Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 10:36

Boots Riley , 47 ans, a pu réaliser un film à Hollywood, son premier, "sorry to bother You" , ce qui suppose un soutien financier, le cinéma étant une industrie.  Cette féroce fable anticapitaliste qui a l'avantage d'être drôle, renvoie les discours moralisateurs dos à dos, Obama et Trump mêmes hypocrites ,  et taille un costard à la pensée libérale. Ne le loupez pas à sa sortie en France.

Un film suppose des spectateurs. Qu'un film ouvertement marxiste soit produit nous intéresse encore plus que la personnalité attachante du réalisateur. Décidément les USA n'ont pas fini de nous surprendre !

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2019 4 10 /01 /janvier /2019 06:53

La France de Macron a des centaines de  millions pour la guerre en Syrie, des milliards pour faire des cadeaux  aux riches mais pas 120 millions pour  acquérir une toile du Caravage découverte à Toulouse. Quel symbole du rôle de la culture pour ceux qui nous gouvernent!  Un milliardaire va peut être  l'acheter pour son seul plaisir, l'argent est désormais tout puissant.

 De quoi donner la nausée.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2018 4 22 /11 /novembre /2018 10:42

L'histoire écrite à partir des mémoires, des manuels, et d'une manière générale à partir des écrits VOLONTAIRES destinés à l'alimenter est l'histoire des dominants et des vainqueurs.  Depuis la nuit des temps les dominés sont invisibles. Mais grâce aux écrits INVOLONTAIRES  (ceux qui n'ont pas été destinés à écrire l'histoire) ils peuvent devenir visibles.

   Donnons ici un exemple: recueillir depuis 1500 ans  le plus possible de registres de baptême ou d'enterrements (l'Eglise  relayée par les Archives a toujours eu ce souci)  peut paraître inutile. Des historiens de la fin du XX ème siècle , utilisant l'ordinateur et le sondage y ont découvert les morts massives de nourrissons au mois de septembre, lorsque leur mère épuisée par les travaux agricoles n'était plus en mesure de  les allaiter correctement , surtout lors des mauvaises récoltes.  Cela ne concerne que les paysans (80 % de la population longtemps) et sans les archives cette terrible réalité serait inconnue. Aucun mémorialiste n'en fait mention et ils l'ignoraient probablement , dans leur mépris des manants.

   Plus près de nous la masse des femmes demandant une interruption de grossesse de  1975  à 1992 peut être très facilement comptabilisée car elles ont rempli un  formulaire. Détruire ces formulaires  c'est se priver à jamais de connaître leur nombre.

   l'état Macronien n'a qu'un souci éviter la prolifération des archives , faire des économies et vendre les bijoux de famille que sont les bâtiments souvent prestigieux qui les hébergent.  La ministre chien de garde censée protéger notre passé a inventé une notion  qui rend définitivement invisibles les invisibles : il faut trier et ne conserver que l'essentiel. Nous avons vu que c'est absurde puisque les méthodes et soucis des histories du XXXème siècle nous sont inconnus. Tout conserver est impossible mais des techniques modernes de numérisation pourraient faire gagner beaucoup de place pour le matériel administratiuif ou notarial qui s'accumule.   Réduire le personnel et les crédits va à l'encontre de cette solution.

  Macron n'est pas propriétaire du passé de la France.  Sauver nos archives , en ces temps difficiles est un impératif . Un "cordon sanitaire" de chercheurs, syndicalistes, politiques est en train de se construire.   Et c'est très bien.

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2018 5 09 /11 /novembre /2018 08:41
Un sujet d'actualité

Un sujet d'actualité

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2018 4 25 /10 /octobre /2018 07:00

 Le cinéma n'est pas un art comme les autres. Un peintre ou un écrivain peu fortunés sont concevables.  Le réalisateur doit disposer de beaucoup d'argent. Le cinéma est aussi une industrie.

La production cinématographique c'est à dire le financement des films a  presque disparu d'Europe à l'exception notable de la France, grâce à Malraux, Lang et aussi Canal + à ses débuts.   Les cinémas polonais, tchèque, hongrois, bulgare si vivants du temps du communisme vilipendé par les réalisateurs eux mêmes a donné  Wajda , Polanski et bien d'autres.  Le triomphe  du libéralisme a rayé ces cinémas de la carte et tué dans l’œuf de futurs  Polanski. L'ennemi le plus redoutable n'a pas été la censure  communiste  mais la prise en main des studios par des sociétés étrangères.  On peut en dire autant des cinémas allemand, italien et suédois si brillants un moment.. Almodovar cache le désert espagnol.

   Ce qui se passe en France est donc grave. Maxima Saada président dui directoire de Canal + a mis fin aux négociations avec les professionnels de la production. L'enjeu est le délai entre  l'exploitation en salle et l'exploitation à la télévision  ou en DVD.  Si un film peut être   immédiatement visionné c'est la mort du cinéma d'auteur.  L'exemple italien le prouve. On ne peut produire longtemps  un cinéma toujours  déficitaire.

  Non adossé à la télévision le cinéma disparaîtra ou subsistera dans des films fauchés pour ghetto culturel.  En apparence le cinéma subsistera , Cannes aussi,   mais avec l'écrasante hégémonie américaine.  Des gens de qualité le feront mais avec leur mentalité, pas la nôtre. L'omniprésence de la violence déjà sensible , "valeur" américaine le montre déjà. 

  N'abandonnons pas notre culture.

  HA 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 07:56

Son oeuvre ne mourra pas puisqu'elle est profondément novatrice. Avant lui (et quelques autres bien sûr) l'histoire était racontée à partir des textes. Les textes ne sont pas écrits  par n'importe qui. Il y  faut le savoir, la possibilité de faire savoir, autant dire que les témoignages émanent toujours des dominants. Le peuple qui travaille est le grand absent des textes, ils parlent certes de lui mais ce n'est pas lui qui parle. Les lettres aux familles des poilus de 14 racontent une autre guerre que Pétain.

  Vovelle lui a donné directement la parole. il a fallu inventer les méthodes et les sources. Les ex voto des cimetières et des églises se sont révélés d'une richesse inouïe  pour montrer la montée des idées nouvelles , justement parce qu'ils ne s'adressaient pas intentionnellement à nous mais témoignaient de la pensée profonde de leurs commanditaires. Bien d'autres outils ont suivi.   Et les privilégiés ont perdu un peu de leur capacité à se faire passer pour le peuple.

Vovelle n'était donc pas qu'un historien de la Révolution. Il ETAIT révolutionnaire.

H A

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 09:48

Si vous désirez savoir comment des bateaux à fond plat transportaient  dans l'antiquité et jusqu'au XVIIème siècle de lourdes charges  dans nos  étangs peu profonds, faisant de Montpellier un port (Port Juvenal) relié au monde connu , rendez vous au musée Henri Prades de Lattes. Vous aurez toutes les réponses... ou presque.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 08:54

le samedi 15 septembre, de 10h à 12h 

FDE 2 place Marcel Godechot Montpellier 

(station Philippidès) Amphi H

Sur le thème de l’année, « L’art du partage», venez retrouver les chants d’école, avec l’aide des anciennes et anciens des écoles normales de Montpellier (jusqu’en 1991) et de l’IUFM (1992-2013). 

Les enfants de l’école Diderot, et deux chorales : Les Voy’elles et l’occitane Lo Cocut, apporteront leur concours pour revoir avec tous une partie du patrimoine musical des écoles et de nos langues. 

Bien entendu, les souvenirs seront les bienvenus ! 

Un pot amical, offert par la direction de la FDE, clôturera la matinée vers 11h 45, avec évocation de l’histoire de l’établissement dans les jardins.

Contact : LES AMIS DE LA MÉMOIRE PÉDAGOGIQUE 

Pierre Boutan pierre.boutan@gmail.com

04 67 61 83 56 (FDE-CEDRHE) ou 06 88 94 26 48.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 10:10
Un film à ne pas manquer
Partager cet article
Repost0
10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 04:50

Rencontres Marx avait un stand à la Foire aux associations de Montpellier, qui  a attiré une foule énorme.  A notre  échelle le succès a été au rendez- vous, beaucoup de gens et notamment des jeunes  souhaitant être informés  tout en nous faisant  part de leurs attentes.

 Mais une visite  a marqué, magnifique exemple de  la capacité fantastique du capitalisme à faire entrer ses idées dans les meilleurs esprits (et à leur insu bien entendu). Un jeune homme cultivé, ouvert et sympathique  a sollicité une interview improvisée de notre président. Il s'est avéré qu'il s'agissait d'un journaliste de Midi Libre.

   Lecteur et lectrice, ne vous enflammez pas. Nous n'aurons pas une demi-page de ce journal.  Ce journaliste était à la recherche de stands INSOLITES. Et pour lui Marx était insolite, du moins c'est ce qu'il a dit. N'imaginez pas une relation tendue, cela a beaucoup rigolé.

  Mais réfléchissez aux implications. A une époque où les méfaits du capitalisme frappent  la presse et donc tôt ou tard cet estimable jeune homme il pense insolite une association  qui veut promouvoir le débat sur la question. Il n'a pas jugé insolites nos voisins témoins de Jéhovah  que l'administration de la foire nous a accolés , peut être au titre  des sectes philosophiques qu'il convient de regrouper, peut -être par hasard, allez savoir.   Mais nous oui.

   Nous y avons vu en ce qui nous concerne une justification de notre action … et des thèses de Gramsci.

   Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens