Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 09:39

 L'argent, l'audience, peut être des calculs politiciens  conduisent Macron à rétrécir toujours plus l'espace médiatique  public. L'Outremer n'aura plus que les séries américaines , ce qui n'est pas un progrès.

   Les déclarations gaullistes s'accompagnent de l'acceptation du déclin, le service public est toujours attaqué, le libéralisme  est  incapable de se remettre en cause.

Partager cet article
Repost0
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 09:18

Cette notion, fait rarissime , est née en Russie. La souveraineté , réelle, a du mal à s'y marier avec la démocratie. Mais la France un peu plus démocratique n'est pas souveraine,  elle n'a pas de monnaie propre, elle n'a pas d'armée propre , son gouvernement est subordonné à la commission européenne.

 Nous allons prendre l'exemple de l'application Stop covid pour en saisir les enjeux. Elle est censée empêcher la propagation du virus en avertissant les populations lorsqu'un proche est infecté. Mais la toile est privée. Google et apple ont refusé d'autoriser l'utilisation systématique de blue tooth qui leur appartient pour le téléphone. Et l'application perd son intérêt  et est un échec, pas assez utilisée pour être efficace. La souveraineté a des limites.

 A contrario, si elle avait  réussi, la France était le seul pays européen  (avec la Hongrie qui n'est pas une référence)   à centraliser les données.  Il est vrai que la souveraineté implique la centralisation, mais pour en faire quoi ?   Des statistiques pour big pharma? un état policier ?       Le contrôle est toute la question, c'est à dire la démocratie.

  Il va falloir inventer!

    Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
6 août 2020 4 06 /08 /août /2020 07:54

https://www.revue-ballast.fr/arie-alimi-il-ne-reste-plus-a-ce-pouvoir-que-la-violence/

Le site Ballast  (dont nous donnons le lien) diffuse  une interview  de cet avocat des victimes de la violence d'état.   C'est bien sûr le sujet principal.

 Mais le blog y a vu autre chose, en lien avec Samira, le foulard  et le refus de Delafosse qu'elle figure sur la lite de gauche à Montpellier au nom de la laïcité.  Il vaut mieux lire l'interview complète  pour saisir  dans tous ses aspects  ce débat que nous pensons tout aussi fondamental.

Alimi nous dit : Enfant, j’ai été scolarisé dans un établissement religieux à Sarcelles. Je ne crois plus en Dieu depuis l’âge de 18 ans. Mais je mange casher, je vais à la synagogue, je célèbre les fêtes religieuses. Je reste attaché à cette culture reçue de mes parents, que je tiens à transmettre à mes enfants. J’aime la musique, les prières qui sont chez nous, dans le rite oriental, des chants. J’y trouve une forme de joie, de solidarité, de lien social.

Le fait de se revendiquer de la religion juive , qui est son droit le plus absolu, ne l'a pas empêché de défendre des musulmans et de refuser l'ordre établi.  Nous sommes loin de la conception étriquée d'une laïcité  défendue par Onfray et Marine le Pen  et à laquelle trop d'entre nous restent fidèles, qui sépare au lieu de rassembler, outil moderne de légitimation du ghetto.

   Henri Ausseil

 

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 17:04

Le blog  ami 100 paroles (mes articles) publie un long article de John Shipton  sur Assange dont nous vous recommandons la lecture.  Il montre le long travail de sape qui utilise la maladie et les fragilités, l'isolement, les fausses nouvelles, de la part des monstres mous  politiciens ou juges  anglais et américains.  Il s'agit de briser Assange.

 La criminalisation des opposants, lièe à l'affaiblissement de l'intellectuel organique jusque là triomphant est une donnée à prendre en compte, non pour en avoir peur mais  pour créer les conditions de rassemblement  le rendant inopérant. Déjà  cela ne passe plus inaperçu comme au temps de jean Seberg. C'est un grand pas en avant.

Partager cet article
Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 12:04

Nous la connaissons pour A bout de souffle, le FBI la connaissait comme sympathisante du mouvement noir de libération Black Panthers. Ils l'ont traquée, lui ont rendu la vie affective et professionnelle intenable, avec l'aide de six ignobles  organes de presse , jusqu'au suicide en France.

  Il est à remarquer que nos intellectuels de renom qui prenaient feu et flamme à l'époque  pour le moindre  dissident soviétique ont occulté le drame avec beaucoup d'efficacité.  Le PCF lui même a eu beaucoup de mal à juger le mouvement qui sortait des clous.

 En 2020 un australien, Benedict Andrews la réhabilite  pour la plateforme vidéo Amazon (eh oui) . C'est le signe d'une époque nouvelle, un de plus,  L'Amérique telle qu'elle était , avec ses ombres et ses lumières, apparaît à nos yeux. Ce n'était pas le paradis pour les opposants  !

 

Partager cet article
Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 10:37

L'Huma  du 2 mars 1987 l'affirmait, le communiste libanais était emprisonné à la demande des Etats-Unis et d'Israël :   "condamné à perpétuité, verdict sous influence".  Dupont Moretti a  l'occasion de réparer une injustice  : rendre sa liberté  à la justice française. Il est au pied du mur, un mur trop haut pour lui ou une décision historique ?

Partager cet article
Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 08:02

A Portland les manifestants échangeaient leurs informations  par Telegram.  Le département américain de la Sécurité intérieure (DHS) a pu  analyser les messages , ce qui facilite la répression.  C'est le   Washington Post qui le dit . En prime, au pays autoproclamé  "du quatrième pouvoir de la presse libre " deux journalistes couvrant la situation étaient aussi pistés.

   Le mythe du monde libre en prend un coup, et si l'amendement sur le droit d' avoir une arme à feu est respecté, une foule d'autres sont piétinés. Sans parler de tout ce que nous ignorons.

  

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2020 7 26 /07 /juillet /2020 08:11

Mediapart  a des sources fiables qui lui communiquent des informations lorsqu'elles sont utiles à ces sources, ce qui n'enlève rien à son utilité propre.

 Nous découvrons  un secret de polichinelle :  depuis 1994 et papamadit, le fiston  de Mitterrand chargé du sale boulot de couverture d'un génocide, un responsable rwandais (parmi de nombreux autres) coule des jours paisibles en France.

 La question que se pose donc le  blog est la suivante : QUI a intérêt à le faire savoir aujourd'hui et pourquoi ?    Quant au crime lui même, imprescriptible, mettre 36 ans pour s'en apercevoir, qui peut être dupe?

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2020 6 25 /07 /juillet /2020 16:53

 

 l’American Review of Political Economy, a publié un article dévoilant  que de 1929 à 1974 en Caroline du nord  un programme de stérilisation a  été   imposé à quelque 7.600 personnes, dont des enfants de 10 ans "inaptes". Il visait expressément les Noirs  "inadaptés".  Sous la présidence Roosevelt aussi (à partir de 1934),  ce qu'on a du mal à encaisser même si on connaît l'important degré d'autonomie de chaque état.

La plupart des opérations étaient pratiquées de force, même si certaines femmes qui ne disposaient pas d'autre  moyen de contraception y avaient recours, en se déclarant "mère inapte."

 Sous le nom d'eugénisme, cette pratique sévit aussi  en Allemagne au temps de Hitler,  en pire, ce qui n'est pas une excuse.

 Ce qui prouve l'information c'est que l'Etat de Caroline du Nord a mis en place en 2010 une fondation et un fonds de compensation pour les victimes du programme encore vivantes. 220 personnes ont reçu 20.000 dollars chacune en 2014 , selon le quotidien local The News & Observer. C'est la somme modique  que cet Etat a jugée proportionnée  à la mutilation.

 Mais il risque désormais l'accusation de génocide et crime contre l'humanité ce qui étant donné les mœurs américaines doit se traduire par des chèques avec beaucoup de zéros.

 Mais le blog a du mal à imaginer que pendant 45 ans  la presse américaine et mondiale ne se soient aperçues  de rien, pas plus que les personnels de santé  et administratifs concernés. On est obligé de penser que l'omerta aggrave le crime.

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2020 6 25 /07 /juillet /2020 10:08

Othman Garrido est un  jeune pailladin de 23 ans qui a cru faire la guerre sainte en Syrie. Midi Libre conte son histoire. Aux dernières nouvelles il était au bord de l'Euphrate avec les débris de Daech vaincu , coincé entre les Syriens, les Kurdes, la Turquie, les milices multiples , la Russie et les Etats Unis , ce qui fait beaucoup,

 C''est par les siens que le jeune homme a été trahi et vendu. Il semble que les chairs occidentales  monnayables aient une certaine valeur.  A Afrin il aurait été vendu à un chef de guerre syrien qui l'aurait   revendu avec un bénéfice aux turcs qui demanderaient à la France 100 000 dollars  pour parachever la transaction, au nom des droits de l'homme

 Une chose est certaine: la religion  et les droits de l'homme sont  absents de ces malodorantes péripéties et Othman une dupe.

  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens