Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 11:47

Ces "sages" autoproclamés ont trouvé la solution aux pertes de recette des communes( 26 milliards tout de même). Il faut ponctionner les recettes des Départements qui roulent sur l'or., et donner aux Départements une part de la CSG que perçoit l'Etat.

 Le Comité ne dit pas comment l'Etat compensera cette perte de CSG..Mais ces brillants esprits ont fait un oubli de taille. La fin des  cadeaux au patronat   et la fin de la  fraude fiscale  n'ont pas été envisagés.

  Supprimer le CFL ne gênerait que le CAC 40.

 

  

Partager cet article
Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 10:35

La démocratie montpelliéraine est   gouvernée par la mathématique, science neutre..  Il s'agit du nombre d'élus  nécessaire pour constituer un groupe  au conseil municipal de Montpellier (et probablement à l'agglo)  et des bénéfices qu'on en tire. Il fluctue de 7 à 3 selon les jours et le calcul des probabilités.

 Si vous êtes un trio de  gentils ou gentilles c'est trois. Sinon c'est sept soit l'impossibilité selon les hypothèses  de notre Pythagore.  Ou cinq si les gentils et gentilles sont en augmentation  C'est de l"arithmétique  cuisinière. En somme Saurel est  aussi un chercheur en mathématiques appliquées.

Partager cet article
Repost0
3 février 2018 6 03 /02 /février /2018 10:05

Le lien avec Cuba n'est pas   qu'un soutien à un pays qui en a besoin. Cuba a aussi à apporter à la France et en l’occurrence aux agriculteurs  héraultais.

  En 2017 augmenter la capacité d'autorégulation écologique des exploitations agricoles de l'Hérault  a été un des axes. Cuba  a été étroitement associé à l'initiative fournissant un cadre.

- les raisons du développement de agroécologie à Cuba, ses formes et les résultats sur la production et la sécurité alimentaire; une approche théorique des bases de l'agroécologie; les possibilités d’augmenter la capacité d’autorégulation écologique des exploitations agricoles dans l'Hérault.

- Une journée de réunion-débat avec les ingénieurs, techniciens et conseillers agricoles de la Chambre d'Agriculture à la station expérimentale de la Chambre d’Agriculture. Une partie théorique sur l'agriculture cubaine et les bases de l'agro écologie, une partie pratique sur le terrain pour faire une analyse des différentes possibilités locales d'intégrer l'agro écologie dans les pratiques agricoles, bio et non bio. 30 ingénieurs, techniciens et conseillers ont participé à cette journée.

- Trois jours de formation organisés autour de trois filières : arboriculture, maraîchage et céréales,viticulture. Un jour par filière, les participants étant accueillis dans une exploitation et organisé en deux parties : la première théorique avec présentation de l'agriculture cubaine et les bases de l'agroécologie, la deuxième pratique. Au total 45 agriculteurs ont participé dont 31 hommes et 14 femmes: 30 sont propriétaires, 7 sont en projet d'installation, 7 sont salariés et 1 est chargé de mission.

Les participants  ont  visité des exploitations de très grande superficie, aux pratiques agricoles différentes : conventionnelle, raisonnée, conventionnelle et raisonnée et bio.

Le programme a été financé par la Chambre d'Agriculture, l'association « Graine de Lune » et le Comité Hérault de Cuba Coopération France.

 

 Si vous en êtes babas  tant mieux.

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2018 1 29 /01 /janvier /2018 11:19

Beaucoup de gestionnaires pensent qu'en se regroupant ont fait des économies. Les petites communes voient leur fardeau allégé un peu, mais le coût  total reste inchangé ou progresse. La superposition des structures et le fait que les frais induits par usager    sont déjà mutualisés sous d'autres formes dans une multiplicité de structures annulent les bienfaits rêvés. Pire,la pratique de la délégation de service public au privé  qui reporte la facture sur le client n'est pas prise en compte. Indirectement le contribuable paie de plus en plus.

  Il faut bien se rendre à l'évidence, la vraie solution c'est d'empêcher l'état de diminuer ses subventions. Le reste est de la poudre aux yeux.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 14:02

Le Président Bouad ( PS)  droit dans ses bottes confirme la mise en vente un parc de 7000 m²  à Nîmes, que les acquéreurs  écologistes convaincus  transformeront  forcément  en appartements vertueux économisant l'énergie.

  Le problème c'est que les Nîmois perdent un espace vert.  Qui portera la responsabilité de cet attentat  à l'environnement ?

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 18:42

Le Tout Paris est légitimement inquiet. Avenue Fayolle, au cœur du XVI° arrondissement vont être implantés 100 logements sociaux.Le coupable est Yann Brossat, adjoint commiuniste.  L'environnement, le changement climatique nié, le respect des bonnes vies et mœurs dans un quartier réputé pour sa tranquillité  sont menacés.  Et pourtant les habitants sont tous républicains, que ce soit en marche ou autrement (il se murmure  que quelques femmes de ménage pensent mal   mais dieu merci elles habitent ailleurs). Ils adhèrent à l'égalité, à la fraternité mais pas à la liberté de faire n'importe quoi. 

  Savourez, chers lecteurs et lectrices.

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 06:56


Le syndicat CGT DELL Montpellier a été créé en 2001. Il a eu successivement deux secrétaires généraux qui étaient en même temps délégués syndicaux CGT de leur établissement.
Le premier délégué syndical, dont le mandat a duré onze ans, a dû affronter trois procédures de licenciement. À chaque fois les autorisations de licenciement ont été refusées par l’inspection du travail.  Toutes les demandes de DELL visant à annuler le refus de licenciement furent rejetées.
Le  dossier déposé au conseil de prud’hommes, avec appel, cour de cassation, renvoi à la cour d’appel de Nîmes, s’est soldé en fin de compte par une défaite de DELL, condamnée pour discrimination syndicale à des dommages et intérêts non négligeables.

La semaine même de sa désignation, en mars 2012,  le deuxième secrétaire Antonio Manfredi eut à faire face à une demande de licenciement avec mise à pied conservatoire et à une requête en annulation de sa désignation devant le tribunal d’instance. L’autorisation de licenciement fut refusée par l’inspection du travail et le TI rejeta la requête de DELL. Mais DELL intervint au tribunal administratif : deux ans supplémentaires de stress avant l’annonce que la demande de DELL était rejetée (février 2014).


Mais, en fin 2014, la discrimination syndicale avait atteint un sommet : menacé de licenciement pour refus d' un poste déqualifié en opposition totale à ses mandats syndicaux,  le stress violent  a mis  Antonio  en arrêt maladie la moitié du temps, ne résistant pas aux provocations de l’encadrement. Et dans le temps restant, il eut à subir deux nouvelles tentatives de licenciement en 2016, toutes deux refusées par l’inspection du travail et ayant donné lieu à des recours hiérarchiques au ministère du travail. Celui-ci ne répondit pas au premier recours, et il mit huit mois à annuler le refus du deuxième licenciement par l’inspection du travail et à autoriser le licenciement d’Antonio, ce que DELL s’empressa de faire. On notera que le ministère na pris en compte que les arguments de DELL sans tenir compte des dossiers que lui avaient transmis le syndicat CGT DELL Montpellier.
La collusion avec  le  DRH de DELL a été totale. Notons que tout cela s'est passé sous le mandat de Hollande.

   DELL fait fabriquer en Chine et discrimine la CGT. Ce n'est pas pour le bonheur de ses salariés mais de ses actionnaires. Mais la  stratégie de la peur a ses limites et même les monstres mous  de l'encadrement  la subissent. Macron ou pas Macron. C'est un problème politique dont la vraie gauche devrait s'emparer. Nicolas Cossange en fera une question centrale lors de la présentation de ses vœux Samedi 13 janvier à 17  H Café bistrot "L’esplanade" 21 boulevard Sarrail à Montpellier

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 18:54

Tout d'abord, meilleurs voeux à tous !

            Et pour bien commencer l'année, on vous propose une

 

           réunion de notre Assemblée Citoyenne des 1° et 8° circonscriptions de l'Hérault

        vendredi 26 janvier à partir de 18h30  à Fabrègues au Centre Culturel José Janson, rue Jean-marc Rouan

                        un casse croute est prévu en fin de réunion

 

L'année électorale a fait renaitre l'espoir et l'enthousiasme à gauche. Mais il y a eu aussi, parfois, des moments un peu difficiles à vivre.

Face aux attaques tous azimuts de ce gouvernement au service des riches, il est indispensable de rassembler toutes les forces et tous les citoyens qui veulent résister à l'offensive du capital et construire ensemble une alternative.

 La réunion grillade du 1° juillet, la réunion de l'AC de septembre et notre campagne locale contre les ordonnances Macron (tracts et affiches) ont marqué notre redémarage. Il faut maintenant enclencher la seconde.

 

Nous avons envisagé 2 axes principaux pour des discussions dans l'AC et des actions en direction de la population :

 

- la question du travail : sans le travail humain et l'investissement personnel qu'il nécessite rien ne peut se faire dans la société ; les batailles défensives sur l'emploi sont nécessaires mais sont-elles suffisantes ? Les travailleurs n'ont-ils rien à dire sur l'organisation et la finalité de leur activité ?  Le travail actuel (subordonné) aliène généralement les salariés, mais ne peut-il pas être source d'émancipation s'il est organisé différemment ? A quelles conditions ? La mobilisation pour les luttes défensives sur l'emploi et les salaires ne serait-elle plus efficace si on les liaient à une perspectives de transformation du travail dans la société ? Sur ces questions, il existe autour de chez nous des initiatives conduites par des syndicalistes et des militants politiques. Pouvons-nous y participer ?

 

- urbanisme et eau : les inondations sont aujourd'hui très présentes, dans nos vies, dans les médias et les conseils municipaux ; petits et grands cours d'eau, étangs et submersion marine sont montrés du doigt, l'objet de débats et de plans de toutes sortes ; mais nous, simples habitants des zones concernées, comprenons-nous bien ce qui se passe ? Et que pouvons nous faire ? Des expériences liant réflexion et mobilisation existent pas loin de chez nous, cela peut-il nous inspirer ?

 

En plus de ces 2 axes, nous pourrions réfléchir à faire quelque chose autour de la question de la répartition des richesses, de la fiscalité, des dépenses publiques, ... ; avons nous les forces pour réaliser un tract, une affiche, des réunions publiques afin d'aller à la rencontre des citoyens ?

 

N'oubliez : vous pouvez consulter le site http://www.100-paroles.fr/nos-articles/:   il est à la disposition des tous les citoyens et particulièrement des membres de l'Assemblée Citoyenne. Vous pouvez y envoyer des infos ou des réflexions.

 

           Amicalement,

                     La coordination

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 10:25

Jean Marc Roubaud est le maire de Villeneuve les Avignon.  Il est révolté  :" 222 communes ( celles qui n'ont vraiment pas assez de logements sociaux et payent l'amende)  n'ont pas  à endosser la responsabilité du problème national du logement."

      Ce n'est pas l'amende qui règlera le problème du logement  comme il fait semblant de le croire . Donc sa commune n'endosse rien du tout, elle est simplement délinquante puisqu'elle désobéit à la loi.

      La proclamation de la légitimité des ghettos de riches    est une proclamation de bêtise. Ce sont des choses qui se font mais ne se disent pas quand on est un homme politique   .

        Il devrait prendre l'exemple sur Meunier, maire de Lattes  qui ne dira jamais des choses pareilles mais qui les fait.

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 10:32

Capital dresse un classement des députés selon des critères qui valent ce qu'ils valent (interventions, propositions, amendements , présence aux commissions etc)

Patricia Mirallès y figure à la 559ème place sur 577. ce qui est nettement plus bas que son prédécesseur vert  qui était au contraire très actif. Mais  c'est équivalent   à  son lointain prédécesseur Jeanjean surnommé le fantôme du Palais Bourbon. Elle reprend donc une tradition. Reconnaissons qu'il y en a tout de même 18 derrière elle, ce qui est une satisfaction.

 Elle ne parle pas pour ne rien dire  et n'écrit pas d'amendements sans intérêt, ce qui est un autre sujet de satisfaction. Lorsqu'elle a été absente dans une commission elle avait une bonne raison, ce qui nous rassure. En plus elle a été blessée au pied, ce qui perturbe l'activité intellectuelle.   Mais elle a beaucoup travaillé. Elle a même été reçue malgré sa blessure par le directeur régional de pôle emploi et a défendu le TGV.  Le résultat n'est pas évident  mais si madame la députée voulait bien nous donner la liste de ses votes , sa position sur les licenciements boursiers, la traque des chômeurs, , les ordonnances Macron, la remise en cause des acquis, cela nous aiderait à faire le bilan. En plus ça peut se faire de chez soi.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens