Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 09:02

Pour avoir osé contourner la fatwa américaine sur Cuba et l'Iran (lisez le blocus auto-proclamé) BNP paiera et devra demander pardon. Dans le même temps Obama prend langue avec l'Iran pour le suppléer en Irak et ne trouve plus rien à redire sur le nucléaire civil.

C'est ce qui arrive aux domestiques : ils ont toujours un temps de retard sur le maître.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 09:01

Nous apprenons coup sur coup la prétention des USA à décider du blocus de tel ou tel pays qui ne leur convient pas, ce qui les conduit à mettre la BNP à genoux, et à décider d'une "aide" de 1 milliard de dollars à l'est de l'Europe pour réanimer la guerre froide. Ces mesures unilatérales, qui ne correspondent qu'aux intérêts de la finance mondialisée (et non du peuple américain pour lequel ce milliard aurait été mieux dépensé ) ne sont pas combattues avec toute la force nécessaire par la France. "S'il y a faute il est normal qu'il y ait une sanction" et on se bat seulement pour limiter son montant. C'est donc accepter le principe.

Qu'est -ce qui justifie le droit des USA à décider seuls de ce qui est bien et de ce qui est mal ? Décidément la vie est difficile pour les caniches.

Partager cet article
Repost0
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 08:03

L'épisode de l'amende faramineuse qui frapperait la BNP (et qu' elle payera si elle souhaite travailler aux USA) nous rappelle opportunément à quoi sert le dollar monnaie mondiale. Il est l'outil qui permet de punir ceux qui s'aventurent à commercer avec l'Iran, Cuba ou tout autre suppôt de l'Empire du Mal, donc l'outil de l'hégémonie.

Il est bon aussi de rappeler d'autres réalités : la monnaie mondiale dollar vole en éclats : la Chine et le Japon dans leurs échanges ne l'utilisent plus, et la plupart des pays d'Amérique latine entre eux non plus. Le FMI qui a toujours tiré ses revenus de la saignée des pays non européens est éjecté partout et aurait fait faillite si la Grèce et d'autres pays Européens n'avaient pas pris le relais. Le grand Traité Transatlantique est donc vital, non pour nous mais pour le dollar. A bon entendeur salut !

Partager cet article
Repost0
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 14:33

Le pape François a concrètement touché du doigt dimanche à Bethléem la réalité du conflit israélo-palestinien en posant ses mains sur la barrière de séparation israélienne et appelé à "mettre fin à une situation "inacceptable, pour le bien de tous". (AFP)

On remarquera que le journaliste à demi courageux a évité le terme mur et parlé de barrière. La photo d'accompagnement plus explicite montrait que c'était un grand mur de béton et non une barrière comme autour des stades de football !

Hollande et ses laïques amis Européens et américains , si critiques autrefois contre le mur de Berlin, devraient en prendre de la graine.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 06:10

André Chassaigne interroge Fabius : L’entreprise française Alstom est implantée à Cuba en assurant environ un tiers de la production électrique du pays. Elle a apporté sa technologie et son ingénierie dans l’installation des centrales thermiques dont elle assure le fonctionnement et la maintenance. L’investissement d’Alstom s’est réalisé avec la garantie française de la COFACE. Or, la reprise de la branche énergie par l’américain Général Electric aura pour conséquence l’interruption immédiate du partenariat de l’entreprise avec Cuba, par simple application du blocus américain sur Cuba. L’embargo doit en effet être appliqué par toute entreprise américaine et, par son extension extraterritoriale, à toute entreprise dont au moins 10 % des composants sont américains.

Au-delà des graves conséquences pour l’économie cubaine, ce retrait aura aussi un coût pour notre pays par la mise en jeu de la garantie financière de la COFACE si l’entreprise est défaillante en interrompant ses engagements. Les conséquences seront aussi économiques pour la France avec l’interruption par Alstom de la fourniture des pièces nécessaires à la maintenance et l’arrêt d’un partenariat industriel en plein développement.

La réponse de Fabius sera instructive. General Electric dictera -t-il la politique extérieure et économique de la France ? La France deviendra-t-elle un pays non fiable qui passe des accords et ne les respecte pas ?

Une lectrice voudrait connaître la réponse de Fabius. Inutile de préciser que lorsque nous la connaîtrons vous en serez informés

.En attendant voici la question

M. André Chassaigne interroge M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur les conséquences pour les entreprises françaises du blocus de Cuba par les États-unis. Pour exemple, BNP Paribas est menacée par les autorités américaines de lourdes sanctions financières pour avoir effectué des transactions liées à des activités commerciales avec Cuba. Après d'autres, la banque française se heurte aux effets de l'embargo américain, utilisé comme moyen de pression pour changer le système politique cubain. L'obligation de se fournir sur des marchés lointains entraîne en effet des surcoûts exorbitants, au détriment du quotidien du peuple cubain. Cet embargo pénalise depuis plus d'un demi-siècle les entreprises étrangères qui veulent travailler avec la République populaire de Cuba. L'embargo est aussi financier : la traque contre les transactions financières internationales cubaines est un des traits dominants de l'application du blocus. Cuba ne peut effectuer des transactions internationales en dollars ni détenir de compte dans cette monnaie dans les banques de pays tiers. Consolidé depuis 1962 par un empilement de législation (dont les lois Torricelli de 1992 et Helms-Burton de 1996), le blocus américain entrave d'autant plus l'économie cubaine qu'il a une application « extraterritoriale », c'est-à-dire qu'il concerne des entreprises non américaines travaillant hors du territoire américain. L'État cubain et sa population ne peuvent pas acquérir des biens dont au moins 10 % des composants sont américains, ce qui les prive d'un grand nombre de produits incorporant de la technologie américaine, notamment informatique. Ainsi, sur le sol français, l'ambassade de Cuba à Paris a été dans l'impossibilité de faire procéder à la maintenance puis au remplacement de ses ascenseurs par une entreprise européenne et a dû faire appel à un fournisseur asiatique. À cause du blocus, les entreprises qui veulent travailler à Cuba doivent bénéficier de l'appui de leur État avec des cautions financières plafonnées, comme c'est le cas en France avec la Coface. Mais elles sont ensuite interdites de relations commerciales avec les États-unis. L'assemblée générale des Nations-unies a condamné l'embargo à de multiples reprises. Les diplomates européens en poste dans l'île dénoncent les procédures lancées contre les banques européennes. Les banques françaises ont cependant dû fermer leurs agences cubaines et interrompre toutes leurs relations avec l'île. Il l’interroge sur les actions entreprises par la France pour la levée de cet embargo et pour s'opposer à l'ingérence d'un État tiers sur les relations financières et économiques de notre pays avec la République populaire de Cuba. Il lui demande de condamner ce blocus illégal imposé au peuple cubain et d'exiger publiquement sa levée.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 06:00

Le FMI prête 17 milliards à l'Ukraine sur les 27 nécessaires. Voici ce qu'en dit l'AFP : . "Les prochains prêts ne seront toutefois débloqués que par étapes et à la condition que Kiev applique un programme d'économies drastique. Les autorités intérimaires à Kiev, qui avaient appelé l'institution à l'aide début mars, ont déjà donné des gages de bonne volonté en annonçant une baisse des subventions énergétiques --qui se traduira par une hausse de 50% des prix du gaz--, mesure réclamée de longue date par le Fonds. La tâche s'annonce toutefois ardue pour l'Ukraine dont l'économie devrait se contracter de 5% cette année, selon les projections du Fonds alors qu'une récession d'environ 4% était jusque-là attendue.

La croissance devrait repartir (+2%) dès 2015, selon l'institution. Ardemment soutenue par les Occidentaux, l'aide du FMI doit permettre à Kiev de faire face à ses obligations financières, notamment vis-à-vis de son voisin russe. Gazprom réclame 2,2 milliards de dollars pour ses livraisons récentes de gaz tandis que Moscou exige 11,4 milliards d'arriérés au titre des réductions de prix accordées à l'Ukraine ces dernières années -- un montant contesté par Kiev. Le plan d'aide, le troisième accordé par l'institution à l'Ukraine depuis 2008, doit également permettre d'améliorer le climat des affaires mais reste sujet à de fortes incertitudes liées à la crise politique. Mercredi, les forces armées ont été mises en état d'alerte pour tenter d'enrayer les mouvements séparatistes dans l'Est, un des poumons économiques du pays. Le passif du pays avec le FMI ne plaide par ailleurs pas en sa faveur. Les deux précédentes lignes de crédit accordées à l'Ukraine (16,4 milliards de dollars en 2008, 15,1 milliards en 2010) avaient été rapidement interrompues face au refus des autorités de mettre en oeuvre des réformes impopulaires. Cinq des 17 milliards annoncés mercredi devront d'ailleurs être utilisés par Kiev pour rembourser le FMI lui-même.. "

Donc pour résumer le prêt est de 12 milliards , les conditions drastiques, le résultat incertain (à vrai dire pour nous il n'est que trop certain). Pauvres Ukrainiens ! Ils vont être très rapidement fixés sur l'ardent soutien du capitalisme mondialisé (ce que l'AFP appelle les Occidentaux)

Quant à la sécession de l'Est que le blog avait prévue dans un article fin février (ce n'était pas difficile) elle est bien là aussi.

Partager cet article
Repost0
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 08:26

Les rapports des forces changent dans le monde même si les chiens de garde ne s'en aperçoivent pas. Les "négociations" vides de sens entre une autorité palestinienne corrompue et Israël font le jeu des islamistes. Tout le monde sait que tant que la Palestine ne sera pas un état souverain dans les frontières de 1967 , le Moyen Orient sera à feu et à sang. Mais pour l'Europe dont la France et les USA le soutien à Israël l'emporte sur toute autre considération. Les choses bougent. Englués en Ukraine, en Syrie, en Afghanistan, en Irak ... et en Palestine dans une stratégie qu'ils n'ont plus les moyens d'assumer, les USA d'Obama commencent à bouger. Jimmy Carter ,Desmond Tutu , Mairead Maguire,prix Nobel , donnent de la voix . En France la pétition a recueilli les signatures (outre les dirigeants communistes qui sont à son initiative) de Michel Rocard, Hervé de Charrette, Christiane Hessel, Eva Joly, Thierry le Paon, Daniel Cohn-Bendit, Gisèle Halimi et bien d'autres.

. Fadwa Barghouti et Patrick le Hyaric étaient entourés à Bruxelles de la danoise Nicole Kiil - Nielsen, de Claude Leostice présidente de la plateforme des ONG françaises, de Toufiq Tahani président de France-Palestine. Rappelons que Marwan Barghouti est Président du groupe d'amitié parlementaire Palestine - France.

L'extrême diversité des bords politiques prouve l'impact.

Tant que Barghouti (comme Mandela avant lui) sera en prison, rien ne sera possible. Aux yeux du peuple palestinien il est le seul dirigeant susceptible de réaliser l'unité. Sa libération, qui aura lieu de toute façon, ne doit plus tarder. La France officielle s'honorerait à la réclamer dès maintenant. Le PCF, lui, la réclame depuis longtemps.

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 06:32

Le gouvernement chinois vient d'annoncer simultanément deux mesures significatives. Il abandonne (dans le réel , cela a déjà commencé) la politique de l'enfant unique. Il ferme les "centres de rééducation" et libères tous les prisonniers politiques.

Cela confirme ce que nous pensons depuis toujours. La coercition est la rançon d'une économie inadaptée. Elle peut être nécessaire pour survivre, l'ennemi US n'étant pas un tigre de papier. La meilleure façon de la supprimer n'est pas d'ouvrir des prisons mais de satisfaire les besoins de la population (c'est valable aussi pour la France). Quant à la maîtrise de la démographie on sait depuis longtemps que c'est le lit de la misère qui est fécond. A méditer au moment où la France revient en arrière !

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 10:32

L'AFP vient de se fendre d'un communiqué rageur : la Syrie vient de signer avec la Russie un avantageux permis de prospection de pétrole . La Syrie-Judas paye ainsi l'aide russe avec la complicité de tous les ennemis de l'occident. C'est une atteinte intolérable aux droits de l'homme. Lorsque après l'assassinat de Khadafi les droits pétroliers chinois et russes furent transférés aux occidentaux , il s'agissait au contraire d'un incontestable succès des droits de l'homme et les Libyens ne payaient aucun soutien, leurs automitrailleuses étant fournies par Allah tout puissant.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 14:38

Dans le « Grand pôle patriotique », loin derrière le PSUV de Chavez et Maduro, un parti se détache : le Parti communiste vénézuélien (PCV) qui s’impose de plus en plus comme le principal allié du PSUV, et comme la troisième force politique du pays.

 

Le PCV a obtenu 1,6 % des voix soit 170 000 votes, un score conforme à ceux obtenus lors des derniers scrutins (1,4 % aux législatives de 2010, 1,8 % aux présidentielles de 2013), car il n'est pas présent partout  et  rarement tout seul. mais surtout il conquiert ses premières municipalités.

 

Neuf mairies au total, dont sept en alliance avec le PSUV : Ortiz, Miranda, Uribante, Manapiare (en Amazonie), Girardot et deux villes moyennes importantes :

 

Simon Bolivar et ses 50 000 habitants conquise par Adriano Pereira, sympathisant du parti ainsi qu’Ezequiel Zamora, 100 000 habitants, remportés par Raul Brazon dans l’Etat de Monagas.

  C'est issu de l'article ci-dessous : http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/categorie-11531065.html     Cordialement, PR

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens