Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2019 4 17 /10 /octobre /2019 12:09

Selon le colonel Myles B.Caggins, deux avions  américains  (pour l'AFP de la coalition)  ont effectué une frappe aérienne sur la cimenterie de Lafarge en Syrie, afin que leur dépôt de munitions ne puisse pas à être utilisé "à des fins terroristes" c'est à dire pour  que la Syrie ne se serve pas  de l'usine pour fabriquer du ciment. Protéger Lafarge unissait donc  la France et les Etats Unis tout autant que les droits de l'homme... C'est désormais la  politique de la terre brûlée mais c'est aussi une perte nette pour Lafarge. Allez y comprendre quelque chose.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2019 4 17 /10 /octobre /2019 07:14

 Trois  "diplomates"  américains  ont informé le ministère russe de la Défense de leur projet de se rendre à Arkhangelsk, sur la Mer Blanche. Mais  ils se sont retrouvés "par erreur"  dans un train allant à  Nyonoksa-Severodvinsk, à une trentaine de kilomètres , secteur ultra protégé..  Ils se seraient perdus.  Les Russes les ont arrêtés.

 Le blog est perplexe. A l'ère des satellites qui peuvent photographier un bouton de culotte à 500 km, qu'apporteraient de plus trois espions même  intellectuellement préparés ? Braudel disait que  les temps historiques sont de plusieurs sortes. Manifestement celui de la barbouzerie  et de la contre barbouzerie a un certain retard.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2019 4 17 /10 /octobre /2019 06:53

«Trouvons un bon accord», suggère M. Trump dans  une  lettre  adressée  à Erdogan  datée du 9 octobre, dont l'authenticité a été confirmée par  l'AFP."Ne jouez pas au dur! Ne faites pas l'idiot!". Il aurait dû appliquer ce sage conseil à lui même.

 
 
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 07:39

 Par téléphone il s'entretient avec la Chine et l'assure de son désir de multilatéralisme.  Il discute avec Erdogan, Merckel, Trump et l'Irak

  C'est l'apparence d'une politique autonome d'arbitre. Il manque du monde à ce carnet d'adresses : la Russie, la Syrie, l'Iran (du moins officiellement).  Cela enlève toute efficacité à cette diplomatie hyperactive qui doit en faire sourire plus d'un. On ne peut être juge et partie en même temps.

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 07:21

«Après avoir vaincu 100% du califat de l’État islamique, j’ai largement retiré nos troupes de Syrie. Laissons la Syrie et Assad protéger les Kurdes et se battre contre la Turquie pour leurs propres terres. J’ai dit à mes généraux: “Pourquoi devrions-nous nous battre pour la Syrie et Assad afin de protéger la terre de nos ennemis?” Qui veut aider la Syrie afin de protéger les Kurdes est ok avec moi, qu’il s’agisse de la Russie, de la Chine ou de Napoléon Bonaparte. J’espère qu’ils feront du bon travail, nous, nous sommes à 11.000 kilomètres!»

   Ce n'est pas lui mais la Russie qui a vaincu Daech. Avant l'intervention décisive en Syrie, Assad était vaincu et les Djihadistes  occupaient 80 % de la Syrie.

   Son pays et lui n'ont cessé de faire une guerre militaire (par Kurdes  et fous de dieu interposés)  et économique (pour le gaz et le pétrole) à la Syrie ,  mettant à Genève comme condition préliminaire à tout accord le départ d'Assad.

  Il accumule les sanctions (inefficaces) contre la Chine et la Russie  qu'il prétend des alliés.

  A ce niveau que valent les écrits du dirigeant du pays le plus puissant du monde ?

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 06:58

Après le retrait des derniers soldats américains face à l’avancée de la Turquie  , la France est contrainte à un redéploiement de ses forces dites spéciales  c'est à dire les militaires barbouzes et a besoin de Moscou pour sortir du bourbier !

* C'est placer comme en Afghanistan, au Mali, en Centrafrique les soldats français en situation de cibles, sans les moyens de riposter, la  stratégie étant basée sur des erreurs et la victoire militaire impossible.

* Cela conduit à la défaite irrémédiable et au renforcement de Poutine qui n'a rien d'autre à faire que de profiter de cette stratégie inepte pour devenir l'arbitre incontournable.

 C'est le fruit d'un aveuglement idéologique . L' intérêt du peuple français (à ne pas confondre avec celui  d'une poignée de multinationales) c'est un monde sans guerre,où chaque peuple dispose librement de son destin, sans gendarme  pour imposer ce qu'il convient de faire.  Valets des Etats-Unis nous sommes des nains. Neutre et jouant sur les contradictions d'un monde multipolaire la France retrouverait sa grandeur... et l'Europe aussi.

  HA

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 10:11

Pour notre plus grand bonheur  l'article de Pierre Barbancey (Huma de mardi 15) contrebalance largement certaines affirmations mal venues.

 Lire " la France à la traîne des Etats-Unis" , reprochant à Macron  d'imiter Trump,  signifierait  que nous soutenons une intervention militaire  importante  de la France.  Si  nous paraissons avec des formulations maladroites soutenir les adversaires politiques de Trump opposés au lâchage des Kurdes  (article de Bruno Odent) c'est que l'intervention américaine en Syrie est légitime. Et le titre "le chemin de Damas" peut laisser supposer que les Kurdes ont  capitulé devant Assad., leur donnant une leçon bien mal venue. 

   Pierre Barbancey, lui, est sur le terrain. Les Kurdes lui disent "entre les compromis et le génocide nous choisissons la vie". C'est ce que le blog dit depuis des années. la politique ne se fait pas avec de bons sentiments mais en ayant une vue lucide d'une situation. Une vraie politique de défense du peuple Kurde est et sera de les aider à obtenir dans une Syrie réunifiée un statut protecteur.

   De manière abracadabrantesque presque tous les partis politiques français se disent aujourd'hui soulagés que Poutine sauve les Kurdes ! S'ils l'avaient dit plus tôt on pourrait leur en savoir gré mais ils ne l'ont pas fait.  Ils s'adaptent simplement à une situation non prévue (le départ américain) et se moquent de l'intérêt des Kurdes..  Et Macron dont les gesticulations gaulliennes masquaient le désir d'une intervention coloniale occidentale,  il a manqué l'occasion de prouver qu'il avait la stature d'un chef d'état.

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 06:21

Selon Reuters , source fiable, Trump aurait dit à propos des djihadistes de Syrie :   «La plupart de ces combattants viennent d'Europe. Ils viennent d'Allemagne, de France et de nombreux pays d'Europe. Ce sont leurs citoyens.    (A la France et l'Allemagne)   Je les ai appelés, (Merckel et Macron) et j'ai dit: "Vous devez ramener vos combattants chez vous". Ils n'ont pas voulu. Ils ne veulent pas d'eux. Alors je leur ai dit: "Vous ne comprenez pas, nous n'allons pas les prendre, nous n'allons pas les enfermer à Guantanamo ou dans nos prisons". Je les ai rappelés et dit : "Vous devez les reprendre ou nous allons les laisser se diriger tout droit vers vos satanées frontières" mais ces pays ne veulent pas. [...] Nous en avons des centaines ".»

    Ce texte d'anthologie, s'il est confirmé est un extraordinaire aveu  (VOS combattants !!).

      *  Les Djihadistes   prisonniers ou pas doivent être rapatriés maintenant que la guerre est perdue.  Mais personne ne veut de cette chair à canon qui n'a pas bien compris qui était aux manettes, croyait se battre pour dieu et servait la cause des marchands de pétrole. Ces inavouables  instruments que sont les djihadistes ne peuvent être laissée en liberté car ils deviendraient des  dangers mortels chez nous.

      *  en Syrie Trump et ses prédecesseurs n'ont suivi l'avis de personne. mais à l'heure des comptes les inconvénients reposent entièrement sur les  alliés-domestiques.

      *  Les soit disant combattants syriens de la liberté ne sont pas majoritairement syriens mais occidentaux. 

  Au fond Trump a un peu  raison : qui casse les verres les paie. Sauf que les Etats-Unis en ont cassé plus que tout le monde et refusent de payer quoi que ce soit.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2019 1 14 /10 /octobre /2019 07:09

M.Mezouar ,  chef du patronat  marocain a salué, lors d'un récent forum économique international à Marrakech, «le mouvement pacifique que connaît l'Algérie» et a  estimé que «l'armée au pouvoir» se devait «de composer avec le peuple pour ouvrir la voie à la démocratisation du pays».

(internet)

il n'est pas aussi  exigeant dans son propre pays , où l'armée n'est pas particulièrement gentille dans le Rif ou le sud. Il a démissionné  "pour raison personnelle" ce qui prouve qu'il n'est pas facile au Maroc non plus de dire ce que l'on pense.    Mais nous n'irons pas jusqu'à en faire un  héros de la démocratie.

 

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2019 7 13 /10 /octobre /2019 12:48
La turquie vient de marquer un but !

La turquie vient de marquer un but !

Instrumentaliser  le sport pour faire croire aux Turcs que marquer un but  contre l'Albanie c'est défendre  militairement son pays  en guerre  ne grandit ni Erdogan, ni la fédération ni les joueurs qui ont obéi aux ordres. Et en plus cela suppose qu'aucun joueur turc  n'est kurde, donc une discrimination. Et s'il y en a c'est encore pire.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens