Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 07:48

Le 15 avril 2016 le Conseil d'Etat a annulé le décret déclarant d'utilité publique la ligne TGV Poitiers – Limoges. Les attendus de ce jugement sont hautement significatifs : le coût n'est pas assuré ni la rentabilité, un report massif de voyageurs n'empruntant plus la ligne Paris-Limoges- Toulouse mettrait cette dernière desserte en difficulté.

Le Conseil d'Etat reconnaît que la nouvelle ligne serait plus favorable pour les usagers de limoges et Poitiers puisqu'ils abandonneraient massivement la ligne plus longue. Il porte un jugement d'ordre POLITIQUE et ECONOMIQUE sur le service public. Il n'a pas lieu d'être lorsque la rentabilité n'est pas assurée Dans le passé nombre de lignes dont la rentabilité n'était pas assurée ont vu le jour pour désenclaver des régions.. Sa décision n'a donc rien de juridique malgré les apparences. C'est un jugement de valeur d'ordre politique et économique qui est rendu, outrepassant la séparation des pouvoirs.

Le pouvoir judiciaire ne peut prendre des décisions politiques. Il est le garant du respect du droit mais la rentabilité d'une ligne n'est pas du droit. Ou plutôt elle n'entre dans la sphère du droit que si l'on adhère à l'hégémonie du capitalisme rentier. La Cour des Comptes dont les dérapages constant confortent cette même idéologie est tout aussi condamnable.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 10:35

Secrétaire général du Parti Communiste Espagnol il trace des perspectives pour son pays qui nous concernent aussi.

"En 2014 avec l'émergence de Podemos les personnes qui étaient mobilisées ont estimé qu'un changement était possible lors des élections générales de 2015. Nous sommes passés de la pression des mobilisations sociales à une pression électorale. Le PCE a considéré que c'était là une erreur . Si les mobilisations sociale et électorale ne sont pas étroitement liées elles échouent."

Nous pensons la même chose et la réalité lui donne raison : en Espagne comme en France se contenter de confier l'avenir de la vraie gauche à un homme providentiel serait une impasse. Par contre la plus large union, un programme à la hauteur et des revendications portées par les luttes peuvent mener à la victoire.

Le triste contre exemple italien avec le naufrage des socio- libéraux et la victoire de la droite populiste montre ce qui adviendrait si on agissait autrement. Après la Grèce, l'Espagne ,l'Irlande, le Portugal le modèle socio-libéral prend l'eau encore une fois , et c'est très bien. Le PCF dans un appel du Conseil National appelle à lutter pour mettre en échec les rodomontades de Cazeneuve Valls , Hollande , de plus en plus isolés , pour obtenir satisfaction.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 09:32

de temps à autres des élus de la vraie gauche trouvent les impôts locaux trop lourds et le font savoir. s'il s'agit de mieux les utiliser rien à dire.

Par exemple lorsque "millessime bio" après avoir profité de l'argent de la région part à la Foire de Marseille sur fond de désaccord commercial avec Vinisud il faut rembourser ce qui a été touché à tort. SANOFI et bien d'autres sont encore plus concernés. Ou lorsque des emprunts toxiques étranglent la commune.

S'il s'agit de déterminer avec les populations concernées quelles dépenses sont nécessaires , rien à dire.

s'il s'agir de s'inscrire involontairement dans la stratégie du néo libéralisme de baisse des dépenses publiques, il vaudrait mieux y regarder à deux fois.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 14:07

Le PS va organiser une primaire entre gôches de gouvernement. Les frondeurs exigent des garanties qui ne convaincront que les convaincus. Gageons que les Français vont se passionner pour la confrontation sanglante entre Hollande et Emmanuelle Causse (et autres candidats catégorie poids léger).

pour ce qui nous concerne les Législatives ont autant d'importance que les présidentielles et à condition que le vote inutile à gauche n' obscurcisse plus les débats nous avancerons dans la perspective de mettre fin à ce système à bout de souffle. Un candidat de tous peut être au second tour , et un candidat par circonscription dans un processus largement unitaire (excluant toute compromission avec le social libéralisme) peut ancrer la vraie gauche dans le paysage politique.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 10:56

Ce blog a toujours refusé de s'arrêter à la personne de Kerviel , pour lequel nous n'éprouvons aucune sympathie. Au temps de sa splendeur il jouait avec la vie des gens d'une manière qui nous répugne.

Mais derrière le cas personnel (comme pour l'Affaire Dreyfus) est posé un problème fondamental, la pratique des banques (et pas seulement la Société Générale) : ce qui est reproché à Kerviel, c'est de s'être trompé dans ses prévisions et d'avoir fait perdre de l'argent à sa banque.

Les divers tribunaux ont déjà tranché : la banque savait et n'est pas fondée à faire payer Kerviel. Les prudhommes ont même condamné la Société Générale à lui verser une grosse somme

Mais il faut aller plus loin. Il faut rembourser à l'Etat les 2,2 milliards d'euros qu'il a bien imprudemment donnés à la banque "victime de fraudes" imaginaires. Il faut interdire aux banques de dépôt de jouer en bourse à leur insu l'argent des déposants et le réserver aux banques d'affaires et aux spéculateurs qui risquent leur propre argent.

L'Affaire Kerviel est donc appelée à faire du bruit.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 13:48

Pour une fois nous rejoindrons Saurel. Le problème n'est pas la Mogère mais l'usage qui en est fait. Sans contournement cette gare n'aurait aucun sens et le gaspillage des fonds publics atteindrait des sommets. Revol du Parti de Gauche qui s'oppose aussi au Lien ( dernier tronçon de la route qui désenclaverait complètement les communes du Nord de Montpellier) est bien mal inspiré dans les deux dossiers. Ce sujet divise aussi les communistes. Ce n'est pas une raison pour se taire. Le blog est ouvert à toutes les opinions.

Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 13:40

Effet collatéral du grand mouvement sur la loi travail, le gouvernement passe outre le blocage du MEDEF et institue par décret un régime plus favorable qu'avant. Les fissures dans le front ministériel du refus deviennent des crevasses. Et c'est très bien.

C'est la preuve absolue qu'un mouvement de lutte n'en gêne pas un autre , le combat contre la précarité n'a pas qu'un visage, et la victoire de certains est la victoire de tous.: Si Valls s'imagine diviser, il se trompe lourdement.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 09:56

Les affreuses tueries à répétition , et probablement une évolution dans les têtes que Sanders symbolise , débouchent sur une bonne nouvelle. L'idéologie passéiste du Far West qui lie la sécurité au port d'armes, jusque là majoritaire, est en recul, et même Trump le démago illuminé est obligé d'en tenir compte. Cela finira bien par déboucher sur des lois...

Partager cet article
Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 09:16

"Le seul droit que nous avons, c'est le droit de manifester autant que nécessaire" affirmait Hollande en 2012. la Confédération Syndicale Internationale inscrit La France parmi les pays qui violent les libertés syndicales, alors que son Président se croit habilité à donner des leçons de liberté au monde.

Recours illégal aux intérimaires lors d'une grève, discriminations, répression, entrave au droit de grève , le constat est sans appel.

Si on ajoute la menace d'interdire les manifestations et la bienveillance suspecte pour les vrais casseurs dans les manifestations (bizarrement on peut encercler les hooligans du foot et pas les casseurs anti CGT) le constat est sans appel. Hollande rejoint Guy Mollet et Jules Moch dans le cercle peu enviable des serviteurs zélés de la finance qui trahissent la gauche.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 09:24

Les facteurs de Rivesaltes en sont à leur 200ème jour de grève. Forts du soutien financier y compris de leurs collègues d'Espagne ils tiennent le coup ! Mais la direction ne lâche rien pour le moment. C'est le problème du service public qui est posé

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens