Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 07:08

La France et l'Allemagne ont annoncé cette semaine la finalisation d’un contrat sur la construction d’un nouveau chasseur européen vers 2040.  Que les  autres pays européens soient traités comme de la crotte n'est pas très diplomatique, il faut le reconnaître.

Mais  certains milieux allemands  non identifiés  par Spiegel mais que nous qualifierons d'atlantistes  critiquent  "un projet allant à l’encontre des intérêts stratégiques allemands et comportant des technologies obsolètes".  L'avion français fabriqué en Europe ne fait pas le poids face à l'américain, si on comprend bien.

 Étrange Europe où de profondes divisions remplacent la dynamique unitaire passée.  Elle ne fait plus rêver ses plus fidèles partisans.  Pourquoi?   Nos oligarques devraient se poser la question et nous aussi .

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 06:48

Samedi 5 juin, les médias kurdes ont annoncé l’arrivée dans la ville de Qamichli d’une délégation néerlandaise, à qui l’administration kurde  a remis quatre prisonniers ex Daech.Une délégation française de la Fondation Danielle Mitterrand  et de la Mairie de Paris se serait également rendue dans des territoires contrôlés par les Kurdes  fin mai.

Bien entendu c'est contre l'avis de la Syrie et Macron n'est pas directement  engagé , contrairement aux Pays Bas.

 Mais d'une certaine façon c'est garantir aux Kurdes  le soutien français comme dans les années trente la France officielle  avait assuré Tchèques , Autrichiens et Polonais  de son  soutien contre Hitler.  En cas de crise grave et de rupture entre la Syrie et les Kurdes, que pourra faire la France ?   Envoyer Barkhane?

 Cet amateurisme est insupportable car il donne une fausse sécurité aux Kurdes  de plus en plus engagés dans l'indépendance avec le soutien des USA.  C'st parce que nous aimons les Kurdes que nous désapprouvons ces gesticulations qui servent les intérêts des pétroliers et de Lafarge , et non des Kurdes.

 Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 08:11
Les sionistes montpelliérains organisent er c'est leur droit  la Journée de Jérusalem qui célèbre  l'annexion de Jérusalem Est ,  toute la ville passant sous autorité israélienne
 la Ville,   le  Département et la Région ont apposé leur logo sur les invitations et donc soutiennent l'annexion.      Qu'en pensent les élus communistes ?
Partager cet article
Repost0
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 07:45

Long de 1.100 kilomètres, le gazoduc Pakistan Stream relierait Karachi, dans le sud du pays, au district de Kasur, dans la province du Pendjab. Il aura une capacité de quelque 12,4 milliards de mètres cubes de gaz par an.  Il sera construit par les Russes.  Il devrait l'être depuis longtemps  mais il connaît les mêmes problèmes que North Sstream II .  Les USA ont du poids au Pakistan.

 Cette fois on annonce la construction à partir de 2021 et elle serait certaine.  Le grand marché asiatique se met en place par morceaux et personne n'y peut plus rien, à part les intéressés bien sûr.

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 07:34

L'effroyable nouvelle d'un village rayé de la carte par la barbarie ne nous surprend hélas pas.   Lorsqu'un état n'a ni police, ni armée capables de maintenir l'état de droit sur son territoire, il devient le jouet macabre d'intérêts qui ne sont pas les siens. L'armée du Mali voisin l'a compris mais tout reste à faire.

  La France est à la croisée des chemins. Le néo colonialisme agonise, il n'a plus la capacité d'une "pax francesca"   permettant l'adhésion des populations. Il va falloir innover ou disparaître.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 07:11

Stupéfiant !   Les ministres des Finances du G7  c'est à dire du capitalisme rentier ont annoncé samedi un accord «historique» sur un impôt "mondial" (leur monde) minimum et une meilleure répartition des recettes fiscales provenant des multinationales, particulièrement les géants du numérique, à l'issue d'une réunion de deux jours à Londres.

Le G7 s'est engagé sur l'objectif d'un taux d'impôt sur les sociétés "mondial" d'au moins 15%, d'après leur déclaration commune, qui mentionne aussi l'engagement envers une répartition équitable des droits d'imposer les bénéfices des multinationales implantées dans de nombreux pays.

   Comment interpréter  cet accord?  

 Il apporte la preuve que le monde est désormais multipolaire. Le G7 a compris qu'il faut lâcher du lest pour ne pas tout perdre.   On peut penser qu'il s'agit de promesses qui n'engagent que ceux qui y croient. Ce n'est pas le point de vue du blog.

    La montée des puissances émergentes  et surtout de la Chine menace directement les GAFA et autres  Big Pharma. Les situations les plus confortables, comme celle de la France en Afrique sont menacées.  Le temps de l'arrogance est terminé,  un timide retour au new deal s'amorce.

  Mais il ne faut pas s'illusionner. 15  % c'est moins de la moitié du taux français d'imposition, le moins disant fiscal a encore de l'avenir.  Mais c'est un formidable encouragement pour nous.  Il devient possible d'avancer après 40 ans de reculs incessants. A condition d'agir.

Une autre leçon nous est donnée,  plus amère. Le G7  trouve ridicule la taxe Tobin à 1,5 % qui fait partie de nos revendications et  il va beaucoup plus loin.   Souhaitons que cette leçon aussi soit profitable.

  HA

Partager cet article
Repost0
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 06:54

"Nous espérons que les têtes chaudes vont se calmer et évaluer, entre autres, les intérêts de leurs entreprises en Biélorussie […]. Nous sommes pour la paix dans la région, pour la politique de bon voisinage, nous voulons nouer des relations de partenariat égal. Nous avons tout fait pour atteindre cet objectif. Mais lorsqu’il s’agit du préjudice causé à nos entreprises, nous avons le droit de le compenser. Un ensemble de mesures est prêt qui doit répondre aux sanctions"

 Ce message est adressé aux occidentaux par un petit pays dont la capacité de répondre est très  limitée.

Mais il aurait été impensable il y a seulement 5 ans.  Le poids économique de l'Europe était encore trop fort. Il signifie que derrière la Biélorussie la Russie au moins et peut être la Chine ont la capacité d'aide pour contrer les sanctions et répliquer par des contre-sanctions. Il n'est plus question de reculer devant la menace.

Un signe de plus que le monde est désormais multipolaire, et qu'il n'y a plus de gendarme du monde. Et cela ne vaut pas que pour la Biélorussie. Macron le comprendra-t-il ou la France restera-t-elle la domestique d'intérêts qui ne sont pas les siens?

Partager cet article
Repost0
5 juin 2021 6 05 /06 /juin /2021 08:24

La Chine participe à Iter mais s'irrite des retards (10 ans)  dûs au manque d'argent des pays capitalistes ou à la pression des lobbys occidentaux.

 Chaque pays participant  peut utiliser pour son propre compte les avancées techniques et scientifiques. L'état chinois est le SEUL à l'avoir fait  et  construit donc des totamaks (petits soleils) sur son territoire. Son avance sur TOUS les autres pays est déja considérable et va s'accrroître

En décembre 2020 , un tokamak chinois à peine allumé, le HL-2M, avait atteint  quelques secondes les 150 millions de degrés Celsius. Ce vendredi 28 mai 2021 , un autre tokamak chinois, l'Experimental Advanced Superconducting Tokamak (East) a fait mieux. Il a atteint 160 millions de degrés Celsius. Mais il a surtout réussi à maintenir son plasma à une température de plus de 120 millions de degrés Celsius pendant 101 secondes. le record du monde est pulvérisé non en laboratoire mais sur une machine qui va produire de l'électricité. En attendant l'heure puis l'année...

 Donc un totamak ça fonctionne.  Pourquoi alors ce grand silence  chez nous ?  Le déclin scientifique de la France ne vient pas des scientifiques mais d'un état qui n'a plus les moyens pour les grandes avancées. C'est avec tristesse que nous faisons ce constat et seul le PCF le dit. Et ce qui manque ce sont les milliards qu'accumulent les milliardaires et leurs multinationales dans les paradis fiscaux , comme les pharaons accumulaient l'or dans leurs tombeaux.

Heureusement toutes ces informations sont disponibles sur internet. Allez aux sources !
HA

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2021 6 05 /06 /juin /2021 07:32

 La papeterie de la Chapelle-Darblay  est menacée: la multinationale finlandaise UPM veut  démanteler la dernière usine de papier recyclé en France." Plus jamais ça", ainsi que les élus locaux de Normandie, ont mis le gouvernement sous pression Bien que l’usine soit arrêtée depuis un an, les savoir-faire et les machines, fleurons de l’industrie papetière, ont pu être préservés grâce au délai arraché par les salariés « Pap-Chap » et leur syndicat CGT. Mais le délai expire en juin, date à laquelle UPM va annoncer s’il retient l’une des offres de reprise et laquelle.

 L’usine est performante, les besoins régionaux de recyclage sont massifs, l’envoi de 350 000 tonnes de déchets par camion vers l’Allemagne ou l’Italie est une absurdité écologique. Les salariés sont légitimement fiers à la fois de leur savoir-faire technique et de leur contribution environnementale. La fermetureest boursière  et rien d'autre.

Le droit de propriété capitaliste – usus, fructus et surtout abusus – autorise UPM à vendre le terrain à n’importe qui pour faire n’importe quoi.  L’intérêt général – au nom duquel le ministère du Travail a déjà refusé le licenciement des représentants du personnel – pourrait être invoqué pour inventer du neuf.

La coalition Plus jamais ça le propose dans sa récente publication « Pas d’emplois sur une planète morte » : « Pour reprendre la main sur les choix productifs et l’organisation du travail, il faut multiplier les expériences de gestion directe des entreprises par les travailleur·euses et les collectivités (publiques ou associatives) concernées par leur activité. On peut poser et organiser différemment l’accès au capital nécessaire pour les entreprises que via des grands investisseurs capitalistes. »

La papeterie pourrait être reprise par une société coopérative d’intérêt collectif (Scic), portée par des investisseurs publics et individuels, les salariés, des associations. La Banque publique d’investissement et les collectivités territoriales pourraient apporter le capital – rien d’extravagant – nécessaire à la relance de l’usine, complété éventuellement par une souscription citoyenne, comme à la Coopérative des masques en Bretagne.

    d'après          Thomas Coutrot Économiste, membre d’Attac.

tiré de 100 paroles

Partager cet article
Repost0
5 juin 2021 6 05 /06 /juin /2021 06:36

Sur un terrain de 180 hectares situé à Saint-Paul-lez-Durance—commune où est implanté depuis 1960 l'un des principaux centres de recherche du Commissariat à l'Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA)—39 bâtiments (scientifiques et auxiliaires) accueillent le tokamak ITER et ses systèmes industriels.

La machine sera nichée au cœur du Complexe tokamak, un édifice de béton armé comprenant sept niveaux, dont deux souterrains, qui domine l'installation d'une hauteur de 60 mètres.
 Il a fallu environ 2 000 ouvriers pour construire l'imposante installation scientifique ; maintenant environ 2 000 personnes participent à l'assemblage et l'installation de la machine et de ses systèmes. 

Plus d'un million d'éléments différents (10 millions de pièces) seront fabriqués dans les usines des membres d'ITER, sur trois continents, avant d'être acheminés vers le chantier de Saint-Paul-lez-Durance. L'intégration et le montage de ces éléments constituent un défi logistique et technique majeur.

La séquence précise des différentes étapes a été définie par les agences domestiques ITER dans le monde. Une étape importante a été franchie par le programme ITER au mois de novembre 2017: la finalisation de 50% du périmètre total des réalisations indispensables à la production du premier plasma.

Au mois de juillet 2020, ITER Organization a lancé la phase d'assemblage du tokamak

Le plus extraordinaire c'est le silence français sur une production d'électricité propre et inépuisable (l'hydrogène des océans).  Trois totamaks   (c'est le nom officiel)  pour la France rendraient obsolètes les centrales nucléaires.

 A noter que le privé fabrique  et est payé MAIS NE CONTRIBUE EN RIEN A L'INVESTISSEMENT  à 100% ETATIQUE (ET INTERNATIONAL).

Note  : un totamak,  petit soleil, fait fusionner (cela ne libère aucune radioactivité) des atomes d'hydrogène dans un contenant fait de rayons magnétiques (aucun bâtiment ne pourrait résister à la chaleur).   Il faut d'abord lui fournir d'énormes quantités d'électricité qu'il rend au centuple. A ne pas confondre  avec les bombardements du noyau de l'énergie nucléaire.

 Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens