Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 05:42

On aurait grand tort d' en faire une question d'élus attachés à leurs privilèges.  Un certain nombre de camarades  sous une fine couverture Front de Gauche conservent l'ambition de rassembler autour du Parti  Communiste. Cette ambition est légitime  . Mais elle se heurte de plein fouet  à la réalité qui montre l'énorme difficulté, voire l'impossibilité de  mettre en oeuvre cette stratégie.

      Que reste-t-il alors pour survivre ?  La seule issue est de se réfugier derrière le grand parapluie du PS qui , à certaines conditions, assure le court terme.

      Les camarades de Montpellier acquis au rassemblement ont une toute autre ambition ; rassembler pour équilibrer le rapport de forces à gauche.

       Selon l'orientation REELLE (cela n'a rien à voir avec le vote trompeur  des motions de congrès) l'attitude vis à vis des autres composantes du rassemblement va de soi  ; méfiance dans un cas  (ils veulent nous passer devant) , confiance dans l'autre, aboutissant à des compromis  même lorsqu'une des composantes apporte de l'eau au moulin des sceptiques. 

       Le peuple français , lui, a besoin du vent du large. C'est pourquoi personnellement je choisis sans hésiter  le rassemblement.

           Henri Ausseil

 

NB : les rares hantés par un destin personnel se reconnaissent facilement :  ils finissent immanquablement dans les fourgons du PS. De Serge Fleurance à Eric Macias la liste n'en est pas très longue.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:00

Depuis que la section de Montpellier est installée au 47 bis avenue de Lodève , le local a vu se réunir  de nombreux collectifs, les jeunesses communistes et bien entendu les communistes et le Front de Gauche. Il n'est pas un sanctuaire réservé au PCF et à sa direction mais un outil de rassemblement. Pensez-y.

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 18:18

Voici le résultat sans ambigüité :

  
- Adhérents à jour de leurs cotisations: 148
- votants: 101
- POUR:     la  "liste initiée par le front de gauche aux municipales , chef de
file des communistes: Roger Montcharmont":        97
   Abst  : 2
   Contre: 2         

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 11:07

 Après Marseille , Bordeaux et Montluçon (liste très incomplète) le choix de l'adéquation   avec la stratégie  de Front de Gauche l'emporte à Lyon.  Les élus PCF semblent avoir des velléités de secession.  Cela poserait un problème.  Les élus  ont-ils un statut particulier ?   Nous ne soimmes pas un parti de notables mais les tentations restent fortes parfois !

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 10:43

Etrange débat au dernier conseil départemental  du  PCF.  Aimé Couquet aurait défendu l’idée d’une consultation DEPARTEMENTALE sur la stratégie municipale  à Montpellier.   A Marseille  ou Bordeaux la procédure suivie a été celle prévue par les statuts. Pourquoi une exception Montpelliéraine ?  Et il ne nous viendrait pas à l’esprit de juger ce que doit être la stratégie à Béziers  quoi que nous en pensions.  Rappelons également que les derniers résultats électoraux (contrairement à une tradition bien établie) sont bien meilleurs à Montpellier qu'à Béziers.

Quelle mouche a donc piqué Aimé Couquet ?    Laissons nos lecteurs déchiffrer  cette (petite) énigme.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 10:45

A 57 % ils ont légitimé ce choix stratégique  dans lequel nous ne nous reconnaissons pas mais qu'ils ont parfaitement le droit  de faire.  Partout  les communistes choisiront, et nous espérons que le choix politique  et la lisibilité de notre positionnement l'emportera   sur le nombre d'adjoints offerts.  

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 18:07

A Montpellier avec  le Front de Gauche, les communistes gardent le cap vers l’Humain d’abord.

Comme tout un chacun, les communistes de Montpellier ont appris par la presse une prise de position du secrétaire départemental du PCF en vue des élections municipales dans notre ville en totale contradiction avec les orientations qu’ils ont majoritairement votées et affirmées.

Nous avions déjà appris en début d’année dans  « l’Express » son souhait de reconduction de la liste d’union de la gauche derrière Hélène Mandroux y compris avec le Modem. Nous considérons qu’il s’agit à chaque fois d’une expression tout à fait personnelle qui n’engage que lui. En effet, le Conseil Départemental n’a jamais pris la décision de s’opposer à la construction de listes Front de Gauche dès le 1er tour des élections municipales dans les villes de notre département. Cela ne serait pas en accord avec choix fait par la direction nationale du PCF de laisser les communistes décider localement en toute connaissance de cause et chacun sait que ce qui s’impose de toute façon c’est la décision des communistes de la section de Montpellier.

Alors, à peine les primaires ont-elles désigné la tête de liste du PS, pourquoi un tel empressement à faire des offres de service ? Pourquoi vouloir figurer à tout prix sur une liste PS conduite par un J.P Moure dont on ignore encore les propositions mais dont on a pu mesurer les pratiques politiques et les orientations libérales qu’il défend.

Nous n’avons pas oublié son premier acte politique pour asseoir sa candidature avec « Montpellier unlimited » sur la Comédie entouré d’un aéropage de patrons du MEDEF et du monde des affaires  de la finance et de l’immobilier. Les Vinci, Véolia et autres… veulent bien compter sur lui pour conserver leurs délégations de service public et continuer à faire leur beurre sur le dos des contribuables Montpelliérains.

Cela dit, laisser penser que nous tracerions un signe égale entre la droite et le PS et que la stratégie de Front de Gauche choisie par les communistes favoriserait le retour de la droite et de l’extrême droite est foncièrement malhonnête et politiquement dangereux.

Nous pensons que le meilleur moyen de battre la droite et l’extrême-droite c’est de mettre un signe plus à gauche dans la mise en œuvre d’une politique qui réponde aux besoins des travailleurs, de la population de notre ville et aux aspirations de changement qui se sont exprimées dans le vote Hollande aux présidentielles.

 Ce que nous demandons à nos camarades socialistes c’est simplement d’être de gauche est-ce si difficile? Est-ce trop demander? Le constat pour le moment c’est que globalement le PS  à Montpellier reste très « Gauche Limited ». (voir le vote de tous nos députés PS en faveur de la réforme des retraites) 

  Dans ce contexte, dès la fin de notre dernier Congrès nous avons œuvré à ouvrir le chantier d’un large rassemblement populaire à tous ceux qui aspirent à un vrai changement, pour « allumer les étoiles » disions-nous.

Aujourd’hui nous sommes engagés dans un processus de co-élaboration d’un projet alternatif pour Montpellier qui soit à la hauteur des besoins sociaux, des attentes démocratiques et des nécessités écologiques pour les habitants de notre ville. Nous ne cherchons pas le rassemblement autour du Front de Gauche, nous cherchons le rassemblement majoritaire avec le Front de Gauche comme l’outil que les communistes ont choisi de se  donner pour y parvenir voilà deux congrès du PCF déjà. Nous continuons à prendre contact avec tous les partis politiques et mouvements de gauche sans exclusive.

Nous poursuivons le travail d’échange pour l’élaboration de projets partagés avec des collectifs citoyens, associations, syndicalistes. Des rencontres sont déjà engagées pour examiner les convergences et la réflexion est lancée sur les critères qui nous permettrons de travailler aux candidatures pour des listes ouvertes qui reflèteront cette démarche.

Oui, les choses sont claires : Pour l’Humain d’abord, les communistes de Montpellier maintiennent le cap.

Claude Avenante  Secrétaire de la Section de Montpellier du PCF

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens