Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2022 3 17 /08 /août /2022 09:44

La France oublie ses vieux et ses bébés mais aussi ses étudiants.

L'évolution des sociétés est évident.  Avec le progrès technique le niveau d'études s'élève. Au temps de Jules Ferry le certificat suffisait. Nous vivons dans un monde à bac plus deux. Ou plutôt  si on n'atteint pas ce niveau la précarité est le lot majoritaire.

 On pourrait penser que Macron l'ait compris  en aidant l'enseignement supérieur. Dire qu'il ne fait rien serait faux : les multinationales ne sont pas oubliées.   Mais les syndicats étudiants progressistes font un constat alarmant : les étudiants (statistiquement parlant) sont de plus en plus pauvres.  Ce qui a un impact sur les études, car travailler pour vivre c'est du temps qui est perdu pour autre chose.

Sommes nous en train de devenir un pays émergent, au moment ou la Corée du Sud, l'Inde, la Chine construisent un enseignement supérieur de qualité  dans lequel puisent nos multinationales?

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 09:31

Une horreur vient de se produire à AgroParis Tech.  Ses étudiants en agronomie refusent le modèle néo libéral défendu par un corps professoral hautement qualifié,  qui  exige que l'on  empoisonne la planète si le profit l'exige..

Olivier Babeau,  idiot utile   président d'Institut Sapiens   s'en étrangle. "Les progrès humains sont enfantés par le respect des droits de propriété, la libre entreprise et l'échange".

Il l'a dit, Saint Jean bouche d'or.  Monsanto, ses brevets , sa puissance commerciale  ont reçu du dieu dollar  le droit d'empoisonner la planète.  Il ne va pas tarder à regretter sa franchise.

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 13:05

Le blog s'en félicite. Non parce que telle  Zorro elle va tout  arranger, mais parce que cela marque la fin des illusions dans cette faculté  moins pourvoyeuse d'emplois que les autres.

 A l'époque de Frêche et de Mme Mandroux la majorité municipale (y compris hélas les communistes) avait approuvé l'université d'excellence. L'Université Montpelliéraine dopée par les millions promis allait être maîtresse de son destin et égaler les grandes universités mondiales.

Anne Fraisse avait compris le piège, la Faculté de lettres ne bénéficierait pas de cette excellence, réservée à quelques secteurs scientifiques ou médicaux , pouponnières possibles à brevets juteux. Elle s'opposait à la fusion, ce qui a été à l'origine de son éviction.

  Les millions évaporés, les fruits ne tenant pas les promesses des fleurs, la fac de lettres est la grande perdante de l'opération. En avoir conscience est le premier pas vers la contre-attaque. A suivre.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens