Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 07:14
Humanisme, c’est ce mot que j’ai voulu employer en scrutant les événements de ces derniers temps pour mon éditorial de l’Humanité Dimanche : porter la flamme de l’humanisme, face à la froideur des gouvernements. Celle de Trump vis-à-vis d’enfants séparés de leurs parents et mis en cage, les exilés du sud échouant en Méditerranée, les plus pauvres ici dont le président dit qu’ils « coûtent un pognon de dingue ».
 
L’humanisme n’est pas qu’un sentiment, c’est un chemin politique pour la justice et l’égalité.
 Patrick Le Hyaric
Partager cet article
Repost0
30 juin 2018 6 30 /06 /juin /2018 10:30

La gare de fret de Nîmes ferme, le statut des cheminots est attaqué, le service public aussi. Et nous nous inscrivons dans le débat "les gares sont trop chères".  C'est accepter le dogme de la baisse des dépenses publiques et chercher de fausses solutions en déshabillant Pierre pour habiller Paul. Certaines prises de position gardoise nous peinent. Alors que n'en déplaise à Delga au double visage prévisible  puisque c'est la pratique du PS (elle est à fond  pour le TGV Bordeaux-Toulouse)   la ligne directe est presque terminée, ces postures  d'accompagnement  du social libéralisme  nous font perdre noire crédibilité de gouvernants d'opposition . Et sont donc contre productives.

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
29 juin 2018 5 29 /06 /juin /2018 08:34

" Avec le vote définitif de la réforme de la SNCF, le mouvement social semble avoir subi un revers de taille".    C'est confondre l'activité de l'Assemblée Nationale  et la réalité sociale. Les députés aux ordres n'ont  aucune légitimité, élus la plupart du temps par défaut, avec une énorme abstention. Et lorsque plus de 40 % des conducteurs continuent à suivre les mots d'ordres de grève c'est le signe que le gouffre entre la représentation politique et la réalité est immense. Et ce n'est pas une bonne nouvelle pour Macron... et pour la France, car elle n'est pas la France de Macron.

Partager cet article
Repost0
27 juin 2018 3 27 /06 /juin /2018 09:32

Communistes et Insoumis ont toujours voté contre  la destruction programmée du modèle français. Ce n'est pas le cas des socialistes qu'ils soient de la nouvelle gauche ou de la gauche de droite   qui s'abstiennent souvent comme s'il y avait un doute sur la politique menée.

 Cela ouvre la voie à suivre y compris au Parlement : non chercher des alliances du côté de la nouvelle gauche (le total des voix ne laissant aucun doute sur le résultat) au prix de concessions mais mener la bataille sur le fond, tout député ayant la possibilité d'approuver. L'étiquette de président des riches qui colle à Macron doit beaucoup à cette action des députés. Internet, les relais sociaux , permettent  la bataille des idées. hors du Palais Bourbon. La prochaine étape, la réforme constitutionnelle, ne sera pas une bataille perdue d'avance mais un plaidoyer pour la 6° République et la manière dont le peuple pourra directement s'exprimer au delà du débat politicien piégé.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 18:01

Ce sondage que nous n'avons pas à mettre en doute prouve que la démolition du modèle français passe encore inaperçue aux yeux d'une grande partie  de  la population   les très mécontents   correspondant au tiers  seulement, c'est à dire notre potentiel électoral.

 Cela mesure  l'importance de la bataille d'idées  à mener !   Et le danger de la division  dans la vraie gauche.

Partager cet article
Repost0
21 juin 2018 4 21 /06 /juin /2018 08:36

Jamais les droits sociaux n'ont été attaqués plus frontalement : les retraites, les allocations, les conventions collectives, le service public sont passés  à la moulinette Macron.

  De quoi parlent les médias   y compris la presse écrite et internet  de gauche ? de l'Aquarius et des mères mexicaines séparées de leurs enfants. La barbarie est condamnable. Mais en faire LE CENTRE du combat le réduit à l'idéologie.

  La particularité de l'hégémonie c'est qu'elle est souveraine dans la sphère des idées générales à l'insu de ceux qui en sont porteurs.  Un sondage montre qu'une majorité de Français refuse l'Aquarius quel que soit le tapage médiatique. Ce sont certes des monstres mous mais qui ignorent totalement qu'ils le sont. Gramsci l'a bien montré.

  Mener le combat sur ce thème c'est la défaite assurée. Partir du concret et obtenir des succès  sur les retraites, les allocations, le service public, les conventions collectives aide à comprendre les enjeux donc attaque l'hégémonie. Rester dans l'éthique  c'est faire du sur place, chaque camp ayant ses convaincus.

   Ne nous laissons pas dicter ce dont il faut parler en priorité, sinon nous serons des dupes.

   Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
19 juin 2018 2 19 /06 /juin /2018 17:02

Le mot  PACTE est involontairement bien choisi. Les lois portées par Macron déconstruisent le modèle français  avec une redoutable efficacité. Et ce pacte des riches croit pouvoir triompher.

   Tous les droits aux actionnaires

   Fin de la capacité de l'Etat à influer sur l'économie

    Destruction de l'Etat providence

   Accumulation sans frein des richesses en un nombre de plus en plus petit de mains.

 C'est un pacte qui prépare  une société à deux vitesses , la plus grosse partie  retournant à la misère  des débuts du capitalisme.  L'exemple américain où le triomphe paraissait assuré et ne l'est plus nous prouve que nous aurions tort d'être pessimistes.

 Les peuples ont plus d'un tour dans leur sac et l'histoire fourmille de victoires à la Pyrrhus : au moment où les capitalistes remportent succès sur succès ils fabriquent leur défaite parce que ces succès  ont un coût politique de plus en plus élevé.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 08:37

Le dieu Janus avait deux faces: d'un côté la guerre , de l'autre la paix. Mais son temple était fermé en temps de paix. On savait à quoi s'en tenir

 Avec Macron c'est plus compliqué.   Il veut maintenir l'accord avec l'Iran et le renégocier, il refuse le régime des sanctions  contre la Russie et les applique. Il  affirme "quand un bateau de migrant  arrivera dans nos eaux , nous en aurons la charge". Mais quand l'Aquarius  passe à 4 milles marins de la Corse  il refuse l'accostage. Il fustige  le cynisme et l'irresponsabilité de l'Italie puis reçoit Conte  en affirmant que la France et l'Italie travaillent main dans la main. Il défend la Palestine mais empêche deux " bateaux pour Gaza" d'accoster à Paris.

   Ce n'est pas la caractéristique de Janus (et encore moins de Jupiter) mais des ectoplasmes, êtres sans consistance.  Ce n'est  pas  la qualité première d'un chef d'état que d'être un ectoplasme. D'autant plus qu'il cesse tout à cas d'en être un dès qu'il faut attaquer les acquis sociaux.

   Au fond la France dispose d'un ministre de l'intérieur et des affaires du CAC 40  mais pas d'un président. C'est Trump et le dieu dollar-Euro  qui y pourvoient  par défaut.

    HA

Partager cet article
Repost0
10 juin 2018 7 10 /06 /juin /2018 07:30

Des truands à peine sortis de l'adolescence s'entretuent à Marseille. Il ne sagit pas d'une particularité de Marseille qui l'assimilerait au Chicago d'al Capone.

 C'est le résultat de trente ans de destruction de l'état providence, de politique de disparition de la police de proximité,  d'yeux fermés sur les trafics locaux à condition qu'on reste entre soi, de baisse des dépenses publiques, d'attaques permanente du collectif au profit de l'individu et il faut aussi le dire d'abandon par la gauche des quartiers populaires .  Marseille est une ville merveilleuse  empoisonnée par ses ghettos.  Et les bonnes intentions ne suffiront pas.

  AH

Partager cet article
Repost0
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 09:30

Si on entend par là la gauche issue de l'Affaire Dreyfus, aucun doute : cette "gauche" basée sur l'anticléricalisme qui était le seul lien  entre radicaux, PS et PCF a sombré après des heures de gloire.

L'athéisme de 2018 n'est plus une valeur progressiste.   Le dieu dollar a supplanté le dieu des chrétiens et l'Eglise n'est plus le soutien  obligé du conservatisme. Le Pape François symbolise ce bouleversement. Marine le Pen nourrit son racisme de la dénonciation des religions , du moins la religion musulmane. Les laïques qui refusent les mères avec foulard dans les voyages scolaires ne sont pas progressistes puisqu'ils nourrissent le communautarisme.

 La conversion du PS au libéralisme l'exclut clairement de la gauche, Hollande, Valls, Macron et leurs clones le prouvent ou l'ont prouvé.

  La gauche existe , celle qui défend les victimes contre les exploiteurs. Elle n'a plus les contours de la gauche de 1936.  Lorsque  Ian Brossat  désigné tête de liste des communistes aux Européennes exclut le PS  du rassemblement qu'il faudrait réaliser , il acte enfin une situation de fait. Il va falloir redéfinir la gauche. L'appeler autrement facilite le message mais le brouille aussi, car les populistes à l'affut du ni droite ni gauche pourraient en profiter. 

  Le mieux est donc de rassembler sur des objectifs et non sur une globalité. Un mot nouveau nommant une chose nouvelle émergera. forcément. Mais nous continuerons à nous réclamer de la vraie gauche, la gauche de l'humain d'abord face au rassemblement du fric d'abord.

 HA

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens