Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 18:56

L'association qui s'étoffe et multiplie les initiatives  célèbrera de deux façons  l'anniversaire:

                 Par un grand débat sur le 68 social  à Montpellier avec nombre d'acteurs locaux qui l'ont non seulement vécu mais animé. Un devoir de mémoire mais pas seulement.

                En juin,  en partenariat avec la librairie  Sauramps, au Musée Fabre (entrée libre) elle aidera à  populariser le livre  de  l'historienne Ludivine Bantigny, auteur de  " 1968, de grands soirs en petits matins", paru en février au Seuil  qui montre que ce ne fut pas l'affaire  de bobos à la Cohn Bendit    mais une gigantesque lutte sociale malheureusement  confisquée par le social libéralisme en gestation.

   le moment venu, vous serez bien entendu informés.

Partager cet article
Repost0
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 11:54

"Avec le PS on ne parlait plus la même langue". Ils ont mis du temps à s'en apercevoir. Et un mauvais esprit pourrait  penser  que le peuple français les a beaucoup aidés dans cette prise de conscience.

Partager cet article
Repost0
1 février 2018 4 01 /02 /février /2018 13:16

Lorsqu'un haut fonctionnaire est chargé de privatiser une entreprise publique puis obtient  sans que le hasard n'y soit pour rien une place lucrative (sans commune mesure avec un traitement de fonctionnaire)  dans le  groupe  qui a remporté le pactole à prix d'ami, on dit qu'il pantoufle.

 Ils sont des centaines  à le faire chaque année, mais forcément  il a fallu d'abord donner des gages. Le capitalisme rentier appauvrit l'Etat mais a besoin de l'Etat. Il y arrive par ce procédé très simple.  Comment obtenir l' autorisation  de  sortie d'un médicament? Comment faire en sorte que la norme de pollution admise pour  une automobile corresponde par un heureux hasard au niveau atteint par la technologie du constructeur ?  comment obtenir l'ouverture les dimanches? Comment obtenir que les revenus financiers soient exonérés de CSG?  Il y faut le soutien des politiques bien sûr, mais aussi celui de hauts fonctionnaires "neutres" qui apportent leur "compétence". Ce n'est pas un scandale, c'est le fonctionnement "normal".

 Aussi, lorsqu'un rapport parlementaire cible le pantouflage qui subordonne l'Etat au privé nous disons Chiche! S'il devient un délit passible de trois ans de prison, le CAC 40 va trembler.   Mais quelle majorité pour voter cette mesure révolutionnaire ?.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 05:30

Dans l'Aisne  à  Bohain et dans la Haute Garonne à Auterive des candidat  PCF ou proche   à la tête  de listes regroupant  toutes les nuances de la gauche y compris des socialistes ayant renoncé à l'hégémonie  vont  devenir ou redevenir maires.  Chaque fois la participation a été importante et la victoire large.

    C'est si rare dans le  paysage politique  que cela mérite d'être noté.  Cela prouve ce que nous savions. Quand on suscite l'espoir on gagne. Quand on se divise les gens restent chez eux ou votent n'importe comment.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 04:58

Oubliant les constats que tout le monde peut faire, même les crocodiles qui  versent une larme, François Ruffin  rend le problème accessible à tous par une simple phrase : sortez le carnet de chèques.

Ce n'est pas les monstres mous qui gèrent la pénurie en terrorisant le personnel restant que l'on doit mettre en avant mais la diminution des budgets  alors que les besoins augmentent.

 Pas de constat sans proposition qui s'attaque à la vraie cause, et d'une manière limpide. telle devrait être notre règle d'or. tout à coup le problème cessera d'être seulement syndical pour devenir POLITIQUE, ce qu'il est en réalité.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 13:38

La candidate de La France insoumise représentera le  rassemblement de l'humain d'abord aux élections partielles , face aux candidats des partis du fric d'abord. Elle est soutenue par le PCF et le MRC. espérons que personne n'y verra une infâme tambouille. les électeurs et électrices n'ont plus d'excuses. Le moyen leur est donné d'exprimer  leur opposition à la politique suivie.

   Pour le blog c'est une très bonne nouvelle.

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2018 4 25 /01 /janvier /2018 10:39

Hussein Bourgi a cité l'échec de Jaurès aux législatives de 1889 pour prouver que le PS se relevait après ses échecs.

   Nous qui faisons souvent appel aux comparaisons historiques serions mal placés pour le lui reprocher. Mais nos comparaisons sont toujours sur le fond (échec ou succès d'une stratégie par exemple)  et non sur la forme (échec à une élection).

 Le Parti Socialiste en devenir de 1889   représentait l'avenir en gestation et un échec de son futur chef avait peu d'importance. Mitterrand a plusieurs fois été battu par de Gaulle.

   Être éjecté   de la course au pouvoir après 30 ans d'alternance  tranquille paraît plus grave et mérite plus que des comparaisons. Que s'est-il donc passé ?

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2018 4 25 /01 /janvier /2018 05:25

      Jean Pierre Molle   nous a conté une histoire  qui lui a été une profitable leçon. En ces temps lointains la CGT était hégémonique au Comité régional des pêches à Sète et François Liberti était maire.. Jean Pierre était un des élus. La dérive libérale a touché le secteur de la pêche d'une étrange façon pour appliquer l'austérité. L' outil essentiel du pêcheur contrairement à ce que nous pourrions penser est  le moteur   qui mène au lieu de travail et  tire le filet. Et plus le moteur est puissant plus on peut aller loin et tirer fort. L'Etat a décidé que le  total des Kilowatts  du secteur donc la puissance des moteurs devait diminuer, équivalent de l'arrachage des vignes pour  la viticulture.  Un total est donc fixé, indépassable, inférieur au total actuel.

 Lorsqu' un navire disparaît la puissance de son moteur n'est pas mise en totalité dans le pot commun pour être redistribuée. Pendant ce temps, face aux difficultés nombre de pêcheurs souhaitent des kw supplémentaires. La CGT  gère donc la redistribution de ces précieux kw en baisse. Comment procèdent les élus?  En début de séance une déclaration  incendiaire s'opposant à ces exigences inadmissibles de l'Europe est proposée  aux autres composantes de l'instance, et votée. Elle n'engage à rien.   Puis on se met au travail et la CGT établit des critères pour que cette mesure injuste soit le plus juste possible.  Et des choix sont faits. Les élus ont le sentiment d'avoir défendu la profession. Mais c'est dans la répartition de la pénurie et non dans des décisions permettant à la profession de faire face à la crise.  Le résultat n'a pas tardé : aux élections suivantes la CGT s'est effondrée,  d'autres se chargeant d'appliquer la même politique après les promesses d'usage.  Les dégâts collatéraux ont dépassé les problèmes de pêche.  L'électorat de François Liberti alors maire de  Sète a subi une cure d'amaigrissement dans un secteur décisif .

   Nous laissons   aux lecteurs et lectrices  le soin de tirer la morale de  l'histoire

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 19:14

C'est OXFAM qui le dit et nous le croyons. 44 milliards d'euros ont été distribués en 2017  par le CAC 40  soit trois fois plus qu'il y a 15 ans.

  Plus généralement 82 % des richesses mondiales sont entre les mains  de 1% de cette population.

  C'est ça le capitalisme rentier, financier, mondialisé. Appelez -le comme vous voudrez  mais c'est bien de cela qu'il s'agit.  Macron et les autres font bien leur boulot. Faisons nous bien le nôtre ? Et la réponse est elle vraiment dans une union de la gauche toujours recommencée  qui a donné de si bons résultats,    à la veille des Européennes ?   Continuer avec obstination une politique qui perd    c'est fuir ses responsabilités  et offrir un boulevard aux populismes.

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 18:56

Le nouveau président de la Cour d'Appel de Montpellier à mis les pieds dans le plat. Faute de moyens 15000 dossiers en matière civile et 2212 en matière pénale , 144 passages en Cour d'Assise  sont en stock, terme horrible . Il a parlé de clochardisation.

   En langue de bois  on appelle ça les lenteurs de la justice. Mais c'est sa paralysie.  Le Président a été clair, il donnera la priorité au pénal, "solution" bien connue qui consiste à sacrifier un secteur sans améliorer l'autre.

   Tous ceux qui veulent remplir les prisons et qui y arrivent très bien tout en refusant de payer les impôts pour faire fonctionner notre justice sont-ils conscients du désastre annoncé ?  En tout cas nous devrions le leur rappeler.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens