Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 10:58

Les gens qui ont voté pour "l'avenir en commun" et pour moi sont des gens pleins d'intelligence et de malice. Ce sont eux qui, si le cas se présente, auront  à décider en 2022  qui mérite d'êtrre soutenu. Mais ça pourrait être moi. C'est ce que vient de déclarer Mélenchon.

 Une question qui contient la réponse est-elle une question ?

En ces temps où les médias semblent choisir Ruffin comme représentant autoproclamé de la multitude , Mélenchon  risque de trouver plus malicieux que lui. Et devrait longuement réfléchir.

  HA

Partager cet article
Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 10:16

Il y a à peine un an  François de Rugy  annonçait la diminution du nombre de parlementaires, la diminution du droit d'amendement, le renforcement du pouvoir présidentiel et la fin de l'histoire.

 Richard Ferrand devant les journalistes parlementaires explique que réduire le nombre des députés n'est pas à l'ordre du jour,  que les  lois  votées la nuit, le samedi et le dimanche, à toute vitesse ne sont plus à l'ordre du jour, que les niches parlementaires de la taille d'un confetti ne sont plus à l'ordre du jour.  Ecarter systématiquement  les dossiers  "droit à pétition "  n'est plus à l'ordre du jour. Réserver 2 heures par semaine  seulement pour questionner le gouvernement  en comptant à l'intérieur les députés majoritaires n'est plus à l'ordre du jour.

  Il y aura obligation  de débattre des propositions de l'opposition !

 Un membre de l'opposition devrait présider  le comité d'évaluation  et de contrôle des politiques  publiques !

Ces propositions démentes  pour un macronien ne peuvent être dues qu'à une infection virale. Quel insecte a donc piqué Ferrand, devenu un grand partisan d'une opposition disposant de droits ? 

Le blog croit l'avoir identifié :   la  guêpe giléjaunus    manifestus  dont le venin est en réalité un remède qui  désenfle les grosses têtes, affaiblit les gros bras et rend l'intelligence aux plus bornés. Et le pire c'est qu'il n'y a pour le moment pas de vaccin.

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 09:44

Le dieu Janus des romains avait deux visages , la paix et la guerre. Son temple était ouvert en temps de paix (pas souvent , il y avait toujours une guerre quelque part), fermé en temps de guerre

  La commission Européenne et le Parlement européen s'attaquent aux paradis fiscaux avec une grande énergie médiatique.

 Un comité européen vient de publier une liste  des paradis fiscaux qui " facilitent la planification fiscale agressive", c'est à dire font moins payer d'impôts aux firmes multinationales  car je doute, chers lecteur et lectrice que ces embrouilles vous concernent. Cette liste comprend la Belgique, Chypre, La Hongrie, l'Irlande, le Luxembourg, Malte et les Pays-Bas, en principe pays européens. Nous nous permettrons d'y ajouter jersey, Man, Andorre, le Liechstentein, Saint Marin et  Monaco pour les évadés fiscaux  de deuxième division. Et la Suisse toutes catégories confondues.

 Les ministres  des finances de l'Union Européenne viennent de publier la liste  des quinze paradis fiscaux "officiels."  Aucun pays européen n'y figure.

 L'évasion fiscale fait bien partie des moyens d'accroître le taux de profit des multinationales et une des faces du dieu Janus est destinée à nous amuser.

 

   

Partager cet article
Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 08:31

Le 3 avril à partir de 18 H  Espace Pitot Salle Guillaume de Nogaret Rencontres Marx et trois associations amies de Cuba organisent un débat sur la  nouvelle constitution du pays   et la manière dont elle a été élaborée, sujet sur lequel il faut bien dire que la plupart des médias sont muets.

C'est S.Exc. Elio Eduardo RODRIGUEZ PERDOMO, ambassadeur de Cuba en France  qui sera l'intervenant à cette conférence

Cela fait de ce débat un évènement majeur que vous aurez à cœur de ne pas manquer

Et si vous souteniez par la même occasion  Rencontres Marx qui fait beaucoup avec peu de moyens, vous auriez bien raison.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 11:06

Disparue des écrans depuis quarante ans  et la grande époque du cinéma social italien, Ken Loach mis à part,  la classe ouvrière  quitte brutalement son statut  d'invisibilité  en France.

Que lecteur et lectrice ne se méprennent pas. Une classe ouvrière bien propre  et bien policée  a toujours existé servant de contrepoint à des patrons au grand cœur. On a même vu  Daniel Auteuil épousant sa femme de ménage noire et Catherine Deneuve femme au foyer sauvant une entreprise menacée, Fabrice Lucchini  grand admirateur  de Palavas populaire  faisant comme Auteuil avec une bonne d'un étage infréquentable, ce qui est fréquent dans la vie réelle, chacun peut le constater.

Maintenant c'est la vraie qui revient, brute de décoffrage , dans  INVISIBLES  et désormais REBELLES de Allan  Mauduit.  Comédie sociale, western, polar, pas du tout un film politiquement correct. Et des comédiennes de choc.

Cela ne doit rien au hasard. Ne manquez pas ce retour.

NB  les Invisibles en sont actuellement à 1 296 985 entrées et 10 millions de recette, autre signe des temps.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 10:36

Selon une étude 67 000 personnes décèderaient par an en France à cause de la pollution de l'air .L'étude annonce que c'est deux fois plus que le tabac mais c'est à l'échelle mondiale.  Sur internet, après vérification,  selon d'autres études  le tabac serait responsable de 68 000 décès  prématurés en France par an , c'est à dire à peu près autant.

Une lutte sérieuse contre cette pollution implique le développement des transports publics électrifiés (tram, TGV, TER) et des voies navigables intérieures, la lutte contre les émissions dangereuses en obligeant à capter toutes les fumées nocives..  

  Et le seul "remède" actuel, l'augmentation du prix de la gazole montre son efficacité réelle.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 10:14

Un lecteur s'étonne de notre silence sur Bouteflika.  Avouons notre réticence. Dehors Sarkozy, dehors Hollande a donné Macron et ses ordonnances , c'est à dire encore  pire.

 L'Algérie n'est pas malade du furoncle  Bouteflika mais de la rente pétrolière qui engendre népotisme, corruption et inégalité,  du chômage massif des jeunes, de la dépendance au dollar et à l'étranger pour les produits de la vie courante. Notre seul réconfort dans ces immenses manifestations c'est que les jeunes femmes en foulard  sont proportionnellement  bien moins  nombreuses qu'en France    puisqu'elles sont toutes musulmanes. La soif de liberté s'y exprime avec force.

 Se battre CONTRE quelque chose conduit à bien des désillusions, c'est POUR quelque chose qu'il faut se battre, et pas qu'en Algérie.

  Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 09:46

Un ministre de la justice de Pétain refusa la rétroactivité des lois. Il faisait passer le droit avant les intérêts de sa famille de pensée. Aujourd'hui  Toubon se livre à un impitoyable réquisitoire sur le raidissement sécuritaire qui frapope d'abord les populations les plus précaires.  Certains objecteront que c'est plus facile quand on n'exerce aucune fonction exécutive. Nous répondrons que le Président de la Cour des Comptes ou le Conseil économique et Social qui n'émettent  que des avis servent la soupe à Macron et au libéralisme.

   Castaner devrait lire le rapport d'activité 2018 du Défenseur des droits. Toutes les atteintes au droit qui n'est pas l' application de la loi  s'y étalent. Le lecteur et la lectrice du blog n'apprendront rien de bien neuf. Mais qu'un organisme officiel dénonce le délitement des services publics,  l'absence de sécurité pour les laissés -pour -compte , donc l'attentat permanent contre l'égalité  met du baume au cœur. Lisez l'Huma pour avoir un développement plus exhaustif.

  Nous nous contenterons d'un exemple. La diminution du nombre de fonctionnaires implique la dématérialisation des actes administratifs. Celui qui ne maîtrise  pas l' ordinateur n'existe plus.

   Toubon conclue :  les réformes doivent être faites en fonction de celles et ceux auxquels elles s'appliquent et non en fonction des impératifs financiers ou politiques de ceux qui décident.

 Il ne faut pas  désespérer des institutions tant que des Toubon existeront.  Mais   ces grands commis de l'état de droit n'ont aucune chance d'être entendus des privilégiés et de leurs domestiques. Il va falloir les aider pour les y forcer.

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 08:00

19 membres de la police nationale se sont suicidés depuis le début de l'année 2019, plus un gendarme, un membre de la police municipale et un employé de l'administration pénitentiaire.

Un rassemblement de policiers et de leurs proches est prévu ce 12 mars au Trocadéro, à Paris. Lancé à l’appel de plusieurs associations, il vise à faire entendre la colère des forces de l’ordre, dont des agents se donnent régulièrement la mort.

Lorsque Macron et ses ministres prennent des décisions, elles sont abstraites. Sur le papier la violence glacée  dont parle le film "les Invisibles"  ne s'accompagne d'aucune violence concrète. De même le Juge qui condamne ne va pas en prison vérifier les conséquences de ses décisions.

  Mais l'huissier qui renvoie à la rue une famille misérable qui ne paie pas son loyer, un CRS qui estropie à vie   un manifestant, un policier qui tue dans une bavure, un gardien de prison qui connaît le deux poids de mesure  des cols blancs fortunés  et des pauvres se salissent les mains et participent au grand appareil  d'oppression qui permet aux riches d'être de plus en plus riches.

  Certains n'en sont pas affectés, devenus des monstres sans le savoir. Mais le plus grand nombre n'est pas dans ce cas. Demander des comptes à Macron c'est rejoindre le combat des Gilets Jaunes que l'on matraque , même si on ne le sait pas.

 L'hégémonie dans les têtes explose, les idées nouvelles font irruption, même de façon brouillée. Nous sommes à la veille d'un saut qualitatif. Il est de notre devoir de le comprendre et de nous y préparer.

    Henri Ausseil

Partager cet article
Repost0
12 mars 2019 2 12 /03 /mars /2019 12:10

Le Conseil Économique et Social  pouvait passer pour l'instance idéale pouvant servir à dialoguer avec les Gilets Jaunes.

 En apparence il y a un début de réponse. Le CES se prononce pour une plus grande progressivité de l'Impôt, réclame l' obligations  pour les entreprises  de rendre des comptes lorsqu'elles reçoivent l'aide publique, demande le rétablissement des APL sous l'ancienne forme.

Oui mais voilà : il ne réclame pas le retour de l'Impôt sur la fortune et le capital, ne dit pas un mot des impôts indirects comme la TVA

 Au lieu d'augmentation des salaires il est question de mieux traiter les salariés. La désindustrialisation et la baisse réelle du coût du travail dans les entreprises sont ignorées.

  Cet admirable compromis entre patrons et représentants supposés des autres classes de la société tourne au consensus. Le renard reste le maître du poulailler et le CES a donné la preuve qu'il ne sert à rien.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens