Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 11:00

A l'initiative du député PCF Alain Bruneel  600 personnes  ont formé une chaîne humaine autour de l'hôpital de Douai pour que vive le service public. il n'y avait donc pas que des professionnels de santé ! Le lien a été fait avec l'évasion fiscale  et les cotisations patronales impayées. 

  C'est nouveau et cela va dans le bon sens !

Partager cet article
Repost0
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 09:51

Il fut un temps où mentir suffisait. Aujourd'hui, quand Philippe explique qu'il ne privatise pas le rail, plus personne ne le croit. Sa seule chance : la division de l'adversaire.    Mais là aussi ça bouge, les convergences s'affirment.

   Lorsque Besancenot  (ou un autre) ressurgira dans les médias en monsieur plus, ce sera bon signe. Les libéraux commencent à avoir peur du rassemblement.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2018 6 07 /04 /avril /2018 10:35

Carrier  est un établissement d'Aubagne  qui fabrique des frigos industriels. FO est le syndicat majoritaire, ce qui n'est pas l'indice d'une formidable combativité. Pour la première fois depuis trente ans une grève suivie à 85 % change la donne.

Les étudiants et Lycéens  après 20 ans d'atonie  refusent la sélection,  résultat des moyens en baisse que l'on subissait avant en maugréant, et posent donc un problème de financement  qui dépasse l'université. Les Urgences Hospitalières  en crise sont au coeur du débat.

 Un peu partout ça bouge, et la confusion est remplacée par les synergies. L'état de grâce est loin pour Macron. L'anniversaire de mai 68 s'annonce comme autre chose qu'une commémoration !    Les cheminots ne sont pas seuls.   Et les citoyens et citoyennes s'en mêlent.   Enfin on sort des débats creux.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2018 6 07 /04 /avril /2018 08:19

réunion de notre Assemblée Citoyenne des 1° et 8° circonscriptions de l'Hérault

        vendredi 13 avril à partir de 18h30  à Fabrègues au Centre Culturel José Janson, rue Jean-marc Rouan

                        un casse croute est prévu en fin de réunion

Ordre du jour : Comment être utile aux luttes en cours ? Quelles propositions d'action pour notre AC ?

 Face aux attaques tous azimuts de ce gouvernement au service des riches, des mouvements sociaux éclatent partout : cheminot, étudiants, EHPAD, hospitaliers, Carrefour, centres de tri, collecte des déchets, ...

 Nous vous proposons de réfléchir et décider ensemble à ce que nous pouvons faire pour soutenir et aider ces mobilisations. Dans nos villages et quartiers, il y a place pour une expression sur la politique réactionnaire de ce gouvernement, sur les réactions populaires qu'elle provoque et sur la construction d'une alternative.

 

N'oubliez : vous pouvez consulter le site http://www.100-paroles.fr/nos-articles/:   il est à la disposition des tous les citoyens et particulièrement des membres de l'Assemblée Citoyenne. Vous pouvez y envoyer des infos ou des réflexions.

            Amicalement,

                     La coordination13 avril Fabrègues

Partager cet article
Repost0
4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 09:08

Les sondages ne doivent pas être pris à la légère. Ils ne sont pas innocents et ne posent jamais les vraies questions. Mais même orientés, la vérité de l'opinion apparaît dans leurs résultats.

Il est courant de mesurer la popularité du chef de l'état et du premier ministre , ce qui laisse souvent perplexe. BVA dans le dernier exercice concernant Macron et Philippe note certes une baisse (ce qui n'a rien de nouveau)  mais   surtout un phénomène NOUVEAU. " On commence à déceler, chez de nombreux Français qui nous ont confié ces sentiments une certaine mise à distance" .     Ce n'est plus  un trop plein de reformes qui est perçu  " ce serait plutôt  un manque de sens ou de cohérence.Autrement dit" pourquoi on fait ça et comme ça".  BVA (et surtout le client)  ne cherche pas à le  mesurer . Mais les questionneurs le perçoivent.

L'hégémonie libérale suppose  l'adhésion  implicite. On est convaincu sans en avoir pleinement conscience. Le doute, la distanciation, c'est la mort de l'hégémonie. Il faut évidemment  la remplacer  dans la tête des Français par une autre, le doute ne menant qu'à l'abstention., Celle du rassemblement qui aura à son tour la capacité de convaincre majoritairement : la santé pour tous, l'école pour tous, une juste répartition des richesses produites, un service public performant., à la place du fric roi et de la dette qui gouverne tout pour le plus grand bonheur des riches.

   Mais le triomphe du libéralisme des années 70-80  est  déjà en train de s'estomper

 C'est un évènement considérable.    Gramsci est toujours vivant !

     Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
3 avril 2018 2 03 /04 /avril /2018 10:43

Plus de journalistes que d'usagers sur les quais : c'est rarissime.     Macron ferait bien d'en tenir compte.  Le libéralisme fait de moins en moins recette. La démolition des services publics doit cesser.  Et nous sommes TOUS et TOUTES  concernés

Partager cet article
Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 09:02

 

Le capitalisme ne cache plus ses méthodes

"Certains aujourd'hui aimeraient nous laisser à croire et à penser que la lutte des classes telle qu'elle a été théorisée par Marx est un concept totalement dépassé.

S'il est vrai que la classe ouvrière n'est plus la même qu'il y a un siècle, et ce principalement par les avancées technologiques survenues et les évolutions des qualifications, le maintien d'une très grande majorité d'individus travaillant au service d'une toute petite minorité est plus que jamais d'actualité. Le 10%  contre les 99 %, les exploitants contre les exploités, les capitalistes contre les prolétaires, peu importe au fond les qualificatifs, la question de la répartition des richesses reste posée car les chiffres sont parlants : ce sont bien 56 milliards de dividendes aux actionnaires qui ont été versés en 2016, et ce uniquement pour les entreprises du CAC 40.

Le capitalisme, lui, au contraire du siècle dernier, est « dévoilé », au sens qu'il ne cherche plus à cacher ses méthodes. Il est également devenu mondialisé.

La pensée marxiste ouvrait des horizons aux ouvriers. C'est ce qui nous fait cruellement défaut aujourd'hui. Ce sont les mêmes recettes proposées depuis des années par des gouvernements qui, s'ils changent de noms ou de couleurs politiques, ont cessé depuis bien longtemps d'offrir de véritables perspectives d'émancipation aux peuples.

Ce dont nous manquons aujourd'hui, c'est d'une pensée moderne qui proposerait la fin de cette fabrique de l'exclusion, de ce modèle de précarité et de pauvreté appliqué au plus grand nombre. Dans cette société inégalitaire, les classes populaires, qui sont le plus grand nombre, portent en elle l'alternative. Mais ceux qui triment aujourd'hui ont-ils conscience d'appartenir à une classe ?"

   Philippe Martinez

Nous ajouterons que cela concerne beaucoup de non salariés...

Partager cet article
Repost0
29 mars 2018 4 29 /03 /mars /2018 10:24

Philippe Martinez questionné par  l'Humanité nous a bien fait plaisir. " plutôt que de globaliser et de donner un mot d'ordre, nous proposons à tous de se mobiliser sur la base de leurs propres revendications pour qu'ils agissent ensemble en même temps.  C'est la grande différence".

 Sachant que la cause de tous nos malheurs est unique  , la rente à 14 %   qui a besoin de puiser dans tous les porte monnaies et de réduire l'emploi et les salaires, toute lutte  réussie est une victoire sur  la rente financière. Diviser profite à qui ? La prise de conscience de cette réalité est un fantastique pas en avant. Qui en annonce d'autres.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2018 4 29 /03 /mars /2018 07:11

2000 à une Assemblée Générale à Paul Valery, grève illimitée des cours,  occupation de locaux à la fac de droit,  la jeunesse étudiante prouve qu'il ne faut pas confondre refus des offres politiques désuètes  et refus de la politique. Se proclamer de gauche ne suffit plus et c'est heureux. La jeunesse attend  des réponses concrètes à ses besoins. Sachons le comprendre et en accepter les formes parfois déconcertantes.. Le futur frappe à la porte.

   Cerise sur le gâteau l'adversaire sort du bois, la censure, l'autoritarisme, la matraque..  Grosse différence avec les années 80  il ne peut plus se le permettre sans casse.

    Agresser des trublions passait inaperçu lors du grand sommeil.  Aujourd'hui cela conduit devant les tribunaux. Ce ne sont pas les tribunaux qui ont changé, c'est la situation et le contenu des têtes.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 07:08

Elle arrive au bon moment, lorsque le rassemblement commence à se dessiner. Ne manquez pas d'en être.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens