Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 17:39

Voici l'ensemble des secteurs où la France est engagée. Dans aucun d'entre eux la paix et la sécurité n'ont progressé, au contraire. Et des sommes considérables non divulguées  sont dépensées sans qu'on sache à quel ministère elles sont prises. Sans perspectives diplomatiques on va droit à l'enlisement. La guerre ne suffit pas à gagner la paix.

D'après le ministère des armées (Huma du 1er mars 2017)

D'après le ministère des armées (Huma du 1er mars 2017)

Partager cet article
Repost0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 13:00

Mon lecteur sait certainement ce qu'est le comptage des UBM ? Je le rappelle quand même à tout hasard. UBM signifie «unité de bruit médiatique ». Vous publiez un livre, vous faites un discours ou une déclaration : vous pouvez vous adresser à un expert du comptage d'UBM qui vous dira com¬bien de fois votre nom a été prononcé ou écrit dans les jours qui suivent. Un bon moyen d'obtenir beaucoup d'UBM est de provoquer un scandale. On parle alors des « cris de putois » ou du « braillomètre ». Peu importe le scandale : vous avez gagné en notoriété.

Les éditions Bled (les petits bouquins d'orthographe) émirent naguère une publicité dont le slogan s'accompagnait... d'une faute d'orthographe, aussi grossière que voyante. Aussitôt, explosion de cris de putois. J'y joignis les miens. Même Bled faisait des fautes! Tout foutait le camp! Etc. Seuls quelques esprits avisés firent observer que les éditions Bled l'avaient très probablement fait exprès. En quelques jours, leur nom avait été mis ou remis dans l'esprit de dizaine de milliers de gens qui. l'ignoraient ou l'avaient oublié. C'est ce qu'on appelle aussi le « branding : imposer le nom d'une marque. Je ne puis croire Emmanuel Macron assez naïf pour n'avoir pas prévu que son propos sur la colonisation et le crime contre l'humanité allait susciter un charivari de cris de putois. C'est-à-dire d'UBM. La meilleure preuve en est que je suis moi-même en train de parler de lui, ici, et à cet instant. M. Macron a tout simplement gagné pour quelques jours l'attention prioritaire des médias et de l'opinion (on parle nettement moins de Philippe Poutou, par exemple, je ne sais pas si vous l'avez remarqué). Et il savait en outre que beaucoup de gens l'approuveraient, et que les cris de putois s'accompagneraient de gloussements de poules. Nicolas Sarkozy n'avait pas agi autrement, lors de la primaire de la droite et du centre, en ramenant «nos ancêtres les Gaulois» sur le devant de la scène. Il va de soi qu'il se fichait complètement des Gaulois, et des Burgondes, et des Vikings, et sans doute même des Sarmates ou des Bructères. Les UBM, voilà ce qui comptait !

Et il n'y a pas de doute, c'est efficace. Du moins sur le moment. Car, à bien y songer, ce n'est peut-être pas une très bonne façon de faire de la politique. •

   François Taillandier (huma du  23 février 2017)

Partager cet article
Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 09:57

Candidat malheureux contre Hamon dans les primaires de la gôche, il s'était engagé à soutenir le vainqueur.  Il rejoint Macron, et nous avions bien raison de critiquer ces "primaires"   sans contenu basées sur des promesses qui n'engagent que ceux qui y croient.

Partager cet article
Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 07:01

L'avalanche des sondages sur les présidentielles a un mérite : elle prouve qu'on aurait tort de s'y fier.  Macron  passe de 21 à 17 %, Fillon de 18 à 21 %, Hamon de 16 à 12%  pendant que Fifille monte au sommet. Il est probable que la réponse à la question  QUI A PAYE ?  serait éclairante sur ces différences   qui n'en sont pas quand il s'agit de minorer Mélenchon scotché à  12 %. Curieusement il est le seul à ne pas  beaucoup fluctuer. A noter que l'abstention n'existe pas dans ses projections fantasmagoriques.

Pour ce qui nous concerne une droite  libérale officielle  annoncée à 18 %  (songez aux scores de Chirac et Balladur)  dans l'état actuel du discrédit du PS nous parait une imposture destinée à propulser Macron  pour faire perdurer dans les têtes l'alternance sans contenu droite-PS et susciter le vote "utile".  Pénélope n'est pas une arme de destruction massive.

    Un autre mérite, si les réponses sont aussi fluctuantes au cours d'un même mois et ne sont pas totalement   suscitées , c'est que rien n'est joué en dehors de quelques noyaux durs. Et que nous aurions tort de ne pas nous concentrer sur une bataille des contenus, seule susceptible de contrebattre l'influence de l'hégémonie libérale qui s'effrite.

Partager cet article
Repost0
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 11:14

Dans le grand silence des médias mais devant 17 000 internautes au moins,  le candidat du rassemblement de l'humain  d'abord a prouvé que seule la volonté politique manque lorsqu'on dit que le coût du changement est exorbitant. Impossible de résumer : voyez  l'Huma du 20 février pages 4 et 5.  Tout est chiffré  : recettes nouvelles  ( 190 milliards)  et dépenses.

 La machine à fabriquer du  populiste s'est aussitôt mise en marche. Trouver l'argent là où il est , vous pensez donc ! Quelle impertinence !   

    Nous attendons des autres candidats le même exercice.  Fillon s'y est essayé  (suppressions massives de postes de fonctionnaires, privatisation de la sécu)  mais sa sincérité lui a coûté cher.  Les autres se tairont ou mentiront : il est difficile d'être élu sur un programme de casse sociale

Partager cet article
Repost0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 10:52

Le Parlement Européen a voté le CETA . Les médias s'en tiennent là. Mais un mouvement encore insuffisant fait que l'opposition au libéralisme se limite de moins en moins à la GUE (l'équivalent européen de notre Front de Gauche)

 Dans des votes équivalents  sur la mondialisation voici les voix contre

      2012  : 147 

      2015 :  241

      2017  : 254

 Les socialistes français ont  rejoint les contre , leurs congénères espagnols , italiens et allemands continuant à voter pour.   C'est le reflet d'un rapport de forces. Nous savons ce qu'il nous reste à faire contre le "véritable"  Munster fabriqué au Canada , comme dit Mélenchon.

D'autant plus que la bataille continue :   la future assemblée française devra se prononcer. Le parlement Wallon a déjà signifié son refus .

  

Partager cet article
Repost0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 10:10

Députée  socialiste sortante elle annonce : "je suis une élue qui dans cette période difficile et tourmentée conserve sa cohérence , sa loyauté et la constance de ses engagements."  Elle ne signera pas le texte de Carcassonne  de soutien à Hamon.

  Reconnaissons lui ainsi qu'à Vignal une certaine sincérité sociale- libérale, alors que tant de tartuffes  signeront le texte sans y croire.  Mais si elle est cohérente elle refusera de ce représenter. Et ça c'est une autre histoire.

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 07:36

La victoire de Hamon nous donne de précieuses indications politiques.

  D'abord l'illusion qu'un aiguillon à gauche est susceptible de changer les choses en laissant le PS au pouvoir a la vie dure.  Les 40 ans  écoulés n'ont manifestement  rien appris à   une partie des électeurs sincèrement de gauche  qui croient avoir  trouvé la solution. La prétention de Hamon de représenter la gauche antilibérale  surfe sur cette illusion.

 Elle  repose sur l'idée du moindre mal  qui a donné Mitterrand, Bérégovoy, Jospin, Hollande, Valls, Macron,  avec le succès que tout un chacun peut constater . Le social libéralisme n'est pas un moindre mal puisqu'il aboutit au même résultat que la gestion de droite.

  Enfin on peut conjecturer un grand embarras chez les notables locaux et nationaux qui ont appelé à voter Valls. Leur vrai candidat est désormais Macron. Que de contorsions en perspective! 

 Pour nous rien de changé  : le candidat alternatif au capitalisme rentier de la finance mondialisée c'est Mélenchon. La dynamique de la campagne dessillera bien des yeux , soyons en certains  Et nous continuons à réclamer un seul candidat par circonscription aux Législatives. Elle est là la solution.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 10:49

Pas bien sûr dans un pugilat ! Mais à ce qui se produit sur le terrain.   Le pathétique  spectacle du PS officiel  avec de faux électeurs et un faux candidat en est l'illustration. Faute de pouvoir agir sur la réalité on la simule.

Il fallait au moins  1 500 000 électeurs  on les fabrique.

Il fallait Valls mais la base n'en veut pas. Alors s'il est battu Valls se ralliera à Macron tout en prétendant pour le moment le contraire. Des centaines de notables élus l'ont précédé dans cette voie de garage.

 L'émergence d'Hamon est pour nous une bonne nouvelle. Non parce qu'elle amorce une solution : cette solution existe déjà et s'appelle Mélenchon et un candidat unique dans chaque circonscription.. Mais parce que l'éveil des consciences chez  les adeptes du vote dit utile de  renoncement par perte d'espoir devient visible, et que sans cela rien ne sera possible.

 C'est ça le réel et c'est très bien !

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 11:19

Kleber Mesquida (qui s'est abstenu parfois à l'Assemblée Nationale) , Dolorès Roqué rempart contre Ménard à Béziers et conseillère régionale, Patrick Vignal député, Christophe Moralès le Montpelliérain et tant d'autres élus appellent à voter Valls aux primaires et assument le bilan.

   Par exemple le Crédit d'Impôt compétitivité emploi (CICE) avec parfois quelques réserves de forme est encensé.  Il a permis à SANOFI de toucher 120 millions et de supprimer 100 emplois de recherche à Montpellier mais qu'importe, ils ne sont pas conservateurs, du moins ils le disent. Il leur arrive de dire la vérité lorsqu'ils font remarquer que trois candidats attaquant le bilan ont fait partie du gouvernement.

  Mais le social libéralisme n'est que la version soft du capitalisme rentier.  Le vote "utile" en leur faveur c'est l'assurance que rien ne changera. Le bilan qu'ils assument  reçoit du Secours Populaire  un terrible démenti : le nombre  de  démunis  à secourir a augmenté en 2016 de 30 à 50 %  selon les endroits!    L'histoire jugera comme a dit Fidel Castro  dans une formule célèbre mais elle n'absoudra pas !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens