Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 11:49
Fabien Roussel député du Nord devient secrétaire national du PCF

La commission des candidatures  présente une seule liste, les adversaires du PCF doivent déchanter : il n'y aura pas de guerre interne et l'essentiel de la discussion du Congrès portera sur ce qu'il convient de faire, dans l'unité des communistes. Une excellente nouvelle.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2018 1 15 /10 /octobre /2018 09:21

La crise profonde du bipartisme aiguise les appétits. un mouvement "apolitique" veut sauver la planète et a impulsé de puissantes manifestations, surfant sur le rejet des partis politiques pour en fabriquer un qui  ne s'appellera pas parti mais en sera un..

 Pendant ce temps et sans lien avec les précédents, l'aile gauche du PS dont on a pu mesurer l'efficacité lors du long intermède à éclipses du social libéralisme au pouvoir (de Mitterrand à Hollande) va incessamment sous peu s'associer à Mélenchon  pour recréer un parti Socialiste vierge des turpitudes passées et de gauche  qui ne s’appellera pas parti socialiste.

  Toutes ces opérations, si on veut bien y regarder de près, s'accompagnent de l'effacement du PC  dans le grand jeu de la conquête du pouvoir. Besancenot, comme par hasard, revient en force dans les médias, certes à des heures tardives. Ce n'est ni nouveau ni gagné d'avance. La mise en avant du sociétal qui masque l'absence d'action sur l'économique et le social est le grand danger de ces manœuvres . De désillusion en désillusion, on ouvrirait la porte à la bête immonde.

  Heureusement les choses ne sont pas aussi simples et  un bipartisme illusoire aura beaucoup de mal à émerger, y compris au sein de la France Insoumise. Le congrès du PCF se situe dans cette période complexe où le vieux monde s'effondre et où le nouveau tarde à émerger. Ses débats seront occultés. Pourtant la bataille d'idées y  fait rage, la vraie celle qui ne veut pas tromper mais  faire avancer. Le peuple français a tout intérêt comme dans d'autres moments noirs de son histoire ,à ce  qu'il en sorte une théorie et une pratique adaptées à notre temps

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 07:44

La Section de Montpellier du PCF   vous invite samedi 13 octobre à une conférence publique à 15h au salon du Belvédère, sur la consultation en Kanaky-Nouvelle-Calédonie.

Cette initiative a suscité l’intérêt de FR3, qui nous à contacté. Il n'est pas impossible qu'il y ait une couverture médiatique de l'évènement.  

 N Cossange

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 07:32

Le département de Seine Maritime a 3 députés PCF parce que de longue date le PCF participe ou organise les luttes locales .   Songeons  par exemple à sa réaction à l'assassinat d'un prêtre par un extrémiste religieux  et aux luttes sociales. Sa direction réagit  au vote des communistes :

"le PCFne retrouvera un élan que s'il est utile à nos concitoyens,c'est une boussole que nous devons jamais quitter.Dans notre département ,on expérimente quotidiennement le fait qu'on puise être COMPLETEMENT COMMUNISTE ET COMPLETEMENT RASSEMBLEUR er c'est dans cette voie là qu'il faut qu'on s'engage pleinement "

  L'étude des votes  montre en effet que la radicalité des prises de position est souvent inversement proportionnelle aux résultats électoraux, , ce qui ne manque pas d'interroger. Chercher la responsabilité dans les directions  est  une tentation, mais ne résout pas le problème de notre propre activité (ou de son absence). L'avis de la Seine Maritime est donc précieux :  suivons le.

  HA

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 06:51
D'après lo'Humanité

D'après lo'Humanité

Le résultat du vote des communistes sera probablement interprété par nos adversaires et nos concurrents de gauche  comme la mort clinique du PCF.  Qu'ils le proclament ou pas. Et c'est pour s'en féliciter quoi qu'ils en disent.

  L'auteur de ces lignes a survécu à plusieurs morts du PCF  et survivra le plus longtemps possible  à sa résurrection qui n'en est pas une puisqu'il n'est jamais mort en réalité,  Pas plus que le marxisme qui nous survivra à tous malgré les avis de décès.

Nous portons  à la connaissance des lecteurs et lectrices le résumé (le manifeste lui même est trop long) fait par un des ses tenants. du texte 3 qui a recueilli le maximum des voix des communistes nationalement. Ils et elles pourront constater qu'il ne s'agit pas d'une guerre  de sécession. Et une majorité relative n'est pas une majorité.

 Certes le temps du Congrès pris aux discussions d'appareil (il faudra pour appliquer les décisions  des dirigeants convaincus)  manquera à l'essentiel  , la discussion sur le comment faire. Mais sur le court terme  c'est FI qui mène la danse du chacun pour soi, le s dégâts sont donc limités  (pas pour le peuple français).

 Le blog retrouve dans le texte vis à vis du syndicalisme, du rassemblement dans lequel il ne faudra pas se dissoudre des idées qui lui sont chères. L'avis des communistes a été demandé, ils l'ont donné. L'unité n'est pas l'unanimité et le débat de ce congrès  agité prouve une chose : le PCF n'est pas mort ,puisqu'il est  capable de se remettre en cause tout  en évitant les replis identitaires. .

Henri Ausseil

    

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 19:09

89 communistes ont pris part au vote.
6 ont voté blanc, 8 ont voté nul ce qui nous donne 575 suffrages exprimés.

Texte 1 : 258 votants soit 44.87% des exprimés.
Texte 2 : 50 votants soit 8.70% des exprimés.
Texte 3 : 249 votants soit 43.30% des exprimés.
texte 4 : 18 votants soit 3.13% des exprimés.

 

Au plan national les résultats sont comparables

 49 231 communistes à jour de leurs cotisations
30 841 de ces électrices et électeurs inscrit·e·s ont voté, soit 62,65 % des inscrit·e·s.

Il y a eu 661 bulletins blancs ou nuls, et 30 180 suffrages exprimés.

La proposition de base commune adoptée par le Conseil national, « Le communisme est la question du XXIe siècle », a obtenu 11 467 suffrages, soit 38 % des exprimés.

Le texte alternatif « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme » a réuni 3 607 suffrages, soit 11,95 % des exprimés.

Le texte alternatif « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle » totalise 12 719 suffrages, soit 42,14 % des exprimés.

Le texte alternatif « PCF : Reconstruire le parti de classe, priorité au rassemblement dans les luttes » a, quant à lui, atteint 2 387 suffrages, soit 7,91 % des exprimés.

Le texte proposé par la direction n'a donc pas eu la majorité

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 05:44

Jusqu'au 6 octobre ils sont appelés à choisir la base de discussion au congrès d'Ivry. Quelle stratégie ?  Quelles alliances ?   Quel Parti ?.

 Et ceci dans une période cruciale et dangereuse de division  désastreuse.

  La base commune  présentée par la direction a l'avantage de poser toutes les bonnes questions  sans apporter de réponses concrètes sur lesquelles débattre. C'est le Congrès qui tranchera. Elle choisit le rassemblement et c'est essentiel.

 Mais au lieu d'un débat  s'appuyant sur le concret  l'affrontement se fait avec trois  autres  lignes générales (trois autres textes)  pleines de bonnes intentions  déconnectées du vécu. Ce que nous voulons fait l'objet d'un consensus général, le difficile est de pouvoir peser.

  Peu de non communistes se sentent concernés et ils ont bien tort. Alors que se profile pour la deuxième fois la création sur les décombres de ce qui a failli  d'un grand parti de gauche social démocrate   plus à gauche que le précédent, on ne peut oublier que Mitterrand était plus à gauche que la SFIO.  Et le  contrepoids du PCF a beaucoup diminué alors qu'il s'est révélé en 1981 insuffisant. Le danger de désillusions en chaîne existe alors que le peuple français clame (avec beaucoup de maladresse) son besoin de nouvelles voies.

  C'est de çà qu'il sera question à Ivry au bout du compte. Et celà concerne TOUS les Français.

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2018 6 29 /09 /septembre /2018 07:07
la Kanakie s'invite   à Montpellier
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2018 5 28 /09 /septembre /2018 07:41

L' engagement politique à Clermont-L’hérault de Michel Capron  lui vaut bien des tracas : non renouvellement de son contrat à la médiathèque, le laissant à 59 ans dans une situation des plus précaires, lettres de menaces lui enjoignant « de ne plus critiquer le Maire…sinon !!! » et cette nuit passage aux actes, les quatre pneus de sa voiture et celle de son père… crevés, le privant momentanément de toutes possibilités de se déplacer pour chercher un emploi qu’il n’a toujours pas trouvé, l’obligeant à des dépenses dont il se serait bien passé.

 Il ne doit pas être très difficile de trouver le coupable et l'ordonnateur.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 10:14

L’immense succès de cette édition de la Fête de l’Humanité suscite bien des analyses et discussions. C’est surement le public lui-même qui a été surpris par son nombre. Impressionnant par son ampleur, sa dynamique, sa gaieté et la bienveillance de ses participants, ce cru 2018 s’est en effet dégusté sans modération. Chacune et chacun vit sa fête, fait sa fête de manière singulière au cœur de la foule, au cœur de l’œuvre collective à laquelle il participe.

Les espaces de débats n’ont pas désempli, qu’il s’agisse de l’Agora dont la programmation a été concoctée par les rédactions de l’Humanité, du forum social ou du village du livre, noyé par des flots de curieux avec la participation de 220 auteurs et écrivains. Il en a été de même du village du monde ou 92 pays étaient représentés, où 122 représentants de forces et journaux s’y sont exprimés. Le stand du conseil national du Parti communiste a été plus fréquenté que d’habitude, comme d’ailleurs les stands de fédérations. Les rencontres et les débat avec Ian Brossat dans les espaces et les stands ont connu de beaux succès réconfortant avant le lancement de la campagne des élections européennes. La fête est devenue désormais le lieu des débats. Des débats qui partout se déroulent dans le respect mutuel.

 

Le beau temps et la programmation musicale alléchante ont donné un coup de fouet supplémentaire à cet événement qui, au fil dans ans, a acquis dans notre pays une place singulière. On ne vient pas à la Fête de l’Humanité sans quelque idée, inquiétude, espoir, sans quelque interrogation sur le monde. Elle réunit chaque année une foule de gens curieux de prendre le pouls politique, associatif, syndical, qui croise une vaste jeunesse festive, au cœur de mille et une activités offertes par le peuple militant.

 

 

Elle est bien la fête de l’Humanité, donnant l’impression pendant trois jours d’une humanité réconciliée. La personne âgée ou le jeune adolescent ne sont plus réductibles à leur âge. L’ouvrier, l’ingénieur, l’employé n’est plus restreint à son emploi. Toutes et tous forment un collectif qui dépasse les positions où les assignent au quotidien les pouvoirs.


Elle donne également à voir ce beau collectif militant communiste se mettre à disposition de chacune et chacun, dans une relative improvisation qui lui donne ce caractère éminemment humain. On tâtonne, on renverse et on en rit, on se trompe sur les tarifs et il arrive bien souvent que l’on paie pour l’autre un verre, une tournée, ou son plat. Pour l’argent, on verra plus tard ! La fête sent la sueur, le travail, le dévouement. Elle respire la fraternité et la solidarité, ces valeurs qui sortent de l’abstraction pour trouver ici une incarnation, une traduction concrète et palpable. Tout cela dans unclimat de bienveillance où chacun sait prendre soin de l’autre. Elle est à l’image de l’humain.

 Patrick Le Hyaric

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens