Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 08:21

 

Bonjour (à ceux qui liront...)
Lors de notre dernière réunion, j'ai fait part de mon désarroi suite surtout aux élections législatives : l'impression d'avoir été floué, en partie du fait de la FI.. Lors de cette réunion (où nous n'étions que 20, ce qui me confirme un certain malaise chez pas mal d'autres !), il a été dit aussi que les élections, ça fout le B..., mais que nous allions avoir une période de 3 ans ou plus sans élections, pour pouvoir se remettre au boulot sérieusement.

Là-dessus, je suis bien d'accord. Mais en fait, ce qui me gêne en même temps, c'est : que faire ?

Notre groupe s'est constitué depuis déjà un bout de temps sur une zone correspondant au système électoral du moment : canton, circonscription législative...

Ce périmètre a évolué au fil du temps et des réformes. Il est peut-être encore pertinent au moment des élections législatives (mais avec quelles difficultés, comme nous l'avons vu cette année !). Est-il encore valable en dehors ? Nous nous adaptons à un périmètre complètement artificiel, et il me semble que nous dépensons beaucoup d'énergie (surtout les animateurs, pas tellement moi) ne serait-ce que pour continuer à exister.
Pour moi, cette structure floue a pour avenir de disparaître. Mais pas n'importe comment.

 

Où sont les enjeux de pouvoir actuellement ?
Au plus haut niveau, celui de l'Etat, et localement là où il est le plus fort et le plus influent sur notre vie quotidienne : la Métropole.
Sur les luttes nationales, nous sommes tous plus ou moins impliqués dans des organisations ou des luttes qui se rejoignent globalement.
Du côté de la Métropole, il me semble que c'est là qu'il faut s'orienter : notre équipe devrait oeuvrer au développement d'un vrai "front anti-Saurel", pour ensuite se fondre dedans, aux côtés de tous ceux qui ne supportent pas la politique macronienne au niveau local.
Voilà où m'ont mené mes réflexions de ces derniers jours. Je souhaite créer un débat à partir de ça, et peut-être que ça débouche concrètement (de toute façon, je ne suis pas au courant de tout ce qui se passe au niveau de la Métropole : s'il existe déjà quelque chose, tant mieux, et alors, prenons contact et faisons que ça vive !).

Bien amicalement à tous,

 

Pascal Ricard (de Lavérune, membre d'Ensemble et de Front Commun)

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 10:53

La Métropole de Montpellier possède  plusieurs incubateurs d'entreprise innovants et dynamiques et nous approuvons cette stratégie.

 Mais pas au point d'abonder dans le sens de Chantal Marion , vice présidente qui rentre de Tel Aviv enthousiasmée par les perspectives.  "On a pris des contacts avec des pointures comme Danone et SEB. Jamais nous n'aurions pu les avoir  depuis Montpellier et même Paris" se réjouit un accompagnant. Avouons notre perplexité  face aux perspectives qu'offre la collaboration avec de grands délocalisateurs impossibles à joindre en France.

 Pire "la cybersécurité offre de grandes perspectives".  L'industrie chimique allemande dans les années 40 du siècle dernier a vu ses profits augmenter  par la fourniture à l'état allemand de pastilles se transformant en gaz  apte à tuer les rats  mais pas seulement. Contre qui cette cybersécurité ? C'est une question qui mérite d'être posée.

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 08:46

Le réchauffement climatique est une réalité  qu'il serait absurde de nier.  Il ne date pas des 20 dernières années et sa vitesse est géologique , non historique.

 Au paléolithique  dans notre région le climat était polaire et de longues périodes de sécheresse , de pluies excessives, de grand froid ont précédé 2017. Chaque fois l'homme s'est adapté, et c'est ce qui fait la particularité de l'homo sapiens, qui a la capacité de surmonter les changements, contrairement aux dinosaures.

Ce préambule un peu pompeux est destiné  à un évènement en apparence bénin : un mobil-home non autorisé a été enlevé par les forces de police à Vias. Le préfet prétend lutter contre la cabanisation dangereuse et qui défigure le paysage. Il n'a pas le même courage avec le béton qui enlaidit tant de nos côtes, détruit les dunes , diminue les  plages, et accumule les euros dans la caisse de certains. A Palavas des dizaines d'hectares  d'étang  ont été comblées , augmentant les risques lors des crues en diminuant les zones d'expansion. C'est l'action des associations qui parvient à limiter les dégâts , non l'action de l'état.

  Lutter contre le diésel c'est augmenter son prix, et donc l'impôt indirect qui pèse y compris sur les pauvres qui ont une vieille voiture.. Lutter contre la pollution de l'air c'est créer "un droit à polluer" qui s'achète et se vend, procurant des ressources à la bourse qui fait feu de tous bois.

  Dans le cas qui nous occupe, aucun  riche n'habite un mobil -home sans autorisation.    Ce sont les précaires qui vivent à l'année dans ces habitats. La préoccupation environnementale cache la chasse aux pauvres.

   Dans notre secteur le problème se pose autrement mais le principe est le même. A Palavas par exemple l'état refuse de consolider les rives du Lez (ce qu'il autorise en amont) et prend prétexte de l'érosion pour envisager de supprimer des habitations existant depuis des centaines d'années  (avec de multiples transformations bien sûr.). Les Premières Cabanes , ne l'oublions pas sont plus anciennes que Palavas. Que l'on ne compte pas sur nous pour approuver ces supercheries.

 

Partager cet article
Repost0
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 10:26

La Mairie de Montpellier organise le 29 août à 18 H à la mairie  une réunion d'information .Les "conseils pratiques" ne sont jamais inutiles, mais nous préfèrerions un débat sur ce qu'il convient de faire en amont et en aval pour PREVENIR  au maximum par des travaux adéquats. Ceux parmi nos lecteurs qui ont des idées  pourraient s'y rendre , après avoir consulté la site risquesmajeurs.montpellier.fr qui énumère ce qui a été fait.

Partager cet article
Repost0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 10:38

James Lee Burke écrit des polars  qui ont pour cadre la Louisiane. C'est en réalité un grand écrivain américain, qui a inspiré Tavernier. Voila son jugement sur Katrina et  la Nouvelle Orléans  (dans "la nuit la plus longue"   épilogue)

 La Nouvelle Orléans a été systématiquement détruite, et cette destruction a commencé au début des années 80, quand on a délibérément  réduit de moitié les fonds  fédéraux accordés à la ville, et que en même temps, le crack s'est introduit dans les cités. Je laisse à d'autres  le soin d'expliquer l'absence d'entretien des digues avant Katrina, et l'abandon de dizaines de milliers de personnes à leur destin. Mais,  selon moi, il reste un fait irrévocable : on a vu une ville de la côte sud des Etats Unis devenir une autre Bagdad. Si cette situation a un précédent dans notre histoire ,  il m'échappe.

    Tout y est   : le point de départ (Reagan), la baisse des dépenses de l'Etat, la criminalité conséquence de la misère, le désastre social qui n'a absolument rien de naturel, même s'il a fallu un cyclone hors du commun   pour qu'il devienne visible.

    

Partager cet article
Repost0
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 09:19

On dansait dans les usines occupées au temps du Front Populaire. On fait la fête auwx Aresquiers menacés de destruction.. Conteurs et musiciens  de la région ont apporté à une centaine de personnes un moment de bonheur

Cliché la Marseillaise

Cliché la Marseillaise

Partager cet article
Repost0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 09:49

Le radar de chantier itinérant dans le secteur de Lattes  A 9 (lequel parmi vous n'a pas été flashé) détient la première place des radars français avec 411 352 flash en un an, très loin devant ses frères radars. C'est probablement le plus efficace de tous les agents français du fisc. Comme il a sévi lors des périodes fluides (peu nombreuses)  on peut penser que ses performances sont largement perfectibles. On a les records qu'on peut.

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 12:11

Heureusement  , Palavas reçoit les habitants de l'agglomération pour quelques heures. Mais pour ce qui est du tourisme classique, l'anémie pernicieuse gagne d'année en année. La saison a d'abord duré 2 mois , puis un , puis quinze jours. Elle se limite désormais à quelques longs week-ends autour de jours fériés bien placés.

  Quand aux campeurs ils limitent leurs dépenses au strict minimum et vont au supermarché.

Fin juillet magasins et restaurants sont désespérément vides !  Le stationnement payant n'a pas dû arranger les choses mais la vraie raison échappe encore aux commerçants malheureux:  lorsqu'on réduit le pouvoir d'achat des gens , ils ne dépensent pas.

   Macron et les libéraux sont les plus grands ennemis des commerçants. Ils finiront bien par le comprendre.

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 08:46

Ce Département n'est ni plus boisé ni plus montagneux que bien d'autres de la couronne méditerranéenne. Il est un des plus riches si on considère le patrimoine de ceux qui l'habitent. Les industries , elles , sont  plus rares.

 C'est aussi un des plus réactionnaires sinon le plus réactionnaire de France. Les impôts  se doivent d'être légers , les services publics minimum. Il a même eu un mafieux à sa tête !

 C'est le champion des crues dévastatrices et des incendies monstrueux. Qui provoquent des morts  et des destructions gigantesques  qui coûtent cher à la Nation, en coût des assurances  répercuté sur tous les Français et réparations diverses.  

   Nous sommes bien placés pour juger. Le Département de l'Hérault au temps où il existait encore a mis sur pied un système anti incendie remarquable : les bords de route sont fauchés, des chemins d'accès sont tracés pour les camions de pompiers  dans la garrigue, des veilleurs et des avions détectent la moindre fumée, le corps des sapeurs pompiers professionnels ou volontaires est efficace.  Résultat : les incendies tout aussi nombreux qu'ailleurs , tout aussi provoqués parfois sont vite circonscrits.  Cela coûte de l'argent au contribuable. Mais beaucoup moins que les destructions varoises.

   C'est tout aussi vrai pour l'eau , mais cette fois l'Hérault est loin d'être précurseur. Des leçons à méditer.

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 06:49

Tous ceux qui luttent pour la prévention des crues doivent le savoir. Saurel  a un nouveau lieutenant chargé des risques majeurs. Il s'agit de Jean Marc Lussert maire (macronien désormais semble-t-il )   de Prades Le Lez. Adressez lui vos doléances et propositions. Il fait partie de ceux qui refusent les bassins  de rétention en amont, qui gâchent du bon terrain à bâtir.  Comme il a désormais la responsabilité officielle, ne manquez pas  de lui préciser que vous le tiendrez responsable (pas seul mais tout de même)  de ce qui adviendra si rien n'est fait.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens