Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2020 6 31 /10 /octobre /2020 08:14

La complicité de trop d'électeurs  qui n'ont rien compris au Brexit et l'ont pris pour une sortie du libéralisme  a permis aux socio-libéraux de reprendre la direction du Labour party. il est désormais coupable. Ils profitent de quelques dérapages bien commodes.

  ils savent parfaitement ce qui va suivre. La vague d'adhésions provoquée par les propositions novatrices va cesser, le train train politicien sans contenu va reprendre et le parti travailliste  rentrer dans le rang.

 Pour le blog, cela traduit la peur panique de prendre  les décisions  qui s'imposeraient. Mieux vaut la médiocrité de l'opposition tranquille  que l'attaque contre le profit.

   Ce n'est pas qu'un problème anglais, hélas.

   Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2020 6 31 /10 /octobre /2020 07:53

La majorité de l'Assemblée vote tout sans tenir compte d'aucune proposition  alternative. Alors que les contradictions s'accumulent et que la vraie cause du problème, le manque de lits  n'est même pas discutée, un état d'exception s'installe , sans les moyens de faire quoi que ce soit de sérieux sinon des replâtrages au jour le jour. Il en résulte chez les Français un abattement qui n'est pas une acceptation et une division maintenue à gauche.

 La bataille de la santé n'est pas la bataille du confinement le plus juste possible , puisque la quarantaine n'est qu'une solution désespérée millénaire. C'est la bataille sur les créations de lits qu'il faut mener,  sur les moyens de se faire vacciner contre la grippe, ce qui n'est plus possible, , de soigner tout le monde et de distribuer massivement le vaccin lorsqu'il sera autorisé. Deviendrions nous un pays du tiers monde?

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2020 6 31 /10 /octobre /2020 07:41

L’ONG BarakaCity a été dissoute le 28 octobre en Conseil des ministres, après la décapitation de Samuel Paty . L'ONG crie à la violation des droits mais  des poursuites judiciaires sont engagées   contre  l’équipe d’Idriss Sihamedi, Le président de BarakaCity est soupçonné de cyberharcèlement et d’injures envers une ex-journaliste de Charlie Hebdo et doit être jugé en janvier prochain. Il vient de demander l'asile politique en Turquie.

 Comme dab,  religion, gaz , conflits politiques  se mélangent . Le cocktail a montré jadis avec Daech et autres  que personne n'y gagnait, les djihadistes ayant leur "logique" propre. 

   Les grands perdants  de ces imbecillités sont connus depuis longtemps, les musulmans français.

 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 09:17

Un rappel  salutaire peut être consulté sur Fil actualités de 100 paroles.

 Nous en reproduisons un extrait. Le grand silence des médias officiels  s'explique. Les paroles et les actes ne coïncident pas.

 Gouvernement et autorités sanitaires continuent de fermer des centaines de lits dans les hôpitaux, malgré la pandémie. Voici la carte des suppressions de lits à venir que nous publions en exclusivité.

En septembre 2020, la direction du CHU de Besançon a annoncé la suppression d’un service entier de soins de suite et de réadaptation, soit 28 places d’hospitalisation en moins [1]. À l’hôpital psychiatrique du Rouvray, près de Rouen, il a été annoncé début octobre qu’au moins 80 lits seraient supprimés d’ici à 2022 « soit 20 % de la capacité d’hospitalisation 

Au CHU de Nancy, le Covid n’a pas non plus remis en cause le plan de suppression de 174 lits d’ici à 2024. Au CHU de Nantes, ce sont environ 100 lits qui ont été fermés depuis le début de la crise sanitaire, a comptabilisé Mediapart. En mai, des parlementaires alsaciens alertaient aussi sur un projet de leur agence régionale de santé de supprimer 20 lits de réanimation, surtout à Strasbourg, alors même que la région Grand Est sortait d’une phase très dure de Covid… [2] Partout, depuis des années, les hôpitaux français suppriment des places d’hospitalisations.

3400 lits avaient déjà été supprimés en 2019, 4000 en 2018. Entre 2003 et 2017, plus de 69 000 places d’hospitalisation à temps complet ont disparu [3]. Ces dernières années, ces suppressions de lits passent par des décisions du Copermo, pour « Comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins », une instance interministérielle créée en 2012 [4]. C’est le Copermo qui a décidé de supprimer 174 lits et des centaines de postes au CHU de Nancy. C’est aussi le Copermo qui veut transformer le CHU de Reims, en y supprimant des lits : 184 lits en moins d’ici à 2027, selon les chiffres annoncé par le maire (LR) de Reims, 210 lits selon la CGT de l’hôpital.

Au CHU de Tours, le plan Copermo en cours avant la crise du Covid prévoit de fermer 350 lits

À Caen, c’est le projet de reconstruction de l’hôpital qui aboutira à supprimer 200 lits à l’horizon 2026 .À Limoges, un projet de transformation du CHU adopté en 2018 devrait avoir pour conséquence la fermeture d’une centaine de lits [8]. À Nice, un « contrat de retour à l’équilibre financier » proposé par la direction du CHU en 2017 prévoit la disparition d’environ 200 lits 

Même chose à l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille où le projet de 2019 qui vise à fermer 230 lits est basé sur des considérations strictement financières : il s’agit de sortir les comptes du rouge. Début octobre, en pleine deuxième vague du Covid, la chambre régionale des comptes d’Occitanie a publié un rapport préconisant, là encore, des suppressions de lits au CHU de Toulouse .

En région parisienne, les regroupements en cours de sites hospitaliers auront aussi pour conséquence de réduire les capacités d’hospitalisation. Les hôpitaux de Longjumeau, Juvisy et Orsay doivent par exemple fermer pour en ouvrir un nouveau à Saclay . Résultat : des centaines de lits en moins . À Paris, ce sont les hôpitaux Bichat et Beaujon qui doivent disparaître au profit d’un nouvel hôpital à Saint-Ouen. Le nouveau site devrait abriter un quart de lits d’hospitalisation en moins que ceux qu’il est censé remplacer [13]. À Poitiers, la fusion prévue pour 2021 du CHU avec un groupement hospitalier « Nord Vienne » fait également craindre une diminution des places d’hospitalisation [14].

En mai, le ministre de la Santé Olivier Véran affirmait qu’il fallait « sortir du dogme de la fermeture des lits ». Cela fait cinq mois et rien n’a été fait en ce sens. La deuxième vague changera-t-elle la donne ? Les ARS, le gouvernement, les directions d’hôpitaux, écouteront-elles enfin ce que disent les soignants par Rédaction (site bastamag.net)

Rachel Knaebel

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2020 4 29 /10 /octobre /2020 08:12

À quelques jours de l’élection présidentielle, Donald Trump vient de prendre une nouvelle mesure de renforcement du blocus, contraignante, souvent dramatique pour les familles cubaines, qu’elles vivent à l’extérieur ou dans l’Île. 407 agences de la « Western Union » vont être fermées. Cette multinationale bancaire assurait jusqu’alors les transferts des « REMESAS » les devises envoyées par les Cubains de l’extérieur à leurs familles. À quelques jours de l’élection présidentielle, Donald Trump vient de prendre une nouvelle mesure de renforcement du blocus, contraignante, souvent dramatique pour les familles cubaines, qu’elles vivent à l’extérieur ou dans l’Île.

 Le système dollar est aux abois. Il a 70 ans d'existence mais  pas seulement comme outil de l'hégémonie américaine. Swift favorisait aussi  les échanges internationaux. Désormais les sanctions de plus en plus dures transforment le dollar  en missile contre  l'économie d'un nombre grandissant de pays. Gramsci l'a dit il y a longtemps , l'acceptation de l'hégémonie implique des contreparties. Finies les contreparties, finie l'acceptation. Le dollar monnaie mondiale se condamne à mort.

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2020 4 29 /10 /octobre /2020 07:51

Macron s'est exprimé à la télévision et les commentaires ont abondé. PERSONNE ni parmi les médecins et les politiques interviewés (la droite et le PS), ni parmi les journalistes n'a évoqué une solution : augmenter le nombre de lits de réanimation , donc en créer. C'est en effet leur insuffisance qui est à l'origine des mesures qui détruisent l'économie, accablent les soignants et mettent en danger nos vies.

  La côte d'alerte est atteinte, que se passera t-il si le nombre d'hospitalisés multiplie par trois comme certains l'ont envisagé non sans raison. Un monstre mou l'a dit: les médecins devront CHOISIR qui est soigné, qui est abandonné. Vous avez bien lu.  Pesez ce que cela implique pour les vieillards dont Macron dit tant se soucier.

 L'une des plus grandes puissances mondiales incapable de recréer  les 20 000 lits qu'elle a supprimés,   alors qu'elle s'apprête à dépenser des  centaines de millions en aides d'ailleurs justifiées  !   Et l'information  qui ne donne qu'un son de cloche.  Qu'est devenue la France?

 Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2020 3 28 /10 /octobre /2020 10:05

Décidément  c'est d'Allemagne que nous viennent  les exemples à suivre , même si le libéralisme y règne autant qu'en France. Mais face au Covid on ne s'y contente pas de réinventer la quarantaine appelée confinement et de faire des cadeaux aux multinationales.

 Une industrialisation puissante, beaucoup plus de lits disponibles, des augmentations salariales, un timide retour au new deal, alors qu'en France triomphe le reaganisme, une politique extérieure beaucoup plus réaliste, Macron devrait prendre des leçons.

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2020 3 28 /10 /octobre /2020 09:50

Sous couvert de simplifier cette loi restreindra dans de nombreux domaines les possibilités d'intervention des fonctionnaires et de la justice.

Elle  concerne aussi bien l'expulsion des squatters que les forêts domaniales ou le pouvoir pour le préfet de doubler ou tripler les amendes (ce qui est un pouvoir judiciaire).

Il s'agit de moins contraindre les entreprises sous couvert de réindustrialisation et de supprimer l'observatoire de la pauvreté qui n'st d'aucune utilité pour les riches. Casser les thermomètres est plus facile que de régler les problèmes.

 Favoriser les propriétaires , démanteler l'office national des forêts, ou supprimer des réglementations gênantes pour le profit, tel est le rôle désormais dévolu à l'état. Non le supprimer mais en faire un outil pour le capitalisme financier. Il est temps de mettre fin aux méfaits de la droite macronienne et classique qui se sont unies pour accoucher de ce monstre législatif.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2020 7 25 /10 /octobre /2020 11:40

il pose en défenseur de l'Islam ce qui ne l'empêche pas de massacrer des Kurdes, des Syriens et des Libyens. Pour Chypre et les Grecs pas besoin d'en remettre une couche, la haine est ancienne,  mais pour la France qui est leur alliée dans la future exploitation du gaz sous marin tout devient bon.

   Peut-on vraiment être dupe, où les médias font-ils semblant ?

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2020 7 25 /10 /octobre /2020 06:49

Au moins 18 personnes ont été tuées samedi dans un attentat-suicide contre un centre éducatif à Kaboul. 57 personnes ont été blessées. Daech  a  revendiqué dans un communiqué l'attentat. Un porte-parole des talibans a nié toute implication dans l'attaque.  Une chose est certaine. La pax americana annoncée  par Trump  est du vent  et les  fanatiques depuis 17 ans prennent toujours la même cible, les écoles. Et au début la France les appelait combattants de la liberté  et les finançait quand ils assassinaient les institutrices du temps de Najibullah et des soviétiques.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens