Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2019 3 23 /10 /octobre /2019 10:02

Avouons le , envoyer ce  triste rouage en prison  à 93 ans ne nous  mobilise pas. Nul ne peut être jugé pour une responsabilité collective, pas plus à gauche qu'à l'extrême droite. Se dédouaner par un procès sans enjeu est une manœuvre, non, une expiation.

 Par contre la vraie question, pour laquelle nous n'avons pas à donner des leçons à l'Allemagne est :  ce retard est l'indice de quelque chose de beaucoup plus grave. De nombreux nazis ou pétainistes  ont été recyclés,  comme en France Papon  qui eux n'étaient pas de simples gardiens gangrénés par le racisme et la bêtise mais des décideurs conscients. Concepteurs de fusées ou éminents cadres de la Gestapo ou de la répression d'état en France  ils ont occupé  plus tard les plus hautes fonctions. En Italie un opposant vient d'être condamné en vertu d'une loi  fasciste toujours en vigueur.   Et des descendants idéologiques de Pétain, Hitler ou Mussolini restent très actifs en politique.

   HA

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2019 2 22 /10 /octobre /2019 10:59
Le peuple contre l'armée au Chili à nouveau. (L'Humanité)

Le peuple contre l'armée au Chili à nouveau. (L'Humanité)

Chili, Equateur, Australie, Grande Bretagne  les atteintes aux libertés    se multiplient dans le ci-devant monde libre.

  Derniere en date l'Australie. Des journalistes enquêtent sur l'espionnage des mails et relevés bancaires de citoyens australiens  ou les crimes  de guerre des  supplétifs australiens en Afghanistan. Au nom de la sécurité nationale ils risquent des poursuites judiciaires !   la presse, là bas réagit  en barrant sa Une  "Quand le gouvernement vous cache la vérité, qu'est -ce qu'il vous cache."

  Une preuve de plus qu'un monde touche à sa fin, lorsqu'il ne reste plus que la répression.

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2019 1 21 /10 /octobre /2019 14:09

Cet italien de 40 ans réfugié dans l'ouest  de la  France risque l'extradition en Italie et douze ans de prison.

  *  On ne peut être traduit en justice que pour des faits que l'on a  commis soi même. 1789 a aboli la responsabilité collective en France. l'Italie fasciste et c'est logique pour une dictature, voyait les choses autrement. Etre identifié sur le lieu d'un évènement subversif suffisait.  Et Vecchi a été condamné  en vertu d'une loi fasciste toujours en vigueur!

   *   L'extradition est demandée pour deux raisons. L'une d'elle (manifester en 2006 contre les néo-fascistes à Milan) a été purgée ; Vecchi a fait 7 mois de prison et  le reste sous forme d'assignation à domicile.  il est donc poursuivi deux fois pour le même fait, ce qui est une rupture avec l'état de droit.

L'écrivain Eric Vuillard donne de plus amples informations dans l'humanité.

  Une chose est certaine, l'Europe du capitalisme financier  n'est pas qu'en crise économique.  Les valeurs de justice  et de liberté individuelle sont abandonnées en Italie et en Angleterre, ce n'est pas une raison pour que la France fasse pareil.   Le comité de soutien y veillera.

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2019 1 21 /10 /octobre /2019 13:45
Assange n'est pas seul

Devant la cour de justice de Londres, de nombreux citoyens  et citoyennes viennent  clamer leur demande  de  libération d'Assange  et leur opposition à une arrestation politique. C'est réconfortant.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 18:12

Dans le cadre du 41ème Cinémed (Festival du cinéma méditerranéen de Montpellier) mon dernier film documentaire Pas en mon nom  sera projeté 

le dimanche 20 octobre à 11H au cinéma UTOPIA 5 avenue du docteur Pezet 34 090 Montpellier  ( près de la fac de lettres)

et le vendredi 25 octobre à 16H au Centre Rabelais 29, bd Sarrail à 2 minutes à pied du Corum (tramway, arrêt Corum ou Comédie)

Au plaisir de vous rencontrer.
Daniel

 

Résumé du film : Très souvent, lorsque les conflits violents reprennent au Proche-Orient, les personnes d’origine juive, comme moi, sont appelées à soutenir inconditionnellement l’Etat d’Israël. Pourtant, nous sommes un certain nombre à refuser de nous enfermer dans cette assignation communautaire, tout en craignant le développement de l’antisémitisme. Voilà pourquoi, je suis allé à leur rencontre.

Avec dans l’ordre d’apparition : Bernard Bloch, Emmeline Fagot, Andrée Bensoussan, Maurice Rasjfus, Karen Akoka, Rony Brauman, Robert Kissous, Esther Benbassa


Le film est soutenu par la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), le Mouvement de la Paix, l’Union des juifs pour la résistance et l’entraide (UJRE), Une autre voix juive (UAVJ) et des sections et fédérations du MRAP, AFPS etc…
 
Daniel Kupferstein

Tél 06 82 28 01 91

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2019 5 04 /10 /octobre /2019 07:31

Nous pressentions un jugement bénin. Jusqu'à présent le judiciaire a plusieurs fois  refusé de suivre le parquet et la police mais prononçait des peines de principe autorisant le prélèvement d'ADN.

   Donnons un exemple  : lors des contre  manifestations   face  aux  rétrogrades du parti de Frigide Barjot , Yaya   Sanchez secrétaire des jeunesses communistes de Montpellier 65 kg tout mouillé est arrêté pour avoir reçu un coup de matraque d'un policier, ce qui en langage policier s'appelle violences envers l'autorité. Lors de la garde à vue les bons apôtres (dans son intérêt) lui conseillent un plaider coupable qui lui vaudra six mois avec sursis au lieu du pire. Yaya refuse et est condamné par le tribunal  à une peine inférieure,  trois mois avec sursis sans inscription  au casier judiciaire. Le tribunal n'a pas suivi la police mais il n'a pas absous.

   Ici  le désaveu est total.  Espérons que la partie de la police qui croit à la vertu civilisatrice de la matraque retiendra la leçon et le parquet aussi.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 06:33

La police et le parquet , probablement sur ordre ,se sont acharnés sur Camille Halut, observatrice pour la Ligue des droits de l'Homme  qui a filmé les brutalités policières et est traînée devant les tribunaux.  Le verdict  est proche. Mais selon les réquisitions une faible amende  en résulterait. Attendons le résultat  mais il y a lieu d'être optimiste.

   Comme il arrive lorsqu'un système est à bout de souffle, les instruments  de la répression se grippent, la censure de l'information  est inefficace, les juges sont réticents, et certains policiers aussi.

  Cela coexiste avec des atteintes de plus en plus graves bien entendu.

   Et les serviteurs zélés prennent  une gifle , après en avoir donné beaucoup dans l'impunité. Mais le danger demeure.

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2019 2 01 /10 /octobre /2019 10:41

Camille Halut est observatrice mandatée par la LDH. Le 6 avril 2019 elle a observé le déroulement d'une manifestation des gilets jaunes. Il faut croire que sa présence était dérangeante pour certains policiers.  Elle avait  en février  filmé  le chef de la BAC de Montpellier la traitant de "connasse" et menaçant de la "rentrer" euphémisme policier pour matraquer. La LDH publie un rapport sur les entraves mises à l'activité de ses observateurs. Ceci expliquant sans doute cela ,  le 29 avril suivant elle a été mise en examen pour entrave à la circulation. Le 21 septembre Camille est arrêtéé par le chef de la sureté départementale, honneur qui implique des ordres venus de haut. Les policiers saisissent son matériel. Comme ils usent de gaz lacrymogènes ils ne devraient pas s'étonner qu'elle possède un masque à gaz. Mais cela devient la preuve qu'elle est une manifestante , non une observatrice.

 Elle est aujourd'hui 1et octobre jugée à Montpellier, procès inédit dans les annales.

  Ce procès hors norme est un indice supplémentaire  : sur une position défensive, ne parvenant plus à convaincre par les procédés médiatiques habituels, Macron choisit la violence et la violation des droits de l'Homme.

   L'attitude de la justice "assise", celle qui juge en principe indépendamment de l'exécutif, sera donc intéressante. Choisira-t-elle de suivre la magistrature "debout" liée au ministre ou condamnera-t-elle l'atteinte aux droits de l'homme en acquittant Camille?

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2019 3 25 /09 /septembre /2019 07:45

 

Un procèsactuel , si on veut bien y regarder de près, pose clairement la question de la liberté de penser, sans que le blog  veuille faire d'Olivier Berruyer un héros des temps modernes.

Le 20 septembre se tenait devant la XVIIe chambre correctionnelle du tribunal de Paris le procès intenté par le blogueur Olivier Berruyer  actuaire, contre Le Monde et ses journalistes Samuel Laurent et Adrien Sénécat, Adrien Saumier, adjoint au maire du XIIIe arrondissement de Paris (EELV) et le philosophe politique Nicolas Tenzer. , Catherine Ney, sa directrice de publication de l’époque et  le directeur de publication du Monde, Louis Dreyfus. qui, selon lui, l’ont diffamé, l’assimilant à un complotiste pour son travail sur son blog Les Crises

    Dans cette obscure clarté il est bon de  bien poser le problème. Que reproche Olivier Breuyer à cette cohorte d'experts de la liberté de  la presse:

  • Le Monde le classe complotiste. Selon Sénécat  la définition n’est pas établie, mais relève d’un mode de pensée qui voudrait que «les puissants nous cachent des choses», d'autres évoquent  des récits alternatifs qui visent à faire croire que «les médias occidentaux mentent». Decodex classe  les sites selon leur fiabilité supposée par un code couleur.
  •  «Fausses images et propagande de la bataille d’Alep» semble être l'objet central du débat. Evoquant la destruction du “dernier hôpital d’Alep” sur une période de plusieurs mois»,   Berruyer aurait mis en doute la responsabilité unique d'Assad avec pour visée la défense du régime politique responsable militairement de cette destruction.
  • Samuel Laurent et Adrien Sénécat dans leur défense emploient un argument qui laisse pantois. ," Olivier Berruyer a «utilisé des tweets qui viennent de partout pour accuser les médias de désinformer . Nous savons que les lecteurs ne connaissent pas tous les sites, donc on essaie de les présenter et il nous a semblé que ce site frisait effectivement le conspirationnisme.  Dans un  tweet  Samuel Laurent  a  accusé Olivier Berruyer d’être un «faussaire» Il reconnaît une «réponse un peu brutale avec un outil très oralisé, où l’on répond du tac au tac».
  •   Tenzer    franchit une marche supplémentaire qualifiant " Les Crises" de «site complotiste, soutien inconditionnel des crimes de Poutine et d’Assad" 

Espérant avoir éclairci pour le lecteur et la lectrice le corps du débat  , il est temps de passer à l'essentiel  : la liberté d'expression. Et ce d 'autant plus que le Monde a une réputation inattaquable : il est la bible de la majorité des enseignants par exemple , non un journal d'opinion mais un journal d'information.

Que constatons nous au contraire

  • Decodex est un outil de censure  et sur les bases idéologiques du bien et du mal.
  • Vouloir informer   avec des sources alternatives, hors des vérités officielles de l'hégémonie, fait de vous un ami d'Assad et Poutine.

Comme c'est ce que s'efforce de faire le blog non pour aider Poutine et Assad, mais pour démêler sans cesse le vrai du faux, vous comprendrez qu'il se sente visé.  Nous pensons en effet que les puissants nous cachent des choses,  que  la presse majoritaire n'est pas fiable et que les sources alternatives sont les bienvenues, laissant aux lecteurs et lectrices  la possibilité de juger par eux mêmes. Notre petitesse  il est vrai nous évite le rouge infamant de Decodex mais ce n'est pas une raison pour ignorer cette atteinte soft et  naïve   (les adversaires de Berruyer sont sûrs de leur fait) à la liberté de penser et de s'exprimer.

Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2019 1 23 /09 /septembre /2019 08:58

Une fuite bien orchestrée (et qui ne servait pas Assange) a révélé que Lenin Moreno (au prénom bien mal choisi) président de l'Equateur  avait un compte au Panama où s'amassaient des millions de dollars de pots de vin.  Moreno s'est vengé  en retirant la protection de l'Equateur et en répandant de fausses nouvelles. Pauvre Lenin qui découvrira un jour que les domestiques sont payés par l'ingratitude.

  Rappelons que la Grande Bretagne conservatrice et souveraine du monde accorda l'asile politique à Marx et bien d'autres.  Les dirigeants actuels sont d'une toute autre nature.  Nils Melzer de l'ONU , rapporteur sur la torture a visité Assange et accusé  les Etats-Unis, le Royaume Uni , la Suède et l'Equateur de  torture psychologique.  Sans le moindre résultat.

   Extradé, Assange finira ses jours en prison. Le but est d'effrayer  les lanceurs d'alerte. Non le capitalisme ne fait plus rêver !    Sur la défensive,  il renie les avancées que dans sa période révolutionnaire contre les nobles il avait  inventées.

    L'argent n'aura pas éternellement le dernier mot.  Faire libérer Assange c'est  préparer le basculement.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens