Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2019 3 01 /05 /mai /2019 07:33

toute la lournée du mardi précédant le 1er mai de rassemblement et d'espoir qui se profile, les "journalistes "  de la télévision d'état (financée par nos impôts et non par les partis favorables au libéralisme)  ont publié des séquences d'incendie , de violences, de CRS harnachés pour le combat de rues.

 Des gens qui se prétendent journalistes ont donc rendu compte la veille de ce qui allait se passer le lendemain ! 

 Il s'agit  donc de propagande et non d'information et ils déshonorent cette profession qui en principe constitue un quatrième pouvoir.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2019 4 18 /04 /avril /2019 06:20

À une écrasante majorité, les députés européens ont adopté le 16 avril de nouvelles règles qui offrent désormais aux lanceurs d'alerte davantage de protection sur le territoire des pays membres de l'Union européenne.

 Reste maintenant à l'appliquer à Assange. les grands principes c'est bien, leur application c'est mieux. Et pour le moment la Grande Bretagne fait partie de l'UE.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2019 2 16 /04 /avril /2019 10:18

Elle est écologiste, ce qui n'est pas un crime.. Elle milite à Action non violente-COP 21 et est en droit de trouver que Macron n'en fait pas assez pour le climat.

Avec deux autres dangereux terroristes elle a décroché le portrait de Macron de la Mairie de Kolsheim (Bas-Rhin) et promené la photo sur un chantier controversé.

Rappelons qu'il fut une époque où les marionnettes de Canal+ se moquaient de Sarkozy et Hollande d'une manière beaucoup plus outrageante.

 Les temps ont changé , la grande peur étreint les conservateurs. Au secours,  on commence par décrocher une  tête puis on la coupe. Il s'agit d'un vol en réunion, autrement dit un hold-up.  Le trésor volé étant la photo sacrée du monarque. Le code prévoit 5 ans de prison

   Lucile Auger passera donc le26 juin prochain devant un tribunal à la demande du Maire  que nous nominons pour l'obtention du prix Charles X du blog. Il y aura du monde !

Partager cet article
Repost0
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 08:05

Une  pétition prend de l'ampleur sur Change.org, nous pensons que vous souhaiteriez peut-être la signer.

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 06:51
Des nouvelles peu encourageantes  d'Assange

Des nouvelles peu encourageantes d'Assange

Ce journal espagnol (El Pais) révèle que jusqu'à 2017 c'est une société espagnole de sécurité qui  "surveillait-protégeait " Assange dans l'Ambassade d'Equateur.

  Depuis 2017 c'est donc l'Equateur qui s'en est chargé pour le plus grand malheur d'Assange.

 Par ailleurs un tribunal britannique "attend jusqu'au 12 juin " les documents permettant d'extrader Assange aux Etats-Unis où il risque la peine de mort.

   Rappelons qu'un tribunal britannique du temps de Blair  a déjà atteint la célébrité  dans la séparation des pouvoirs en "extradant" Pinochet mourant au Chili pour des raisons humanitaires. Lequel Pinochet une fois descendu de l'avion à Santiago a ressuscité miraculeusement. Des médecins britanniques tout aussi indépendants   avaient constaté sa décrépitude définitive.

   On peut donc tout craindre du pays qui autrefois inventa l'Habéas Corpus, mais cette fois contre l'extradé.  si vous aimez Jonh le Carré, vous savez que la domesticité vis à vis des Etats-Unis (Les cousins)   ne date pas d'hier.

Partager cet article
Repost0
14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 06:24

Hillary Clinton,au temps de sa splendeur lorsqu'elle elle dirigeait les Affaires étrangères a proposé de faire taire Julian Assange à l’aide d’un drone, ce qui n’est pas très humanitaire et pire que la prison puisque tout de même on peut sortir d'une prison.

Ce n'était pas étranger au fait que WikiLeaks avait, en 2016, diffusé des messages piratés de son directeur de campagne John Podesta:

En 2019  débarrassée du poids des affaires  elle confie à Associated Press : "Je crois qu’il y a une pointe d’ironie dans le fait qu’il est peut-être l’unique étranger bienvenu aux États-Unis sous cette administration" 

 Ainsi fluctuent les politiciens. Bien fol est qui s'y fie.

 

 

 

 
 
 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2019 6 13 /04 /avril /2019 18:19

Un crime épouvantable a été commis dans la commune de Forbach. Les gilets jaunes ont brûlé un bien communal inestimable, un drapeau européen !  Et il paraît que le sacrilège  s'étend à Paris.

 Charles X autrefois (cela ne lui a pas porté bonheur) a fait voter une loi punissant de mort  les sacrilèges contre l'église. Le maire a donc un glorieux ancêtre, même s'il l'ignore.

 Même chose pour Ségolène Royal qui sur le plateau de BFMTV a considéré qu'interdire les manifestations était  une bonne façon de procéder.

Nous décernons à  ces deux politiques   le prix Charles X  (créé  spécialement par le blog)  de la défense de la  liberté partout dans le monde sauf en France , puisque la France est peuplée d'êtres indignes qui ne respectent rien.

 En tout cas les samedis jaunes font sortir les loups et les louves du bois.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 12:56

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié depuis sept ans dans l'ambassade d'Equateur à Londres, naturalisé équatorien, a été arrêté, a annoncé jeudi Scotland Yard. L'aval du domestique équatorien est revendiqué.

Rappelons que Julian Assange s'est réfugié dans l'ambassade en 2012 pour éviter d'être extradé vers la Suède, où il était accusé de viol, un dossier depuis classé. 

 Il a refusé de se rendre devant le tribunal anglais que parce qu'il craignait l'extradition aux USA via la Suède.

Son vrai crime est la publication en 2010 sur son site de milliers de documents confidentiels du département d'Etat et du Pentagone dont des bavures criminelles.

 En l'extradant aux USA la Grande Bretagne se mettrait au rang d'une république bananière.

 

 

 
Partager cet article
Repost0
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 13:58

Réduire la dépense   publique serait la grande idée sortie du grand débat.

L'exigence de justice fiscale passe à la trappe.

L'exigence de nouvelles formes de démocratie directe passe à la trappe.

Les millions dépensés sont donc un gaspillage qu'on aurait pu éviter.

 Surtout qu'il reste le plus difficile : convaincre les Français que la conclusion officielle est la bonne.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 08:52

Le 7 avril 2018, l’ancien président du Brésil était incarcéré au terme d’un procès inique, visant à l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle, remportée depuis par l’extrême droite.

Luiz Inacio Lula da Silva reste un homme libre, malgré les barreaux qui l’entourent. Injustement incarcéré le 7 avril 2018, l’ancien président du Brésil (2003-2010) purge une peine de douze ans dans la prison de Curitiba (sud). Il n’a jamais cessé de clamer son innocence. Devant l’enceinte du pénitencier où il est reclus, les soutiens du cofondateur du Parti des travailleurs (PT, gauche) organisent depuis un an des veillées pour exiger sa libération. Hier encore, à Paris, mais également dans d’autres capitales, ils étaient des milliers à plaider pour son élargissement, à l’appel du comité international de solidarité avec l’ex-chef de l’État. L’Humanité s’associe à cet élan mondial.« Le Brésil traverse l’un des moments les plus critiques de son histoire. Le processus de développement avec inclusion sociale, lancé en 2003, qui a suscité une telle admiration autour de la planète, a été violemment interrompu. Ce pays qui a sauvé des millions de personnes de l’extrême pauvreté, qui s’est sorti de la carte mondiale de la faim pour la première fois en cinq cents ans, (…) qui s’est battu pour la paix entre les peuples, est aujourd’hui son exact opposé », nous écrit Lula du fond de sa cellule où il est soumis à l’isolement.

La victoire de Jair Bolsonaro à la présidentielle d’octobre 2018 a parachevé un processus de déstabilisation politico-judiciaire visant à déloger la gauche du pouvoir, plongeant le Brésil dans les bras de l’extrême droite. Le coup d’État parlementaire contre la présidente Dilma Rousseff deux ans plus tôt a précipité la rupture de l’ordre constitutionnel. L’inculpation puis la condamnation de Lula, dans le cadre de l’opération anticorruption « Lava Jato » au sein de la compagnie pétrolière Petrobras menée par le controversé juge Sergio Moro, ont été instrumentalisées à des fins politiques. L’ancien métallo a été condamné le 24 janvier 2018, au prétexte d’avoir bénéficié d’un triplex d‘une entreprise du bâtiment en échange de marchés publics.

Le juge Moro a reconnu qu’il n’avait aucune preuve de sa culpabilité mais qu’il en était convaincu. Il a également justifié sa sentence sur la base de la « délation récompensée » d’un ancien cadre de cette entreprise qui a joui d’une remise de peine à la faveur d’un témoignage à charge contre Lula. Le principe de « convictions » n’existe pas dans le droit pénal brésilien, comme l’ont rappelé pas moins de 3 000 juristes dans une pétition. Le leader du PT a été incarcéré alors qu’il existait plusieurs appels, violant ainsi le principe judiciaire selon lequel on ne peut emprisonner tant que les recours ne sont pas épuisés. Quant à la présomption d’innocence, elle a été piétinée.

Malgré une campagne de diffamation, l’homme qui a contribué à sortir 36 millions de Brésiliens de l’extrême pauvreté était donné largement favori de l’élection présidentielle. Il en a été écarté, au mépris des recommandations des Nations unies. Le juge Sergio Moro a depuis été chaudement promu ministre de la Justice par Jair Bolsonaro pour bons et loyaux services

L’acharnement ne connaît pas de fond. En février, la juge Gabriela Hardt, qui remplace Sergio Moro dans l’opération « Lava Jato », a condamné Lula à une nouvelle peine de douze ans pour une sombre affaire de rénovation d’une propriété qui n’appartient pas à l’ex-président. Là encore, les preuves font défaut. En tout, il est visé par une centaine d’affaires, compliquant la tâche de ses avocats, qui, depuis des mois, poursuivent leur défense sans moyens financiers, après que les avoirs de Lula ont été gelés.   

  Cathy Dos Santos L'humanité (extraits)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens