Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 10:25

La Françafrique aussi agonise. Pas forcément toujours  pour de bonnes raisons. La Chine et les Etats Unis chassent les anciennes puissances coloniales devenues des larbins.

  Mais c'est la politique suivie qui a atteint ses limites. "Défendre" le gouvernement malien en négociant en sous main avec ses adversaires touaregs et islamistes , c'est à dire diviser pour régner devient impossible. Cela place nos soldats dans une situation où ils perdent leur âme, ce que personne ne peut accepter s'il n'est pas un mercenaire. Cela fait réfléchir les marionnettes qui cherchent un plus puissant pour tirer les fils.

 Et une question se pose : pour quoi exactement nos soldats meurent-ils au Mali ?

" on croit mourir pour la patrie , on meurt pour les industriels" a écrit il y a longtemps Anatole France. Adapté à 2018 disons pour les multinationales.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 10:14

Après une période de flottement le roi Macron a repris ses sujets en main  : la commission ne peut interroger que des gens qui ne diront rien  La présence de l'opposition devenant une farce , les députés PCF et FI  se sont retirés.

  La V° rend possible l'arrogance de Macron (qu'ils viennent me chercher)  et le blocage par  godillots interposés. Cela prouve qu'elle est au bout du rouleau et qu'elle va disparaître.

  Ce qu'oublie le roi, c'est que son pouvoir est immense tant que ses sujets l'acceptent.  Quand ils deviennent des citoyens, c'est autre chose.  Louis XVI avait fermé la salle où  se réunissait le Tiers etat. Il n'a rien pu empêcher.

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 09:24

Ils s'apprêtent  à supprimer 20 000 postes  dans le fisc mais veulent  recréer une police fiscale pour traquer les fraudeurs et conservent le verrou de bercy, c'st à dire en dernier ressort la décision au ministre pour les gros fraudeurs. Eric Bocquet (PCF) évoque des mesures cosmétiques.

   On peut y voir aussi le résultat de la pression de l'opinion. mais si cette pression diminue on sait aussi ce qui adviendra.

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 09:06

La majorité godillot  a dû s'incliner, les différences politiques dans l'opposition  s'oublier : la commission parlementaire en quelques jours a fait avancer la connaissance des faits  beaucoup plus que la presse, puisqu'elle a reçu et recevra les principaux responsables de l'exécutif tenu par des sanctions graves de dire la vérité ou du moins de ne pas mentir.

 Des vérités sont établies , confirmées par le ministre de l'intérieur, le préfet de police,le directeur de l'ordre public : les passe-droits se sont établis dans leur dos, par le monarque républicain. Certains ont même exprimé leurs réserves.

   La "révision" constitutionnelle (c'est  à dire l'augmentation des pouvoirs de celui qui les outrepasse  déjà)  en devient impossible.  C'est au contraire des pouvoirs réels donnés ou rendus à l'Assemblée qui sont à l'ordre du jour.

   La politique en sort grandie après les tristes spectacles qui la disqualifiaient.

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 10:57

Certains godillots-députés refusent que le Président vienne s'expliquer devant la commission parlementaire. Motif la séparation des pouvoirs. Les mêmes ont trouvé normal que le président puisse proposer un amendement (et puisse  donc se rendre à l'Assemblée nationale), et que de nombreuses dispositions de la "Réforme constitutionnelle" augmentent le pouvoir législatif du Président.

  Où est la logique ?

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 10:46

Convoqué par la commission de l'assemblée Nationale  sur l'affaire benalla voici ses réponses :   Je ne le connaissais pas.

    les fonctions de Benalla : je n'en savais srtictement rien ... j'ignorais sa qualité.

     Les autres faits reprochés : Jamais entendu parler.

Or il est en principe  l'homme le mieux informé de France.   Le préfet de paris a été plus sérieux et a apporté quelques réponses.  Collomb ne lisait donc pas ses rapports, c'est un gros paresseux.

    De qui se moque-t-on ?

 

     

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 12:36

La réponse va de soi , c'est NON. Deux commissions d'enquêtes parlementaires sont créées pour l'Assemblée et le Sénat, qui peuvent convoquer qui bon leur semble. Et mentir à de telles commissions   peut être lourd de conséquences.

 L'idiot  utile Benalla  a joué 7000 euros de salaire, un appartement de fonctions quai de branly , une automobile de fonction, un grade de lieutenant colonel de gendarmerie à 26 ans (un record difficile à battre)  sans en remplir les conditions , un passe pour le Palais  Bourbon entre autres libéralités, tout ça  pour se faire plaisir ou prouver sa servilité.

 Il a rendu un grand service à la Démocratie à son corps défendant. Macron et lui peuvent méditer cette phrase de Montesquieu qui n'est pas de la première jeunesse mais a bien vieilli  : "c'est une expérience éternelle  que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser : il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites."

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2018 7 22 /07 /juillet /2018 09:52

Le séisme de l'affaire Benalla n'a pas fini de provoquer des répliques, jusqu'au sommet de l'Etat: le ministre de l'Intérieur sera auditionné lundi à l'Assemblée, tandis que l'ex-collaborateur de l'Elysée, un employé de LREM et trois haut gradés de la police doivent être présentés dimanche à un juge d'instruction. 

Les gardes à vue des cinq suspects, dont celle d'Alexandre Benalla, collaborateur d'Emmanuel Macron, ont été levées samedi soir dans l'enquête sur les violences commises le 1er mai à Paris. Ils seront présentés dimanche à un juge d'instruction.

Outre A.  Benalla, trois policiers soupçonnés de lui avoir transmis des images de video-surveillance filmées au moment des faits ainsi que Vincent Crase, gendarme réserviste et employé de La République en marche, qui se trouvait avec lui le 1er mai, seront déférés au parquet dans la perspective de l'ouverture d'une information judiciaire.

Mais il ne faudrait pas s'arrêter aux exécutants et s’intéresser aux commanditaires.

   Effet  collatéral : la discussion sur la constitution du roi Macron est interrompue.

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2018 5 20 /07 /juillet /2018 10:32

Nous avions accueilli ici  avec scepticisme l'"Union de la Gauche "  toujours renouvelée, au bénéfice exclusif du PS avec le PCP, le bloc des gauches (sorte de France insoumise) et les verts  qui a résulté des dernières élections. Quelques mesures positives en sont sorties au départ , ce qui après tout pouvait signifier que cette voie n'était pas sans issue.

  Mais le premier ministre Costa  "réforme" le code du travail. Lecteurs et lectrices  du blog comprendront que c'est dans le même sens que Macron, conforme aux besoins du capitalisme rentier. Il s'agit de flexibiliser encore plus  et de faciliter les licenciements "pour les besoins de l'économie".

 La CGTP est évidemment hostile et la vraie gauche est dans une posture  qui nous est familière puisque nous l'avons connue en France sous Mitterand , Jospin premier Ministre et Hollande:  elle soutient un gouvernement de facto de  droite si l'on se réfère aux actes.   Et la Droite portugaise ainsi que le patronat volent au secours de Costa ce qui le prouve.

  Plutôt que de crier à la trahison (la social démocratie européenne a viré au social libéralisme et l'assume ou le masque selon les opportunités) il est grand temps d'en tirer les conclusions. La forme "union de la gauche" incluant un PS hégémonique est morte,  et de peut aboutir qu'à des désillusions.

    Il va falloir inventer et c'est tout l'enjeu du Congrès du PCF et du débat politique actuel. Et c'est un enjeu européen.

H A

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2018 5 20 /07 /juillet /2018 07:44
Un provocateur démasqué : le monsieur "sécurité" de Macron.

Le proche  d'Emmanuel Macron,  Alexandre  Benalla  , déguisé en CRS avec casque le rendant "méconnaissable" , avait frappé un manifestant lors du défilé du 1er Mai, Et il a été également filmé en train d’agresser une femme lors de la  même manifestation. Nous avons à plusieurs reprises dit ici que la plupart des violences constatées étaient l'oeuvre d'agents provocateurs. Une preuve est apportée. Souvenons nous des propos de tartuffe-Macron parlant du 1er mai  :  "Je n'ai aucune indulgence  pour  les grandes violences  ou les tenants du désordre"

Sa punition a pourtant  été légère  et symbolique puisqu'il obéissait aux ordres.  Mais l'addition politique pour le roi Macron risque d'être salée.

  Une question se pose : qui a filmé ?   . Pourquoi le divulguer ? Mystère.    .  On a arrêté 200  casseurs qui faisaient tache  lors de la célébration de la coupe du monde. On n'en trouve jamais après les manifestations sociales de lutte. On comprend pourquoi.  Ce deux poids deux mesures a fini espérons-le  par donner la nausée à quelqu'un de très au courant.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens