Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 09:25

Les adeptes du verre à moitié vide ont de quoi disserter sur le sauvetage d'Alstom , entièrement financé par l'Etat pour le plus grand bonheur des actionnaires.

Réfléchissons ! L'épisode de la SNCM obligée par l'Europe à rembourser les aides de l'Etat et des collectivités (ce qui donne la faillite), l'absence de réaction à Hayange ou ailleurs ne sont pas si anciens. Hollande , Valls et consorts souscrivent depuis 2012 à la "concurrence non faussée" qui est à la base du libéralisme, qui interdit toute politique industrielle de type new deal. A Belfort c'est pourtant ce qui est fait. L'Etat paye pour maintenir le taux de profit privé , comme Roosevelt en 1933 , en contradiction avec la baisse des dépenses publiques. C'est un retour ponctuel à la situation d'avant 1980, celle de l'Etat providence.

Limité dans l'espace et le temps ce recul de la pensée hégémonique est certes insuffisant. Mais il a lieu. Ayons conscience que des possibilités existent, beaucoup plus amples , de remettre en cause la désindustrialisation. Ne voir que le négatif et s'en tenir là c'est adhérer de fait à la devise thatchérienne : rien n'est possible.

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 06:09

"Dans le cadre de la lutte contre Daech", les États-Unis construiraient un aérodrome militaire dans le nord de la Syrie.et non loin une base militaire américaine sur l'un des principaux gisements de pétrole et de gaz du pays, selon Sputnik, un média russe en ligne.

La coïncidence est troublante si l'information se confirme. Et expliquerait bien des étrangetés de la politique américaine (et française) en Syrie.

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 18:01

Un article de Remy Cougnenc dans la Marseillaise sur le tourisme local nous a beaucoup surpris. " Le bilan est finalement assez bon, la Métropole ne s'en est pas trop mal sortie. 3 % de moins , certes cela aurait pu être pire. Mais surtout la clientèle française a reculé de 10 % alors que le tourisme étranger , celui des gens friqués, d'affaires ou pas a fait un bond en avant.

La CCI veut chouchouter la clientèle d'affaires "qui pèse lourd". Le même journal que nous aimons rappelle de temps à autre avec raison que de plus en plus de Français sont privés de vacances et s'en désole.

Notre souhait , c'est qu'au lieu de répercuter sans recul ce que dit la CCI , la Marseillaise conserve une certaine cohérence.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 17:29

La Deutsche Bank est le fleuron de l'Allemagne fleuron de l'Europe qui nous est présentée tous les jours comme le modèle à suivre.

Ce respectable établissement après tant d'autres a joué au triste jeu de la titrisation. On convertit une dette en titres qui font des petits, pour alimenter la chaudière de la bulle financière.

Les subprimes n'ont en rien servi de leçon. Le capitalisme rentier qui nous dévore a besoin de fabriquer la valeur qu'il ne produit plus avec les usines. il croit que l'argent peut fabriquer de l'argent. Seul le travail humain a cette capacité.

Alors de temps en temps la bulle crève. Et les capitalistes de l'internationale de l'argent ne veulent pas payer la note. En l'espèce des titres pourris n'ont plus aucune valeur et la justice américaine veut faire payer la Deutsche Bank qui n'a fait que ce que font toutes les banques.

Prenons le risque de prévoir l'avenir (nous n'y avons aucun mérite , c'est toujours pareil, pensez à Kerviel)) : la Banque de dépôt qui a joué avec l'argent des autres sera renflouée par les contribuables et ses employés vont souffrir. Et ils rembourseront à qui ? aux spéculateurs qui nous détruisent jour après jour. L'autre hypothèse, la faillite, serait tout aussi dommageable pour les propriétaires de comptes courants perdant le fruit de leur travail. Toujours les mêmes qui paient

Rappelons la revendication du PCF : interdire la spéculation aux banques de dépôt , la réserver aux banques d'affaires qui misent leurs capitaux propres et ceux de leurs clients consentants à leurs risques et périls, sans aucune aide publique.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 09:46

un accord jugé "historique" par Saurel et réalisé par Revol a été passé entre la Métropole et la communauté du Pic saint loup.

La Métropole va vendre son eau à la communauté à un prix qui couvre :

- les coûts de production

- l'acheminement

- le plan de renouvellement des équipements.

Forcément la communauté devra répercuter ce coût sur ses usagers qui financeront la modernisation des installations de la Métropole.

C'est ce qui arrivera aussi pour les usagers de la métropole, Revol l'a d'ailleurs annoncé.

Dans une gestion publique c'est l'impôt payé par tous qui finance les investissements. dans une gestion privée c'est le client (avec une aide la bienveillante collectivité). Une famille nombreuse pauvre payant plus qu'une famille aisée réduite.

Saurel et Revol réinventent la régie publique à gestion privée. La "nationalisation" des banques en 1981 tout en gardant une gestion de type privé a prouvé en son temps l'inanité de cette démarche, destinée à faire prendre des vessies pour des lanternes et des libéraux pour des socialistes

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 08:00

Un ancien de Minute meilleur traître de Sarkozy a eu les honneurs de la télé publique. P Le Hyaric donne son point de vue :

"Il y a tellement d’écrivains, de penseurs, de syndicalistes, de créateurs, de responsables d’entreprise ou d’élus sérieux et travailleurs, qui sont privés du droit de pouvoir exposer leurs idées, leurs activités ou leurs œuvres. A mon souvenir cela fait des années et des années qu’un secrétaire du parti communiste ou un responsable de groupe parlementaire animé par un communiste n’a pas été invité au journal de 20h. Peut-on accepter que dans la France des lumières le débat politique organisé par les médias–business soit entre droite et droite ou droite extrémisée et extrême droite si banalisée désormais.

Cette situation de guerre idéologique ne fait que renforcer la nécessité de lire et de faire lire L’Humanité et L’Humanité Dimanche, de faire connaitre leurs contenus et leur utilité pour soi-même. "

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 10:09

L’État se désengage du financement des Régions (et des Départements et Communes) en diminuant sa subvention de fonctionnement tirée des impôts perçus nationalement.

Comme les collectivités territoriales doivent fonctionner il est prévu de leur réserver une partie de la collecte de la TVA impôt de consommation.

L'opération est d'une clarté aveuglante : les Français continueront à payer , non sous la forme de l'impôt qui conserve une forme de progressivité mais sous celle de l'impôt indirect le plus injuste qui soit, qui ne peut qu'augmenter forcément à terme.

La pompe à profit qui fait des cadeaux au CAC 40 et prend l'argent pour cela dans la poche des Français a une nouvelle occasion de se mettre en place.

Quelle que soit la couleur dont on peint cette "réforme" c'est un nouveau recul et le triomphe du libéralisme... si nous laissons faire.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 06:53

Nous y pensions depuis 9 ans, plus précisément ça fait 2 ans déjà que nous l'imaginons et la rêvons ...

Après 3 mois de travaux nous époussetons les derniers millimètres de poussière pour vous la faire découvrir, notre petite dernière, la 3ème du nom !

Vous vous invitons à inaugurer avec nous cette nouvelle salle

dimanche 9 octobre à 11h.

Pas de grands discours ni de rubans à couper au programme,
mais un buffet,
de la musique,
votre bonne humeur
et le plaisir de se retrouver, de parler de
nos projets.

Et bien sûr, on vous fait visiter les lieux !

(merci de confirmer votre venue au cinéma, par retour de mail ou au 04 67 52 32 00)

UTOPIA

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 10:26

Les patrons de la métallurgie ont passé avec FO, la CGC et la CFDT (la CFDT est en embuscade mais joue les coquettes) un contrat de cinq ans (avant c'était un an) la possibilité de moduler le temps de travail sur trois ans.

Mais les contreparties (cela met à mal les heures sup et les congés seront décidés par les patrons en fonction de leurs besoins) NE SONT PAS DEFINIES. Des accords futurs en décideront... ou non.

Face tu gagnes , pile je perd, et FO trouve que cela sauve des emplois... Il ne suffit pas d'être contre en théorie. C'est les actes comme toujours qui comptent.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 09:20
Le bilan de la gôche

Le bilan de la gôche

Philippe Torreton , dans la logique des primaires à gauche qu'il a contribué à lancer, propose de participer à éliminer Sarkozy de la course à la présidence. C'est son droit, et nous ne devons pas éluder un débat qui existe dans trop d'esprits à gauche (de mon point de vue s'entend).

Dans les années soixante, cela aurait peut être eu un sens, la droite ayant plusieurs fers au feu au plan économique. Giscard de la finance mondialisée et De Gaulle qui rêvait d'un capitalisme national, ce n'était pas tout à fait la même chose. AIrbus ou Alsthom de l'époque n'étaient pas ce qu'ils deviennent aujourd'hui. Elf-Total générait 4 % de profit , il en génère aujourd'hui 15 à 20 % et trouve que ce n'est pas assez. Si vous ne le croyez pas, demandez à l'ami Paul Sindic.

En 2016 où triomphe provisoirement le capitalisme rentier qui pour sauver le profit supprime l'état providence , les acquis sociaux et les Etats nationaux, on me permettra de penser que nous nous tromperions d'époque.

Sur le fond économique , penser qu'il existe une différence entre Sarkozy, Fillon, Hollande Valls ou le maire de Bordeaux , c'est aller aux devants de graves désillusions. Un simple constat (valable aussi dans les autres pays européens) en prouve l'inanité. Hollande est pire que Sarkozy et n'importe quel homme de droite le remplaçant serait pire que lui car l'évolution va vers le pire , comment pourrait-on en douter ? L'aiguillon est un mythe dont nous devons nous débarrasser. C'est de confrontation qu'il s'agit.

Le temps nous est trop compté pour le perdre en calembredaines. Toute notre énergie devrait s'exercer à construire l'alternative à la toute puissance des gros actionnaires. Justifier de quelque manière que ce soit un "vote utile" hors de ce cadre , c'est faire un magnifique cadeau au Front National.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens