Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 17:41

Une brouille entre Saurel et Altrad  a conduit le Maire de Montpellier à faire deux révélations 

     -  Le Stade ci- devant du Manoir  a été rebaptisé Altrad  sans qu'il en coûte un sou à Altrad.. L'ancien nom nous convenait très bien datant de l'époque où le rugby n'était pas une activité de gladiateur  mais un combat de brutes certes mais pratiqué par des gentlemen. Et la publicité est gratuite , alors qu'elle devrait être payante. Rappelons aussi que le stade a été payé par la ville.

      - Altrad reçoit 3 millions par an pour son club qui selon nous seraient mieux placés dans la ligne 5.

 Ces révélations ne grandissent ni l'un ni l'autre.

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 18:43

S'enfermer dans une cage à chien sous les regards médiatiques ça  rapporte gros   (154 000 euros ). Après l'évènement  le bénéficiaire (la SPA) a été requalifié  "association désignée par Rémi Gaillard"  et l'amuseur  met des conditions irréalisables pour que la SPA le garde, ce qui revient à le vouloir  pour lui.

 Le prince charmant était en réalité la fée Carabosse  ce qui tombe mal au moment des fêtes.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 11:38

Le bon sens reprendrait-il ses droits ?   Saurel annonce une réalisation par morceaux mais ne commence pas par le sud pourtant très demandeur.  Et les incertitudes  demeurent  sur le tracé  au centre (Parc Montcalm oblige) et surtout sur le financement.

   Le comité ne restera pas inactif.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 09:29

Le comité des anti explore enfin une piste beaucoup plus  plus progressiste.  Il remet en cause le financement , qui est le vrai problème.

 Mais pas encore clairement puisqu'il bifurque vers l'évasion fiscale bien réelle mais épiphénomène par rapport à la réalité. Rappelons que Bouygues finance majoritairement la dépense , sera intégralement payé pour ses travaux (avec l'argent des contribuables) mais encaissera une fantastique rente pour l'argent prêté (un péage sur tout train qui circulera , pendant trente ans). C'est pareil pour l'hôpital d'Evry ou le pont de Millau. Seul le bénéficiaire change Eiffage ou Bouygues peu importe. C'est une caractéristique du capitalisme rentier qui double le prix de toutes les réalisations de l'Etat pour le plus grand malheur des contribuables et des usagers.

  Lorsque Carole Delga suspend ses paiements, elle augmente la part fournie par   Bouygues  qui en profitera pour négocier quelques années de péage de plus. Quelle avancée !

  Plus que jamais ouvrons les yeux et ne regardons pas dans le rétroviseur !

     Henri Ausseil

  

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 11:37

4 communes du Minervois s'opposaient au regroupement "Le Minervois, Orb et Jaur, Saint Ponais " (36 communes 15142 habitants). Le Tribunal administratif qui applique la loi  le leur impose, les autres communes étant d'accord. Un bel exemple de démocratie  administrative qui ne respecte pas les désirs  des citoyens

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 11:47

C'est ce que dit Christine Lazerges (que nous avons  beaucoup apprécié lorsqu'elle dirigeait le Conservatoire du Littoral) dans la Marseillaise du 12 novembre. Elle préside la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme.  Avec beaucoup de courage l'ancienne député PS de l'Hérault   fait remarquer  que les 4000 perquisitions (toutes chez des musulmans) on donné 3 résultats positifs  et 4000 drames  indélébiles inutiles  qui ont détruit la cohésion  sociale et peut être fabriqué de futurs islamistes. Elle se prononce pour la levée de l'état d'urgence.

  En sens inverse (et dans le même journal le même jour ) le triste  politicien du Biterrois Lacas  accuse Ménard de mettre en danger les habitants de Béziers en fêtant la réouverture des Galeries Lafayette. Voila de qu'en dit Christine Lazerges : " beaucoup de maires  ont eux aussi , d'eux -mêmes , annulé diverses  festivités , ce qui a renforcé un sentiment d'insécurité chez les citoyens. Ce type d'interdiction ne fait  que véhiculer des peurs qui n'ont pas lieu d'être".

 Combattre Ménard oui, mais pas à n'importe quel prix.  Et dans le cas de figure  Lacas est irresponsable et Christine Lazerges sauve l'honneur de sa famille socialiste.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 13:20

Réseau Ferré de France injecte 400 millions,   la Région 400 (avant les états d'âme de Delga), l’Agglo de Montpellier 80, celle de Nîmes 40, le Département du Gard 40  (l’Hérault a refusé).  Déjà la balance n’est pas égale :   400 pour l’exploitant, 560 pour les contribuables  auxquels il faut ajouter 50 millions de l’Europe.  Mais sans les 960 millions de Bouygues, le compte n’y est pas

610 millions pour le pôle public,  1 milliard 360 millions pour le privé (incluant RFF), nous sommes en apparence dans le New Deal avec un effort des capitalistes pour doter la Région de l’outil qui lui manque. C’est Alice au pays des merveilles.

 Sauf qu’en 25 ans l’Etat remboursera l’intégralité des 960 millions à Bouygues.

Résumons cet admirable exemple  de réussite capitaliste : Bouygues investira le prix de sa main d’œuvre  et de ses équipements pour construire et se fera payer pour ça.  Bouygues  banquier encaissera un bénéfice sur la construction, puis des revenus sur l’exploitation  du  tronçon pendant 25 ans, devenant rentier.

    On objectera avec raison que le TGV est nécessaire.  Mais un autre montage financier, dans un autre rapport de forces, aurait été profitable aux collectivités et non au capitalisme rentier.  Sans le moindre risque celui-ci   obtient un taux de profit conséquent, à condition évidemment que la monnaie en 25 ans ne devienne pas de la monnaie de singe.  L’euro fort est aussi une des conditions du profit.

Très grave pour nous, la gauche antilibérale locale, au lieu  de se focaliser sur cet exemple clair de capitalisme rentier  combat les gares de la Mogère et de Manduel  pour des raisons "écologiques" transformant un combat révolutionnaire en combat d'arrière -garde contre une indéniable progrès. Ce sont les gares qui sont "trop chères" alors  que Bouygues réalise un hold-up incomparablement supérieur au coût des deux édifices, qui passe ainsi inaperçu.

 Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 07:54

Pour ceux qui se feraient des illusions sur la "régie métropolitaine des eaux"  revendiquée qui sera une gestion privée  habillée de public et non une administration voici un nouvel épisode. La gestion des parkings publics  de la ville  est donnée "en délégation de service public" au privé  .  Il s'agit paraît-il de faire des économies.

  A ce compte un privé qui est assez bête pour travailler à pertes mérite notre admiration. Nous savons parfaitement qu'il n'en est rien et que des profits seront dégagés. Un pas de plus vers la destruction du service public.

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 17:12

Des millions injectés dans la méthanisation ne feront pas d'une solution perpétuellement vantée et perpétuellement décevante une réussite. pourquoi ? Nous avons eu maintes occasions dans le blog de rappeler le conseil d'un spécialiste de Barcelone à Michel Passet qui était alors conseiller municipal communiste , Frêche étant Maire : dans une grande ville où l'habitat pavillonnaire est minoritaire, le tri insuffisant interdit à la méthanisation de dépasser 15 % des déchets détruits.

Entendons nous bien : un tri efficace est possible. Mais son prix fait reculer les élus qui adoptent des solutions au rabais. L'incinération est dangereuse si le tri est mauvais, bonne si le tri est bon. La méthanisation de même. Roumégas a résumé le problème avec humour : si on vous faisait manger des boulons, est-ce que vous les digéreriez ?

Un traitement des déchets ne détruit pas tout, une décharge est nécessaire pour les substances non dangereuses et non destructibles , une autre pour les substances dangereuses. Trier comme il faut , détruire, stocker sont indissociables. L'absence de courage politique mène au naufrage : des déchets exportés à grands frais ou brûlés en cachette à Lunel viel, une méthanisation qui ne fonctionne pas, l'absence de décharge qui conduit à surcharger la décharge de Castries consacrée en principe aux ultimes , ce qui constitue un gaspillage insupportable et une erreur monstrueuse.

Quel gâchis !

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 18:04

Mesquida député a voté la loi Notre sur les transferts de compétences. Mais Mesquida président du Département en découvre les inconvénients. Comme nous l'avons toujours dit, le Département de l'Hérault va se réduire à la partie ouest capitale Béziers , la moins peuplée et la moins dynamique.et n'aura plus aucune compétence impliquant des choix dans la Métropole . C'est déjà le cas du Rhône et les promesses de Saurel valent ce que nous savons .

Cette mort programmée des départements n'est pas une bonne nouvelle. Et on se demande à quoi vont servir les conseillers départementaux du Montpelliérain.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens