Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 07:11

Lundi 16 mai

Pézenas Maison du Peuple 18 heures 30

1ier meeting de campagne

Mercredi 18 mai

Sète Marché central 10 heures

Tractage

Jeudi 19 mai

  1. Agde : marché central 10 heures
  2. Sète ; marché de la corniche 10 heures
  1. Tractage avec les candidats
  2. tractage

Vendredi 20 mai

  1. Sète : marché avenue de la gare 10 heures
  2. Sète 19 rue Honoré Euzet. 18 heures 30
  1. Tractage

 

  1. Inauguration du local de campagne

Samedi 21 mai

  1. Marché de Vias à 9 heures
  2. Marché de Pézenas à 10 heures
  3. Sète, permanence espace citoyen 17 heures 30
  1. Avec les candidats

 

  1. Avec Ian Brossat. Avec les candidats
  2. Rencontre sur lr thème du logement avec Ian Brossat

 

Dimanche 22 mai

Bessan  marché 10 heures

Tractage avec le candidat

Lundi 23 mai

Sète marché de l’ile de Thau 10 heures

Tractage avec le candidat

Mardi 24 mai

Agde salle moulin des évêques 18 heures 30

meeting

Mercredi 25 mai

  1. Sète marché centre ville 10 heures
  2. Sète quartier de l’ile de Thau 17 heures 18 heures 30
  1. Tractage

 

  1. Déambulation dans le quartier suivie d’un apéro dans les cours

Vendredi 27 mai

Sète avenue de la gare marché 10 heures (rv devant le théâtre)

tractage

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 06:48

Elisabeth Borne a fait ses preuves. Elles est là pour unir les droites  et les centres mous face à la menace du NUPES, détruire le code du travail, et aussi sauver la rente financière.

  Mais la situation n'est plus celle des années 80 où la dame de fer brisait  facilement  un  mouvement social en carton pâte. L'inflation rogne la rente, l'Occident n'est plus le maître du monde et   "il n'y a pas d'autres solutions" ne fait plus recette, puisque la Covid a prouvé que les dogmes inébranlables ont tous été bafoués.

Elisabeth Borne croit sans doute  pouvoir mener le jeu.   Elle a tort et devrait éviter toute arrogance, non pas celle des mots (elle est prudente en paroles) mais de la pensée (c'est moi  seule qui ai raison) à une époque où son capitalisme vacille.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 16:06
Une photo symbole

Cette photo rappelle le "tres de mayo" de Goya. D'un côté un cercueil, celui de Shireen Abu Akleh journaliste palestinienne  assassinée par des reitres israéliens,  cercueil porté par ses frères  de combat, avec du marron, du rouge du blanc du vert, les couleurs de la vie et à gauche le noir de la mort, du deuil   celui de la liberté que les premiers colons juifs revendiquaient.

La mort n'est pas du côté de la Palestine  mais d'un système qui atteint ses limites et ne peut survivre que par une éternelle  répression qui pourrit l'âme de ses enfants.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 09:31

Une horreur vient de se produire à AgroParis Tech.  Ses étudiants en agronomie refusent le modèle néo libéral défendu par un corps professoral hautement qualifié,  qui  exige que l'on  empoisonne la planète si le profit l'exige..

Olivier Babeau,  idiot utile   président d'Institut Sapiens   s'en étrangle. "Les progrès humains sont enfantés par le respect des droits de propriété, la libre entreprise et l'échange".

Il l'a dit, Saint Jean bouche d'or.  Monsanto, ses brevets , sa puissance commerciale  ont reçu du dieu dollar  le droit d'empoisonner la planète.  Il ne va pas tarder à regretter sa franchise.

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 09:22

Biden qui défend le droit des peuples en Ukraine ne veut convoquer ni Cuba, ni le Venezuela, ni le Nicaragua,  au sommet des Amériques. Rien de nouveau dans le monde du néo colonialisme. Sauf une chose:  Andres Manuel  Lopez-Obrador président du Mexique a annoncé que dans ce cas le Mexique  n'irait pas non plus.

 Le Honduras et la Bolivie suivraient. Et peut-être d'autres. Sire, ce n'est pas une émeute, c'est la révolution.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 09:09

Nous voulons parler des cryptomonnaies , outil d'évasion fiscale et  de spéculation, mais pour le vulgaire du boursicoteur, pas pour les multinationales, sauf parait-il TESLA. En  un clin d’œil des milliards virtuels se sont évaporés.  De 3000 milliards la valeur est tombée à 1200 milliards en attendant pire. Des gens peu intéressants vont être ruinés, qui cherchaient à éviter l'impôt ou succombaient à l'idée que c'est l'argent qui crée la richesse. Espérons que cela les rendra un tant soit peu  marxistes. 

La seule richesse sur laquelle s'appuyer , c'est celle créée par le travail humain.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 08:57

Il a le même logo à base de croix gammée  que les héros Azov ukrainiens.. Il s'est répandu sur les réseaux sociaux en 180 pages de haine sans émouvoir quiconque.

Cette haine de petit blanc rappelle le Klu Klux Klan de la fin de l'esclavage.   Les grandes manifestations favorables à l'avortement qui secouent l'Amérique, et l'Amérique de Sanders lui donnent des boutons.

Une société qui génère de tels monstres est bien malade.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 06:58

France 3  est allée aux sources  c'est à dire Julien Pradel secrétaire fédéral

Pas de "soumission aux Insoumis" et un candidat "PS" dans chaque circonscription de l'Hérault (en fait 6) . "L’accord passé par la direction de notre parti dispose, qu’aucune des 9 circonscriptions dans notre département ne sera proposée à une ou à un socialiste. Les militantes et militants ne peuvent pas cautionner un tel accord, qui balayent leur engagement au quotidien pour faire vivre les idées de gauche. Nous soutiendrons donc des candidates et des candidats dans différentes circonscriptions de l’Hérault"," La confusion, elle est déjà dans l'attelage qui nous est imposé. Dans l'Hérault, nous, nous proposons déjà des solutions de gauche rassemblée dans nos collectivités : commune, département, région, et nous restons clairs dans notre projet".

Le PS présentera des candidats dans 6 circonscriptions sur 9 dans l'Hérault face aux candidats déjà investis par la NUPES. "On en a déjà positionné un certain nombre et le travail n'est pas tout à fait terminé. On poursuit nos consultations dans la 6 ème, la 8ème et la 9 ème. On est prudents et responsables, l'idée n'est pas non plus de favoriser le Rassemblement National. Mais ce ne sont pas des candidatures de témoignages, nous voulons gagner !", ajoute Julien Pradel.  Le sigle PS ne pourra peut-être pas apparaître sur les affiches des  candidats mais il y aura les noms de leurs soutiens : Michaël Delafosse, Kléber Mesquida ou Carole Delga.

Si nous avons bien compris  on s'oppose et on discute. Mais pas dans la 7ème circonscription accordée au communistes.  L'espoir demeure  au PS Héraultais d'un grand parti social démocrate avec  les verts et FI et sans les communistes.

Pour le blog c'est un mal pour un bien. Une certaine conception de l'union au seul avantage du PS qui rappelons le occupe toutes les directions locales , Région, Département, Métropole. Quand il est minoritaire le PS parle d'attelage, mais quand il est majoritaire c'est bien ce qu'il propose, les communistes  en savent quelque chose. Des chevaux qui tirent mais dans la direction choisie par le cocher.

Les électeurs vont trancher et tout laisse supposer que la NUPES l'emportera. Espérons aussi que le rôle précieux du PCF sera reconnu,   garantie que les promesses seront tenues, comme toujours dans les grandes périodes de notre histoire.

 Henri Ausseil

 

Partager cet article
Repost0
15 mai 2022 7 15 /05 /mai /2022 09:14
Ce 9 mai dernier, le Président de la République s’est rendu au Parlement européen pour clôturer un débat sur l’avenir de l’Europe. Comparons l’exécrable niveau du combat politique lancé par la macronie, les cercles des puissances d’argent et l’ancien Président de la République F. Hollande contre le programme européen de la Nouvelle union populaire écologique et sociale.
Celle-ci explique qu’elle dérogerait à certains textes européens pour pouvoir mettre en œuvre un programme soucieux d’améliorer la vie des travailleurs et des citoyens. Appliquer le pacte de stabilité européen ainsi que les critères de déficit public et d’endettement reviendrait, en effet, à appliquer une cure d’austérité sans précédent aux familles populaires.
 
Être contre ces absurdes règles ne fait pas des responsables de la Nouvelle union populaire des anti-Européens. La preuve ! Tous les pays ont dérogé aux imbéciles normes des 3% de déficit public et à celles des niveaux d’endettement gravé dans le traité européen.
 
La Banque centrale européenne fait depuis deux ans des facilités de crédit à taux nuls, voire négatifs, en dehors des règles des traités et du statut de la banque. Pour imposer le prix unique du livre en France, il a fallu désobéir aux injonctions européennes. Il a fallu aussi se détourner des recommandations de celles-ci pour ne pas privatiser nos barrages hydrauliques et il n’a pas été possible de scinder EDF en plusieurs entités sous l’effet des luttes unies des électriciens et d’une position non suiviste du gouvernement.
 
Plusieurs pays dérogent à de multiples orientations et d’article des traités sans conséquence pour eux. Il y a plusieurs constructions européennes possibles selon que l’on choisit de répondre aux exigences du capital ou aux intérêts des classes populaires.

Et voici donc, que le Président de la République déclare « Je suis frappé de voir comment la volonté de nous tenir à 27 nous empêche d’être plus ambitieux… »   Le gouvernement a en effet au mois d’avril dernier, répondu aux notes de recommandation de la Commission européenne baptisée « programme de stabilité 2022-2027 », en l’assurant qu’en 2023, la France respecterait bien le critère du retour aux 3% de déficit d’ici l’année 2027.

Autrement dit, si M. Macron dispose d’une majorité à l'Assemblée en juin, c’est une cure d’austérité sans équivalent qui se prépare. Voilà les raisons fondamentales de ces cris d’orfraie et de ces mensonges lorsque la gauche propose de refonder l’Union européenne
Patrick le Hyaric (extraits)
Partager cet article
Repost0
15 mai 2022 7 15 /05 /mai /2022 08:59

Guaino  ex-conseiller de Nicolas Sarkozy tire la sonnette d'alarme sur  le conflit en Ukraine. Dans une tribune au Figaro  du 12 mai, intitulée «Nous marchons vers la guerre comme des somnambules», Henri Guaino s'en est expliqué sur BFM TV le lendemain, estimant que «pour l'instant» l'Occident était dans «l'engrenage» de la guerre.

«Alors que personne au fond ne veut la guerre, tout le monde contribue à la préparer, tout le monde finit par être responsable de son éclatement», a-t-il appuyé sur la chaîne d'information en continu.
"En étendant l'OTAN à tous les anciens pays de l’Est jusqu’aux pays Baltes, en transformant l’Alliance atlantique en alliance anti-Russe, en repoussant les frontières de l’Union européenne jusqu’à celles de la Russie, les Etats-Unis et l’Union européenne ont réveillé chez les Russes le sentiment d’encerclement qui a été à l’origine de tant de guerres européennes».
Pour Henri Guaino, il faut stopper les adhésions à l'OTAN à la frontière russe.
Il critique le discours américain qui vise selon lui non pas à livrer des armes «pour sauver l'Ukraine» mais a pour but «d'affaiblir la Russie pour qu'elle ne recommence jamais». Il fait un parallèle avec les discours identiques «des vainqueurs  de 1918 vis-à-vis de l'Allemagne». «Cela a alors fait de l'Allemagne le pays le plus dangereux du monde» (en enfantant Hitler NDLR)
 
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens