Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2020 5 25 /12 /décembre /2020 07:42

L'alliance ayant explosé avec le refus de Gantz de voter le budget présenté par le gouvernement dont il fait partie, la situation est bloquée en Israël et de nouvelles élections sont prévues qui ne règleront pas plus le problème  que les précédentes sans revirement majeur sur la question de sionisme.

 Gantz a refusé l'accord avec le parti communiste et les partis arabes , mathématiquement possible, ce qui aurait impliqué une vraie négociation avec les Palestiniens, dont il ne veut à aucun prix.   Mais voter un budget de guerre qui écrase les plus pauvres  est tout aussi impossible.

Gantz seul et Netanyahu seul n'ont pas les moyens de gouverner. Autant dire qu'aucune solution n'est possible. D'autant plus que probablement l'abstention diminuera chez les Arabes   israéliens  l'alliance continuant à progresser.

 Le blocage ne provient pas de la politique mais du sionisme qui imprègne majoritairement la population.  Comme au Moyen-Orient les rapports de forces sont bouleversés, cela implique des dépenses militaires exorbitantes que beaucoup de sionistes ne veulent ou ne peuvent assumer. C'est eux l'électorat de Gantz.  

  Ce faisant les milliards américains sont indispensables et Israël est l'instrument de la vieille hégémonie     contre son propre intérêt. Les premiers temps qui ont suivi Oslo    en avaient fait le bénéficiaire principal   de la paix du point de vue économique. L'essor avait été prodigieux.  Netanyahu et les siens ont voulu le beurre et l'argent du beurre et  récoltent désormais ce qu'ils ont semé.

 L'Iran, la Syrie et l'Irak  ont désormais des armées capables de rivaliser avec Tsahal. Qu'ils soient tentés de le vérifier et c'est la troisième guerre mondiale.

Le sort réservé aux Palestiniens devient donc  un enjeu mondial

   Alors que se profile 2021 la France officielle devrait le comprendre et cesser le théâtre d'ombres d'un "soutien" aux Palestinien  qui s'accommode du Sionisme. Le peuple israélien n'est pas le seul à être au pied du mur. Et le pauvre Abbas qui attend tout ( naïvement ? ) de Biden devrait prendre sa retraite.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 12:13

Sa défense pourra continuer la procédure de révision de son "procès" truqué.Le plus vieux prisonnier politique sera-t-il un jour libéré avant de mourir ?

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 10:40

Après l'enseignant le cheminot. Jean Michel Dieudonné, licencié pour délit de lutte en 2018 devra être réintégré par la SNCF. C'est la cour d'Appel de Nancy qui l'a dit.  Le droit divin n'est plus ce qu'il était, contesté non seulement par les victimes mais par les juges.

 Pour ceux qui en douteraient donnons un exemple historique. Vers 1700 malgré la paix avec les Camisards cévenols, les pasteurs  pris étaient brûlés sur l'esplanade. Des juges sûrs de leur fait les avaient condamnés. A partir de 1760   PLUS AUCUNE CONDAMNATION A MORT n'a été prononcée contre les pasteurs. Les juges , conquis par les lumières  ou hésitants ,  ont quitté le camp de la répression.

  Pour ceux qui s'obstinent à ne retenir que le négatif  (qui existe AUSSI malheureusement) c'est une bonne leçon.

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 10:19

Né le 25 décembre 1920, le PCF  a beaucoup évolué  pendant les cent ans. trois fois, pour le plus grand malheur du peuple français, il a pris des coups très durs :

       * une dérive gauchiste en 1930 lors de la grande crise.

       * l'interdiction en 39-40    lorsque le Front Populaire a failli et donné les pleins pouvoirs à Pétain le  futur collabo.

       *  Un affaiblissement considérable dans les années 80 lors du triomphe dans les têtes du libéralisme et du capitalisme rentier.

Trois fois il s'est relevé plus fort qu'avant car il a su comprendre son époque. Trois fois il avait été donné pour mort par l'arc en ciel de  ses adversaires. Mais le rassemblement est inscrit dans son ADN.

   Longue vie au PCF   si utile à la France.

  La section  PCF Mauguio-littoral.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 08:21

Cuba coopération nous donne de nouvelles informations  au moment où le peso non convertible va disparaître. C'est son rôle de dire la vérité.   Les cubains payés en pesos convertibles s'inquiètent. La hausse des prix  les touchera alors qu'ils ne gagnent rien dans l'opération. Sans une considérable hausse de la productivité qui reste à venir le problème serait déplacé , non réglé. C'était pareil lorsque Den-Tsiao-Ping a révolutionné l'économie chinoise.  Mais on voit le résultat. La période sera exaltante mais difficile. Il s'agit ni plus ni moins du premier pays au monde  qui allierait le développement économique et la justice sociale.

 C'est la raison pour laquelle nous soutenons Cuba, l'exercice du pouvoir n'étant pas un long fleuve tranquille de faukon et de Yaka.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 08:15

 La Libre Pensée après avoir  analysé avec précision et justesse  les enjeux nationaux  et locaux de cette charte refuse avec   Rencontres  Marx  de la signer.
A   la mairie  de Montpellier  ,pas de  débat ni vote en Conseil  Municipal, ce qui n'est pas acceptable sur un sujet aussi important.
 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 07:53

Un mouvement de grève des employés de la société de ramassage des déchets Derichebourg a provoqué un amoncellement d'ordures dans les rues de trois arrondissements de Marseille, ont constaté des journalistes de l'AFP.

L'entreprise Derichebourg Polyceo est chargée de la collecte des déchets dans le 2e arrondissement de Marseille, où se trouve notamment le quartier historique du Panier, à deux pas du Vieux-Port, ainsi que dans les 15e et 16e arrondissements dans le nord de la ville , c'est à dire dans des secteurs où le Printemps est majoritaire.

  Le blog ignore si les accusations portées contre un dirigeant de la société accusé de harcèlement sont fondées.

Mais il est bien obligé de constater que les ordures s'accumulent dans les quartiers populaires, , que la grève est à 100 % ce qui n'arrive  habituellement que lorsque des garanties  de non retenue des salaires sont données, donc avec la complicité de la direction.  Nicollin était coutumier du fait lorsqu'il était en conflit financier avec Frêche

 Reste donc à savoir contre qui exactement est lancé le missile. Le blog ne le sait pas et s'alarme peut être pour rien.  A suivre.

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 11:52

Avec ses élèves de Cours Moyen il avait étudié des extraits de la Bible. Comme un document et non un texte sacré. La Rectrice  d'Orléans l'a sanctionné  d'une  mutation pour prosélytisme.  C'est à elle de décider ce qui est laïque ou pas.  La Cour d'Appel administrative dit non à la rectrice qui prend une véritable gifle.

    Dans le même ordre d'idées mais malheureusement en sens inverse le socialiste qui préside le Conseil Economique et Social Régional veut créer des "cours de laïcité" et former les enseignants en conséquence. Mais il s'agit de la laïcité de Macron. La police des idées en quelque sorte. Il devrait s'inspirer de l'exemple orléanais et abandonner cette fausse bonne idée.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 08:33

LE TEMPS DES CERISESLETTRE OUVERTE

L'AG de Le Temps des Cerises Éditeurs s'est tenue mardi 15 décembre dernier dans les conditions légales et sanitaires satisfaisantes. Après avoir débattu sereinement et franchement, la nécessité de dépasser une polémique stérile et une médiatisation inopportune s'est imposée pour poursuivre notre travail sur le devenir du Temps des Cerises. Les associés ont formulé d'importantes suggestions éditoriales et organisationnelles pour l'avenir, s'appuyant sur le rapport d'activité présenté et confirmé par le cabinet d'expertise qui suit la situation financière du Temps des Cerises.

L'une a concerné le besoin de répondre aux interrogations qui ont pu légitimement occuper les esprits depuis quelques jours du fait d'un emballement médiatique organisé dont chacun a pu avoir connaissance, dépassant trop souvent la situation réelle du Temps des Cerises elle-même, voire s'inscrivant dans des dimensions politiciennes étrangères à la vie de la maison d'édition.

L'assemblée a clairement et unanimement réaffirmé la philosophie et la ligne éditoriale de notre maison d'édition. Et pour mettre définitivement fin aux doutes et apaiser les débats, elle a confirmé la nécessité de poursuivre le travail éditorial engagé jusqu'à aujourd'hui par Francis Combes, directeur littéraire, et de continuer à le faire avec lui. Ce qui a toujours été notre objectif et notre volonté collective.

La maison est reconnue par sa production poétique, romanesque, d'essais et de textes théoriques marxistes. C'est son identité, elle ne doit y renoncer sous aucun prétexte au risque même de sombrer. Elle tient sa force de ses auteur-e-s, de leurs diversités. Ce serait folie que d'y renoncer. Tous ses fidèles auteur-e-s et futurs auteur-e-s pourront sans exclusive continuer d'y publier s'ils le souhaitent. Parce qu'il n'a jamais été question d'autre chose….

Les difficultés financières du Temps des Cerises Éditeurs sont une récurrence de son histoire…. Or ce qui, hier, se résolvait par une solidarité et un soutien réguliers de nos ami-e-s et lecteurs­trices, toujours au rendez-vous et que nous remercions une nouvelle fois, doit désormais s'inscrire dans une structuration financière plus solide permettant à notre maison d'édition d'atteindre son autonomie de gestion et de se développer à partir de ses ressources propres. Car les faits sont là. Non seulement le plafonnement des ventes pèse sur les comptes de la maison et sa capacité à se développer, mais la crise sanitaire et les mesures du gouvernement, comme la crise économique et sociale, ajoutent durablement à ces difficultés. Et nul doute que les manoeuvres en cours de domination des grands groupes dans le milieu de l'édition, de la diffusion et de la librairie vont transformer en profondeur le secteur et la place des petits établissements tels que le Temps des Cerises.

    Si ces évolutions confirment l'importance cruciale d'une maison d'édition comme la nôtre pour résister, c'est peu dire qu'elles la confrontent aussi à des défis importants, qui deviendront des contraintes insurmontables jusqu'à mettre potentiellement en danger son avenir, si son modèle économique n'est pas significativement transformé. Conforter la défense de la pluralité de l'édition et notre conception du rôle de la lecture et de son contenu exige d'affronter pleinement ces défis. C'est le sens que nous donnons à notre volonté de consolider notre indépendance. A contrario de certains qui appellent à des interventions, voire des immixtions de l'un ou de l'autre parti, jusqu'à même aller brandir les statuts d'un parti politique touchant à la procédure d'exclusion ! C'est donc avec le souci de pouvoir assurer une réelle autonomie de gestion de la maison d'édition, que l'assemblée des associés a décidé à l'unanimité moins une voix, la constitution d'un comité de direction ayant pour mission d'étudier toutes les propositions permettant d'assurer une consolidation financière de la maison et son développement, dans le strict respect de sa philosophie originelle. Constitué de Francis Combes, directeur littéraire, de Frédéric Rauch, directeur général et dont l'intégration dans l'équipe de direction a été actée par l'assemblée, et de moi-même, gérante, ce comité de direction a été chargé de rassembler et de réfléchir aux suggestions émises et de présenter fin janvier début février 2021, lors de la prochaine assemblée générale, l'ensemble des pistes de travail envisageables à cette fin. Enfin, comme chacun a pu le mesurer, cette assemblée a eu lieu dans un contexte médiatique et relationnel difficile. Sur la base d'hypothèses fantasmées et de jugements infondés, des propos très violents ont été tenus publiquement dans plusieurs médias nationaux et sur les réseaux sociaux à l'encontre de membres de la direction de la maison et d'associés. Des propos blessants pour nombre de militants de la cause du Temps des Cerises qui s'engagent quotidiennement dans le travail concret de valorisation de la maison. Et qui auraient pu être évités si une volonté de dialogue avait prédominé. Ces propos laisseront sans doute quelques cicatrices. Mais en aucun cas, ces cicatrices ne devront altérer l'engagement de chacune et de chacun en faveur de notre maison et l'ambition portée à son développement. C'est le choix qu'a voulu faire l'assemblée des associés. Il y a une réelle volonté de sortir de cette situation et de retrouver le chemin de la fraternité. De poursuivre le travail dans l'intérêt de la maison d'édition, dans l'intérêt de ses auteur-e-s et dans l'intérêt de ses lecteurs­trices. Nous savons compter sur la responsabilité de chacune et chacun pour cela.

 Montreuil, le 19 décembre 2020

Anita Binacchi

Gérante

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 08:01

Selon  une publication parue dans les pages du Washington Post dont le blog souhaite qu'elle soit fausse, l'assassinat politique n'étant pas sa tasse de thé, les autorités américaines "examinent la possibilité d'octroyer l'immunité judiciaire au prince héritier saoudien Ben Salmane" . Ce serait en effet reconnaître  ouvertement qu'il agit pour le compte des Américains, ce qui en fait une cible de choix où qu'il aille.

   Le plus mauvais policier sait que dévoiler un indic c'est le condamner à mort. A moins que ce soit le but recherché, sait-on jamais?

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de PCF Littoral
  • : Ce site donne et reçoit des informations sur les communes du littoral entre Lez et Vidourle( Mauguio-Carnon , Lattes, Pérols ,Palavas etc), sur l'activité du PCF et du front de Gauche (local et national).Il se veut un lieu de débat à la disposition de ceux qui ne se reconnaissent pas dans le consensus mou des médias dominants.
  • Contact

Recherche

Liens