Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 10:46

Patrick le Hyaric dans sa lettre hebdomadaire sur l’offensive idéologique de la droite et de son extrême : écrit :

"Notre gauche et les intellectuels et journalistes progressistes doivent réagir contre cela. Les théorisations actuelles visent à préparer la destruction de nos droits sociaux et humains mais au-delà à façonner une nouvelle France insérée dans le monde des Erdogan, Trump ou des contre-révolutionnaires Brésiliens. C’est l’état même du capitalisme financier en crise qui impose de travailler à la préparation de la mise en cage des peuples qu’ils s’attachent à diviser,"

On me permettra d'être en désaccord non avec le constat mais avec la cible prioritaire.

Ni Trump, ni Erdogan, ni les réactionnaires brésiliens n'ont la moindre responsabilité dans l'état actuel de la France et de l'Europe. Par contre Sarkozy, Hollande, Zapatero ou Mme Merkel (je cite au hasard, ils sont loin d'être les seuls) ont une responsabilité absolue puisqu'ils ont entériné les choix faits. Détourner sur des personnages peu recommandables certes a un grave inconvénient. : c'est se tromper de cible et conforter le vote utile lorsqu'il s'agira "d'écarter" le FN. Ne confondons pas la moisissure et ses causes.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 09:20
Le bilan de la gôche

Le bilan de la gôche

Philippe Torreton , dans la logique des primaires à gauche qu'il a contribué à lancer, propose de participer à éliminer Sarkozy de la course à la présidence. C'est son droit, et nous ne devons pas éluder un débat qui existe dans trop d'esprits à gauche (de mon point de vue s'entend).

Dans les années soixante, cela aurait peut être eu un sens, la droite ayant plusieurs fers au feu au plan économique. Giscard de la finance mondialisée et De Gaulle qui rêvait d'un capitalisme national, ce n'était pas tout à fait la même chose. AIrbus ou Alsthom de l'époque n'étaient pas ce qu'ils deviennent aujourd'hui. Elf-Total générait 4 % de profit , il en génère aujourd'hui 15 à 20 % et trouve que ce n'est pas assez. Si vous ne le croyez pas, demandez à l'ami Paul Sindic.

En 2016 où triomphe provisoirement le capitalisme rentier qui pour sauver le profit supprime l'état providence , les acquis sociaux et les Etats nationaux, on me permettra de penser que nous nous tromperions d'époque.

Sur le fond économique , penser qu'il existe une différence entre Sarkozy, Fillon, Hollande Valls ou le maire de Bordeaux , c'est aller aux devants de graves désillusions. Un simple constat (valable aussi dans les autres pays européens) en prouve l'inanité. Hollande est pire que Sarkozy et n'importe quel homme de droite le remplaçant serait pire que lui car l'évolution va vers le pire , comment pourrait-on en douter ? L'aiguillon est un mythe dont nous devons nous débarrasser. C'est de confrontation qu'il s'agit.

Le temps nous est trop compté pour le perdre en calembredaines. Toute notre énergie devrait s'exercer à construire l'alternative à la toute puissance des gros actionnaires. Justifier de quelque manière que ce soit un "vote utile" hors de ce cadre , c'est faire un magnifique cadeau au Front National.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 07:20

Au terme d'une semaine d'intense matraquage médiatique anti-syndical, après une interdiction préfectorale ce mercredi matin, le gouvernement a du céder, autorisant la manifestation parisienne qui suivra néanmoins un parcours réduit.

Hollande et Valls, plus faibles et isolés que jamais, ne seront donc pas les premiers à interdire une manifestation syndicale depuis le funeste souvenir de Charonne. C'est la force du mouvement social et le soutien important qu'il reçoit des français, qui les a contraint à cette volte-face en quelques heures !

Plutôt que de reconnaître la réalité de ce mouvement, le gouvernement et le Président de la République s’enferment dans le déni, le mépris, l’autoritarisme pour faire passer en force leur projet. Incapables de trouver une majorité parlementaire, ils veulent renouveler l'utilisation du 49-3 pour empêcher le débat. L'opération qui consiste à laisser la droite faire le sale boulot au Sénat, malgré le combat offensif des seuls sénateurs et sénatrices communistes, a pour objectif de rendre acceptable auprès de l'opinion sa loi comme un moindre mal. Ils restent, malgré cette manœuvre, incapables de trouver un soutien populaire, ils mènent campagne contre la CGT et les syndicats, utilisent la division, le mensonge, la menace. Ils s’appuient sur les violences totalement condamnables des casseurs pour faire un amalgame odieux entre eux et les manifestants, entre les terroristes qui viennent de se livrer à d'abjects assassinats et la CGT. Ils menacent d’utiliser des armes inconstitutionnelles comme l’interdiction des manifestations. C'est inacceptable. Le Parti communiste alerte l’opinion sur les dangers ouverts par l’attitude irresponsable du pouvoir.

D'autres choix sont possibles et ce n'est pas l'argent qui manque dans la 5éme puissance mondiale ! La loi El Khomri est la loi du Medef. C'est aussi une loi directement dictée par les institutions européennes. Pour combattre le chômage et le dumping social, nous avons besoin d'une loi de sécurisation de l'emploi et de la formation, d'une réduction du temps de travail, de lutter contre les coûts de la finance et du capital, comme celle qu'élaborent les parlementaires communistes.

La mobilisation sociale en cours contre la destruction du Code du travail est une chance pour la France. Face à l'autoritarisme du gouvernement, elle porte une logique d'espoir pour la défense des principes d'égalité et de solidarité, fondements de notre pacte républicain. Face à l'exploitation des peurs et des divisions de la société française, elle défend l'action collective des salarié-e-s, de la jeunesse, des citoyen-ne-s. C'est pourquoi, le PCF appelle à la soutenir et à se rassembler.

Le Parti communiste renouvelle l’appel à construire un nouveau Front populaire et citoyen. Il est temps d’ouvrir ensemble un débat populaire pour définir un pacte d’engagements communs pour le pays, la Grande Consultation Citoyenne qu'ont lancé les communistes en est un des outils. C'est dans ce sens que sont engagés les militants de l'Hérault, qui seront à nouveau présents sur les rassemblements prévus ce jeudi dans notre département :

MONTPELLIER

12h place de la comédie

Partager cet article
Repost0
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 06:05
"Le gouvernement continue de s’entêter dans sa volonté de faire adopter la loi de précarisation du travail. Ses cercles vont maintenant jusqu'à organiser des réunions publiques pour montrer qu’avec la droite ce serait pire. Ce n’est pas faux. Mais il faut cesser de raisonner sur la base de petites considérations politiciennes dans une course pour savoir jusqu’où on place le curseur à droite au lieu de débattre d’un code du travail progressiste et protecteur pour le monde du travail. " P Le Hyaric

Mobilisons nous mardi à Montpellier pour ceux et celles (les plus nombreux forcément , plus aucune place n'était disponible) qui n'iront pas à Paris. Le matin un rassemblement pique nique est prévu au Peyrou, l'après midi il sera possible de manifester, nos lecteurs trouveront l'information de l'heure et du lieu dans la journée. Il est aussi possible de signer les pétitions demandant le retrait , manuellement auprès des militants syndicaux ou par internet.

Cette journée n'est pas "décisive" (la nature du conflit qui s'attaque frontalement au profit du CAC 40 suppose une lutte longue et dure et un relais politique) mais elle est un pas en avant dans le rassemblement, de plus en plus varié et de plus en plus large : les yeux s'ouvrent, les oreilles aussi, le temps des illusions du "rassemblement à gauche" pour faire une politique de droite est derrière nous. En avant toutes.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 11:03

Donnons d'abord notre définition de cette notion : l'adhésion à la thèse selon laquelle les dépenses publiques doivent baisser , afin de maintenir la dette dans des limites fixées, tout en faisant cadeaux sur cadeaux au patronat pour qu'il augmente ses profits.

Depuis que le grand mouvement s'opposant à la loi travail Valls -Gattaz s'est mis en branle, nous assistons à une situation stupéfiante . Les concessions aux étudiants (aide financière) , aux enseignants (avantages de carrière) , à l'aviation civile (fini les baisses d'effectifs) , aux Maires de France (1 milliard de baisse de dotation au lieu de 2) ont un point commun : le dogme de la baisse des dépenses publiques vole en éclat.

La motivation est politicienne : tenter de diviser ceux qui devraient s'unir. mais le résultat n'a rien de politicien : c'est la première fois depuis bien longtemps qu'un dogme fondateur du libéralisme est mis à mal. Et c'est par le mouvement social, indépendamment de tout résultat électoral. Prenons nous à rêver de ce que pourrait obtenir un mouvement citoyen et social adossé à une force politique en adéquation : ce pourrait être prodigieux.

Partager cet article
Repost0
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 10:27

En fait d'essoufflement, le mouvement social ne cesse de s'amplifier, une grève puissante touche la SNCF et la RATP, une stratégie de longue durée se met en place et les sondages montrent que les Français ont compris qui défend l'intérêt national et qui défend le CAC 40.

Au plan syndical l'évolution est significative. La CGC ou l'UNSA sans être des foudres de guerre choisissent leur camp et ce n'est pas celui de Valls.Elles réclament la renégociation de l'article le plus important , celui qui donnerait tout pouvoir au patronat. Pour François Hommeril président de la CFE- CGC "cette loi est le magasin des antiquités du néolibéralisme" . La loi est désormais toute nue , moyen de payer moins les salariés pour augmenter les profits. La CFDT se suicide et s'isole.

La pauvre El Khomery multiplie les démentis : "rien n'est à négocier". Chacun sait ce que valent les démentis officiels.

Le social libéralisme agonise et c'est un premier pas. Il faut à présent construire.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 09:12

Avec un sens politique aigu qui manque tant à nos autres responsables, il a su éviter les questions pièges, parler en homme d'état, ce qu'il ne faisait plus depuis un certain temps, et rendre des couleurs à la vraie gauche. Certaines de ses réponses sont des chefs d’œuvre. On peut épiloguer autant qu'on veut sur le verre à moitié vide et tout ce qui peut manquer dans sa prestation (il s'était manifestement donné pour consigne une pondération difficile à tenir) .

La vérité , (qui ne me fait pas plaisir car j'aurais préféré d'autres options), c'est : heureusement qu'il est là , pour apporter une perspective politique palpable comme contre poids et perspective au magnifique mouvement citoyen et syndical alors que nous mêmes nous réfugions dans l'absence de risque ,les débats oiseux et l'insignifiance. Ce n'est bien sûr qu'un point de vue.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 09:58

Tancrède, héros du roman (et du film encore plus connu) est un aristocrate qui rejoint Garibaldi et explique à son oncle éberlué qu'il faut savoir changer pour que rien ne change.

A lire les déclarations de certains élus socialistes on a le sentiment que Tancrède a fait des petits. Montebourg l'alpiniste explique qu'il y a deux France, "celle qui va bien et celle qui va mal... .chacune des deux France doit être entendue, mais aucune des deux ne devra éviter des concessions à l'autre.". Discutons avec le CAC 40 et obtenons un compromis. C'est le principe du pâté d'alouette à 50% , et on sait qui se fera plumer.

Martine Aubry veut organiser un carrefour des gauches et des écologistes. Ses proches qui l'annoncent ne se sont pourtant pas associés à la motion de censure de gauche.

Pierre Laurent a tiré les leçons de la consultation du PCF : le faible score de la motion de la direction s'explique par le refus des primaires à gauche, qui aurait justement fait la part belle aux Tancrède à la rose.

C'est une toute autre direction qu'il faut prendre. Changer pour changer la vie des gens. Un sacré défi !

Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 12:52

Montebourg "escalade" le Mont Beuvray haut lieu de la résistance gauloise mais taupinière pour un alpiniste, bien digne d'un amateur. Hue présente un candidat. Les socialistes dissidents aussi. Mélenchon, qui aurait pu être un bon candidat part dans de telles conditions que même en battant les socialistes, la gauche ne sera pas au deuxième tour.

Sont-ils devenus fous ? Ou les calculs politiciens l'emportent-ils sur toute autre considération dans une partie de la vraie gauche ? A jouer perdant on perd à tous les coups.

Partager cet article
Repost0
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 12:36

Les intermittents viennent de remporter un grand succès. Ce "résultat du dialogue social " selon la ministre de la culture doit en réalité tout à la lutte . Les "saboteurs inconscients sciant la branche sur laquelle ils étaient assis" sont désormais présentés comme des négociateurs réalistes. La langue de bois frise le ridicule.

C'est le premier recul du pouvoir social libéral depuis bien longtemps. Peut être conçu par Valls comme un contre feu à d'autres incendies il est la preuve éclatante de ce que peut une action d'envergure. Ce recul s'accompagne de provocations policières orchestrées par notre gôche contre les manifestations, preuve s'il en est qu'il serait de courte durée si le mouvement s'étiolait. Ce qui est en cause c'est la baisse de la rémunération du travail pour grossir le profit financier. Ce qui est visé c'est la séparation de l'Etat et du MEDEF. Rien moins que ça !

Merci aux intermittents d'avoir prouvé que gagner est possible, merci aux syndicats de lutte, à Nuit Debout, aux lycéens et étudiants , aux signataires de l'appel , aux citoyens en lutte d'avoir lutté pour cette victoire de quelques uns, qui en appelle d'autres de plus grande envergure encore . Et vive un premier mai de folie !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens