Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 10:14

L’immense succès de cette édition de la Fête de l’Humanité suscite bien des analyses et discussions. C’est surement le public lui-même qui a été surpris par son nombre. Impressionnant par son ampleur, sa dynamique, sa gaieté et la bienveillance de ses participants, ce cru 2018 s’est en effet dégusté sans modération. Chacune et chacun vit sa fête, fait sa fête de manière singulière au cœur de la foule, au cœur de l’œuvre collective à laquelle il participe.

Les espaces de débats n’ont pas désempli, qu’il s’agisse de l’Agora dont la programmation a été concoctée par les rédactions de l’Humanité, du forum social ou du village du livre, noyé par des flots de curieux avec la participation de 220 auteurs et écrivains. Il en a été de même du village du monde ou 92 pays étaient représentés, où 122 représentants de forces et journaux s’y sont exprimés. Le stand du conseil national du Parti communiste a été plus fréquenté que d’habitude, comme d’ailleurs les stands de fédérations. Les rencontres et les débat avec Ian Brossat dans les espaces et les stands ont connu de beaux succès réconfortant avant le lancement de la campagne des élections européennes. La fête est devenue désormais le lieu des débats. Des débats qui partout se déroulent dans le respect mutuel.

 

Le beau temps et la programmation musicale alléchante ont donné un coup de fouet supplémentaire à cet événement qui, au fil dans ans, a acquis dans notre pays une place singulière. On ne vient pas à la Fête de l’Humanité sans quelque idée, inquiétude, espoir, sans quelque interrogation sur le monde. Elle réunit chaque année une foule de gens curieux de prendre le pouls politique, associatif, syndical, qui croise une vaste jeunesse festive, au cœur de mille et une activités offertes par le peuple militant.

 

 

Elle est bien la fête de l’Humanité, donnant l’impression pendant trois jours d’une humanité réconciliée. La personne âgée ou le jeune adolescent ne sont plus réductibles à leur âge. L’ouvrier, l’ingénieur, l’employé n’est plus restreint à son emploi. Toutes et tous forment un collectif qui dépasse les positions où les assignent au quotidien les pouvoirs.


Elle donne également à voir ce beau collectif militant communiste se mettre à disposition de chacune et chacun, dans une relative improvisation qui lui donne ce caractère éminemment humain. On tâtonne, on renverse et on en rit, on se trompe sur les tarifs et il arrive bien souvent que l’on paie pour l’autre un verre, une tournée, ou son plat. Pour l’argent, on verra plus tard ! La fête sent la sueur, le travail, le dévouement. Elle respire la fraternité et la solidarité, ces valeurs qui sortent de l’abstraction pour trouver ici une incarnation, une traduction concrète et palpable. Tout cela dans unclimat de bienveillance où chacun sait prendre soin de l’autre. Elle est à l’image de l’humain.

 Patrick Le Hyaric

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 07:33
Pourquoi occulter la fête ?

Cette image donne un aperçu de l'ampleur d'une fête occultée. Le rassemblement existe  mais c'est lui qu'il faut à tout prix cacher, en  choisissant les compétiteurs de sa majesté  pour mieux vaincre par défaut.

  Mais la propagande la mieux faite  ne peut tenir lieu de réalité.  Le succès est là et bien là.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 08:24

Le succès de l'édition 2018 fait chaud au coeur.. Ignoré des médias à quelques exceptions près (France Inter par exemple) vous comprenez pourquoi..

 Fête de la fraternité et non de la division, du rassemblement et non de émiettement elle est un vecteur d'espoir dans un monde désespérant.

 Les boycotteurs  ont eu grand tort. Mais ils ne sont pas parvenus à casser la dynamique. C'est de loin le plus important.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 08:15

La section a dépassé ses objectifs dans la vente des bons de soutien-entrées. Avec une grande facilité. En réalité il n'y a aucun obstacle  à un doublement de la diffusion. mais il est redoutable. Ceux qui devraient les proposer , désespérés, ne le font pas.

 Le blog ne prétend pas à la possibilité d'une vente géante qui modifierait la donne. Beaucoup d'obstacles restent à franchir.  Mais confondre les intentions de vote (le plus facile à pervertir) et les attentes est l'erreur que l'adversaire s'évertue à nous faire commettre. Observons le réel, observons ce qui bouge et soyons audacieux. Et abandonnons enfin une conception de la politique qui la limite à attirer la gauche moins le quart.

 Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2018 5 14 /09 /septembre /2018 09:16
Ahed Tamimi sera à la fête

Cette jeune palestinienne interdite de sortie par l'état Hébreu sera finalement à la fête de l'Huma. Insoumise dans le combat contre le colonisateur, elle sait où elle doit se trouver. ce sera un grand moment d'émotion.

Les 3 jours en direct sur www.humanite.fr

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 08:23

66% des Français(e)s   reprochent à Macron de ne pas mener  une politique de lutte contre les inégalités.

55% souhaitent une politique de relance  de l'économie et de l'emploi.

49 ¨%  souhaitent l'amélioration du pouvoir d'achat.

80 % pensent que leurs enfants seront plus vulnérables qu'eux.

Pour parler clair une majorité de Français  partagent les positions du PCF et de la France Insoumise. Alors que les journaux, la télé, les magazines, la publicité, l'AFP, l'Internet de l'information dominant, et il faut bien le dire les insuffisances de notre combat assurent en apparence le triomphe de l'hégémonie IL N'EN EST RIEN.  Le rapport prix-efficacité de la machine à bourrer le mou est faible, contrairement à ce que pensent tant de gens de gauche. La France n'est pas convaincue par Macron. Mais nous ne la convaincrons (ce qui n'est pas encore le cas)  qu'en l'écoutant et en choisissant des voies inédites de rassemblement.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 07:55

L'Huma ne paraîtra pas jeudi 13 septembre. Deux syndicats  le SGLCE et le SIPC  dénoncent  très justement le rapport Schwartz  Et ils frappent tous les quotidiens.

  l'Huma à la veille de sa fête subit un préjudice financier. C'est le but d'une grève.  Pour le blog cette manière de fonctionner est en train de détruire le syndicalisme.

  90 % de la presse est aux mains d'une poignée d'oligarques qu'il faut combattre. La charte d'Amiens marquant la séparation du syndical et du politique  ces syndicats se refusent à faire le distinguo avec la presse qui combat ces oligarques.

 Ils mélangent donc les journaux  qui luttent contre le capitalisme rentier, et les journaux  du capitalisme rentier. Le plus touché sera le plus faible, la presse indépendante des puissances d'argent, c'est à dire que les travailleurs  en grève se tirent une balle dans le pied, d'autant plus que certains journaux du fric paraissent quand même.

   Les grèves  du personnel médical sont modulées , évitant de frapper les patients , Elles n'en sont pas moins efficaces , elles ont le soutien de tous. il va bien falloir dans tous les secteurs  se poser la question :  choisir son camp ou disparaître.  Le corporatisme , efficace au temps du New Deal et de l'état providence est devenu la machine à diviser et à perdre.,  C'est la question qu'il va falloir affronter dans la construction du rassemblement.

 Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2018 2 04 /09 /septembre /2018 06:38

: http://www.100-paroles.fr/nos-articles/.   est l'adresse.

Dans tous les cas vous pouvez accéder au site en tapant dans votre navigateur "100 paroles".

 Cela n'invalide pas l'existence du blog pcf littoral. Les différences ne sont pas des handicaps mais des enrichissements.  Pas de pensée unique entre nous mais un débat et des actions.

Partager cet article
Repost0
31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 07:02
Mardi dernier un événement considérable s'est tenu dans le quartier Châtelet. Les équipes de l’Humanité et les militants communistes de Paris et alentours avaient donné rendez-vous sur les réseaux sociaux à celles et ceux qui souhaitaient venir à la Fête de l’Humanité.
 
Des dizaines et des dizaines de jeunes sont venus au rendez-vous acheter leur bon d’entrée. Il s’est vendu en une heure et demie près de 500 de ces entrées. Ceci s’est fait dans la chaleur humaine, dans le dialogue, dans la volonté de participer à un grand événement culturel, citoyen et politique.
 
Cette expérience nous dit une chose importante : il existe une attente de débats, de culture, de fête de l’Humanité. Elle incite à être audacieux, à répondre à cette demande.
 
On a retrouvé aussi dans les ventes militantes de fruits et légumes, les organisations de sortie à la mer dont celle de cette semaine organisée par la fédération du Nord du Parti communiste avec Fabien Roussel et Ian Brossat.
 
Évidemment les rédactions en chef des médias cachent tout ceci comme ils ont caché le week-end dernier les contenus et même l’existence de l’université d’été du Parti communiste comme d’autres d’ailleurs, celles d’ATTAC par exemple ou d’Europe écologie.
                                  P Le Hyaric
il n'est pas trop tard pour vous mais cela urge tout de même .  Envoyez un chèque de  26 euros   X   par le nombre voulu à H Ausseil 2 rue des sarcelles 34250 Palavas.     Vous participerez ainsi au grand rassemblement nécessaire.
Partager cet article
Repost0
29 août 2018 3 29 /08 /août /2018 09:10

Hulot "écologiste" a couvert en tant que ministre :

     - le délaissement du fret ferroviaire.

     - la baisse du financement de l'agriculture bio.

     - l'autorisation d'une mine d'or ultra polluante en Guyane.

     - la privatisation de barrages hydro électriques.

     -  l'escroquerie des Etats Généraux de l'alimentation

     - le recul sur le glysophate et l'huile de palme.

     - le recul sur la rénovation technique des logements.

   D'une manière plus générale , il a participé à la mobilisation des dépenses publiques au profit des plus riches.. Est-il juste de dire qu'il a servi d'alibi ?   Il n'a été l'alibi de rien sinon de l'abandon de Notre dame des Landes  contre l'avis des Nantais. S'il avait des illusions il rejoint la cohorte des socio libéraux qui croyaient que le patronat ferait un  geste après les cadeaux.

   Penser cela n'est pas une illusion mais une erreur qui interdit tout dépassement. recycler Hulot dans l'opposition c'est  continuer les errements de l'union de la gauche.

    HA

 

  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens