFI a supprimé des milliers de postes de chercheurs  dans des  secteurs "non rentables". Lentement et sûrement la recherche s'est rabougrie, de moins en moins de médicaments  sont inventés et beaucoup ne sont plus  fabriqués. Et l'appui de l'Etat devient impérieux, lois, expertises et cadeaux fiscaux pour concevoir le même médicament en plus cher.

 Le boomerang revient dans la figure de Big Pharma.  Sous d'autres cieux d'autres choix audacieux préparent mieux l'avenir. On peut le nier en jouant sur la peur, pas l'effacer. Et tout à coup l'impensable devient réalité.

 Lecteurs, lectrices sachez le, ce ne sont pas les armes qui fonderont la supériorité dans le futur mais la capacité à surmonter des épreuves comme le SIDA, le COVID, la pollution,  et à répondre aux besoins des peuples. C'est ce qu'on appelle la science. Et un peuple qui abandonne sa recherche fondamentale devient un peuple en déclin.

NB    Le passé a prouvé que le succès  militaire a suivi le progrès scientifique . Pendant la grande Révolution, en  juin 1794 à Fleurus  la France seule a vaincu l'Europe contre révolutionnaire. Tous les savants éminents y ont participé. C'est un ballon captif plus léger que l'air  qui a  dominé de plusieurs centaines de mètres le théâtre des opérations et a donné à Jourdan  grâce aux signaux du télégraphe de Chappe la connaissance de toutes les manœuvres , ce dont aucun général n'avait disposé avant lui. Avec la poudre de qualité , les alliages,  la formation supérieure des officiers artilleurs entre autres. Et les autres pays ont su par la suite en tirer la leçon.

La véritable garantie de l' indépendance de la France, ce n'est pas la puissance militaire et la bombe mais la valeur de son enseignement et de la recherche, qui sont DES INVESTISSEMENTS.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 11:27

Le capitalisme a eu la capacité de construire à Arecibo( Porto Rico), l'extrême sud des USA,  un télescope de  305 m de diamètre dont la seule fonction était de regarder l'univers, ce qui n'engendrait aucun profit. L'Université de Floride et une agence des USA géraient le monstre mythique,utilisé par les astronomes du monde entier. Certes les nouveaux télescopes  inspectent l'univers par d'autres procédés,  mais le très grand  miroir garde toute son utilité.

Le temps de la baisse des dépenses publiques  est venu en occident. Celui des cadeaux fiscaux aux ultra riches aussi. Et l'Université et l'Agence se trouvèrent  bien démunies quand vint le temps de la rente financière.

  Maintenir un miroir de la taille de trois  terrains de football en état de marche est compliqué. Le poids est énorme. Le défaut d'entretien se paye cash. Qu'un câble craque et c'est la catastrophe. Surtout quand manque la volonté de réparer.

 Signe des temps, lorsque Arecibo s’écroule, un télescope chinois encore plus grand prend le relais.

 C'est bien de la fin d'un monde, celui du capitalisme conquérant qu'il s'agit.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2020 7 22 /11 /novembre /2020 08:21

Ces deux pays  ont déposé une proposition devant l'OMC   (car notre santé est une marchandise).  La propriété intellectuelle  (c'est à dire le brevet)  serait suspendue lorsque le monde serait menacé.

  La vieille revendication de nos "enragés" de 1793, le droit à l'existence l'emporte sur le droit  de propriété, reprend vie. L'OMC étant ce qu'elle est, à genou devant les multinationales,  ils n'obtiendront probablement pas satisfaction mais pour la première fois un organisme international outil du capitalisme rentier est placé devant ses responsabilités : les milliards de big pharma ou le devenir des peuples du monde, la bourse ou la vie.

  Les génériques ne sont pas des contrefaçons, ils sont le seul moyen de tomber sous les deux dollars  pour une dose de vaccin , et donc de  rendre ce dernier accessible à tous les pays. Et Pfizer et consorts hurlent à la mort.

  Big Pharma monstre mou est tout nu désormais et aucune charité ne pourra le rhabiller..

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 08:53

Deux coups de fil en quelques minutes montrent que notre brève a été interprétée comme une incrédulité moqueuse.

  Rassurons lecteurs et lectrices: le trou de l'ozone existe , des savants le scrutent constamment au dessus de l'Antarctique, et le blog n'en doute pas une minute.

 La question mal formulée  devient donc : pourquoi le trou de l'ozone a-t-il disparu de la une de nos médias et des têtes de leurs cibles, y compris vert foncé ?

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 08:25

Un lecteur nous demande de vous informer : le trou de l'ozone a disparu. Où a-t-il pu passer, après tant d'années où il menaçait notre existence ?

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 09:33

C'est une médaille aussi prestigieuse que les Nobel. Françoise Combes  est déjà académicienne des sciences et  mondialement connue. Elle dirige une équipe nombreuse. Que ce soit une femme est significatif d'un mouvement lent mais irréversible.

  En apparence son secteur d'intervention nous concerne de moins près que les travaux d'Emmanuelle Charpentier. Mais Newton, Galilée, Copernic aussi étaient des astronomes. Ses recherches portent sur la création et l'évolution des galaxies, immenses conglomérats.Le système solaire est un fragment de la galaxie que nous nommons  voie lactée. Son équipe  a montré comment les galaxies naissent, échangent de la matière, fusionnent puis s'arrêtent de former des étoiles lorsque l'approvisionnement en gaz cesse.  L'échelle est le milliard d'années.

Ses observations l'ont conduite à abandonner sa thèse initiale sur l'antimatière symétrique de la matière. Un excès de matière très faible fait  que nous existons !

Autant dire que ces travaux dépassent largement notre entendement et que les capitalistes ne sont pas tentés d'investir dans un domaine ne générant pas de profit.

 Citoyenne , elle constate qu'il est de plus en plus difficile de décrocher un poste dans le secteur, ce qui défavorise les femmes.La recherche publique est la grande victime du capitalisme rentier. Pour ceux qui penseraient qu'avons nous à faire de l'astrophysique, la grande  leçon des siècles nous apprend que le savoir est un et prend des directions varièes. Un blocage dans un secteur freine ailleurs . Pour construire les observatoires modernes qui captent la lumière mais aussi les ondes diverses il faut inventer du matériel, affiner la précision, ce qui peut rejaillir sur la vie quotidienne.  L'astrophysique est aussi précieuse que les autres branches du savoir humain.

L'article  d'Anna Musso est dans l'Huma du vendredi  9 octobre

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 04:36

La maîtrise  du "ciseau moléculaire" lui a valu (avec l'américaine Jennifer Doudna)  le Nobel de chimie.

  Le blog y voit en premier une nouvelle manifestation de la capacité inhérente à l'espèce humaine, qui fait que des esprits préparés se libèrent des pesanteurs de la religion, de la morale communément admise, des peurs invalidantes , bâtissent une hypothèse hardie et la mènent à bien. S'attaquer au génome, c'est l' équivalent de Copernic qui  ose découvrir que la terre tourne autour du soleil et n'est pas le centre du monde.

   Tailler dans le gène défectueux, permettre à terme que les maladies génétiques qui invalident, tuent et désespèrent soient vaincues est un grand pas pour l'humanité.

  Si nous sommes bien informés, la technique a été publiée, aucun brevet n'a été déposé, le profit est absent de la démarche. Tous les chercheurs aptes à le comprendre pourront en faire leur miel.

   Que ce soit deux femmes dans un monde d'hommes qui aient réalisé cet exploit ajoute à notre bonheur. Dans le capitalisme encore triomphant le monde futur émerge, et c'est très bien.

  Que les premiers mots  d'Emmanuelle Charpentier habitant et travaillant aux Etats Unis aient été pour réclamer (entre autre) des moyens pour le CNRS nous ravit . Encourager les jeunes filles et femmes à tenter des carrières scientifiques encore plus.

   Alors que tant d'esprits rétrécis nous insufflent la peur de l'avenir, la peur des sciences, la peur du progrès, c'est une magistrale leçon d'optimisme.   Nous savons parfaitement que big pharma veille , que le pire est aussi possible.  Mais l'humanité a de la ressource et nos deux prix Nobel le prouvent.

   HA

 

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 08:20

Près de 15% des formes graves du Covid-19 s'expliqueraient par des anomalies génétiques et immunitaires entraînant la défaillance d'une puissante molécule antivirale, naturellement produite par l'organisme en cas d'infection, selon les travaux d'une équipe franco-américaine.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 10:27

Les lois de la physique sont formelles. Sur terre,  un wagon de chemin de fer lourdement chargé  , une fois la force d'inertie vaincue, peut  être déplacé sur un rail horizontal par un être humain, on dit que le travail est nul.

 Mais dès qu'il y a pente il en va tout autrement, il faut une puissante locomotive.

 Une autre loi rend pour le moment impossibles les puissantes batteries qui pourraient accumuler de gigantesques quantités  d'électricité. Cela rend difficile  pour le moment l'utilisation de l'éolien  et du photovoltaïque, le stockage étant impossible.

 Dans l'espace des  piles  à hydrogène propulsent certes des tonnes mais en état d'apesanteur.

 On pourrait croire ces données connues et admises de tous.

Et pourtant l'escroquerie  de Nikola rapportait 30 milliards de dollars !

Il prétendait propulser un gros camion d'une autonomie de 1000 km, rechargeable en 15 minutes.  Comment des dirigeants "de haut niveau "  de General Motors ont-ils pu être floués ? Une formation financière révèle de gigantesques failles. S'y ajoute un autre scandale, les authentiques scientifiques qui mettaient en garde ont été écartés, la puissante odeur de fric rendant fou tout ce petit monde.  La "preuve" d'un camion DESCENDANT  une route  a été gobée. Il aurait pu le faire sans moteur.

Le blog  l'affirme : une formation qui expulse  la physique  du cursus pour le plus grand nombre n'arme pas pour le futur.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens