Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 10:12

On nous communique :

"Suite à l’annulation de la rencontre par le  Préfet de l’Hérault (à J-1) du Mardi 23 Mai 2017, nous avons organisé une Conférence de presse afin de dénoncer les problématiques de la gestion des déchets de Montpellier Métropole, des dysfonctionnements et des résultats alarmants de l’usine AMETYST (qui sont également dénoncés dans le rapport de la cour des comptes du 8 février 2017), du Centre de Stockage des Déchets Ultimes de Castries et de l’Incinérateur de Lunel Viel.

Cette usine de Tri Mécano-Biologique (TMB),  ne permet pas de fonctionner sans  avoir en complément, une décharge et/ou ou un incinérateur, car elle doit pouvoir orienter tous ses déchets qui ne sont pas traités.

Pour 100 000 tonnes de traité par AMETYST, le TMB permet un abattement de 15%, c’est-à-dire que 85% des déchets (soit 85000 tonnes) restants sont orientés essentiellement vers le centre de stockage de déchets ultimes de Castries ou vers l’incinérateur de Lunel-Viel.

Le constat :

Les élus majoritaires de Montpellier/District/Agglomération/Métropole  sont des vendeurs de promesses non tenues.

C’est la grande illusion environnementale de la Gestion des Déchets.

C’est le coût d’une gestion très onéreuse  et une collecte  avec un service en mode dégradé.

Avec :

52 ans d’une gestion catastrophique, polluante et désespérante.

43 ans d’une décharge du Thôt, une insulte à la nature par ses pollutions et une gestion irresponsable.

18 ans d'Incinérateur de Lunel Viel = Fumées toxiques particules fines et dioxines, des poisons pour notre santé.

35  ans de démocratie citoyenne bafouée.

9 ans d’une usine de Méthanisation "Amétyst" très onéreuse,  polluante, imposée par l’Agglomération avec un résultat d’exploitation non conforme aux objectifs annoncés.



CES ELUS DOIVENT ETRE LES COMPTABLES DE LEURS GESTIONS

Aujourd’hui, il est plus que jamais nécessaire et urgent de développer une gestion « ZERO GASPILLAGE et tendre vers ZERO DECHET ». Réduire de 40% la quantité de nos déchets sur 3 ans est possible est réalisable.  Il est donc nécessaire d’accentuer la prévention des déchets, Impliquer le citoyen dans le geste de tri à partir de la Redevance Incitative qui tient compte de la production de déchets réellement produite dans chaque foyer et  valoriser les biodéchets indépendamment des procédés du tri mécano-biologique.
 
 

 Merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé à faire connaitre cette conférence pour sa réussite.

 

 Jacky Chanton

Partager cet article
Repost0
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 06:19

Ils nous communiquent :

"Association des Riverains du Canal des Aresquiers (ARCA)

1 juin 2017 — Nous avons reçu la notification du jugement rendu le 24 mai dernier par le tribunal administratif de Montpellier : notre requête est rejetée et nous avons deux mois pour faire appel auprès du tribunal administratif de Marseille.
Nous nous attendions plus ou moins à être déboutés mais cette décision est quand même difficile à supporter.
Un peu de baume nous est apporté par les soutiens qui se manifestent et notamment une pétition mise en ligne par une vacancière résidant en Haute-Savoie.
Bien qu'une pétition mise en place par les résidents des Aresquiers existe déjà, il est réconfortant de savoir que d'autres personnes nous soutiennent !
Le bureau de l'association se réunira samedi 10 juin.
Nous sommes déterminés à faire appel. Celui-ci devrait être déposé en juillet par notre avocat.
Merci pour l'attention que vous portez à notre situation.
Nous continuons !"

Le blog rappelle que le "repli stratégique" est la solution proposée par l'Etat et les collectivités  territoriales aux Aresquiers mais aussi à Palavas aux Premières Cabanes, plus anciennes que Palavas.

   Sous cet euphémisme se cache le refus d'engager des dépenses  pour protéger des populations installées depuis plusieurs dizaines d'années, alors que les Pays Bas prouvent depuis des siècles que c'est possible. Les  habitants concernés par la démolition seraient  indemnisés au "prix du marché". Imaginez la valeur  à la vente d'un bien de cette sorte et le nombre d'acheteurs intéressés !  Et aux Aresquiers il n'est même pas question d'indemnisation. C'est toujours le même combat, l'argent contre l'homme.  Les juges étant ce qu'ils sont , menons le combat sur tous les fronts, les juges mais aussi l'opinion publique.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 06:34

Dans le cadre de la Semaine Européenne du développement durable et suite à l’annulation de la rencontre du Préfet de l’Hérault (à J-1) du Mardi 23 Mai 2017, nous organisons une Conférence de presse afin de dénoncer les problématiques de la gestion des déchets de Montpellier Métropole, des dysfonctionnements et des résultats alarmants de l’usine AMETYST (qui sont également dénoncés dans le rapport de la cour des comptes du 8 février 2017), du Centre de Stockage des Déchets Ultimes de Castries et de l’Incinérateur de Lunel Viel.

 

GESTION DES DECHETS : ZERO GASPILLAGE ET TENDRE VERS ZERO DECHET

 

Date : 30 Mai 2017 à partir de 9 heures.

 

Lieu : 48, Rue Claude Balbastre  – 34000 Montpellier (restaurant Italien, proche de l' Usine AMETYST)

 

Soyons le plus nombreux possible à y participer.

Merci de transmettre cette information à un maximum de personnes et/ou à des médias.

 

Bien cordialement

 

Jacky CHANTON 

Secrétaire du Collectif Inter-associations citoyennes des Déchets, de l’Environnement et de la Santé de l’Hérault (CIDES-34)

 

Note de la rédaction du blog : nous relayons volontiers ce communiqué. Nous sommes impatients de connaître les solutions préconisées , puisqu'il faut éviter la méthanisation, les décharges et l'incinération. Sachant aussi que plus un pays est pauvre moins il produit de déchets (le moindre emballage est recyclé par les plus démunis) nous supposons que ce n'est pas cette dernière solution qui est proposée, car c'est Macron qui s'en charge.

 
Partager cet article
Repost0
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 09:52

Les professionnels sétois ont compris que le long terme est préférable au court terme. Ils ont accepté des quotas (et des balises de surveillance ainsi que des observateurs embarqués) et  le stock se reconstitue. La pêche peut reprendre avec   des quotas augmentés mais bien entendu il faudra continuer à gérer la ressource. Cette démarche nous convient  : concilier l'économie de la pêche et le maintien des équilibres. Lorsque tous les pêcheurs l'auront compris, , il redeviendra possible d'exercer  ce beau métier en gagnant sa vie.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 17:11
photo tirée de  France bleu Hérault

photo tirée de France bleu Hérault

Les cabaniers n'étaient pas seuls à affronter les tenants du repli stratégique, l'Etat et VNF. Les journaux et la télé, beaucoup de cabaniers bien sûr mais aussi des associations comme l'ASPRI , histoire de montrer que passer en force ne sera pas si facile. Il a fallu ajouter des chaises! Un excellent avocat a su présenter de solides arguments. Jugement à quinzaine comme on dit, Mais la mobilisation reste intacte.

Partager cet article
Repost0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 07:42
Soutenons les cabaniers des Aresquiers

Les Palavasiens le savent bien . Lorsque l'Etat et les élus du secteur   refusent de dépenser de l'argent pour protéger (par exemple le méandre du Lez aux Premières Cabanes) ils brandissent le"repli stratégique" c'est à dire le départ. Les riverains des Aresquiers  sont les premiers visés , et le pire c'est qu'ils n'ont jamais été inondés .

 Voici leur appel :

"Nous venons d'apprendre que notre dossier sera cité à l'audience publique du tribunal administratif de Montpellier jeudi prochain 4 mai 2017 à 10h30. Nous pensions que ce serait dans un délai compris entre 12 et 18 mois, voire plus. Visiblement, notre dossier a été traité très rapidement... Dans cette urgence, nous vous demandons de venir avec nous assister à cette audience publique. L'adresse est 6 rue Pitot , au Peyrou.
Partager cet article
Repost0
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 06:24

Le maire de Saint-Georges d'Orques interdit  la tenue des bureaux de vote aux  représentants de  Jean-Luc Mélenchon  au prétexte que les imprimés ont été remis trop tard. La logique du droit électoral est pourtant  de permettre à chaque candidat de contrôler le déroulement du scrutin.

Le "droit" du 49-3  est certes avec le maire. C'est ce "droit" qu'il faut changer. Quel que soit le résultat ce soir et surtout si Mélenchon est au deuxième tour, rien ne sera plus comme avant.

 Que les Macron et autres Fillon (et leurs comparses ) se le disent !

Partager cet article
Repost0
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 06:40

La Fédération nationale des associations des usagers des transports   s'insurge contre le contournement ferroviaire de Montpellier.. il coûte trop cher. Elle s'appuie pour cela sur la Cour des Comptes ultra réactionnaire qui ne cesse de réclamer la baisse des dépenses d'Etat  pour le plus grand bonheur  du capitalisme rentier qui le demande à corps et à cris. Examinez le programme de Macron et Fillon !

 Cerise sur le gâteau Delga qui refuse de payer est citée en exemple. Admirable courage politique!  L'argent que ne donne pas la Région sera fourni par Bouygues sous forme de prêt et remboursé par les usagers pendant 35 ans. Refusons de nous  prêter à ce jeu de dupes et exigeons un financement "à l'ancienne" financé par l'impôt, qui revient beaucoup moins cher.

Enfin nous pouvons lire dans la Marseillaise  (hélas) cette énormité : "le pont Gagarine est financé par Vinci" .  N'en concluez pas qu'il paye. Il prête l'argent et ramassera le péage   (jusqu'à présent gratuit) du tronçon sans sortie emprunté par ceux qui ne font que passer.

Ne nous trompons pas d'adversaire dans notre rude combat.

Partager cet article
Repost0
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 07:27

Nous en apprenons de belles. Les ports de Carnon et Pérols sont en train de s'envaser, ce qui met en péril tout une activité économique. Les bateaux ne pourront bientôt plus circuler, du moins ceux qui ont une quille. C'est ce que dit un récent article de Midi Libre très bien documenté.

 Nous y ajoutons pour notre part la sécurité des populations  mise en péril en cas de grosse crue.

  Le coupable est facile à trouver. C'est le rétrécissement de la porte actuelle du grau de Carnon, ajouté à l'augmentation des débits d'amont  et à l'absence d'un autre grau pour l'étang de l'or. Les rivières de  plus en plus endiguées charrient plus d'eau (et de sédiment) à pluie égale. La dynamique des eaux se joue des  études faussées . Lorsque le débit est bloqué  un dépôt se forme car la rivière ralentit. Draguer revient à ressembler aux  célèbres shadocks qui pompaient pompaient , pompaient, et nous faisaient  bien rire. Mais dans la vraie vie cela coûte très cher. Et les portes ne bloqueraient pas le débit puisqu'elles ne seraient fermées que quand la mer rentre. A condition d'être à la bonne dimension et bien gérées.

  Les maires de Mauguio et Pérol:s se lamentent :IL N'Y A PAS DE SOLUTION.   Pourtant il y en a une : la régulation qui permet la  chasse d'eau (comme au Mont Saint Michel qui redevient une île) et la protection des populations. Cela a un coût mais quel sera le prix des vies humaines  et d'un tourisme saccagé? Nous rejoignons les deux maires  sur un point : c'est un enjeu global, il faut un financement solidaire  global

Partager cet article
Repost0
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 10:29

Il paraît que Macron lui a proposé un ministère. Il a refusé, trop fidèle à sa ville pour la quitter. Mais en ajoutant : sauf peut être si c'est le ministère de l'intérieur.  Nous lui conseillons de relire Perette et le pot au lait.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens