Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 08:42

L'institutrice gilet jaune de Béziers a suscité  sur Montpellier  (bien malgré elle) un débat qu'il faut prendre au sérieux: méritait-elle d'être défendue?

  Une intervenante s'interroge : n'avait-elle pas le visage masqué ? Si tel est le cas l'intervenante sous entend qu'elle a enfreint la loi et qu'elle mérite donc  ce qui lui arrive. L'air de rien elle porte un jugement sur des formes d'action.

  Les tentatives d'invalider les résistances au nom de la loi ont été multiples dans l'histoire de la France, qu'il s'agisse des massacres de septembre de 1793, des quelques exactions de la Commune de Paris en 1871 (un archevêque a été assassiné)  ou de la résistance des FTP en 1942-44 qui a comporté des bavures.

 La guerre sociale engendre des excès de part et d'autre. mais les mesures de défense maladroite ou pas des opprimés ne peuvent en aucun cas être mises sur un pied d'égalité avec la violence des agresseurs dominants qui font la loi qui n'est pas la justice..

 Les aristocrates de 1793 envoyaient à l'ennemi des informations assassinant l'armée française, c'est Thiers qui s'est livré à une hécatombe de communards , ce sont les Allemands qui occupaient la France en collaboration avec Pétain et non les résistants , et c'est Macron qui veut légiférer pour interdire les manifestations d'opposition.  Les gilets jaunes ne sont pas tous des anges mais collectivement leur action à contraint Macron à des reculs.

  Faire la fine bouche c'est gérer loyalement les affaires du capitalisme, c'est à dire se faire instrumentaliser. Cela sent  la défiance envers les couches populaires qui n'ont pas la pureté nécessaire, réservée aux couches éclairées.   Ce n'est pas notre tasse de thé.

HA

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 17:48

"Lorsqu'une telle incompréhension ne cesse de s'intensifier sur un sujet aussi fondamental, nous avons le devoir de nous interroger collectivement", a fait savoir Christophe Castaner, président du groupe LREM, en conférence de presse ce lundi 30 novembre.

 il est vrai que confrontée à la vidéo du tabassage la loi interdisant de filmer les policiers tabasseurs était plus qu'" incomprise" et 500 000 personnes dans la rue et beaucoup plus  par internet l'ont clamé haut et fort.

L'article 24 tant décrié sera donc réécrit, "dès cet après-midi", une nouvelle version sera soumise au Parlement. Nous suggérons le retrait  pour éviter d'autres bourdes.

 Castex est un peu dépassé, tel un autre  capitaine de pédalo par gros temps.  Si tout ce beau monde comprenait qu'il vaut mieux discuter avant qu'après le vote imposé, nous aurions avancé.

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 11:38

500 000 personnes en pleine pandémie ont défilé en France contre les lois scélérates pour défendre les libertés publiques. A Montpellier comme ailleurs le succès est indéniable. Le passage à tabac filmé de Michel Zecler prouve amplement  qu'il ne faut pas donner l'impunité aux brebis galeuses. Des personnalités diverses se sont exprimées , pas toutes de gauche. La pesse internationale est interloquée. La vraie France des droits de l'homme  n'est pas morte, n'en déplaise à Macron. La loi liberticide a du plomb dans l'aile.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 08:16

Lors de la conférence de presse  organisée par les Gilets jaunes avec  le soutien marqué   du  PCF et de beaucoup d'organisations,   Sabine Raynaud professeur d'école syndicaliste FO et gilet jaune a fait une annonce surprise. Elle  était  poursuivie rappelons-le  par le Procureur qui a ressuscité une  procédure 1 an et demi après les faits pour  distribution de tracts au péage et port d'un foulard anti Blanquer. Elle était  passible de prison et  de lourdes amendes. Sabine  a reçu  de la justice (le matin  même de la conférence de presse)   un avis comme quoi il n'y aurait aucune condamnation, un simple rappel à la loi !

 Rien de tel que la lutte pour émousser le glaive de la loi macronienne. Merci à Serge Ressiguier (PCF)  pour ces informations précieuses.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 08:21

le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a proclamé sa gratitude à la France et à son Sénat.  "La décision adoptée par le Sénat français est historique. La reconnaissance internationale d'Artsakh [Haut-Karabakh, ndlr] fait partie de l'ordre du jour international"

«La France réaffirme son attachement aux valeurs universelles, ainsi qu’au respect des principes fondamentaux du droit international», a écrit M.Pachinian sur son compte Twitter.

 La méthode Coué, abandonnée depuis,   était basée sur une croyance : plus souvent on  affirme une chose, plus elle est vraie.

 Dans la vie réelle nous ne saurions trop conseiller à monsieur Pachinian  de ne pas trop croire aux épées de bois et de s'informer sur la manière dont Macron respecte les libertés en France lorsqu'on s'oppose à lui.

 Qu'Erdogan soit furieux nous ravit. Mais nous attendons de la France autre chose que des postures, la recherche d' un accord international et non unilatéral.

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 13:24

Montpellier, le 25 novembre 2020

Les communistes héraultais apportent tout leur soutien à Sabine Raynaud, institutrice montpelliéraine, gilet jaune, convoquée au tribunal de Béziers suite à une distribution de tract en juin 2019 pour dissimulation de son visage.

Nous dénonçons ce nouvel exemple de criminalisation de l'action revendicative, mépris de classe des premiers de cordée en pleine crise sanitaire.

Dans un contexte national marqué par les dérives sécuritaires, de la Loi de Sécurité Globale et par les propos de Robert Ménard appelant un Orban à la française pour 2022, le PCF sera toujours présent et déterminé en défense des libertés individuelles et collectives.

Nicolas Cossange
Secrétaire Départemental

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 11:35

Le gouvernement  PAR DECRET , a autorisé la vidéoconférence  pour faire comparaître Ali Riza Polat.  Le décret est une loi qui empiète sur le pouvoir législatif puisqu'elle n'est pas votée par la représentation nationale.

  Alors que les empiètements de l'exécutif sur les autres pouvoirs (49-3 etc etc) sont  une des caractéristiques fondamentales de la V°  cette fois l'empiètement fait l'unanimité contre lui.

  En plus des questions déontologiques que nous laissons de côté mais qui ont leur importance, l'impensable se produit. Alors que l'organisation d'un procès est affaire de justice, c'est l'exécutif qui décide comment on va s'y prendre. Montesquieu et la séparation des pouvoirs inscrite dans la constitution partent  à la poubelle.  C'est revenir à Pétain. Que ce soit sur un point de détail ne change rien au fond. Et que cela se produise après des milliers d'empiétements  non plus. Les robes noires ne le supportent plus. Chose rare , elles sont unanimes et un ministre ou sous ministre  va recevoir panpanculcul parce que Macron a horreur  des maladroits. Mais chassez le naturel par la porte il reviendra par la fenêtre, et le combat n'est pas terminé.

 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 10:44

L'article 24 de la loi  dite de sécurité globale  interdisait de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support , dans le but qu'il soit porté atteinte à son intégrité physuique ou psychique, l'image du visage ou de  tout autre élément d'identification d'un fonctionnaire de la police nationale ou d'un militaire de la gendarmerie nationale lorsqu'il agit dans le cadre d'une copération de police. Photographier un gendarme qui vous matraque est une atteinte à son psychisme, le pauvre..

Les manifestations puissantes étant la réponse des présumés tortionnaires moraux des forces de l'ordre , l'article un peu maladroit a été réécrit... mais à la marge.

 Il y a du mieux : le n° d'immatriculation d'un fonctionnaire de police ne respectant pas la déontologie pourra être diffusé et transmis aux autorités.

 Dans un monde parfait cela règle le problème. Mais dans le monde réel ce fichu numéro peut être masqué par un malheureux hasard.

  La volonté de nuire doit désormais être "manifeste". Mais qui juge du "manifeste" ?   Le fonctionnaire de police.  Et la loi s'applique désormais à la police municipale, ce qui est une étrange façon de revenir en arrière en avançant.

 On ne saurait plus élégamment nous prendre pour des imbéciles.

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 19:04

4 enseignants du Lycée  de Melle (Deux sèvres)  sont poursuivis par leur rectrice pour délit de résistance devant l'instance disciplinaire. Les faits reprochés sont les mêmes.

La première à passer, Sylvie Contini, écope d'une mutation d'office. Le conseil de discipline est droit dans ses bottes, scrongneugneu. Fillette, fillette qu'est ce que t' imagines? Que tu feras la loi?

 Cécile Proust, la seconde, écope de 15 jours sans Salaire. le bras séculier commence à fatiguer    mais la sanction financière reste lourde.

Aladin Levêque est rétrogradé d'échelon, ce qui en début de carrière est de peu de conséquence. La fatigue s'installe.

 Sandrine  Martin est la dernière et écope d'un blâme.  Le fouet est tombé par terre.

 Le cinquième s'il y en avait eu un aurait  été  relaxé.

 Cette justice décroissante fera le bonheur des avocats en appel.  Rappelons qu'il y a des syndicalistes dans le conseil de discipline  mais que le dernier mot revient à l'administration. Mme le recteur devrait faire du sport pour tenir la distance. Ou  alors blâmer les quatre, un blâme de sa part équivalant à une décoration. Mais cette parodie de justice à la tête du client  fait frémir.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2020 4 05 /11 /novembre /2020 13:29

Condamné à 12 ans de prison en Italie pour avoir manifesté à Gênes contre le G8 Vicenzo Vecchi  vit  dans le Morbihan  depuis dix ans. Macron  le renvoyait en Italie, par un de ces arrangements  cachés entre dirigeants européens par l'intermédiaire d'un mandat européen.  La cour d'Appel d'Angers en a décidé autrement.   Macron Ier ne peut pas tout.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens