Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2021 3 29 /09 /septembre /2021 06:55

Naval Group et le missilier MBDA ont signé avec Athènes une lettre d’intention pour une commande de 5 milliards d’euros pour moderniser la flotte de surface hellénique. Une surprise après deux ans de bras de fer avec le mastodonte Lockheed-Martin   américain.

 Les USA ont de plus en plus de mal à faire obéir leurs vassaux.   La paix n'y gagne pas  et l'industrie civile française non plus.  Mais un peu plus d'équilibre, ce n'est pas si mal.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2021 3 29 /09 /septembre /2021 06:41

Rolf Muetzenich, chef du groupe SPD au Bundestag : "Nous avons invité les Grünen et le FDP à tenir avec nous des discussions exploratoires dès cette semaine s'ils le souhaitent."

Autrement dit augmenter les dépenses de l'Etat avec un parti qui s'y refuse. Tenir ses promesses électorales sera difficile, mais le SPD en avait-il l'intention ?  Cette façon de "faire de la politique" atteint ses limites extrêmes.

Die Linke a perdu 800 000 voix qui ont "voté utile" contre la droite , pour que la même politique perdure. Cela a-t-il un sens? A noter qu'à Berlin Die Linke conserve ses 14%.

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2021 1 27 /09 /septembre /2021 06:34

Le taux de participation est annoncé "élevé" mais non chiffré pour le moment et il s'agit de projections.

 le SPD,recueillerait entre 24,9% et 25,8%

La  CDU   est  donnée entre 24,2% et 24,7%, Les Verts obtiennent près des 15% des suffrages,

 Les verts seraient à 15 %

 les libéraux-démocrates (FDP),seraient à 11,5%.

 L'extrême droite  aurait entre 10 et 11%

Die Linke serait à 5 %   hélas.

Autant dire la quadrature du cercle que nous avions pronostiquée. SPD+verts à 40% ce n'est pas assez. Angela Merkel ne va pas déménager de sitôt. L'alternance,  c'est terminé,  mais remplacée par quoi ?

Quant au référendum c'est le black out pour le moment.  Il n'intéresse pas nos médias passionnés  seulement par les états d'âme des verts  "déçus" et le futur gouvernement.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2021 6 25 /09 /septembre /2021 07:10

C'était le dernier débat télévisé avant le jour J des élections fédérales en Allemagne.

Pour Olaf Scholz , candidat du parti social-démocrate SPD, "il est très important que nous affirmions qu'il y a des principes qui sont importants pour nous, notamment une Union européenne forte, parce que sinon nous n'aurions aucun rôle à jouer. Mais cela inclut aussi la coopération avec les États-Unis, surtout quand elle devient aussi critique qu'aujourd'hui, et bien sûr, cela inclut aussi la coopération au sein de l'OTAN."

Armin Laschet, candidat du parti conservateur CDU-CSU, a plaidé :"Nous avons besoin de plus d'Europe, nous avons besoin de parler d'une seule voix, nous avons besoin de lancer des projets communs, y compris des projets d 'armement, afin d'être en mesure d'agir lorsque les États-Unis se retireront."

Quant à Annalena Baerbock, candidate à la chancellerie pour les Verts, elle veut ouvrir un nouveau chapitre européen :"Je voudrais faire en sorte que nous parvenions à une politique européenne commune vis-à-vis de la Chine, que nous ne soyons pas montés les uns contre les autres, afin que dans la compétition entre ces systèmes, nous fassions clairement comprendre que nous sommes l'Europe. Nous avons notre propre souveraineté stratégique et cela signifie ouvrir enfin un nouveau chapitre de la politique étrangère européenne et des droits de l'homme.

Vous voilà fixés sur ce qui "justifie" une majorité et une opposition. Pas grand chose et en tout cas pas l'essentiel. Die Linke contre TOUS les autres. L'issue ne fait malheureusement aucun doute. Reste le référendum berlinois.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 09:17

Le plus important enseignement prévisible  est commun à toute l'Europe. L'alternance tranquille de deux faces du libéralisme est de moins en moins facile  à réaliser.  Le SPD  en tête des sondages  avec 25%,  et la CDU  regrouperaient moins  de la moitié des suffrages.   Par rapport aux années 90 le contraste est extraordinaire. Ils totalisaient 80 %.  Construire un cabinet de coalition   devient un sport de combat.

Die Linke  , à condition de peser réellement, est le seul qui pourrait changer la donne. Annoncé à 6 % on peut douter qu'il y parvienne. Le SPD et les Verts  sans pression mettent  comme condition à une coalition l'abandon de ce qui  justifie l'existence de Die Linke.  L'union des gauches  dans ces conditions heurte de plein fouet les intérêts des électeurs potentiels  de Die Linke. Ses dirigeants ont fini par le comprendre et refusent d'être le dindon éternel de la farce.

  Il ne reste donc qu'un accord des socialistes ou de la CDU avec les verts et le parti libéral. Si le SPD choisit cette voie il doit renoncer à faire payer les riches alors que son programme ne peut être financé qu'à cette condition.

 On peut donc prévoir de longues négociations, comme on dit, donc un long maintien de Merckel au pouvoir en attendant.   Comme c'est la seule femme d'Etat  d'envergure et qu'elle est  non atlantiste inconditionnelle dans le marigot,   les Allemands auront un répit même en votant n'importe comment... ou en ne votant pas. Mais après  ?

Le blog suivra surtout le résultat du référendum berlinois sur l'immobilier qui est la seule consultation  ayant un contenu clairement exposé.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 08:06

La Lituanie réduit unilatéralement la capacité des réseaux électriques à sa frontière avec la Biélorussie. Elle tente d'empêcher la centrale nucléaire biélorusse tout à coup  dangereuse  de fournir de l'énergie.  Il s'agit en réalité d'une mesure de guerre froide.

Mais ce n'est pas si simple. Tout retrait de l'accord ancien coûterait 800 millions d'euros, et beaucoup plus en réalité.   Lettonie et Estonie ne sont pas d'accord, et les consommateurs non plus s'ils étaient consultés.

 On retrouve la problématique de North  Stream II.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2021 3 22 /09 /septembre /2021 07:36

Trop d'Anglais ont cru voter pour un Brexit social s'affranchissant du libéralisme de l'Union Européenne. Ils découvrent ce qui en réalité a toujours existé, un Royaume uni encore plus  libéral. Pour financer les dépenses  de la pandémie, Johnson ne prend pas l'argent où il est mais chez les victimes. Les impôts sociaux  augmentent et c'est le champion de la défiscalisation des riches  qui le fait.

  Mieux eut valu écouter Corbyn, ce que peu de gens ont fait. Ou le Brexit était l'occasion de sortir du libéralisme ou il n'avait pas lieu d'être. On sait ce qu'il en est advenu.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2021 7 19 /09 /septembre /2021 06:36

Un interlocuteur s'étonnant que la France n'ait pas rappelé l'ambassadeur à Londres, complice comme l'Australie des USA dans l'affaire des sous marins  , la réponse  de Le Drian a été peu diplomatique mais lucide : sur  France 2, il a rappelé "l'opportunisme permanent" des Britanniques comparant  le voisin d’outre-Manche à "la cinquième roue du carrosse" dans cette affaire.

 C'est ainsi. Le meilleur élève de Reagan, Margaret Thatcher, a  fait beaucoup mieux qu'Hitler, détruisant la base industrielle du Royaume Uni devenu  une gigantesque Bourse  et transformant l'impériale  reine des mers et du commerce en domestique des USA , sur laquelle on s'essuie les pieds.

  HA

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 06:14

Michael Gove s'est  vu confier  dans le nouveau gouvernement la mission délicate de préserver les relations entre les quatre nations britanniques (Angleterre, Écosse, pays de Galles et Irlande du Nord).

Alors que le Brexit a fait la fortune politique de Johnson,  ses effets catastrophiques préparent l'éclatement du Royaume Uni, évènement inouï s'il se produit, du même ordre que l'éclatement de l'URSS. Les 4 nations  vivent ensemble depuis des siècles.  Le libéralisme est un formidable outil de destruction massive, mais cette fois  non contre les ennemis (qui se renforcent) mais à l'intérieur.       Le retournement est spectaculaire !

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2021 2 14 /09 /septembre /2021 06:04

La Lituanie va commencer à ériger avant la fin du mois de septembre le premier tronçon d'une clôture de sécurité sur la frontière qui la sépare de la Biélorussie afin de juguler l'afflux d'exilés, a annoncé lundi le gouvernement de Vilnius.

 Un de plus , pendant qu'une  pièce de deux euros commémorant la chute du mur de Berlin est frappée.   

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens