Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2018 2 01 /05 /mai /2018 19:27

Comme chaque fois que le mouvement social marque des points, les casseurs (parmi lesquels les policiers sont nombreux viennent présenter aux Français  à 20 heures le lot de vitrines brisées, de saccages et d'incendies susceptible  de créer la peur.  si on les arrêtait on aurait des surprises. C'est bien pourquoi on en attrape si peu.

    Ce n'st pas pour Macron un signe de force !

Partager cet article
Repost0
30 avril 2018 1 30 /04 /avril /2018 07:36

C'est sans plaisir que nous apprenons qu'un meeting commun réunira  Pierre Laurent, Benoît Hamon et olivier Besancenot, ce   qui ne manquera pas d'apparaître comme électoraliste à la veille des Européennes. Heureusement la présence des verts et de François Ruffin change un peu la donne.

   Entendons nous bien. L'union  politique est nécessaire, la multitude en mouvement a besoin d'une expression politique. Peut  être  que certains  croyant renouveler en mieux 1936  s'imaginent le PS à terre et le moment propice  pour une union au sommet sans hégémonie.

   Pour le blog la croyance au changement  par union au sommet sans  rapport de forces social décisif  est typique d'une démarche sociale  démocrate. Personne n'aime la confrontation, qui est TOUJOURS le fait de l'adversaire de classe.   Sans cesse  refutée par le réel (le petit changement n'existe pas)  cette illusion  ne disparaîtra jamais complètement . Elle prend aujourd'hui la forme du populisme de gauche, c'est à dire l'idée qu'une intervention personnelle est inutile puisqu'un tribun bienfaisant pourvoira à tout.  En somme la Social démocratie disparaît sous sa forme SFIO, reparaît sous la forme PS, disparaît sous la forme PS pour reparaître sous une forme à venir.  En ce sens le meeting commun  qui n'a aucune chance d'effacer le désastre hollandais  pourrait  ouvrir ( c'est pourquoi  la présence de Ruffin est précieuse) un boulevard au populisme de gauche qui apparaitrait comme nouveau  face à ces pratiques remettant en selle qu'on le veuille ou non  l'union de la gauche et le PS rejetés.

   Sans  appui sur le terrain, avec la lutte syndicale, les associations , le mouvement citoyen qui exigeront que les promesses soient tenues  le scénario serait  écrit à l'avance :

    1-   L'accord se fait dans les têtes des électeurs  sur le plus petit dénominateur commun , le plus souvent par non dit. La rente à 14 % n'a rien à craindre, occultée par la VIème république  l'abandon du nucléaire et une multitude de sujets sociétaux. Leur pertinence n'est pas en cause.  C'est ce qui manque qui compte.

     2-  Une fois au pouvoir,  c'est ce plus petit dénominateur commun qui devient le programme, c'est à dire la déception qui renouvelle le cercle vicieux à l'infini

 Notre approche, avec des points communs est en réalité très différente : c'est le mouvement social puissant qui dictera son programme à l'expression politique qu'il faudra construire dans l'unité  ,  dont les contours   ne se déterminent pas à l'avance, et surtout  pas dans la division mortifère.

    Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2018 5 27 /04 /avril /2018 06:07

Le discours  de Macron au Parlement Européen marque le lancement des élections européennes.

 " Vous êtes contre l’austérité alors vous êtes  contre l’Europe ; vous êtes contre les grands accords de commerce, Tafta, CETA, alors vous êtes contre l’Europe  "  . Une seule option est possible, ce qui est l'affirmation d'un parti unique au delà de la profusion des sigles. Une République en Marche  à l'échelle européenne. Le débat sur la Syrie qui a suivi  lui donne raison.  Les groupes socialistes et conservateurs ont soutenu l’intervention américaine  même sans mandat de l’ONU,

     Même si ses ambitions sont absurdes en  se donnant un rôle démesuré (comme au plan international)  par rapport à son poids réel, il a raison sur le fond. Pour tous les soutiens de l'Europe libérale les choix ne sont pas infinis. Certains le croient mais c'est faux.  La grande lessive actuelle des partis longtemps dominants est un indice révélateur. Partout en Europe la même politique doit être appliquée pour  le  profit à 14 %.

 Dans notre camp   les élections Européennes doivent donc être à l'inverse l'affirmation du rassemblement arc en ciel de l'humain d'abord face au rassemblement du fric. Si nous parvenons  à imposer cette stratégie face à l'émiettement mortel  les Européennes seront la première marche vers le dépassement du libéralisme que nous souhaitons   et un grand moment dans la bataille des idées.

  HA

    

Partager cet article
Repost0
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 07:15

"Jean-Michel Clément a anticipé son exclusion du groupe de la République en marche à l'Assemblée nationale. Dimanche soir, l'élu de la Vienne a voté contre la loi Asile et Immigration, comme il l'avait expliqué au Parisien -Aujourd'hui en France.

Ancien socialiste, Jean-Michel Clément est le seul membre de LREM à s'être prononcé contre le texte, mais 14 de ses collègues se sont abstenus. La loi a été adoptée en première lecture par 228 voix contre 139, et 24 abstentions."  (AFP)

 Si vous avez de la mémoire, c'est le genre d'épisode dont nous avons été souvent gratifiés sous la gouvernance de Hollande avec des votes contre ou en abstention  miraculeusement toujours insuffisants.  Macron en est issu par défaut,  et pourquoi pas Clément dans l'avenir ?

   Avec beaucoup de bruit médiatique cet obscur député   ex socialiste, ex LREM   en attendant de devenir quelque chose s'est bien gardé   de voter contre la privatisation du rail et tant d'autres mesures authentiquement libérales. Il n'était pas besoin d'être expert en arithmétique pour savoir que le vote favorable était assuré sur la question sociétale à l'ordre du jour.

    Il n'est pas non plus besoin d'être un grand expert pour comprendre que ces états d'âme résultent d'une vision réaliste de la situation, le problème posé étant aussi inaltérable que le platine : comment  changer en ne changeant rien ? Comment détourner l'attention du vrai combat qui se déroule sous nos yeux  et qui à partir du rail s'étend et se renforce ?

  Encore un petit effort messieurs  et mesdames et vous serez peut être pris au sérieux.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2018 6 21 /04 /avril /2018 07:08
Comme je l'annonçais ici la semaine dernière nous avons lancé à l'occasion du 114e anniversaire de l'Humanité une grande campagne de défense, de soutien et de modernisation de l'Humanité.

La situation financière à très court terme y oblige. L'entreprise a en effet besoin d'environ 2,5 millions d'euros d'ici le 20 juin pour faire face à ses échéances financières incluant une partie de dettes anciennes qu'il faut maintenant honorer, mais aussi le fonctionnement courant des activités de production.

Le moment nouveau où nous sommes placés oblige à améliorer nos journaux. Leur présentation certes mais aussi leur contenu dans une période où la bataille idéologique menée par les promoteurs de la loi de la jungle du capitalisme nécessite des ripostes argumentées, loin des postures simplistes, et des propositions d'alternatives à mettre en débat. Seule l'Humanité à la capacité de le faire et à unir celles et ceux qui souffrent le plus, tous les travailleurs, retraités et les créateurs.

Dans ce moment nouveau la modification des modes de lecture où la part du papier tend à diminuer au profit du numérique nous oblige à inventer un projet nouveau. Des efforts ont été faits ces derniers temps. Mais nous devons aller bien plus loin dans un système mixte combinant la lecture papier, la lecture numérique, la vidéo. Nous essaierons même d'ici la fin de l'automne d'expérimenter un modèle télévision avec un partenaire qui nous offre son savoir-faire et son matériel.

Notre campagne est donc une campagne immédiate de « défense » de l'Humanité mais elle vise surtout à inventer l'Humanité des temps nouveaux pour mieux servir la multitude de celles et ceux qui cherchent des chemins d'Humanité contre la « dé-civilisation » à l'œuvre sous l'effet d'un capitalisme rapace, vorace faisant fi des êtres humains et de l'avenir de la planète.
  Patrick le Hyaric
Partager cet article
Repost0
21 avril 2018 6 21 /04 /avril /2018 06:52

"Très schématiquement, vous avez en Europe deux pays qui n'ont pas arrêté de faire la guerre depuis 1945, la France et le Royaume-Uni et qui ont des armées qui sont destinées à la projection. " . Ces propos sont tenus par des spécialistes qui analysent ou critiquent la coopération militaire entre états européens et n'ont pas entendu les propos pacifistes de Macron.

Un exemple est donné par les avions gros porteurs Transall financés à égalité par la France et l'Allemagne. Les pilotes français totalisent deux fois plus d'heures de vol que les Allemands  qui se posent la question de l'utilité de payer autant.  Quel aveu !

     

Partager cet article
Repost0
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 08:44

Le vote sans équivoque des députés PS contre  la destruction du statut des cheminots  prouve la justesse des orientations que propose le blog

     la partie du PS restée libérale (sous le label macronien) continue à être libérale . S'unir à elle s'est s'unir avec  la droite.

    le retour à gauche de la partie restée social démocrate "à l'ancienne" est une bonne chose.

    Ce retour ne s'est pas fait par une union avec le PS revenu à gauche par magie  mais grâce à un grand mouvement de lutte et à quelques gifles électorales que le peuple français a administrées au PS maintenu très amaigri.

  cela prouve la justesse de la ligne   que nous préconisons, qui s'appuie sur les contenus et non les accords de sommet.  Plus personne ne peut l'ignorer.  La conséquence que tout le monde doit en tirer  est sans appel. Le PS n'a pas vocation à être hégémonique à gauche. Il a toute sa place s'il met ses actes en accord avec ses paroles. Rien de plus, rien de moins.

   Henri Ausseil

       

Partager cet article
Repost0
18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 09:28

Luigi di Maio chefaillon du mouvement 5 étoiles italien  "plus grand parti d'italie" par défaut  se proclame le Macron italien. C'est lui qui le dit. Pour ceux qui dans l'hexagone auraient eu la tentation  de   l'adjoindre à un mouvement populiste de gauche ça fait désordre.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 08:48

Cette déclaration devant les députés européens est d'une naïveté stupéfiante et d'un racisme  qui avec d'autres rapports de force pourrait l'amener devant les tribunaux.

 Seule a le droit de s'appeler guerre une confrontation avec un égal ou un plus fort que soi. mais l'armée française, du vivant de Macron et parfois sous ses ordres, avec ou sans le label de l'ONU  est intervenue ou intervient en Afghanistan, au Mali, en république Centrafricaine, en Côte d'Ivoire, dans l'ex Yougoslavie, en Syrie, en Somalie, en Libye. Sous la forme des services spéciaux , c'est à dire de la guerre masquée, elle est présente partout dans le' monde et même là où elle n'a rien à faire. L'industrie française pourvoit l'Arabie Saoudite en engins de mort qui sont allés à Daech et pleuvent aujourd'hui sur le Yémen.

 En Palestine la France ferme les yeux sur le martyre d'un peuple  dont même les plus vieux n'ont jamais connu la paix.

  Si ce n'est pas la guerre pour Macron, demandez l'avis aux populations. Les guerres asymétriques du capitalisme rentier sont des guerres pour l'hégémonie. Elles donnent à trop de Français un faux sentiment de sécurité. Sur notre territoire elles fabriquent des terroristes et une guerre civile larvée qui restreint les libertés de tous.

 il y a quelques jours  Macron a pris le risque d'une troisième guerre mondiale. Cette fois ce n'est pas sur des populations lointaines et méprisées que les missiles et les bombes seraient tombés.

   Le voir invoquer la paix est donc indécent, lui le chef de guerre assumé.

   Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2018 2 17 /04 /avril /2018 11:15

30 % des vols annulés à Air France, perturbations diverses, universités occupées, ce n'est pas rien. Et le mouvement s'installe dans la durée.   

  En face on oscille entre le mensonge, le silence et la brutalité.      Trois preuves évidentes de faiblesse.    Ne l'oublions jamais. La force de conviction d'une idéologie se mesure à sa facilité à entrer dans les têtes.

  Désormais elle a perdu cette facilité, malgré tous les moyens à sa disposition. C'est une grande nouveauté. Et comme c'est nouveau tout le monde ne le voit pas encore.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens