Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2021 1 24 /05 /mai /2021 08:00

Ce canton qui contient Palavas a été charcuté pour la droite et le PCf n'aura pas de candidat ni ne soutiendra aucune liste.

L'absence de choix positif   se portera sur

- un candidature sans étiquette, mais que  les prises de positions passées de certains soutiens  peuvent apparenter à un "RN bis"...

- une candidature  d'un Conseiller Départemental sortant, venu des LR, adjoint au Maire de la Grande Motte et d'une adjointe du Maire de Mauguio, soutenus par le Président de l'Agglomération (lui-même candidat aux élections régionales) et les Maires du Canton,    mais pas par les socialistes locaux.

- une candidature de "rassemblement de la Gauche et des Écologistes" mais qui dans les faits, concerne surtout une ville,  Mauguio, et un parti  issu de  la fabrique citoyenne  EELV en pratique  et  qui n'a pas cherché l'union.  La ressemblance est grande avec le Canton de Lattes.

-  le rassemblement national de service.

Chacun fera comme il l'entend et si le vote blanc était réellement reconnu, il constituerait  la seule option. Cela ne nous exonère pas de nos responsabilités dans cette situation exécrable.  Il faudra bien exister.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
24 mai 2021 1 24 /05 /mai /2021 07:36

Nous fiant aveuglément et à tort à  une liste "officielle" des candidatures aux départementales  dans l'Hérault nous avons présenté  Isabelle Chabbert  comme communiste , ce qu'elle n'est pas   et  ce qu'est  par contre son suppléant Yvan Garcia.

 Ceci dit ces candidarures  correspondent au voeu des communistes locaux, sur ce point notre article n'est pas erroné , qui  reste  valable sur le fond, c'est à dire la recherche de la  plus grande unité sur le terrain et non par des accords de sommet.

  Henri Ausseil et Bruno Cosme

 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2021 5 21 /05 /mai /2021 07:50

Le sortant, Andral , communiste,  a laissé la place  à Veronique Caluela et Gabriel Blasco,  printemps héraultais pas tout à fait réalisé puisque les verts  croient pouvoir profiter de la situation et seront candidats.

 La droite part divisée entre les officiels et les municipaux.

    Contrairement  à une longue tradition et un espoir jamais réalisé , le PS a renoncé à arracher le siège au PCF  , qui n'avait pourtant que celui-là. C'est un signe des temps non négligeable.

    Le RN est là pour brouiller les cartes.

Un long travail interne et externe dans lequel le PCF a eu un rôle moteur renforce l'unité à gauche. Nous ne pouvons que nous en féliciter.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2021 2 18 /05 /mai /2021 12:34

Dans le canton , deux listes sont censées représenter la gauche.

 Celle dans laquelle figure Meunier est censée représenter la gauche et même le PCF par le biais  d'une "majorité départementale" et d'accords de sommet.. Le PCF local connaît surtout Meunier comme celui qui refuse les salles pour se réunir, et celui qui dans sa commune concourt à  un record peu enviable, celui du moins disant dans l'habitat social.

 Herb  qui a flirté avec le printemps Héraultais a révélé sa vraie nature lorsque aucun retour en arrière du PCF n'était possible. En gros j'aime bien vos voix mais pas vous.

 Autant dire que l'investissement local sera inexistant et que pour nous chacun peut  légitimement  voter pour qui il veut ou  voter blanc au premier comme au second tour. Ça ne mange pas de pain.

   Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
17 mai 2021 1 17 /05 /mai /2021 06:27
Liste officielle :
  • Béatrice Montel (LREM) et Frédéric Bernard (LREM) : liste de la République en marche
  • Alexia Donadoni (RN) et Kévin Lavallée (RN) : liste du Rassemblement national
  • Isabelle Chabbert (PCF) et Yvan Garcia (PCF) : liste du Parti communiste français
  • Gwenaëlle Guerlavais (EELV) et Bruno Chichignoud (EELV) : liste Europe Ecologie – Les Verts
  • Laurence Cristol et Jérôme Lopez : liste d’union entre Les Républicains et la majorité départementale (PS/DVG/PCF)
  • Caroline Borras (LFI) et Olivier Ravel (LFI) : liste la France insoumise

On remarquera  des candidats "Majorité départementale"  prétendument soutenus par le PCF, à la suite de tractations  qui ne concernent pas la base qui a choisi ses candidats. Les communistes locaux n'ont que deux candidats Isabelle Chabbert et Yvan Garcia. Ils ont souhaité une plus large union qui n'a pu se réaliser, mais dans l'esprit des présidentielles  et de l'orientation approuvée largement par l'ensemble du PCF,  ils chercheront à la réaliser sur le terrain ..

Partager cet article
Repost0
15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 09:39
Le printemps dans le canton de  Pignan
Un situation inédite sur le canton de Pignan :

une victoire de l’union de toutes les gauches est possible.

Les élection départementales auront lieu les 20 et 27 juin prochains. Dans le canton de Pignan, il n’y a au premier tour que 3 candidatures :

- l’extrême droite , à savoir le Rassemblement National,

- l’union des droites et du centre représentée par Martinier-Cassard, soutenue par le président du Conseil Départemental,

- et la candidature unitaire de toutes les gauches PCF/EELV/FI/GRS/place publique/PG. 

Cette candidature unitaire, représentée par Serge Desseigne, Anne Titaut-Grolleau, Laurent Mengual et Marielle Fenech Monfort, réalise ce pour quoi notre Assemblée Ctoyenne se bat depuis de nombreuses années : le rassemblement des toutes les forces qui œuvre pour une société plus humaine, plus juste et plus respectueuse de son environnement.

C’est  une situation inédite puisque le Parti Socialiste ne présente pas de candidature et ne soutient pas la candidature Martinier/Cassard et que l’attitude du président du Conseil Départemental pose la question : « quand on s’est allié à la droite, peut-on faire une politique de gauche au département ? »

Cette triangulaire du premier tour est très ouverte et impose à tous les antilibéraux de se mobiliser pour une victoire possible et pour la mise en œuvre d’une politique de gauche :

- amélioration des conditions de vie de la population, notamment des plus fragiles (enfance, jeunes, seniors, handicapés, précaires et  exclus) ;

- actions concrètes en liaisons avec les autres collectivités locales en réponse à l’urgence climatique ;

- développement de la démocratie et de la vie associative.

Nos quatre candidats sont honnêtes et courageux, leurs vies professionnelles témoignent de leur engagement au service de l’humain.

 

La Coordination
de l’Assemblée Citoyenne du sud et ouest du Montpelliérain

 

Partager cet article
Repost0
14 mai 2021 5 14 /05 /mai /2021 08:50
les musulmans ne sont pas français

Une ingénieure qualité qui ne souhaite pas renoncer au foulard n'est pas une candidate présentable pour la droite. Pourtant elle n'était ici qu'un  alibi pour capter des voix trompées. Poisson vigoureux échappé du filet commun elle trahissait les siens en prenant le parti de  ceux qui les écrasent. Un oncle Tom disent les noirs américains. Dans ce rôle  Mahfoud Ben Ali a de l'avenir. Circonstance aggravante elle est femme.

  Une partie de la gauche ne fait pas mieux, avec l'alibi de la laïcité, pensons à la communiste Samira à Montpellier. écartée par Delafosse aux municipales.

  L'épisode a un mérite, laisser en marge les musulmans ou les intégrer au mouvement émancipateur, telle est la question et c'est la tâche du PCF et de la vraie gauche.

Et la "laïcité" à la Macron montre sa vraie fonction, légitimer le racisme avec des bons sentiments.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2021 1 10 /05 /mai /2021 08:23

Aux dernières nouvelles nous nous serions réjouis trop tôt. Les vieilles tentations hégémoniques seraient  reprises par le candidat vert. Dommage pour nous tous si c'est vrai. Encore une occasion de manquée.  Fabien Roussel a prévenu.  Au premier tour qu'il ne compte pas sur les communistes du canton et le temps des chèques en blanc est révolu. C'est son choix, pas le nôtre.

   Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
8 mai 2021 6 08 /05 /mai /2021 08:19

Un large accord à gauche  (y compris avec le PS) conduit à une candidature unique par canton.   Le PCF moteur de cet accord n'est pas passé sous la table  : 8 titulaires (dont six femmes) sur 34, douze remplaçants ou remplaçantes, et l'engagement de travailler avec la population. Ils ne seront pas de trop pour que cette promesse soit tenue. C'est ça combattre l'extrême droite et non décider d'abord qui présidera.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 08:29

C'est du moins ce qui a été décidé par 8 partis de gauche . Nous verrons s'il y a des désobéissances calculées. Il ne s'agir en aucune façon d'une stratégie "printemps" puisque le contenu s'inscrit dans la continuité ,que les désaccords de fond subsistent , que c'est un accord de sommet, les mouvements citoyens étant absents.

  La poussée RN a  rendu la raison à certains.  Reste à comprendre pourquoi le département le plus à gauche du midi connaît une telle poussée d'extrême droite avec une Assemblée départementale qui fait si bien son travail.

 Mais si les autres départements faisaient pareil (ou mieux) ce ne serait pas si mal.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens